dans

10 Antihistaminiques Naturels pour Soulager les Allergies

Le printemps arrive avec sont lot d’allergies de toutes sortes et 30 % des Français sont touchés chaque année. Comment prévenir et soulager les allergies naturellement.

antihistaminiques naturels
()

Cette période bourgeonnante qu'est le printemps, ne fait pas le bonheur des personnes allergiques au pollen, où rhume des foins, nez qui coule, éternuement et yeux qui picotent rythment inlassablement leurs journées.

Au retour des beaux jours, une armada d'allergènes, ces substances qui déclenchent les réactions allergiques sont présents partout dans l'air environnant. Dans la maison, les moisissures, les acariens et les plantes vertes peuvent aussi être source d'allergies.

LA SUITE APRÈS CETTE PUBLICITÉ

Les allergies surviennent lorsque le système immunitaire sur-réagit à une substance étrangère telle que le pollen, le venin d'abeille, les squames d'animaux ou à un aliment qui ne provoque pas de réaction chez la plupart des gens.

Votre système immunitaire produit des substances appelées anticorps. Lorsque vous êtes allergique, votre système immunitaire produit des anticorps qui identifient un allergène particulier comme étant nocif, même s'il ne l'est pas. Lorsque vous entrez en contact avec l'allergène, la réaction de votre système immunitaire peut enflammer votre peau, vos sinus, vos voies respiratoires ou votre système digestif.


La gravité des allergies varie d'une personne à l'autre et peut aller d'une irritation mineure à l'anaphylaxie - une urgence potentiellement mortelle. Bien que la plupart des allergies soient incurables, les traitements peuvent aider à soulager vos symptômes.

Divers formes de réactions allergiques

Les symptômes d'allergie, qui dépendent de la substance en cause, peuvent affecter les voies respiratoires, les sinus et les voies nasales, la peau et le système digestif. Les réactions allergiques peuvent aller de légères à graves. Dans certains cas graves, les allergies peuvent déclencher une réaction mortelle appelée anaphylaxie.

Allergies respiratoires

Allergie respiratoire
Free-Photos / Pixabay

Pollen, acariens, poussières, environnement, poils d'animaux… sont autant d'allergènes respiratoires identifiés. On remarque que les personnes  qui ne produisent pas suffisamment de mucus sont plus à risques de développer ce type d'allergie. En effet le mucus présent dans nos sinus fait office de filtre à impuretés de l'air.

Allergies alimentaires

Crustacés allergies alimentaires
NadineDoerle / Pixabay

Les allergies alimentaires sont extrêmement fréquentes. En fait, elles touchent environ 5 % des adultes et 8 % des enfants - et ces pourcentages sont en augmentation.

LA SUITE APRÈS CETTE PUBLICITÉ

Il est intéressant de noter que, bien qu'il soit possible que n'importe quel aliment provoque une allergie, la plupart des allergies alimentaires sont causées par seulement huit aliments. Lait de vache, œufs, noix, cacahuètes, crustacés, blé, soja, poisson et crustacés.

Allergies de contact

Cosmétiques allergies dez contact
sjajolika / Pixabay

Depuis plusieurs années, les allergies de contact sont en constante progression. Allergies au nickel, au latex, aux cosmétiques, aux parfums, aux tatouages au henné… Une réaction allergique aux teintures pour cheveux particulièrement impressionnante est l’oedème de Quincke. La peau et les muqueuses au niveau de la tête et du cou vont soudainement gonfler !

Un choc anaphylactique, peut se produire dans les cas les plus extrêmes avec diverses réactions allergiques rapides entraînant des difficultés de respiration. Il nécessite des soins d’urgence.

Qu'est-ce qu'un antihistaminique ?

Lorsque votre corps entre en contact avec le déclencheur de votre allergie, quel qu'il soit - pollen, herbe à poux, squames d'animaux ou acariens, par exemple - il fabrique des produits chimiques appelés histamines. Elles provoquent un gonflement des tissus du nez (qui devient bouché), un écoulement nasal et oculaire, et des démangeaisons des yeux, du nez et parfois de la bouche. Parfois, vous pouvez aussi avoir une éruption cutanée qui vous démange, appelée urticaire.

Les antihistaminiques réduisent ou bloquent les histamines, de sorte qu'ils arrêtent les symptômes d'allergie.

Ces médicaments sont efficaces pour soulager les symptômes de différents types d'allergies, notamment les allergies saisonnières (rhume des foins), les allergies d'intérieur et les allergies alimentaires. Mais ils ne peuvent pas soulager tous les symptômes.

Pour traiter la congestion nasale, votre médecin peut vous recommander un décongestionnant. Certains médicaments associent un antihistaminique et un décongestionnant.

N.B : En cas de suspicion d’allergie, consultez votre médecin traitant qui vous orientera si nécessaire vers un allergologue. Certaines réactions allergiques comme le choc anaphylactique peuvent être graves et nécessiter des soins d’urgence.

