10 Aliments Pour Nettoyer Le Foie

Par : | 0 Commentaires | Rédigé le : 14/04/2019 | Modifié le : 27/04/2019 | Categorie : Thématiques

aliments pour nettoyer le foie

Peut-on nettoyer son foie simplement en changeant son alimentation ? Quels aliments sont bénéfiques pour le foie ? Avoir un foie en bonne santé en suivant un régime alimentaire adapté… Autant de questions simples à résoudre. le foie est un organe essentiel dans l’évacuation des toxines, voyons comment lui donner un coup de main.

Rappelez-vous le temps ou « détoxification » était synonyme d’une diète extrême – comme un jeûne de jus par exemple. Heureusement, les chefs de file du mieux-être prêchent maintenant une approche plus douce à l’égard d’une alimentation saine, avec des avantages qui vont au-delà du simple fait de défaire un hiver d’aliments réconfortants pas si sains. Par exemple, certaines détoxifications sont conçues pour vous aider à passer à un nouveau régime alimentaire, tandis que d’autres facilitent la rupture avec un certain type d’aliments…


Cela dit, la plupart de ces protocoles impliquent un engagement complet sur plusieurs jours. Si cela ne fait pas partie de votre plan de Rafraîchissement printanier, ne vous stressez pas – vous pouvez tout de même redonner un nouvel élan à votre corps en priorisant simplement les aliments qui profitent au foie et à l’intestin, le combo gagnant de désintoxication du corps. « Lorsque le foie fonctionne de façon optimale, il peut prendre les toxines stockées dans tout votre corps, les convertir sous leur forme hydrosoluble et les excréter efficacement « , explique Charles Moustier, nutritionniste basé à Bordeaux.

En d’autres termes, avec la bonne nourriture dans votre assiette, vous pouvez plus facilement éliminer les produits chimiques étrangers de votre corps – comme ceux issus de la pollution, les produits de beauté ou la restauration rapide. Ici, le Dr Moustier partage certains de ses aliments de prédilection qui aident à donner à l’organisme un coup de pouce détoxifiant. Et non, vous n’avez pas besoin de vous étouffer avec des concoctions de sirop d’érable et de poivre de Cayenne pour en récolter les fruits.

à lire aussi : Détox du foie et de la vésicule biliaire, comment faire ?

Purifier le « gardien de l’organisme », est indispensable pour garder la forme et la santé. On cible les aliments qui le détoxiquent et le soutiennent. Voici comment inclure dans votre panier quotidien, les aliments bons pour le foie.

1. Ail

ail

« Manger de l’ail aide à activer les enzymes de détoxification du foie « , explique le Dr Moustier. (Essentiellement, ces enzymes aident à décomposer les toxines et à les éliminer de votre système.) L’ail contient également 39 agents antibactériens différents, incluant de l’allicine et du sélénium, ce qui en fait un excellent aliment pour tenir les maladies à distance et permet d’activer les enzymes présentes dans le foie, favorisant ainsi l’élimination des toxines de notre organisme.


Pour profiter au mieux de cet aliment au goût savoureux, optez pour de l’ail frais et biologique dans la mesure du possible. « Lorsque vous mangez de l’ail frais, l’allicine peut aider à tuer les organismes nuisibles dans vos intestins qui produisent des toxines dans votre tractus gastro-intestinal « , dit le Dr Moustier. Essayez d’ajouter un ou deux clous de girofle supplémentaires à vos légumes du souper de la semaine ou à votre salade César.

Quelle dose d’ail minimum ? On peut consommer entre une et deux gousses d’ail frais par jour, et un gramme d’ail séché…

à lire aussi : 10 aliments pour améliorer la vue

2. Betterave

betterave

Betterave

Si vous n’avez jamais sauté le pas du jus de betterave, c’est le moment idéal pour essayer. (Comme si la teneur élevée en antioxydants du légume et sa capacité à améliorer la performance physique n’étaient pas une raison suffisante.)

« Les betteraves activent les enzymes hépatiques et la bile, ce qui aide à décomposer et à absorber les graisses saines et les nutriments liposolubles comme la vitamine E « , explique Moustier. « Lorsque votre foie transforme les graisses et les toxines solubles en leur forme hydrosoluble pour l’excrétion, il lie plusieurs de ces toxines à la bile afin qu’elles puissent être escortées hors de votre corps à la selle ». De plus, les recettes de betteraves sont exceptionnellement photogéniques, ce qui signifie qu’elles donneront aussi une nouvelle vie à votre profil Instagram.

C’est la bétacyanine, le pigment qui lui donne sa fameuse couleur rouge, qui favorise le bon fonctionnement du foie : il s’agit d’un antioxydant puissant, par ailleurs il semblerait aussi que la pectine de la betterave aide aussi le foie à éliminer les toxines.

