Cuisine

Gaspillage alimentaire : 15 choses à faire pour ne plus jeter la nourriture

Par Phil A. , le 01/07/2022 , mis à jour le 03/08/2022 - 13 minutes de lecture
gaspillage alimentaire que faire
()

Lorsqu’on jette des aliments cela fait toujours mal au cœur, c’est non seulement mauvais pour le porte-monnaie mais également pour l’environnement. Voyons comment éviter de gaspiller avec ces 15 idées à avoir toujours dans le coin de notre tête au quotidien.

Nos grand-mères étaient économes et savaient ne pas gâcher la nourriture, c’est une question de bon sens que nous avons un peu perdu de vue dans notre société de consommation. Aussi cet article essaye de vous aider à rectifier le tir et pourquoi pas à vous faire découvrir de nouvelles manières de ne plus jamais gaspiller la nourriture.

1) Mangez plus de plantes

Parce que le recyclage des céréales et du soja par le bétail est intrinsèquement un gaspillage, la production industrielle de viande, de produits laitiers et d’œufs génère beaucoup de déchets. Lorsque vous choisissez d’éviter les fermes industrielles et de manger plus bas dans la chaîne alimentaire, vous avez un impact énorme.

Selon un rapport de 2017 publié dans la revue à comité de lecture Faunalyticsun passage à un régime végétarien ou végétalien aurait à peu près le même impact que l’effacement de toutes les pertes alimentaires au niveau de la vente au détail et du consommateur.

2) Comprendre les dates sur les étiquettes des aliments

Les étiquettes des aliments peuvent prêter à confusion. Différentes phrases ont des significations différentes, et la plupart des aliments sont toujours bons à manger tant qu’ils ne montrent pas de signes de détérioration (une odeur, une saveur ou une texture désagréables).

Pour aider à clarifier les choses, voici ce que signifie chaque terme, selon les définitions de la DGCCRF :

  • « À consommer de préférence avant » fait référence au moment où un produit aura la meilleure saveur ou la meilleure qualité. Ce n’est pas une date d’achat ou de sécurité .
  • « DLUO ou DDM » La DDM, terme qui a remplacé la date limite d’utilisation optimale (DLUO), n’a pas le caractère impératif de la DLC. Une fois la date passée, la denrée peut avoir perdu une partie de ses qualités spécifiques, sans pour autant présenter un risque pour celui qui le consommerait. Ainsi, il n’est pas nécessaire de jeter les produits concernés quand la DDM est dépassée, pourvu que leur emballage ne soit pas altéré.
  • « DLC » Seuls les produits munis d’une DLC doivent impérativement être retirés de la vente et de la consommation, dès lors que cette date est atteinte..

À noter 

Sont exemptés de DLC ou de DDM les denrées vendues non préemballées, les fruits et légumes frais, les boissons alcoolisées, les vinaigres, les sels de cuisine, les sucres solides, les produits de la boulangerie et de la pâtisserie normalement consommés dans les vingt-quatre heures après leur production et certains produits de confiserie.

3) Planifiez à l’avance

planifier les courses à avance

La planification des repas est l’un des meilleurs moyens de réduire le gaspillage alimentaire et d’utiliser réellement tout ce que vous achetez.

Vous devrez peut-être passer du temps le week-end à planifier la semaine à venir. Décidez ce que vous allez cuisiner, quand et combien de fois vous pourriez manger au restaurant. Faites une liste de courses en fonction des repas et des recettes que vous souhaitez préparer.

Et si vous approchez de la fin de la semaine et que vous avez encore des légumes inutilisés dans le réfrigérateur, il est peut-être temps de sortir le cuiseur vapeur et de les faire cuire ! Dans le pire des cas, préparez une grande soupe et mettez-la au congélateur pendant une journée lorsque vous en avez besoin.

Le monde produit suffisamment de nourriture pour nourrir tous les humains sur cette planète – et plus encore. Nous gaspillons une grande partie de cette nourriture directement en l’envoyant dans des décharges.

4) Achetez et préparez la bonne quantité de nourriture

Jetez-vous constamment certains aliments ? Avez-vous toujours un réfrigérateur et un garde-manger pleins à craquer ?

Faites le point sur la quantité de nourriture que vous et votre famille mangez réellement chaque semaine et assurez-vous de planifier à l’avance pour n’acheter que cette quantité. Vous pouvez toujours revenir en arrière si vous en avez besoin, alors mieux vaut pécher par excès de prudence pour réduire ce que vous jetez.

Et au moment de préparer le repas, voici une aide pour estimer les portions alimentaires ou la quantité de nourriture dont chaque convive aura besoin.

5) Achetez en vrac

La section vrac du supermarché vous permet d’acheter exactement ce dont vous avez besoin, ni plus, ni moins. C’est donc un excellent moyen d’éviter de trop acheter.

