Santé et Bien-être

10 Aliments de lutte contre la grippe et autres maladies hivernales

Par Didier C. , le 16/01/2023 , mis à jour le 16/01/2023 - 10 minutes de lecture
10 aliments pour lutter contre la grippe
()

La grippe et les autres maladies respiratoires aiguës peuvent être particulièrement invalidantes, mais heureusement, il existe des aliments naturels qui peuvent aider à soulager les symptômes et à accélérer la guérison.

Dans cet article, nous allons vous présenter 10 aliments naturels qui ont été scientifiquement prouvés pour aider à traiter la grippe et les maladies respiratoires aiguës. Ces aliments sont riches en nutriments essentiels et en antioxydants qui peuvent renforcer le système immunitaire, soulager la toux et réduire l’inflammation des voies respiratoires. Alors, si vous êtes atteint d’une maladie respiratoire aiguë ou voulez simplement renforcer votre système immunitaire, lisez ce qui suit pour découvrir les bienfaits de ces aliments naturels.

Agrumes pour la prévention et le traitement de la grippe

Les agrumes : riches en vitamine C, ils aident à combattre les infections et à renforcer le système immunitaire.
Les agrumes : riches en vitamine C, ils aident à combattre les infections et à renforcer le système immunitaire.

La vitamine C, que l’on trouve le plus souvent dans les agrumes, est un antioxydant qui peut réduire les symptômes du rhume de 23 %, selon les scientifiques. Cela signifie que même si une infection se produit, la grippe et les autres rhumes seront plus légers.

Un examen de 21 études a révélé que 1 000 à 8 000 mg de ce nutriment par jour sont suffisants pour prévenir efficacement les rhumes.

Enrichir son alimentation en vitamine C est facile, il suffit de consommer une plus grande quantité de fruits et légumes suivants pendant la période hivernale :

  • les agrumes ;
  • les poivrons ;
  • kiwi ;
  • brocoli ;
  • courgette ;
  • des choux de Bruxelles ;
  • des citrouilles ;
  • tomates, etc.

Important ! Une augmentation soudaine de la quantité de vitamine C dans l’alimentation peut provoquer des troubles digestifs chez certaines personnes. Il est donc nécessaire de réduire la consommation en cas de symptômes gastro-intestinaux.

Le remède de grand-mère avec du citron contre la toux

Préparez un jus de citron chaud : pressez le jus d’un citron frais dans une tasse d’eau chaude et ajoutez une cuillère à soupe de miel pour un remède contre la toux et les maux de gorge. Ce remède aidera aussi à renforcer le système immunitaire.

Bouillon de poulet

Les mères attentionnées proposent depuis longtemps ce remède magique à leurs enfants dès les premiers signes de rhume. Elles ont tout à fait raison !

La soupe au poulet apporte non seulement le liquide dont le corps a besoin pour combattre l’infection, mais elle réduit également l’inflammation.

Riche en zinc, le bouillon des ailes de poulet aide à combattre les infections.
Riche en zinc, le bouillon des ailes de poulet aide à combattre les infections.

On ne sait pas exactement quel ingrédient apporte le plus de bienfaits à ce plat curatif, mais les scientifiques pensent que c’est la combinaison réussie de légumes et de poulet qui en est la cause. Ensemble, ils réussissent à vaincre la grippe !

Le bouillon de poulet, un remède de grand-mère pour combattre la grippe

Faites bouillir des ailes de poulet dans de l’eau avec des poireaux, des oignons et des champignons pour un remède nourrissant contre la grippe.

Ail, oignons et poireaux

Ne comptez pas que sur les légumes aromatiques pour « chasser » le virus. Mais ces derniers sont riches en vitamines, minéraux et terpènes, contiennent des dizaines d’antiseptiques à large spectre et renforcent les défenses immunitaires.

ail oignons et poireaux contiennent des phytonutriments et des composés soufrés qui aident à combattre les infections respiratoires et les infections.
ail oignons et poireaux contiennent des phytonutriments et des composés soufrés qui aident à combattre les infections respiratoires et les infections.

Dans une étude récente, 142 personnes ont été divisées en deux groupes, l’un dans lequel les volontaires recevaient un placebo et l’autre de l’ail. Parmi ceux qui ont reçu le placebo, 65 personnes sont tombées malades avec des infections respiratoires aiguës. Dans l’autre groupe, la grippe et d’autres virus n’ont rendu malades que 24 volontaires.

