Le citron, le petit agrume super costaud

0 Commentaires | 21 avril, 2013

citron avec pulpe zeste et ziste

Longtemps décrié pour sa soi-disant toxicité, il faudra attendre le XVIIIè siècle pour connaître réellement les vertus du citron depuis, on le connaît bien en cuisine, il excelle dans d’innombrables plats gourmands où il est utilisé pour relever le goût et nous apporter ses vitamines indispensables à notre organisme.
Dans la conception des remèdes de grands-mères destinés à la santé et l’hygiène, il excelle aussi dans son rôle de désinfectant, tonifiant et de purifiant.
Pour notre beauté et notre bien-être, il s’impose souvent face aux produits chimiques et toxiques que l’on peut trouver dans le commerce, et ce de manière économique et respectueuse de l’environnement.
Il est tellement polyvalent qu’il est difficile aussi de ne pas l’utiliser à la maison pour éliminer les taches, dégraisser, désinfecter…

Anatomie du citron

• L’écorce, ou habituellement nommée zeste, est riche en huile essentielle. Fortement parfumée et aromatique, elle trouve donc naturellement son utilisation en cuisine pour la confection de tous les plats gourmands, des pâtisseries, confiseries et boissons.
Pour obtenir 10 ml d’huile essentielle de citron il faut compter environ 1kg de citrons.

• La Pulpe elle aussi est très utilisée en cuisine pour l’élaboration de boissons désaltérantes. De cette pulpe on extrait le jus. Très utilisée aussi dans les plats. La pulpe est un concentré de vitamines.

• Le ziste est la peau blanche que l’on trouve entre le zeste et la pulpe, il est très amer et il n’est donc très peu voire pas utilisé en cuisine.

Reconnaître les citrons de bonne qualité

Préférez bien évidemment les citrons de qualité biologique certifiée, ne vous laissez pas avoir aussi au terme très trompeur non traités après récolte, cela signifie seulement que les citrons n’ont pas étés recouverts de cire après la récolte, mais aucune garantie qu’ils n’ont pas étés traités par des engrais et insecticides chimiques (diphényle…).
Même lavés à l’eau et au savon, il restera des résidus toxiques et hautement cancérigènes. Sans parler des résidus toxiques qui auront aisément réussit à passer au travers de l’écorce !

Visuellement choisissez les citrons à l’écorce fine, lisse et d’un jaune vif. Plus l’écorce est rugueuse, moins il y a de pulpe et de jus. Une écorce jaune terne et le fruit commence à être un peu vieux. Le citron doit être ferme et lourd. Si il y à des taches verdâtres attendez-vous à un fruit plus acide.

Bien conserver les citrons

Le temps moyen est d’environ 8 à 10 jours à température ambiante, quelques jours de plus dans le bac à légumes de votre réfrigérateur.
Astuce de conservation des citrons : Pour allonger la durée de conservation des citrons (non entamés) à 2 mois, en les gardant bien juteux, mettez-les dans un saladier rempli d’eau et glissez le au réfrigérateur, changez l’eau chaque jour.
Cette astuce est valable aussi pour les citrons zestés qui pourront être consommés pendant encore 8 à 10 jours.
Astuce de conservation des citrons entammés : Versez un peu de vinaigre sur le fond d’une soucoupe et posez le citron partie coupée vers le bas à même le vinaigre, et le tout au réfrigérateur.

Le citron, c’est bon pour quoi ?

Rares sont les fruits qui proposent autant de qualités nutritionnelles et pharmaceutiques que le citron. En voici la longue liste non-exhaustive !

Vitamine C : C’est le fruit qui en contient le plus (environ 52 mg pour 100 g). Un seul jus de citron par jour, suffirait à combler nos besoins en vitamine C ! (tonus, renouvellement des cellules, stimule les défenses immunitaires…).

Autres vitamines : Non content de cela, le citron contient aussi d’autres vitamines comme B1, B2, B6 et B9 (favorisent la croissance, équilibre nerveux, prévention des maladies cardio-vasculaires, antioxydant). On y trouve aussi de la vitamine E (ralentissement du vieillissement des cellules, renfort des défenses immunitaires ainsi que du bêta-carotène qui se transforme en vitamine A dans le corps.

Minéraux et oligo-éléments : Meilleur allié des vitamines, pour lesquelles il renforce leurs action, le citron regorge d’oligo-éléments, comprenez par là de calcium (prévention de l’ostéoporose, renforce le système osseux), de magnésium (équilibre musculaire et nerveux), de sodium (maintient de la stabilité du pH dans le sang), de potassium (bon fonctionnement des reins), de phosphore (système nerveux), de fer (favorise le transport de l’oxygène dans le sang) et de cuivre (formation de l’hémoglobine).

Acide citrique : (environ 5 à 6 % d’un jus de citron frais) responsable du goût acide que procure le citron. Son rôle est important pour l’organisme, il favorise l’absorption du calcium au niveau des intestins. Il est très utilisé dans l’industrie pharmaceutique et cosmétique.

Fibres : C’est dans sa peau et dans son ziste (partie blanche entre l’écorce et la pulpe) que l’on trouve le plus de fibres solubles (pectine…), indispensables à l’organisme (baisse du cholestérol, facilitent le transit intestinal…)

Flavonoïdes : ériocitrine, hespérétine, quercitine se trouvent en grande partie dans le ziste et ont des vertus antioxydantes, aident à prévenir les maladies cardio-vasculaires, protéger les cellules humaines, anticholestérol, antiallergiques et anti-inflammatoires.

Limonoïdes : On les trouvent dans les pépins et dans le jus des citrons. Ils combattent le mauvais cholestérol et renforcent notre système immunitaire.

Sucres : Le citron est l’un des fruits qui contient le moins de fructose et de glucose. Il est composé de 90 % d’eau et est aussi faiblement calorique environ 20 kcal par 10 g.

> Tous les remèdes de grands-mères utilisant le citron

Termes de recherche :

    citron remede, anatomie du citron, engrais pour citronnier remede de grand mere, le citron remède miracle, citron remede grand mere, remède avec du citron, remède de grand mère au citron, remede au citron, remede de grand mere avec du citron, remede citron

Ecrire un Commentaire

// scripts adoptima