17 objets du quotidien porteurs de germes à nettoyer souvent

Le : 16 avril, 2016 | Vu 5 692 fois

objets du quotidien porteurs de germes

17 choses infestées de germes que vous devriez nettoyer plus souvent !

Vous pensez probablement que la cuvette des toilette est la chose la plus sale avec laquelle vous entrez en contact quotidiennement, mais c’est loin d’être le cas ! Des objets de tous les jours qui se cache dans votre cuisine, votre voiture et d’autres endroits de votre maison peuvent contenir plusieurs milliers de fois plus de germes que ces humbles latrines.


Etre hyper maniaque sur la désinfection peut effectivement conduire à une perte immunité, une mauvaise santé de l’intestin et un risque accru d’allergies, mais une surpopulation de certains germes dans la maison peut être tout aussi inquiétant. Plus de 65% des rhumes, 50% de tous les cas de diarrhée et jusqu’à 80% des maladies d’origine alimentaire sont contractés dans la maison, déclenchés par des articles ménagers courants.

Pour trouver un juste milieu et vous protéger contre la maladie, assurez-vous d’ajouter à votre routine de ménage à ces 17 objets du quotidien porteurs de germes : (sur le même thème, apprenez à détoxiquer votre intérieur facilement)

1. Serviettes, chiffons et éponges

Les articles mêmes que vous utilisez pour nettoyer votre vaisselle et les casseroles pourraient effectivement les rendre plus sales ! Dans une étude, les scientifiques ont découvert qu’il y a en moyenne un million de bactéries par 2 cm carré sur un torchon et plus de 10 millions sur une éponge de cuisine… Les rendant 200.000 fois plus sales qu’un siège de toilettes !

Une autre étude de centaines de foyers a révélé que 7% des serviettes de cuisine ont été contaminées par le SARM – (super résistant aux médicaments antibiotiques). Des bactéries coliformes (présentes dans les matières fécales) ont été découvertes à 89%, tandis que E. coli a été trouvé à 25 % !

objets du quotidien porteurs de germes

Pour éviter d’héberger des bactéries, lavez vos éponges, torchons et serviettes tous les jours à forte température. Vous pouvez également mettre vos éponges au micro-ondes pendant deux minutes pour tuer les germes (imbibées de jus de citron ou de vinaigre). Laisser vos chiffons de sécher entre les utilisations pour stopper la prolifération de bactéries.

2. Autres équipements de nettoyage

Éponges et chiffons ne sont pas les seuls éléments de nettoyage et objets du quotidien porteurs de germes, en gros, tout ce que vous utilisez pour ramasser la saleté peut amasser les microbes et leur fournir un terrain fertile agréable. La recherche a montré que 50% des aspirateurs à balais contenaient des bactéries fécales et 13% ont été le logement d’E. coli. Ces brosses, ainsi que les balais, pelles à poussière et plumeaux devraient tous être lavés ou remplacés régulièrement. De même, votre lave-vaisselle et votre lave-linge peut être en proie à des microbes ! Un nettoyage mensuel en profondeur est essentiel (faites-les tourner à vide avec un bol de vinaigre blanc et à température maximale).

3. Serviettes de bain

Les cellules mortes de la peau et l’humidité constituent un terreau idéal pour les bactéries ce qui explique pourquoi les serviettes peuvent être un élément de risque élevé. Et, si vous partagez des serviettes vous pourriez finir par avoir une contamination croisée avec d’autres membres de votre foyer. Rhumes, grippe, pied d’athlète et une infection grave peuvent être transmis par les serviettes de bain.

Pour éviter cela, laver et remplacer toutes vos serviettes au moins tous les trois jours et utiliser du vinaigre à la place de votre assouplissant pour éliminer les odeurs et améliorer la capacité d’absorption du tissu.

4. Planches à découper

planche découper germes et bactéries

La planche à découper contient en moyenne environ 200 % plus de matières fécales que le siège des toilettes ! Soulignant l’importance de l’hygiène concernant la préparation des aliments. Utilisez des planches différentes pour les viandes et les légumes et lavez les à l’eau chaude savonneuse entre chaque utilisations.

Si vous optez pour le bois ou le plastique pour vos planches à découper, nettoyez-les soigneusement et rangez-les dans un endroit propre et sec. Les vieilles planches à découper et les planches en plastique griffées sont un paradis pour les bactéries. (préférez les planches de bois dur  comme l’érable plus résistantes aux rainures et entailles où les bactéries peuvent se cacher).
Un nettoyage en profondeur de l’intérieur du réfrigérateur, du micro-ondes, armoires et autres surfaces qui entrent en contact avec les aliments est également important pour éliminer les bactéries désagréables.