Voici 10 antihistaminiques naturels qui aident à calmer les allergies

1. L'ortie

Tisane d'ortie pour allergies
Mareefe / Pixabay - La tisane d'ortie pour lutter contre les allergies.

Les piqûres d'ortie sont aussi désagréable que sa soupe est délicieuse, mais l'ortie piquante (urtica dioïca) est réputée pour sa richesse en quercetine, un flavanoïde qui permettrait de réduire la libération d'histamine. L'absorption de la quercétine est de plus, favorisée par la vitamine C dont l'ortie regorge. Une étude met en évidence sur les extraits de racine d'ortie pour traiter les allergies.

2. L'ananas

Ananas un antihistaminique naturel
furbymama / Pixabay - Délicieux frais ou en jus, l'ananas est un antihistaminique

L'ananas est l'un des aliments qui aident à lutter contre les allergies. Il est riche en vitamine C, mais le véritable moteur de l'allergie est une enzyme appelée broméline. Et devinez quoi ? Cette enzyme combat l'inflammation pour aider à réduire le gonflement et l'irritation provoqués par le pollen et les autres allergènes saisonniers.

La bromélaïne peut également être prise en complément, bien que manger de l'ananas soit non seulement beaucoup plus savoureux mais aussi, dans certains cas, plus économique, et peut même être plus bénéfique.

3. La spiruline

Spiruline antihistaminique naturel
Nouchkac / Pixabay - Contre les allergies, la spiruline est une bonne source de phycocyanine.

La spiruline contient de la phycocyanine, qui lui confère des propriétés anti-inflammatoires et antihistaminiques. Celle-ci permet de réduire les rhinites allergiques et les écoulements nasaux. Une étude de l’Université de médecine d’Eskisehir en Turquie a démontré les effets bénéfiques de la spiruline sur les rhinites allergiques. La spiruline est disponible sous forme de poudre ou de comprimés.

Sous forme de poudre, on peut l'ajouter à des smoothies, ce qui donne à la boisson une couleur verte. Ou encore saupoudrer de la spiruline en poudre sur les salades ou dans les soupes : mélanger une cuillère à soupe dans les jus de fruits ou de légumes.

On peut également prendre de la spiruline comme complément alimentaire sous forme de comprimés.

On peut acheter de la spiruline séchée dans les magasins de produits diététiques ou les boutiques en ligne. Les comprimés de spiruline sont également disponibles dans les magasins d'aliments naturels, les pharmacies et les magasins en ligne.

4. Le ginkgo biloba

Ginkgo biloba contre les allergies
Marzena7 / Pixabay - La quercétine contenue dans les feuilles de ginkgo biloba est un antihistaminique naturel.

Le ginkgo biloba, cet arbre originaire de Chine, contient de la quercétine, un flavanoïde (pigment naturel de la peau) aux propriétés anti-histaminique naturelles.

Vous pouvez consommer en tisane le ginkgo biloba en faisant une décoction avec 2 cuillères à café de feuilles séchées de ginkgo dans un lire d'eau. Boire 2 à 3 tasses par jour.

5. L'astragale

racine d'astragale contre les allergies

L'astragale, l'une des plantes incontournables de la médecine traditionnelle chinoise, est riche en vitamine A, C et E. Plusieurs études vantes les bienfaits de l'astragale pour renforcer le système immunitaire et cette étude en est arrivé à la conclusion qu'une prise de 160 mg d'astragale, 2 fois / jour réduirait les symptômes des personnes souffrant d'allergie saisonnières (nez qui coule, éternuements…).

Comment l'utiliser : On trouve l'astragale sous forme de racine et on l'utilise comme le gingembre et le curcuma en pelant la racine et en la coupant en fines lamelles dans tous les plats. On la trouve aussi en poudre et elle peut être ajoutée à vos jus de fruits ou vos salades, soupes, viandes.

6. Les câpres

les câpres riches en quercétines se marient bien au saumon
Les câpres riches en quercétine se marient bien au saumon

Les câpres ont l'une des teneurs les plus élevées en quercétine disponibles dans la nature. La quercétine est un puissant antioxydant qui peut accomplir les deux tâches : stabiliser les mastocytes et agir comme un antihistaminique. Les câpres fraîches sont les meilleures, mais même celles qui sont conservées dans du sel sont une excellente option.

Idées recettes : Dégustez les câpres crues ou cuites et utilisez-les pour remplacer le sel ajouté. Les câpres crues sont délicieuses dans une salade ou mélangées à de l'huile d'olive et du parmesan pour en faire une sauce pour les pitas. Saupoudrez les câpres sur la pizza ou ajoutez-les aux plats de pâtes au poulet, comme la piccata au poulet. Les câpres se marient aussi bien avec le saumon fumé ou grillé. Certaines câpres ne sont pas cueillies tant qu'elles n'ont pas grossi. Elles sont connues sous le nom de baies de câpres et ressemblent à une olive. Les baies de câpres sont un ingrédient typique des hors-d'œuvre antipasti.

