Santé et Bien-être

Verrue : Les Astuces Naturelles pour En Venir à Bout

Par Phil A. , le 04/01/2014 , mis à jour le 02/08/2023 - 10 minutes de lecture
comment en finir avec une verrue
()

Les verrues, souvent considérées comme des désagréments cutanés, peuvent surgir sur diverses zones du corps, telles que les mains, les pieds ou encore le cou. Bien qu’elles soient en général inoffensives et indolores, elles peuvent occasionner un inconfort esthétique et psychologique. Heureusement, diverses solutions naturelles existent pour traiter ces petites excroissances. En effet, des remèdes topiques éprouvés peuvent aider efficacement à les éradiquer et restaurer la beauté de votre peau.

Le papillomavirus humain (VPH) est le principal responsable des verrues, ces lésions cutanées courantes qui peuvent se manifester sur notre peau. Selon leur localisation, leur taille et leur couleur, le choix du traitement peut varier. En effet, toutes les verrues ne réagissent pas de la même manière à une intervention donnée, d’où l’importance de personnaliser l’approche thérapeutique.

Découvrez aussi : Se débarrasser des verrues plantaires : les méthodes naturelles

Verrues tenaces, que faire ?

La nature offre un arsenal de plantes médicinales dotées de propriétés spécifiques, idéales pour traiter et éliminer les verrues. De nombreuses herbes, riches d’un héritage médicinal traditionnel, attirent aujourd’hui l’attention des scientifiques. D’ailleurs, des études et essais cliniques ont déjà validé l’efficacité de certaines d’entre elles dans cette lutte contre les lésions cutanées.

La recherche scientifique a mis en lumière que certaines plantes renferment des enzymes protéolytiques capables de ramollir les tissus des verrues, voire d’agir directement sur le virus. Par ailleurs, d’autres végétaux disposent de substances antivirales intrinsèques, ciblant et neutralisant le virus à l’origine de ces lésions.

Découvrez aussi : Comment attrape-t-on une verrue ?

1. Les verrues se soignent très bien en utilisant le suc de certaines plantes.

  1. Par exemple, avec le suc de l’euphorbe épurge (Euphorbia latyris). Si on frotte la verrue toutes les heures, elle disparaît en 48 h.
  2. Même chose, avec le suc jaune qui s’écoule des feuilles de chélidoine (Chélidonia majus).
  3. Frottez aussi les verrues avec le suc jaune qui s’écoule des feuilles fraîches de figuier (Ficus carica), à suc blanc.
  4. Frottez les verrues avec le suc jaune des feuilles de joubarbe (Sempervirens tectorum).
  5. Frottez aussi les verrues avec le suc de brou de noix verte (Jugions regia).
  6. Et enfin frottez les verrues avec une demie gousse d’ail.
  7. Rosaire (Drosera spp.) Appliquer la plante fraîche sur la peau.
  8. Chou (Brassica oleracea) Appliquer le jus de chou sur la verrue.
  9. Héliotrope (Heliotropum europaeum) Cataplasme de fruits écrasés sur les verrues.
Epurge - Euphorbia Lathyris
Epurge – Euphorbia Lathyris

2. Pissenlit

  • Cueillez un pissenlit frais et cassez la tige.
  • Puis, appliquer la sève laiteuse du pissenlit sur la verrue.
  • Répéter l’opération trois ou quatre fois par jour.

Grattez la verrue avec de la pierre ponce pour enlever les couches de peau morte. Continuez quotidiennement ainsi jusqu’à ce que la verrue disparaisse.

à lire aussi : Verrues sur le visage : comment traiter ?

3. La sanguinaire (Sanguinaria officinalis)

Les traditionnalistes utilisent l’herbe sanguinaire pour enlever les verrues. Elle contient des irritants cutanés tels que la chélerythrine et la sanguinarine ainsi que des enzymes protéolytiques. Comme elles provoquent la dissolution des protéines, elles peuvent être efficaces contre les verrues. Il faut éviter de mettre cette herbe en contact avec une peau saine, car elle peut provoquer une irritation.

4. Figue de Barbarie

figues de barbarie

Les figues contiennent l’enzyme protéolytique ficine. Le roi Salomon utilisait le jus de figue pour traiter ses furoncles, attribuant ainsi une utilité médicinale aux figues. Les gens ont utilisé le lait de figue pour éliminer les verrues et les cors.

  1. Faites un cataplasme de figue de Barbarie.
  2. Réduire en purée une figue fraîche et en mettre un peu sur votre verrue pendant 30 minutes.
  3. Faites-le une fois par jour pendant deux ou trois semaines.

5. Curcuma (Curcuma longa)

Le curcuma contient la curcumine chimique qui a des effets antiviraux et c’est un remède à base de plantes populaire en Inde pour traiter les verrues. Combinez la curcumine, l’extrait de papaye (vous devrez peut-être l’acheter en comprimés et les broyer pour créer une poudre) et l’huile de vitamine E.

