Trucs anti-trac

Le : 16 février, 2015 | Vu 4 122 fois

trucs contre le trac

Remèdes naturels contre le trac

Que faire en cas d’anxiété ou de trac ? Tout le monde fait face tôt ou tard au trac ou à l*anxiété. Que ce soit avant de passer un examen, de prononcer un discours ou d’aller postuler pour un emploi. Cela n’a rien de pathologique. C’est juste un peu embêtant Mais il y a moyen de vous tranquilliser pour améliorer votre performance.


Relaxation

Pratiquez d’abord la respiration lente et profonde. La respiration profonde permet d’apaiser la surexcitation du système nerveux sympathique.

Visualisation créatrice

Visualisez la situation sous un jour positif. Imaginez avec le plus de conviction possible, un déroulement satisfaisant des événements. S’il s’agit d’un examen, voyez-vous calme et souriant dans la salle d’examen. Imaginez-vous devant la feuille de questions, l’esprit détendu abordant chaque question posément. Voyez-vous ensuite quelques jours plus tard, tandis que le professeur remet les feuilles d’épreuve. Sur la feuille vous remarquez votre note en gros et en rouge. Visualisez une excellente note qui est à la hauteur de vos vraies capacités. Soyez raisonnable, mais ne vous sous-estimez surtout pas.

C’est là un exemple parmi d’autres. Créez une visualisation adaptée à chaque situation. L’idéal est de pratiquer de telles visualisations, quelques jours avant les événements anxiogènes. Si vous n’êtes pas parfaitement convaincu durant votre visualisation, ce n’est pas grave. Vous semez des germes de succès qui pousseront dans l’obscurité de votre subconscient.

Voulez-vous être convaincu de l’effet prodigieux de la pensée positive dans le contrôle de l’anxiété ?

Essayez l’exercice suivant. Remplissez un sac avec des choses lourdes, pommes de terre, packs de lait, etc.). Le sac doit être suffisamment lourd pour vous ayez quelque peine à le soulever. Vous allez maintenant essayer de le soulever le plus haut possible en gardant votre bras bien tendu. Voyez jusqu’au vous vous rendez. Si cela semble trop facile, alourdissez encore un peu plus le sac. Recommencez le même exercice. Mais prenez la peine de visualiser, avant et pendant l’exercice, un des événements les plus pénibles de votre vie. Levez-vous votre bras aussi haut que la première fois ?  Recommencez une dernière fois. Mais cette fois-ci, visualisez un des moments les plus joyeux ou positifs de votre vie. Notez-vous une nette différence ?  N’oubliez pas de prendre un court repos entre chaque étape, pour ne pas accumuler de fatigue dans vos muscles.

Quelques remèdes naturels pour l’anxiété ou le trac

Quand vous devez faire face à une rencontre ou à un examen important, évitez le café. Vous accélérez votre rythme cardiaque et intensifiez donc votre stress. Cela peut sembler une vérité de La Palisse, mais souvent, tout se passe comme si on faisait tout pour empirer son stress. Ne prenez du café que si vous vous sentez dépressif ou complètement “à plat”.

Pour vous stimuler ou vous clarifier l’esprit, buvez plutôt une tisane de menthe ou de gingembre avec du miel.

Bains

Racine de valériane fraîche, faites macérer 100 à 200 g dans un litre d’eau froide pendant dix heures, réchauffez et ajoutez à l’eau de votre bain. Complétez avec des gouttes de teinture de valériane (15 à 20 gouttes dans un peud’eau).

Vitamines et oligo-éléments

Le stress et l’angoisse entraînent en particulier une perte importante de vitamines. Les formules vitaminiques antistress sont dosées pour compenser ce genre de pertes.

Infusion

  • Fleurs d’aubépine, 10 g par 1, 3 à 4 fasses par jour.
  • Fleurs de passiflore, 5 g par tasse, laissez infuser 15 mmutes et prenez-en 1 heure avant le coucher.

Huiles essentielles

Laurier noble ou ylang-ylang. Elles sont particulièrement précieuses tant pour l’anxiété que pour les crises de panique.
Vous pouvez bien sûr les prendre en usage interne à raison de 2 ou 3 gouttes mélangées à une cuillerée à café de miel. Pour obtenir des résultats très rapides, respirez doucement. Tenez le contenant d’huile essentielle à quelques centimètres du nez. Si vous trouvez son odeur trop forte, couvrez le contenant d’un mouchoir de tissu ou de papier.

L’huile essentielle agit directement sur le système nerveux central grâce aux multiples terminaisons nerveuses qui tapissent la paroi du nez. De plus, le centre olfactif est relié au centre du plaisir. L’effet d’apaisement est immédiat. En usage externe, employez de la lavande officinale ou de la camomille romaine pour masser le plexus solaire (mélangez-les avec de l’huile d’amandes douces ou de tournesol à raison de 3 % d’huile essentielle).

à voir aussi : Remèdes contre le stress



Pour aller plus loin…



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.