Vous pouvez généralement obtenir des noix, du riz, des pâtes, des graines et de nombreux autres articles en vrac, alors vérifiez ce que votre supermarché local a à offrir.

6) Optez pour les fruits et légumes « moches »

fruits et légumes moches et gaspillage alimentaire

De plus en plus, les supermarchés et autres détaillants proposent à la vente des produits « moches » ou imparfaits, souvent à un coût considérablement réduit.

Vous pouvez essayer de vérifier votre région pour les épiciers qui ont cette option. Ou vous pouvez envisager d’utiliser des entreprises qui livrent des fruits et légumes moches, notamment NOUS Anti-gaspi et Hors normes qui propose des paniers de fruits ét légumes à -40%.

Il est aussi possible d’aller acheter des paniers de produits invendus à l’unité dans des commerces agréés, notamment grâce à Phenix Anti Gaspi. Phénix répertorie tous les commerces qui se retrouvent avec des stocks d’invendus en fruits et légumes, aliments secs ou frais, réservables en un clic. De quoi faire des pleins de courses en évitant un gaspillage alimentaire assez conséquent. C’est une vraie belle idée à laquelle on adhère à 100%.

7) Ayez toujours des sacs sur vous

Lorsque vous sortez manger, essayez d’apporter votre propre contenant à emporter pour les restes. De cette façon, vous réduisez les déchets en plastique à emporter et les déchets alimentaires. Presque tout se tient pour un deuxième repas !

8) Mangez vos restes avant d’acheter

Avant d’acheter plus de nourriture, faites le point sur ce que vous avez actuellement. Utilisez des ingrédients qui pourraient être sur le point de se gâter, mangez vos restes ou combinez-les dans de nouveaux repas, et vérifiez au fond de vos placards les articles que vous auriez pu manquer.

9) Utilisez votre congélateur

Si vous savez que vous n’allez pas consommer quelque chose tout de suite, congelez-le ! Cela vaut pour le pain, les fruits en tranches, les soupes cuites ou toute autre chose qui pourrait se gâter plus vite que vous ne le mangerez.

Vous pouvez également cuisiner et congeler des repas entiers à l’avance, afin qu’ils soient prêts à l’emploi lorsque vous n’avez pas le temps de préparer quelque chose.

Pensez également à acheter des fruits et légumes surgelés au lieu de frais. Ils offrent généralement presqu’autant de valeur nutritive mais durent beaucoup plus longtemps.

réfrigérateur et congélateur bien rangés = anti-gaspi

10) Gardez votre réfrigérateur et votre congélateur propres et organisés

Garder votre réfrigérateur propre et organisé vous aidera à ne pas vous retrouver avec des baies pourries à l’arrière du réfrigérateur. Vous pouvez conserver les restes dans des bocaux transparents ou des récipients en verre et prendre l’habitude de nettoyer régulièrement le réfrigérateur. Et vous voudrez peut-être faire pivoter votre réfrigérateur et garder les choses les plus récentes à l’arrière.

11) Apprenez à conserver vos aliments

Prenez le temps d’apprendre une ou quelques méthodes de conservation des aliments, comme la mise en conserve et le marinage. De cette façon, vous pouvez conserver les aliments pendant de longues périodes plutôt que de les gaspiller.

12) Conservez correctement vos aliments

La façon dont vous conservez vos aliments peut faire une énorme différence en ce qui concerne leur durée de vie. Pour la plupart des produits (à l’exception des baies, voir ci-dessous), ne les lavez pas avant d’être prêt à les manger — l’eau accélère le processus de décomposition .

Consultez ce tableau de conservation des aliments de l’Institut National de la Consommation (INC), pour connaître la durée de conservation des aliments standard et souvenez-vous de ces directives pour conserver les produits d’épicerie courants si vous souhaitez maximiser leur durée de conservation :