  • Enduisez la verrue et la région environnante d’un extrait d’alcool Hydrastis canadensisen. Cela stimulera l’activité immunitaire dans la région.
  • Prenez une aiguille pointue et trempez-la dans de la pâte de curcumine. Enfoncez l’aiguille aussi profondément que possible dans la partie charnue de la verrue (sans vous faire mal).
  • Continuez à injecter de plus en plus de pâte dans la verrue autant que possible, si nécessaire, percez-la plusieurs fois.
  • Étendre l’excédent de crème sur la verrue et couvrir d’un pansement adhésif médical.
  • Cette technique fonctionne bien sur les verrues plates présentes sur le visage et les mains. Après que le corps développe une résistance au virus, les verrues plates, particulièrement durcies, demeurent souvent sur la peau. C’est une bonne alternative à la congélation.
traitement d'une verrue avec une tige de chélidoine

6. La chélidoine (Chelidonium majus)

Vous pouvez appliquer localement l’épaisse sève jaune d’or de la chélidoine sur une zone de la peau pour traiter : les verrues. La sève serait également utile pour traiter les cors ou la teigne.

Lorsqu’on cueille fraîchement la chélidoine, sa sève coule plus facilement.

  • Si vous avez affaire à une verrue plantaire, avant de commencer le traitement, lavez votre pied, puis coupez ou enlevez la peau morte qui recouvre la verrue.
  • Contrairement aux photos ci-dessus, portez des gants, surtout si vous avez la peau sensible. (attention de ne pas mettre de sève dans vos yeux !!).
  • Étendre la sève sur la verrue, deux fois par jour pendant environ 9 jours.
  • Après avoir appliqué le latex, recouvrez la zone avec un pansement.
  • Si la peau environnante devient irritée, protégez-la avec de la vaseline avant d’appliquer le latex (bien que cela puisse empêcher le pansement de coller, il est donc préférable d’être prudent et d’appliquer le latex SEULEMENT sur la verrue elle-même).

Avertissement : Attention, car la sève tache tout, et elle ne garde pas non plus sa jolie couleur (elle devient brun foncé ou même noire en quelques heures).

Latex de figuier pour combattre les verrues
Latex de figuier pour combattre les verrues

7. Bouleau (Betula, diverses espèces)

Dans de nombreuses régions du monde, comme la Scandinavie et la Chine, les gens ont utilisé l’écorce de bouleau pour traiter les verrues. Il contient les produits chimiques bétuline et acide bétulinique qui ont tous deux des effets antiviraux.

Le bouleau renferme de l’acide salicylique, qui a démontré de multiples effets bénéfiques. D’ailleurs, on l’utilise couramment dans de nombreux médicaments pharmaceutiques pour soulager les douleurs articulaires et traiter les verrues.

  • Vous trouverez de la sève de bouleau en pharmacie à appliquer en cataplasme

8. Saule blanc (Salix alba)

Le saule blanc, comme le bouleau, contient de l’acide salicylique qui est semblable à l’aspirine et peut être utile pour enlever les verrues.

  • Il suffit d’en prélever la sève à appliquer directement sur la verrue
  • Renouvelez quotidiennement autant que nécessaire

9. Cèdre jaune (Thuja occidentalis)

Les experts estiment que le cèdre jaune renferme des substances antivirales et le recommandent pour éliminer les petites verrues.

  • Il suffit d’en prélever la sève à appliquer directement sur la verrue
  • Renouvelez quotidiennement autant que nécessaire

10. Basilic (Ocimum basilicum)

Le basilic renferme plusieurs composés antiviraux et les traditionnalistes l’utilisent souvent dans les teintures et remèdes pour soigner les verrues ainsi que de nombreuses autres affections.

  • Écrasez au pilon des feuilles fraiches de basilic
  • Puis posez en cataplasme sur la verrue protégée d’un sparadrap
  • Refaire le traitement tous les jours, jusqu’à murissement de la verrue

11. Banane (Musa acuminata, Musa balbisiana)

peau de banane pour soigner une verrue
fotoblend / Pixabay

Les herboristes recommandent une teinture topique de raclures de peau de banane pour le traitement des verrues car elle contient des enzymes protéolytiques que l’on croit utiles pour enlever les verrues. Elles peuvent aider à sécher la zone pour enlever les verrues comme suit :

  1. Coupez un morceau de peau de banane puis placez la côté intérieur de la peau contre la verrue.
  2. Il est conseillé de la maintenir ainsi avec un peu de ruban adhésif avant d’aller au lit le soir.
  3. Vous pouvez changer le pansement une ou deux fois par jour et répéter le traitement jusqu’à ce que la verrue disparaisse.