À savoir ! Les oignons et l’ail présentent un autre avantage : les substances volatiles qu’ils contiennent contribuent à réduire le gonflement des sinus.

Remède de grand-mère avec de l’oignon pour soigner les maux de gorge

Coupez des oignons en fines lamelles et laissez-les mariner dans du vinaigre de cidre de pomme et du miel pour un remède contre les maux de gorge.

Le gingembre – l’ennemi des rhumes de saison

remedes au gingembre contre la grippe

La racine cicatrisante contient des substances chimiques appelées « sesquiterpènes ». Ces composés organiques de la classe des terpènes ciblent les rhinovirus, la famille de virus la plus courante qui circule pendant la saison froide.

Le thé au gingembre est traditionnellement et à juste titre considéré comme une boisson capable d’apaiser les maux de gorge et de soulager les inflammations. Le gingembre contient des substances qui apaisent la toux.

Il est également un réducteur de fièvre naturel et a un léger effet sédatif, ce qui peut apporter un soulagement en cas de maladie.

Remède de grand-mère au gingembre

Une cuillère à soupe de gingembre par tasse d’eau bouillante est la recette la plus simple d’une boisson thérapeutique pour les personnes vaincues par le virus.

Outre le thé au gingembre, vous pouvez aussi confectionner un cataplasme à base de gingembre : Mélangez 2 cuillères à soupe de gingembre râpé, 1 cuillère à soupe de miel et 1/4 tasse de jus de citron. Appliquez le mélange sur votre poitrine et couvrez-le avec un linge chaud. Laissez-le reposer pendant environ 20 minutes. Ce remède de grand-mère est efficace pour soulager la toux et les maux de gorge.

Le miel pour la prévention et le traitement des rhumes

Le miel est souvent présenté comme un remède pour tout, des brûlures, coupures et éraflures au rhume. En effet, ses propriétés antiseptiques naturelles sont exceptionnelles. Son activité antioxydante et antimicrobienne assure son efficacité dans la lutte contre les infections.

Puisque, grâce à sa consistance particulière, le miel enrobe et adoucit la gorge, il aide à soulager la douleur surtout s’il est mélangé à du citron.
Important !

Le miel de sarrasin a la plus forte teneur en antioxydants. Mais vous pouvez opter pour le miel de lavande, de thym ou de Manuka.

Un remède de grand-mère miel et cannelle

Miel et cannelle : Mélangez une cuillère à soupe de miel et une cuillère à café de cannelle en poudre dans une tasse d’eau chaude. Buvez-le pour soulager les symptômes de la grippe

Le yaourt est un ami du système immunitaire

Le « bon » yaourt contient une bactérie appelée Lactobacillus reuteri, dont les expériences scientifiques ont montré qu’elle bloquait la réplication des virus qui envahissent le corps humain lorsqu’il est infecté.

Cependant, tous les types du populaire produit laitier fermenté ne contiennent pas cette souche de bactéries bénéfiques. Il convient donc d’étudier attentivement les étiquettes lors du choix d’un yaourt naturel contenant du Lactobacillus reuteri.

Un remède de grand-mère au yaourt pour aider le système immunitaire

Yaourt à la banane : Mélangez une banane écrasée, un yaourt nature et une cuillère à soupe de miel pour un remède riche en probiotiques et en vitamines.

Aliments riches en sélénium

Le sélénium est un minéral qui aide l’organisme à améliorer l’activité du système immunitaire et à prévenir la grippe et les autres rhumes. Des niveaux normaux de sélénium dans l’organisme augmentent la production de cytokines. Ces molécules peptidiques aident à neutraliser le virus de la grippe en particulier.

100 g de « noix du Brésil », contient environ 2 000 mcg de sélénium. Une amande de taille moyenne contient environ 70 µg de ce nutriment. Les 30 g d’amandes qui se cachent derrière la coque globale du fruit contiennent plus de sélénium que la dose journalière recommandée. C’est pourquoi ce produit savoureux et nutritif est recommandé comme l’une des meilleures sources alimentaires de ce minéral.

En outre, les fruits de mer contiennent beaucoup de sélénium, comme les crabes ; les coquillages ; du thon ; Morue, etc.