7. Estragon

Estragon frais
surrendernate / Pixabay - L'estragon pour lutter contre les allergies.

On connaît bien l'estragon pour son utilisation en cuisine comme condiment, mais saviez-vous que cette plante aromatique contient aussi une substance aromatique qui permettrait de diminuer la libération d'histamine. C'est une bonne option de complément quotidien pour lutter contre les allergies.

ASTUCES & IDÉES : L'estragon ayant une saveur puissante, il est important de comprendre comment l'utiliser au mieux lors de la cuisson. Vous pouvez utiliser de l'estragon séché ou frais dans vos recettes, mais gardez à l'esprit que l'estragon séché a une saveur beaucoup plus concentrée et intense que l'estragon frais. L'estragon séché doit donc être utilisé avec modération. En règle générale, 1 cuillère à soupe d'estragon frais équivaut à 1 cuillère à café d'estragon séché.

vous pouvez l'utiliser plus facilement en en mettant une pincée sur une pomme de terre cuite au four, en l'ajoutant à une salade de pommes de terre ou en la saupoudrant sur des plats à base d'œufs en guise d'introduction.

L'arôme anisé de l'estragon se marie également bien avec les tomates et les carottes. Essayez d'en saupoudrer sur des légumes d'été grillés ou sur une salade verte, surtout si elle contient de la pastèque.

8. L'oignon

remede de grand mere pour le rhume

L'oignon est un remède connu contre le rhume et sa concentration en quercétine en fait également un bon remède pour les allergies saisonnières. Ses propriétés antihistaminiques sont plus concentrées encore dans les oignons rouges riches en vitamines et minéraux, notamment en folate, thiamine, calcium, magnésium, potassium, manganèse et vitamines C, K et B6.

Coupés en dés dans une salade d'accompagnement, saupoudrés en garniture ou hachés dans un plat de pâtes - l'oignon rouge est peut-être l'un des meilleurs ingrédients crus que vous puissiez manger.

9. La pomme

Faire soi-même son vinaigre de cidre

C'est dans sa peau que sont concentrés ses éléments actifs comme la quercétine et les polyphénols flavanoïdes. Il faudra donc choisir des pommes biologiques pour en tirer le meilleur parti.

Le mieux est de la manger crue, en salade de fruits (saupoudrée d'estragon), en compote, dans les tartes…

10. Le moringa

Moringa pour lutter naturellement contre les allergies
gesundesleben / Pixabay - Poudre de moringa

Le moringa est l'une des plus riches sources naturelles d'anti-histaminiques et d'anti-inflammatoires. Introduire le moringa dans votre alimentation est une façon saine de minimiser les effets de l'asthme et des allergies.

Certaines personnes ont géré leur asthme avec le Moringa seul, tandis que d'autres l'utilisent en complément de médicaments ou d'autres suppléments naturels comme la pétasite.

L'étude, intitulée "Enquête sur le mécanisme d'action du Moringa Oleifera pour son activité anti-asthmatique" a conclu que le Moringa a 4 avantages importants contre l'asthme :

  • Broncodilatateur : Le Moringa dilate les bronches et les bronchioles, augmentant le flux d'air vers les poumons en diminuant la résistance dans les voies respiratoires.
  • Stabilisation des mastocytes : Le moringa aide à contrôler les troubles allergiques en bloquant la libération d'histamine.
  • Anti-inflammatoire : Le moringa possède une puissante activité anti-inflammatoire, comparable à celle du médicament pharmaceutique "Diclofenac Sodium", également connu sous le nom de "Anti-inflammatoire non stéroïdien", mais là encore sans aucun des effets secondaires négatifs potentiellement graves.
  • Anti-microbien : Les symptômes d'essoufflement sont parfois des signes d'infection des bronches. Le Moringa Oleifera possède une puissante activité antimicrobienne lorsqu'il est testé contre divers agents pathogènes respiratoires.

La meilleure manière de prendre du moringa : Pour prendre la poudre de moringa, mesurez 1 cuillère à café et placez-la sous votre langue pour qu'elle soit rapidement absorbée par votre corps. Ensuite, délayez la poudre avec un peu d'eau. Vous pouvez également mélanger la poudre de moringa à de l'eau tiède pour faire un thé, la mélanger à votre smoothie préféré ou l'ajouter à votre salade.

Voilà notre petit tour d'horizon des plantes utiles pour lutter quotidiennement contre les allergies, si vous en connaissez d'autres, n'hésitez-pas à commenter et à partager !

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile (de 1 à 5) pour voter

Note Moyenne / 5. Nbre de Votes :

Aucun vote pour le moment, soyez le 1er à voter !

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas été utile !

Donnez-nous la chance de nous améliorer !

Dites-nous comment nous pourrions l'enrichir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.