12. Ananas (Ananas comosus)

Les ananas contiennent des enzymes protéolytiques qui peuvent être utiles dans le traitement des verrues. On dit que la coque d’ananas est particulièrement efficace dans le traitement des verrues plantaires. Le jus d’ananas contient également les enzymes protéolytiques souhaitées.

La broméline contenue dans l’ananas, capable de dissoudre les protéines, peut servir en application externe pour éliminer les verrues.

  • Ceci devrait se faire au moyen d’appliquer un morceau de peau d’ananas sur la verrue de sorte que la partie tendre de la peau d’ananas entre en contact avec la verrue, sans affecter le reste de la peau saine.
  • Gardez-le ainsi pendant la nuit. Puis, enlevez-le le matin et lavez à l’eau chaude.
astuces pour éliminer verrues naturellement

D’autres herbes naturelles servent également à traiter ou éliminer les verrues.

  • Tea Tree (huile d’arbre à thé) (Melaleuca alternifolia)
  • Ail (Allium sativum)
  • Mullein (Verbascum thapsus)
  • Souci ou calendula (Calendula officinalis)
  • Paille d’avoine (Avena sativa)
  • Ricinus communis (Ricinus communis)
  • Caroube (Ceratonia siliqua)
  • Stonecrop mordant (Sedum acre)
  • Anagallis arvensis (Anagallis arvensis)
  • Chicorée (Cichorium intybus)
  • Euphorbe solaire (Euphorbia helioscopia)

Précautions à prendre

Remarque importante : Il s’agit de traitements très agressifs en raison de la nature abrasive des composants utilisés. Il est important de n’appliquer les traitements que sur la zone affectée, en protégeant le reste de la peau saine. Une fois le traitement appliqué, il doit être recouvert d’une gaze et d’argile empêchant son contenu d’atteindre les parties saines entourant la zone affectée.

Ces traitements ne doivent pas être utilisés chez les enfants ou les personnes à la peau sensible, car ils peuvent facilement provoquer des ulcérations cutanées.

  1. Evaluation of TNF-α serum level in patients with recalcitrant multiple common warts, treated by lipid garlic extract. Kenawy S1, Mohammed GF, Younes S, Elakhras AI.
  2. Skin Hydration and Collagen Synthesis of AF-343 in HS68 Cell Line and NC/Nga Mice by Filaggrin Expression and Suppression of Matrix Metallopreteinase Jae-We Cho, Yeon-su Jeong, Jiwon Han, Young-Jin Chun, Hyun Kyu Kim, Min Young Kim, Beom Joon Kim,corresponding Ki Moon Park, Jong Keun Kim, Jae Hyun Kim, and Soo-Muk Chocorresponding
  3. Discovery of novel antimicrobial peptides with unusual cysteine motifs in dandelion Taraxacum officinale Wigg. flowers A.A. Astafievaa E.A. Rogozhina T.I. Odintsovab N.V. Khadeevab E.V. GrishinaTs. A. Egorov
  4. Assessment of Anti HSV-1 Activity of Aloe Vera Gel Extract: an In Vitro Study Fahimeh Rezazadeh, Maryam Moshaverinia, Mohammad Motamedifar, and Montazer Alyaseri
  5. The Efficacy of Duct Tape vs Cryotherapy in the Treatment of Verruca Vulgaris (the Common Wart) Dean R. Focht III, MD; Carole Spicer, RN; Mary P. Fairchok, MD
  6. Duct Tape for the Treatment of Common Warts in Adults A Double-blind Randomized Controlled Trial Rachel Wenner, MD; Sharone K. Askari, MD; Peter M. H. Cham, MD; et al
  7. Mayo Clinic Staff. (2015, April 9). Common warts
  8. Mc Caffery, M. (1974, September). Autopsy of a mummy — warts and all. Canadian Family Physician, 20(9), 89-91
  9. Warts. (n.d.)
  10. Egawa, Nagayasu, and John Doorbar. “The Low-Risk Papillomaviruses.” Virus Research.
  11. King-fan Loo, Steven, and William Yuk-ming Tang. “Warts (Non-Genital).” Clinical Evidence 6 (2014): 1-28.
  12. Miller, D.J., and R.J. Strauch. “Management of Cutaneous Warts of the Hand.” J Hand Surg Am 40.11 Nov. 2015: 2274-276.

astuces de grand-mères contre les verrues

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile (de 1 à 5) pour voter

Note Moyenne / 5. Nbre de Votes :

Aucun vote pour le moment, soyez le 1er à voter !

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas été utile !

Donnez-nous la chance de nous améliorer !

Dites-nous comment nous pourrions l'enrichir ?

Phil A.

Moi-même, fondateur de Remèdes-de-grand-mere.com, passionné de sport, de nature et de remèdes naturels, Ma passion dévorante pour les médecines alternatives et les choses simples, m'ont poussées à créer ce site.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.