Sous quelle forme consommer la betterave ? Par exemple, on peut faire une cure de jus de betterave, à raison d’un verre par jour, pendant une quinzaine de jours. Et l’on ne s’étonne pas si notre urine se colore de rose et que nos selles oient légèrement rouge : C’est normal ! Ah oui, important aussi, il faut des betteraves crues et bio !

3. Germes de brocoli

pousses de brocolis anticancéreux

Les pousses de brocoli sont une « superstar de la désintoxication », selon le Dr Moustier. « Ils sont riches en antioxydants et stimulent le glutathion encore mieux que le brocoli pur, ce qui signifie qu’ils favorisent les deux phases de la désintoxication du foie« , explique Moustier. « Les germes de brocoli contiennent aussi de l’indole-3-carbinol, un composé qui aide le foie à détoxifier les hormones. »

Et les bienfaits des pousses de brocoli ne se limitent pas au foie. « Ils contiennent les précurseurs d’une substance très étudiée connue sous le nom de sulforaphane, dont il a été démontré qu’elle aide à prévenir certains cancers « , souligne le Dr Moustier.

4. Noix de Grenoble

Astuces autour des noix

« Tout d’abord, les noix aident à augmenter la circulation et la circulation sanguine afin que les toxines soient transportées plus efficacement de différents points de votre corps vers votre foie « , dit le Dr Moustier. Elles sont riches en arginine, en glutathion et en oméga-3, ce qui aide l’organisme à neutraliser et à éliminer les sous-produits toxiques de l’alcool et de l’ammoniac de votre cerveau et de votre système nerveux central. La prochaine fois que vous ferez une soirée arrosée, assurez-vous d’avoir ce crumble aux noix tout prêt pour le petit déjeuner le lendemain matin – votre cerveau, votre foie et vos papilles vous en seront reconnaissants. (à lire aussi : Remèdes contre la gueule de bois et Remèdes contre une crise de foie).

5. Radis noir

radis noir pour le foie

Ce n’est pas étonnant qu’il soit présent dans toutes les cures détox ! De fait, le radis noir est un puissant détoxiquant du foie : avec son effet drainant, il favorise la production de bile, ce qui permet une élimination maximale des toxines.

On peut le consommer sous forme de jus, prêt à l’emploi, auquel on peut ajouter une goutte d’huile essentielle de menthe poivrée pour faire passer le goût piquant et soufré. On peut aller jusqu’à 1 cuillerée à soupe de 2 à 6 fois par jour. En salade, vu son goût particulièrement relevé, le radis noir doit être dégorgé avant d’être consommé. Sa peau, très dure, doit être retirée.

6. Avocat

Avocat

Avocat

En plus d’être délicieux, l’avocat est purifiant et détoxifiant grâce à sa richesse en glutathion. Cette substance antioxydante participe en effet au processus d’élimination des toxines par le foie.

On peut en consommer ½ par jour sans grossir car, contrairement aux acides saturés, les acides gras mono-insaturés dont il regorge ne font pas grossir et contribuent même au bon fonctionnement cardiovasculaire.

7. Curcuma

Curcuma

Curcuma

Dans la médecine traditionnelle indienne, le curcuma (et surtout la curcumine, son principal constituant) sert à protéger le foie. Cette épice favoriserait la réparation des tissus endommagés tout en possédant un fort pouvoir détoxifiant. En effet, la curcumine stimule la production de bile.

Consommez le curcuma quotidiennement à raison de 1,5 à 3 g, lorsqu’il est en poudre.

8. Citron

citron / citron vert

Citron / Lime

Impossible pour le citron de ne pas figurer dans cette liste, tant celui-ci comporte de multiples bienfaits. Il est l’allié du foie pour (au moins) deux raisons : Il facilite la production de bile et la décomposition des graisses ainsi que leur évacuation. La digestion est ainsi plus efficace. En outre, ses propriétés diurétiques stimulent l’activité rénale et aident à l’élimination des toxines. (à lire aussi : Pourquoi les toxines provoquent des maladies).

9. Pomelo

pamplemousse

Pamplemousse

Toujours dans les agrumes, le pamplemousse favorise la détoxification hépatique et l’élimination du cholestérol et des triglycérides dans le sang, grâce à deux molécules : la naringine et l’auraptène. On peut le boire en jus frais pressé au petit déjeuner ou entier en entrée. (À lire aussi : recettes de jus de santé savoureux).

ATTENTION : Si l’on suit un traitement médical, on se renseigne auprès de son pharmacien, car le pamplemousse peut interagir avec certains médicaments.