  • Herbes : Conservez-les comme des fleurs coupées — avec leurs tiges dans un verre d’eau au réfrigérateur.
  • Pommes : Conservez-les au réfrigérateur. Une pomme non coupée peut durer jusqu’à un à deux mois au réfrigérateur, mais seulement deux à quatre semaines sur le comptoir.
  • Avocats : Une fois coupés, pressez-les avec du jus de citron pour éviter qu’ils ne brunissent au réfrigérateur.
  • Bananes : Gardez le régime intact sur le comptoir jusqu’à ce qu’il soit prêt à manger. Mettez-le dans un sac en papier si vous voulez accélérer le processus de maturation,
  • Baies : Avant de mettre les fruits au réfrigérateur, vous pouvez les rincer avec huit volumes d’eau et un volume de vinaigre blanc biologique. Bien sécher. Rincez à nouveau avant de manger et vous ne goûterez plus le vinaigre. Ce processus tue les spores et les bactéries qui se trouvent probablement sur les baies, les aidant à durer plus longtemps. 
  • Concombres et tomates : Conservez-les à température ambiante, mais séparez les concombres des bananes et des tomates car ils sont sensibles au gaz éthylène (qui est libéré lorsque les fruits mûrissent).
  • Céleri et carottes : Conservez ces légumes dans de l’eau, assurez-vous simplement d’enlever d’abord les têtes de carottes, car cela les aidera à retenir l’humidité.
  • Légumes feuillus : conservez-les dans le bac à légumes de votre réfrigérateur. Mettez des serviettes en papier ou un chiffon pour absorber l’excès d’eau.
  • Champignons : Conservez les champignons dans un sac en papier brun. Le papier absorbe l’humidité.
  • Oignons et pommes de terre : mieux conservés dans un endroit frais et sombre, et beaucoup de gens pensent qu’il vaut mieux les garder hors du réfrigérateur. Gardez-les séparés, cependant. Si vous gardez vos pommes de terre dans un sac et ajoutez une pomme, cela aidera à absorber le gaz et les empêchera de germer.

13) Utilisez autant de vos produits que possible

cuisiner anti gaspi

Vous avez peut-être l’habitude de jeter les restes de nourriture à la poubelle, mais pensez à des façons créatives de les utiliser à la place – et vous économiserez aussi de l’argent !

Voici quelques idées:

  • Récupérez les restes de nourriture dans votre congélateur et préparez un bouillon de légumes. Pendant que vous préparez les repas, ramassez les restes de légumes – tels que les pelures d’oignons, les pelures de carottes, les tiges de champignons, l’extérieur dur des tiges de brocoli et les extrémités des oignons verts – et mettez-les au réfrigérateur ou au congélateur. Et ensuite, vous pouvez combiner les restes avec de l’eau et des herbes et les faire cuire et les filtrer pour créer un délicieux bouillon.
  • Ajoutez des tiges, des extrémités et des pelures aux smoothies. Ces parties du produit peuvent ne pas être faciles à manger telles quelles, mais mélangez-les et profitez de leurs bienfaits pour la santé.
  • Utilisez des légumes flétris dans les soupes. Au lieu de les jeter, ajoutez les produits flétris dans une casserole et faites de la soupe.
  • Faire sauter les tiges de brocoli avec les bouquets.
  • Utilisez des têtes de fraises pour préparer de l’eau infusée.

14) Compostez vos restes de nourriture

Si vous ne voulez pas les utiliser pour la nourriture ou si vous en avez plus, le compostage est un excellent moyen d’utiliser les restes de nourriture. Le compostage des déchets organiques peut réduire les déchets jusqu’à 30 % . De plus, si vous cultivez votre propre nourriture, vous pouvez créer un sol fertile pour la culture de fruits et légumes.

Consultez ce guide facile « Comment composter » pour commencer dans votre propre jardin.

Et si vous ne parvenez pas à composter vous-même , vous pouvez faire don de vos déchets via l’application essayez de trouver d’autres ressources de compostage dans votre région, telles que des bacs à compost ou des entreprises qui ramassent vos déchets et les compostent pour vous.

15) Enseigner aux enfants le gaspillage alimentaire

Apprendre aux enfants à cesser de jeter de la nourriture peut contribuer grandement à résoudre ce problème. Vous pouvez enseigner aux enfants le gaspillage alimentaire, ce qui se passe lorsque la nourriture est jetée, le compostage et planifier les repas ensemble.

Le gaspillage alimentaire est un problème, mais il y a de l’espoir !

Le gaspillage alimentaire présente des défis importants pour notre monde, mais s’attaquer à ce problème offre de nombreuses opportunités – pour la planète, pour économiser de l’argent, pour nourrir plus de personnes et pour une meilleure santé pour tous.

Et n’oubliez pas que les consommateurs sont la cause la plus importante de gaspillage alimentaire – plus que les épiceries, les restaurants ou tout autre segment de la chaîne d’approvisionnement. Cela signifie que nous pouvons tous faire partie de la solution. Commencez dès aujourd’hui et voyez ce que vous pouvez faire.

Je sais que cela peut sembler une cause perdue, mais c’est la vérité : nos actions cumulées font une différence colossale.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile (de 1 à 5) pour voter

Note Moyenne / 5. Nbre de Votes :

Aucun vote pour le moment, soyez le 1er à voter !

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas été utile !

Donnez-nous la chance de nous améliorer !

Dites-nous comment nous pourrions l'enrichir ?

Phil A.

Moi-même, fondateur de Remèdes-de-grand-mere.com, passionné de sport, de nature et de remèdes naturels, Ma passion dévorante pour les médecines alternatives et les choses simples, m'ont poussées à créer ce site.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.