– Action thérapeutique des Plantes

0 Commentaires | juillet 29, 2013

actions thérapeutiques des plantes

Classement des plantes d’après leur action thérapeutique

Narcotiques

Diminuent l’irritabilité, produisent le sommeil : coquelicot, pavot.



Narcotiques délirants

Dilatant la pupille, occasionnent de l’aphonie, du délir : belladone, stramoine, jusquiame, morelle.

Narcotiques nauséeux

Occasionnent le tremblement musculaire, des nausées, le vomissement, la purgation, les troubles de la vue, de l’intelligence, la syncope : arnica, digitale, tabac.

Stimulants

Accroissent l’activité vitale, excitent les systèmes nerveux et vasculaires.

Stimulants diffusibles excitants

Leur action, qui se produit d’abord sur le tube digestif, se répand ensuite dans toute l’économie : cresson, moutarde, raifort.

Stimulants carminatifs

Combattent les douleurs nerveuses de l’estomac, de l’intestin et chassent les vents : angélique, anis, carvi, cumin.

Stimulants nervins

Font cesser les troubles du système nerveux ; utilisés dans les syncopes, les spasmes, l’épilepsie, la chorée : Acore, camomille, hysope, marrube, mélisse, menthe, millepertuis, narcisse, nénuphar, origan, safran, sauge, serpolet, valériane, verveine.

Toniques

Donnent une plus grande fermeté aux organes, excitent l’appétit et les autres fonctions organiques.

Toniques amers

Provoquent l’appétit et soutiennent la digestion : Chicorée, centaurée, fumeterre, gentiane, ményanthe.

Toniques astreingents

Contractent les fibres musculaires, diminuent le calibre des vaisseaux sanguins ; employés dans les hémorragies : Aigremoine, myrtille, benoita, caille-lait, écorce de grenadier, ortie blanche, pervanche, plantain, ronce.

Toniques amers et aromatiques

Facilitent la digestion en retardant la fermentation : Absinthe, aunée, houblon.

Emollients

Leur action est contraire de celles des toniques ; il ramollissent les tissus en diminuant la tension et l’inflammation : Consoude, cynoclosse, guimauve, mauve, violette, chiendent, figue, amande douce.

Diaphorétiques

Produisent la transpiration d’une façon insensible : Bardane, bourrache, brou de noix, douce-amère, patience, pensée sauvage, saponaire, sureau, tussilage.

Errhins

Provoquent la sécrétion du mucus nasal : Sauge en poudre, tabac, bétoine, euphorbe, muguet.

Sialagogues

Provoquent la sécrétion de la salive : Pyrèthre, raifort, tabac.

Expectorants

Provoquent l’évacuation des matières qui obstruent les bronches, la larynx : Acore, aunée, érysimum, hysope, bourgeons de sapin.

Emétiques

Provoquent les vomissements : Arnica, racine d’euporbe, tabac, racine de violette

Purgatifs

Laxatifs : Evacuent l’intestin sans causer d’irritation ; conviennent aux enfants, aux femmes, aux vieillards : chicorée, huile d’amande douce.
• Cathartiques : Irritent le tube digestif sans l’enflammer : globulaire, gouet, mercuriale, nerprun, noyer.
• Drastiques : Purgatifs très violents, toxiques à dose élevée : Bryone, colchique, chélidoine, épurge.

Emménagogues

Provoquent l’écoulement menstruel : absinthe, armoise, safran, tanaisie.

Anthelmintiques

Expulsent les vers intestinaux : absinthe.

Tanifuges

Contre le tænia : écorce de murier, fougère mâle, fougère, tanaisie.

Rubéfiants

Provoquent la rubéfaction de la peau : moutarde.

Vésicants

Produisent l’action d’un vésicatoire : Garou, moutarde

 



Ne Ratez Pas…



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *