Pourquoi et comment fabriquer sa peinture ?

Le : 20 mai, 2016 | Vu 5 463 fois

comment fabriquer peinture naturelle

Une peinture naturelle “maison” écologique et économique est-ce possible à faire ?

La peinture naturelle offre un moyen durable et peu coûteux d’ajouter des couleurs uniques à votre domicile. Bien qu’il existe plusieurs options écologiques de nos jours sur le marché, de nombreux bricoleurs choisissent de fabriquer eux-même leur peinture naturelle à l’aide de matériaux naturels.


Si vous souhaitez créer un espace de vie chaleureux et accueillant, pourquoi ne pas utiliser une peinture naturelle écologique maison ? L’utilisation de matériaux naturels est un excellent moyen d’apporter un peu d’extérieur à l’intérieur, de plus, ces matériaux sont tous conseillés pour votre maison, car ils peuvent permettre aux surfaces peintes de libérer plus facilement l’humidité naturellement. De plus, les peintures fabriquées industriellement contiennent des matières toxiques ou des ingrédients à base de pétrole qui demandent beaucoup d’énergie à produire.

fabriquer sa peinture naturelle

Les peintures naturelles offrent des finitions uniques très différentes que celles manufacturées. (photo : peinture à la farine).

Alors c’est vrai, il existe plusieurs options écologiques sur le marché, mais leur coût (jusqu’à deux fois plus cher que la peinture classique) peut être prohibitif pour votre budget. Créer votre propre peinture est beaucoup moins cher et peut être une entreprise extrêmement gratifiante. Mélanger votre propre peinture est parfois la seule façon d’obtenir une couleur ou un effet spécifique. En fait, les peintures naturelles offrent des finitions uniques très différentes de celles des produits manufacturés.

Il existe de nombreuses combinaisons pour créer la peinture parfaite pour une situation particulière. Ce qui suit est un guide pour comprendre les rouages de la peinture naturelle, des recettes pour certains des types et des photos de chaque type les plus faciles et les plus courantes pour vous inspirer.

fabriquer peinture à l'huile

Les peintures à l’huile naturelle sont habituellement fabriquées avec de l’huile de lin et d’un solvant naturel, tel que la térébenthine, le terpène d’agrumes ou le lactate d’éthyle.

Qu’est-ce qu’une peinture ?

Dans sa forme la plus basique, la peinture se compose de couleur (pigment) et de colle dans laquelle le pigment est suspendu (le liant). De nombreuses peintures contiennent également des ingrédients qui ajoutent de la texture en vrac (charges), un diluant (solvant) et d’autres additifs, tels que des biocides et des catalyseurs de séchage.

Pigments : Les alternatives plus sûres que les composés toxiques et les métaux lourds utilisés pour colorer la peinture conventionnelle sont les pigments naturels provenant de plantes, d’insectes, des oxydes de fer et de minéraux. Ceux-ci se trouvent généralement sous forme de poudre dans les magasins de fournitures d’artistes (beaux arts).

Liants : Les liants permettent à la peinture de coller à une surface. Les liants acryliques et vinyliques des peintures commerciales sont dérivés de sous-produits du raffinage du pétrole brut. Les liants des peintures naturelles reposent plutôt sur des matériaux comme l’amidon (de la farine), la caséine (la protéine de lait) et l’huile de lin (à partir de graines de lin pressées).

fabriquer peinture caseine

Une fois que vous avez fini de peindre avec de la peinture à la caséine, le surplus peut être composté en toute sécurité.

Charges : Les charges créent la texture de votre peinture. Les charges courantes comprennent le blanc de Meudon (de la craie en poudre), le talc, le calcaire, la silice et le marbre. L’argile est une charge populaire associée à la farine, car elle renforce la capacité de liaison de l’amidon, de plus, elle est abondante et potentiellement gratuite si vous avez un sol argileux.

Solvants : Les solvants ou diluants, aident à obtenir une consistance agréable. Les solvants des peintures commerciales sont généralement fabriqués à partir de matériaux biologiques, mais ils vont s’évaporer ou “dégazer”, provoquant cette odeur de peinture. Le dégazage de ces composés organiques volatils peut causer des maux de tête, des nausées, des étourdissements, une vision floue et la fatigue, surtout dans les zones qui ne sont pas bien ventilées. Les risques sont nettement plus mauvais pour les personnes qui peignent régulièrement. Les solvants naturels tels que les terpènes d’agrumes et la térébenthine naturelle sont préférables, mais ils peuvent encore émettre de faibles niveaux de composés organiques volatiles.

Additifs : Les fabricants de peinture commerciales ajoutent souvent plusieurs additifs dans leurs produits, mais ils ne sont pas tenus de les énumérer sur la boîte. Les additifs comprennent des plastifiants, des agents moussants et de séchage, des biocides qui inhibent la croissance de moisissures et des ingrédients qui améliorent la résistance à l’eau ou l’opacité antimousse.

pigments pour peinture naturelle

Les pigments de terre naturels ajoutent de la couleur aux peintures naturelles et sont disponibles dans les magasins de fournitures de Beaux-Arts ou de bricolage.

Conseils d’experts

Lorsque vous faites votre propre peinture, il est important d’expérimenter, de tester, d’expérimenter et de tester encore et encore. Faites-vous plaisir ! Si vous expérimentez pendant un certain temps, vous trouverez à coup sûr de belles combinaisons riches en couleurs et des textures intéressantes.

  • Pour de meilleurs résultats, nettoyer soigneusement toutes les surfaces avant de les peindre.
  • Les peintures “maison” contiennent des ingrédients alimentaires et doivent être utilisées rapidement après le mélange. Vous pouvez les réfrigérer, mais leur capacité de liaison peut diminuer.
  • Il peut être difficile de créer exactement la même couleur, encore et encore. Essayez de mélanger la dose de peinture nécessaire pour une session de travail.
  • Faites preuve de prudence lors de l’utilisation d’huile de lin. Les chiffons froissés imbibés d’huile peuvent brûler spontanément, alors assurez-vous de laver ou rincer tous les tissus et autres matériaux avant de les jeter.
  • Soyez prudent avec tous les matériaux en poudre et caustiques, en particulier la chaux. Porter des gants et des lunettes.
fabriquer peinture écologique

La peinture naturelle à la caséine dure indéfiniment et est parfaite sur de nombreuses surfaces, elle combat aussi la croissance fongique.

Quelle peinture naturelle pour quelle surface ?

Lors de votre choix du type de peinture à mélanger pour une surface particulière, la première question à se poser est de savoir si la surface à peindre se trouve à l’intérieur ou à l’extérieur. Sélectionnez ensuite une peinture qui soit appropriée au type de surface désirée.

  • Les surfaces intérieures : la farine, caséine, pétrole
  • Les surfaces extérieures : huile, la farine (climats doux), caséine (climats extrêmement doux et non-humides)
  • Bois nu : huile, farine, caséine
  • Pierre : farine, caséine
  • Placoplâtre : la caséine, la farine (mais pas sur la pâte à joint)
  • Sur papier peint : la farine, caséine
  • Enduit terreux : la farine, caséine
  • Plâtre : farine
  • Maçonnerie (ciment, chaux, briques non vernie, la terre non peinte) : la farine, caséine, pétrole
  • Les surfaces peintes, poncées : farine, caséine
  • Les surfaces qui nécessitent un nettoyage fréquent : huile

3 Recettes de peintures naturelles

Alors ça y est ? Vous êtes prêts et convaincus ? En fonction de vos surfaces, choisissez l’une de ces 3 recettes.



Pour aller plus loin…



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.