Acore

0 Commentaires | juillet 29, 2013

acore plante medicinale

Acore (Acorus calamus)

Aroïdées – Roseau aromatique, Lis des marais, Acore vrai, Jonc odorant, Canne aromatique, Acore odorant.



Station et récolte

Croît au bord des eaux. Fleurit en juin et juillet.

Propriétés

Aromatique, sudorifique, tonique. Employé en parfumerie dans la recette de la Poudre à la Maréchale. Contre la gastralgie, une décoction de 15 g de racines dans 1 litre d’eau.

Utilisations principales

Digestion lente
en décoction : 1 ciil. à café pour 1 litre d’eau, faire bouillir pendant 5 minutes. 2 à 3 tasses à boire dans la journée. Attention à la durée du traitement compte tenu des précaution ci-dessous.

Douleurs osseuses
En décoction : 20 g pour 1 litre d’eau, faire bouillir 5 minutes et laisser macérer 6 heures à froid. Sous forme de compresses pour les affections osseuses.

PRÉCAUTIONS
En surdose, peut provoquer des hémorragies (saignements de nez, hémorroïdes).
La racine peut faire vomir.

Combattre la dysenterie avec l’acore

  • 100 g d’acore
  • 6 g de coriandre
  • 3 g de poivre

Faire bouillir dans 1 litre d’eau, laisser réduire de moitié et absorber 10 g par jour en 3 doses.

à voir aussi : Remèdes utilisant l’acore

 

Acore (Acorus calamus)

Acore (Acorus calamus)



Ne Ratez Pas…



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.