5. L’évier de cuisine

Les particules alimentaires et les éponges contribuent à l’énorme quantité de bactéries présentes dans l’évier de cuisine. Sur chaque centimètre, de l’évier au robinet, il peut y avoir plus de 500.000 bactéries… ce qui est environ 1000 fois plus que dans vos toilettes.
Les experts recommandent de laver l’évier et le robinet une fois par jour avec un mélange d’eau de Javel et d’eau. Pour ceux qui préfèrent ne pas utiliser de produits chimiques, un mélange d’huile d’arbre à thé, de savon à vaisselle, d’eau et de bicarbonate de soude sera à la fois blanchissant et désinfectant.

6. Tapis de bienvenue

tapis d'entrée germes et bacteries

Alors qu’un tapis de bienvenue (ou deux !) est vital dans la lutte contre les allergènes, ils doit être régulièrement lavé ou aspergé de désinfectant naturel afin de tuer les énormes quantités de bactéries qu’il contient et faire son travail correctement.
Une étude a même constaté que près de 96% des semelles de chaussures ont des traces de coliformes qui comprend des bactéries fécales ! Lorsque vous essuyez vos pieds vigoureusement sur le tapis, beaucoup d’entre elles restent accrochées au tapis mais encore beaucoup d’entre elles restent sur les chaussures. Pire, si vous ne brossez pas vos chaussures, vous emporterez ces germes dans la maison !
Rappelez-vous aussi de ne pas poser vos sacs de courses ou autres sur le tapis d’entrée lorsque vous cherchez vos clés !

7. Brosse à dents

Les bactéries, les champignons et les virus tels que le staphylocoque et l’herpès simplex peuvent survivre pendant des mois sur votre brosse à dents. Des scientifiques ont trouvé plus de 100 millions de bactéries vivant dans une seule brosse à dents ! Comme ces germes se multiplient entre les poils humides, ils peuvent entraîner des problèmes de santé bucco-dentaire.

Essorez et laisser votre brosse à dents sécher entre les brossages (utiliser une brosse à dents matin et soir différentes si nécessaire) ; nettoyer régulièrement avec du savon et quelques gouttes d’huile essentielle et remplacez-la tous les trois mois, ou plus souvent si vous tombez malade.
Enfin, la tenir éloignée des toilettes, en effet des études montrent que les bactéries sont pulvérisées jusqu’à 25 cm au-dessus de la cuvette lorsque vous tirez la chasse !

8. Brosses à maquillage

C’est un fait, 72% des femmes ne lavent jamais leurs pinceaux ou éponges cosmétiques, conduisant à une accumulation de saleté et à des bactéries qui provoquent des épidémies au visage. En outre, beaucoup d’entre nous les stockent dans la salle de bain, ce qui est une bonne idée pour le côté pratique mais une mauvaise pour la même raison que vu plus haut avec la brosse à dents !

Pour avoir une peau parfaite et pour prévenir d’autres maladies, il est impératif que vous vous laviez les brosses et les éponges à maquillage une fois par semaine. Voir ici une recette naturelle de nettoyant pour pinceaux à maquillage.

objets du quotidien porteurs de germes

9. Sac-à-main et porte-monnaie

Une étude a été faite sur les bactéries trouvées sur les sac-à-main. Environ un tiers de tous les sacs testés contenaient des bactéries fécales, notamment sur le fond du sac, mais aussi sur la poignée et sur certains éléments à l’intérieur comme la trousse à maquillage, cartes de visite et de paiement, les pièces de monnaie…

Pour garder vos sacs propres, essuyez ou lavez-les régulièrement et éviter de les placer sur le sol ou sur le tapis de bienvenue !

10. Machines à café

Selon un test sur les machines à café de bureau, plus de 4 millions de colonies de bactéries nuisibles et de champignons comme l’E. coli, staphylocoques et streptocoques ont été trouvés dans les réservoirs d’eau, le compartiment à gobelet, la bouche et les mains de plus de la moitié des personnes testées.
Voici encore plus de raisons pour lesquelles vous devriez cesser d’utiliser votre unique tasse à café.

11. Interrupteurs

Un interrupteur de lumière peut contenir autant de bactéries qu’une poubelle, selon une étude menée au Simmons College de Boston.
Sur les chambres d’hôtel testées, les interrupteurs sont les zones les plus contaminés par les germes des lieux publics.
Chez vous, essuyez les interrupteurs, en particulier dans la salle de bains, les toilettes et la cuisine, une fois par semaine devrait garder les germes en échec.

