18 signes d’une carences en fer

Le : 31 janvier, 2016 | Vu 15 833 fois

Comment reconnaître les signes d’une carence en fer ?

Avec une exigence quotidienne de seulement 8 à 18 mg (selon le sexe et l’âge d’un individu), le fer est classé dans la catégorie des micro-nutriments. Cependant, c’est un des éléments les plus importants d’un régime alimentaire sain. Le fer est essentiel pour la production d’hémoglobine, la protéine dans les globules rouges chargée de transporter l’oxygène via le flux sanguin jusqu’à chaque cellule du corps humain. Le fer est également essentiel pour la croissance des nouveaux tissus, la régénération cellulaire, et même la production de certaines hormones. Inutile de dire que, sans un approvisionnement suffisant en fer, tous les organes ne tournent pas rond !


La carence en fer est le trouble nutritionnel le plus répandu dans le monde. Ceci parce que le fer est très difficile à digérer. Avec un tube digestif en parfaite santé, une personne moyenne n’obtient seulement entre 14% et 18% de la bio-disponibilité du fer total de la nourriture. Pour compliquer les choses, beaucoup de gens souffrent d’une mauvaise digestion due à des déséquilibres hormonaux comme stress et l’anxiété, certains médicaments, ou une variété d’autres facteurs environnementaux. Parce que le fer nécessite un niveau sain d’acide chlorhydrique pour être assimilé par notre organisme, c’est une des principales causes de carence en fer. D’autres causes possibles comme les menstruation, la grossesse, l’absence de protéines ou de calcium dans le régime alimentaire.

Avec autant de facteurs communs qui peuvent conduire à une carence en fer, il devient plus facile de voir pourquoi ce trouble est si répandu. Malheureusement, les symptômes d’une carence en fer peuvent être facilement attribués à d’autres maladies ou, dans certains cas sont passent tellement inaperçus que beaucoup de gens les ignorent tout simplement. Lisez la suite pour savoir quels signes pourraient indiquer que vous faites partie des 2 milliards de personnes dans le monde touchées par une carence en fer !

1. Fatigue

C”est le symptôme le plus commun de la carence en fer et peut-être le plus facile à négliger. La fatigue est souvent attribuée à un surmenage, au manque de sommeil, au stress ou à une longue liste d’autres problèmes communs. Comme les globules rouges manquant de fer ne peuvent pas transporter suffisamment d’oxygène dans tout le corps et jusqu’à toutes vos cellules qui ont besoin d’oxygène pour fonctionner, la carence en fer est la principale cause de léthargie générale.

2. Sautes d’humeur et irritabilité

La carence en fer entrave la capacité de l’organisme à produire certaines hormones. Cela peut conduire à des sautes d’humeur, augmenter le sentiment de stress, l’anxiété et l’irritabilité,  autant de symptômes qui sont aussi souvent attribués à d’autres causes.

3. Manque de concentration

Quand le corps et l’esprit sont privés d’oxygène à cause d’une carence en fer, l’un des problèmes les plus subtils pouvant survenir est une diminution de la concentration. Encore une fois, ce symptôme est un phénomène assez commun avec un certain nombre d’autres causes possibles et donc est souvent mal diagnostiqué.

4. Etourdissement et perte d’équilibre

Le manque de sang oxygéné amené au cerveau du à une carence en fer peut également manifester des étourdissements fréquents et inexplicables, un peu comme ceux qui surviennent lorsqu’on se lève trop vite ou à la suite d’une hyperventilation.

5. Insomnie

Le corps humain emmagasine ses réserves de fer dans la rate, le foie et les intestins via une protéine de liaison intracellulaire appelé ferritine. La ferritine libère le fer dans le corps pour faciliter certaines fonctions de base, dont l’une est la régulation du sommeil. Lorsque le corps subit une carence en fer, une personne peut développer des troubles du sommeil tels que l’insomnie.

Les signes de carence en fer

Quelques aliments riches en fer

6. Lèvres sèches ou fissurées

Les protéines de ferritine libèrent également du fer dans la peau pour la régénération cellulaire et la croissance de nouvelles cellules. Pour cette raison, la peau sèche ou craquelée, surtout autour des lèvres est un autre grand indicateur d’une possible carence de fer.

7. ongles cassants ou recourbés

Tout comme avec la peau, le fer est nécessaire à la croissance des tissus des ongles. Si vous remarquez que vos ongles commencent à se briser ou se fendre très facilement ou si vous remarquez des sortes de crêtes qui courent le long (pas partout) de vos ongles, cela peut aussi être un signe que vos réserves de fer et de ferritine sont épuisées.