10. Romarin

romarin pour le foie

Reconnu pour ses vertus digestives et détoxifiantes, le romarin stimule lui aussi la sécrétion de la bile et facilite la digestion. Il est utilisé depuis des temps immémoriaux en phytothérapie pour soigner les troubles hépatiques et gastro-intestinaux.

Buvez-le en infusion : 2g de romarin dans 15 cl d’eau bouillante, pendant 10 minutes, et on boit une à deux tasses par jour.

Consommer des aliments conseillés pour la santé du foie, c’est bien ! Éviter en plus, ceux qui l’endommage, c’est mieux…

Opération « je sauve mon foie » : Tous les gestes à adopter pour le garder lui et notre santé, en parfaite condition.

Alcool avec modération : Un verre ça va… On connait la chanson ! Tout le monde le sait, l’alcool est l’ennemi juré du foie, lequel traite la quasi-totalité de l’alcool qui circule dans le sang. Or c’est un toxique qui l’agresse, surtout lorsqu’on en consomme beaucoup sur un court laps de temps. S’en tenir à un ou deux verres par jours si possible durant les repas. On lui fait grâce aussi d’un jour de repos (d’alcool) dans la semaine.

On boit beaucoup… mais de l’eau : Bannissez sodas, jus de fruits et autres sirops industriels, trop riches en sucre, il mettent le foie au travail…

On fait attention aux graisses qu’on emploie : On limite au maximum les graisses saturées – le beurre qui en est plein, peut amener le foie en état de stéatose hépatique. En effet, les lipides en surcharge dans le foie sont accumulés dans les cellules hépatiques, ce qui peut conduire à une inflammation chronique puis à la cirrhose. On opte pour les huiles végétales, la volaille (sans la peau !), le poisson et les oléagineux.

On évite le pâté ! … mais aussi le saucisson et les charcuteries et de viandes grasses en général. Pas plus que deux ou trois fois par semaine, car ces produits, certes délicieux, sont chargés de graisses saturées et en cholestérol, elles favorisent l’accumulation de toxines dans le foie.

On fait plein de fer : Quand les globules rouges sont trop vieux. ils sont détruits par le foie qui envoie leurs composés à la moelle osseuse pour qu’elle en fabrique de nouveaux. Il en ressort du fer stocké par le foie sous forme de ferritine. Pour aider le foie dans cette fonction, on lui fournit des aliments riches en fer, mais aussi des vitamines et minéraux indispensables à la formation des globules rouges. Outre à la viande rouge et certains légumes, on pense à la luzerne, l’ortie ou la prèle des champs.

On ne se ressert pas 2 fois des lasagnes ! Ce plat contient à la fois des glucides (pâtes), des protéines (la viande), et du fromage. Or à haute température (pour obtenir cet effet gratiné irremplaçable), se produit avec ce mélange, la « réaction de Maillard », pendant laquelle se forment des acrylamides, des radicaux libres à l’origine d’une inflammation du foie…

On se calme avec les frites : On savait déjà qu’elles n’étaient pas bonnes pour la ligne. On sait désormais que les aliments qui associent des mauvaises graisses (saturées et polyinsaturées) cuites à température élevée, et des glucides, sont difficiles à digérer et fatiguent le foie… Comme toutes les fritures, on en consomme une fois de temps en temps.

Attention au sucre : Savez-vous qu’une fois absorbé par l’organisme, le sucre est transformé en graisse par le foie et il l’intoxique tout en favorisant l’inflammation ? Fuyez donc le pain de mie, bonbons, gâteaux industriels, viennoiseries et sucreries… On réapprend à manger moins de sucre : les fraises, quand elles son t de saison, n’ont pas besoin, d’êtres arrosées de sucre, les yaourts non plus, on y va progressivement, plus qu’un demi sucre dans son café, avant de ne plus en mettre du tout par exemple.

On boit 2 cafés : Des études menées en Angleterre et à Singapour ont montré que boire deux tasses de café par jour pourrait réduire les décès par cirrhose hépatique*. Enfin, une bonne nouvelle ;-)

Comme toujours, pour garder son foie en bonne santé et ne pas trop le polluer, le bon sens, tape toujours dans le mille. Petit à petit, faites entrer au moins 7 de ces résolutions dans votre régime quotidien, et vous verrez votre foie se sentir de mieux en mieux, cela se répercutera sur votre santé générale, votre teint, votre humeur… Alors qu’attendez-vous ? Commencez tout de suite !

 

 

 

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile (de 1 à 5) pour voter

Note Moyenne / 5. Nbre de Votes :

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas été utile !

Donnez-nous la chance de nous améliorer !

Ne ratez plus un seul remède !

Recevez directement dans votre boite aux lettre, les derniers remèdes de grand-mère ou les remèdes de saison. Remplissez ce (petit) formulaire et c'est parti !


Pour aller plus loin…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.