12. Télécommandes

Les commandes à distance sont utilisés par tous les membres de la famille (et de nombreux invités) mais sont rarement, voire jamais, nettoyées ! Toutes ces doigts infestés de bactéries transfèrent une multitude de microbes à chaque contact, et vont ensuite proliférer en toute sécurité entre les boutons.
Dans des essais sur des articles de chambre d’hôpital, les chercheurs ont constaté que les télécommandes abritaient plus de germes que tout autre élément commun ! Parmi les bactéries présentes, le SARM a été découvert seulement sur les télécommandes et non sur d’autres objets testés.
Essuyez vos télécommandes toutes les deux semaines, assurez-vous de faire la même chose avec toutes les consoles de jeux.

objets du quotidien porteurs de germes

13. Téléphones

Un téléphone pourrait abriter 10 fois la quantité de bactéries que l’on trouve sur un siège de toilettes, selon une étude de l’Université d’Arizona.
Aucun d’entre nous ne poserait son visage sur la cuvette des toilettes, ou tapoterais sur la cuvette pendant des heures tous les jours, mais nous le faisons avec nos téléphones. La même chose vaut pour les ordinateurs portables, les tablettes et les claviers et souris, chacun doit être doucement mais complètement essuyés chaque jour avec un chiffon doux.

14. Mini-écouteurs et écouteurs

Que vous ayez à porter un casque pour le travail, ou simplement pour écouter de la musique en salle de gym, assurez-vous de nettoyer vos écouteurs consciencieusement. Une étude a révélé que l’utilisation fréquente d’écouteurs augmente de 86 % la croissance bactérienne dans l’oreille et de 62% sur les écouteurs !
D’autres recherches montrent des bactéries nocives sur 92% des prélèvements dans les oreilles des personnes qui partagent régulièrement leurs écouteurs avec des amis, les mêmes bactéries a été trouvée dans seulement 8% sur ceux qui ne les partagent pas, c’est donc une bonne idée d’être égoïste (pour une fois) et de garder votre casque que  pour vous.

15. Tapis de yoga et autres équipements d’exercices

tapis de yoga germes

Prendre soin de votre santé et faire du sport c’est bien, à condition de le faire avec prudence ! Selon les conclusions d’une nouvelle étude, le vélo d’exercice standard dans une salle de gym publique contient 39 fois plus de bactéries q’un plateau de cafétéria en plastique réutilisable, des tapis roulants ont 74 fois plus de bactéries qu’un robinet d’eau et les poids ont 362 fois plus de bactéries que des lunettes de toilettes.

D’autres recherches annoncent que les tapis de yoga sont plus infestés en germes que les téléphones cellulaires ou des sièges d’avion à cause de la prolifération de bactéries transférées par contact direct de la peau. Alors que les tapis de yoga personnels sont généralement très bien, si vous apportiez le vôtre à la salle de gym ? Vous risqueriez moins d’être exposé à la maladie.

Entre chaque utilisations, pulvériser votre tapis ou votre matériel de gymnastique avec un mélange d’eau, de vinaigre et d’huiles essentielles et laisser sécher complètement.

16. La voiture

Pour beaucoup la voiture est une extension de la maison. Cela se reflète dans le fait que le volant contient neuf fois plus de germes qu’un siège de toilettes publiques. Les 10% des automobilistes qui ne nettoient pas leur voiture doivent garder cela à l’esprit, d’autant plus que beaucoup de gens ont tendance à manger sur le pouce, assis face au volant !

17. Vos mains !

Vos mains sont probablement le principal transporteur de germes, entre les objets et les autres personnes que vous touchez. En fait, la main humaine moyenne abrite environ 150 espèces différentes de bactéries, certains bénéfiques, d’autres pas tellement.

Prenez l’habitude de vous laver les mains régulièrement ; non seulement après avoir caressé le chien ou couper la viande, mais avant d’appliquer le maquillage ou de vous coucher. Les gens qui se lavent les mains sept fois par jour ont environ 40% moins de rhumes qu’une personne moyenne !

objets du quotidien porteurs de bactéries

Utilisez un savon naturel. Éviter les savons anti-bactériens est une sage décision, il n’y a pas la preuve qu’ils fonctionnent réellement, ils contribuent à la résistance des bactéries aux antibiotiques et ils contiennent des ingrédients toxiques qui sont nuisibles à notre santé. Dans ce cas, rincez-vous simplement avec du vinaigre. D’ailleurs à ce propos, connaissez-vous l’histoire du vinaigre des 4 voleurs ?



Pour aller plus loin…



Commentaire (1)

  1. posted by Jeremy Noel on 14/02/2017

    Bonjour comment soigner des boutons de staphylocoque qui coule jaune sur le visage ?
    Merci d’avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.