8. Fourmillements

Vous êtes probablement familier avec le sentiment de “fourmillements” que vous obtenez lorsque la circulation est coupée à une partie du corps ou d’une autre. Même si cela peut facilement résulter de quelque chose d’aussi simple que de s’endormir dans une mauvaise position, une mauvaise circulation peut aussi être causée par un taux de fer insuffisant dans le sang, il en résulte un manque d’oxygène atteignant vos extrémités. Si vous rencontrez fréquemment des sensations de brûlure ou de picotement dans les mains ou les pieds avec aucune explication, la carence en fer est une cause possible.

9. Gonflement de la langue

La carence en fer peut se manifester sous la forme d’une glossite, la douleur, l’inflammation ou une décoloration de la langue. Si votre langue est pâle ou lisse, cela pourrait être dû à un manque d’hémoglobine dans le sang, une conséquence de faible taux de fer.

10. Problème de mastication ou de déglutition

La glossite causée par une carence en fer peut aussi rendre très difficile l’acte de mâcher ou d’avaler la nourriture et l’eau, surtout si la langue devient très enflée vers l’arrière de la gorge. Dans les cas graves, cette condition peut également affecter la capacité d’une personne à parler.

11. Pâleur

Quand votre corps subit une carence en fer, les niveaux de globules rouges baissent, s’ensuit donc naturellement un teint visiblement plus pâle. Cela devient particulièrement remarquable sur le visage, les orteils, les doigts, ainsi que toutes les autres zones où le sang passe à proximité de la surface de la peau.

12. Maux de tête inexpliqués

Les muscles du visage, du cou et des épaules privés de sang oxygéné en raison d’une carence en fer peuvent devenir douloureux ou tendus, ce qui entraîne des maux de tête fréquents.

13. Articulations douloureuses ou rigides

La carence en fer peut conduire à des douleurs dans les muscles et les articulations. Cela peut être plus perceptible pour ceux qui mènent une vie très active, comme les réserves de fer sont appauvri cela aboutit à une régénération cellulaire perturbée et plus lente et donc une mauvaise récupération musculaire.

14. Crampes musculaires

Les globules rouges ne sont pas seulement responsables de la livraison d’oxygène aux cellules du corps. Ils sont également responsables du transport de dioxyde de carbone et autres déchets métaboliques à partir de ces tissus. Lorsque les niveaux de globules rouges baissent en raison d’une carence en fer, il en va de la capacité de l’organisme à expulser les déchets qui peuvent entraîner des crampes musculaires fréquentes et inexpliquées.

15. La faiblesse et le manque d’endurance

La carence en fer peut entraîner une baisse à la fois la force musculaire et de l’endurance. Encore une fois, le manque de sang oxygéné nécessaire pour exécuter des fonctions aérobies signifie que les muscles doivent recourir à la production d’énergie anaérobie qui est beaucoup moins durable et plus lourde pour le corps.

16. Essoufflement

Particulièrement visible pendant l’exercice, la carence en fer peut vous faire sentir à bout de souffle beaucoup plus rapidement que la normale.

17. Palpitations

Probablement le plus effrayant de tous les symptômes d’une carence en fer sont des palpitations cardiaques, la sensation de flottement dans la poitrine, dans la gorge ou dans le cou qui vous fait sentir votre cœur battre trop fort et trop vite. Alors que des palpitations cardiaques ont plusieurs causes possibles, l’expérience conjointe avec de nombreux autres symptômes de notre liste, augmentent le diagnostique d’une carence en fer.

18. Envie de consommer des articles non alimentaires

Certainement le plus étrange symptôme de notre liste, une carence en fer peut provoquer le développement de tics, un trouble de l’alimentation où une personne commence à avoir envie d’articles non alimentaires comme le papier, la saleté, ou de la glace. Alors que la plupart d’entre n’auront probablement pas envie de grignoter de la terre ou le coin d’une enveloppe, mâcher des cubes de glace peut ne pas sembler une si mauvaise idée. Cependant, ce comportement apparemment anodin pourrait effectivement être un signe que vous n’avez pas assez de fer dans votre alimentation.

Comment savoir à coup sûr ?

Après avoir lu sur cette liste de symptômes, il peut sembler très clair pour vous que vous êtes en carence de fer. Cependant, il est important de se rappeler que seul un professionnel de la santé peut effectuer les tests nécessaires pour confirmer absolument une carence.

Heureusement, il y a des mesures que vous pouvez prendre pour augmenter naturellement votre taux de fer. Essayez d’ajouter des aliments riches en fer, en calcium et en protéines maigres à votre régime alimentaire. Evitez les stimulants comme la caféine et éviter l’exposition à la fumée de cigarette. Pour découvrir dix des meilleurs remèdes naturels pour guérir une carence en fer, lire notre article : 10 Remèdes naturels simples pour fixer votre carence en fer.



Pour aller plus loin…



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.