Les champignons contre les virus

Les champignons : contiennent des polysaccharides qui stimulent le système immunitaire.
Les champignons : contiennent des polysaccharides qui stimulent le système immunitaire.

Les champignons aident le corps humain à augmenter la production de cytokines, des cellules qui aident à résister aux infections. Ils contiennent également des polysaccharides, une catégorie de composés organiques qui favorisent le fonctionnement optimal du système immunitaire.

Dans la médecine traditionnelle chinoise, les champignons les plus populaires pour combattre la grippe et autres rhumes sont des variétés de shiitake, maitake, Reishi.

Quelques recettes de grand-mère au champignons pour se soigner

  1. Soupe aux champignons : Faites cuire des champignons (comme des champignons shiitake, des champignons maitake ou des champignons enoki) dans de l’eau avec des légumes tels que des oignons, des carottes et des poireaux pour un remède nourrissant et riche en nutriments.
  2. Teinture de champignons : Faites macérer des champignons séchés (comme des champignons shiitake, des champignons maitake ou des champignons reishi) dans de l’alcool ou de l’eau chaude pour créer une teinture. Prenez une cuillère à soupe de la teinture deux fois par jour pour soutenir le système immunitaire.
  3. Champignons grillés : Faites griller des champignons (comme des champignons portobello).

Vin rouge

Le resvératrol du vin rouge agit comme les bactéries bénéfiques que l’on trouve dans les yaourts : si des virus pénètrent dans l’organisme, ce polyphénol les empêche de se multiplier activement.

Vous n’avez pas besoin de compromettre votre santé pour en prendre soin ! L’essentiel est de ne pas en abuser : pour prévenir les maladies hivernales, il suffit d’un verre de cette boisson saine par jour.

Pour ceux qui ne consomment pas d’alcool, il existe d’autres produits connus pour leur teneur élevée en resvératrol comme : du jus de raisin noir ; les feuilles de vigne de ces variétés ; cacahuètes avec des coques intérieures rouges.

Remèdes de grand-mère contenant du resvératrol

  • Vin rouge : Boire du vin rouge contient du resvératrol, cependant il est important de noter que l’abus d’alcool est néfaste pour la santé
  • Jus de raisin rouge : Boire du jus de raisin rouge contient également du resvératrol
  • Supplément de resvératrol : Il est possible de trouver des suppléments alimentaires contenant du resvératrol, cependant il est important de consulter un médecin ou un professionnel de la santé avant de prendre des suppléments.

Poivre noir

Ironiquement, l’épice la plus connue pour provoquer des éternuements peut repousser l’écoulement nasal et d’autres symptômes pathologiques du SRAS. Les poivres noirs sont particulièrement riches en pipérine, un composé connu pour ses propriétés anti-inflammatoires et analgésiques.

Remèdes de grand-mère au poivre noir pour apaiser les sinus encombrés

Voici 3 recettes simples pour préparer un remède à base de poivre noir pour lutter contre les sinus encombrés:

  1. Inhalation de vapeur de poivre noir : Ajoutez quelques gouttes d’huile essentielle de poivre noir à de l’eau chaude et inhalez les vapeurs pour dégager les sinus et soulager les symptômes de la congestion nasale.
  2. Massage de poivre noir : Mélangez une cuillère à soupe d’huile d’olive ou de noix de coco avec quelques gouttes d’huile essentielle de poivre noir et massez doucement la zone autour des sinus pour soulager la pression.
  3. Thé de poivre noir : Ajoutez une pincée de poivre noir moulu dans une tasse d’eau chaude, ajoutez du miel ou du citron selon votre goût et buvez le thé pour dégager les sinus et soulager les symptômes de la congestion nasale.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile (de 1 à 5) pour voter

Note Moyenne / 5. Nbre de Votes :

Aucun vote pour le moment, soyez le 1er à voter !

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas été utile !

Donnez-nous la chance de nous améliorer !

Dites-nous comment nous pourrions l'enrichir ?

Didier C.

Je suis kinésithérapeute, très vite je me suis formé au Shiatsu (10 ans) et à la Médecine Traditionnelle Chinoise (7 ans), spécialiste en diététique chinoise. Passionné de MTC, je pratique aussi l'acuponcture. C'est avec plaisir et humilité que je participe au site Remedes-de-grand-mere.com, pour aider le plus grand nombre à trouver sa voie de guérison naturelle.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.