Santé et Bien-être

Carême : Les avantages du jeûne et de l’abstinence de viande pour la santé

Par Phil A. , le 24/02/2022 , mis à jour le 24/02/2022 - 5 minutes de lecture
repas frugal pour le carême
()

La recommandation de l’Église pour le Carême est-elle vraiment saine ? N’y a-t-il pas de risque de carences ? Comment pratiquer le carême en toute sécurité ?

Pendant le Carême, grand nombre de chrétiens pratiquent le jeûne le mercredi des Cendres et le Vendredi saint. L’église recommande également de s’abstenir de viande le vendredi, mais cette privation pratiquée depuis des siècles comporte-t-elle des risques ou est-elle bénéfique pour la santé ?

Pour commencer, parlons de deux termes différents, le jeûne et l’abstinence

Les avantages du jeûne

Rappelons que le jeûne recommandé par l’Église consiste uniquement à prendre des repas frugaux si vous êtes une personne en bonne santé âgée de 14 à 60 ans, et uniquement ces deux jours-là.

Cependant, il existe des croyants qui optent pour un jeûne radical, qui consiste à ne boire que de l’eau et des soupes ou tout au plus à manger un peu de pain ou de fruits pendant plusieurs jours, afin d’exprimer leur religiosité. L’ascèse plus radicale est issue des traditions religieuses qui remontent à des milliers d’années, et sont présentes dans presque toutes les religions.

Moïse et Jésus lui-même ont jeûné pendant 40 jours. Le ramadan musulman, tel qu’énoncé dans l’islam, interdit de manger quoi que ce soit pendant les heures d’ensoleillement pendant 30 jours, et le Mahatma Gandhi a pratiqué le jeûne régulièrement, pour ne citer que quelques exemples.

Médicalement, on considère que le jeûne consiste à ingérer moins de 300 calories par jour et à ne consommer que des liquides. Lorsque nous pratiquons un jeûne prolongé ou intermittent, volontaire et contrôlé, notre corps commence à utiliser ses réserves, ce qui peut être une pratique très saine si elle est effectuée avec bon sens et prudence.

Dans la plupart des sociétés occidentales, nous mangeons plus que ce dont notre corps a réellement besoin, ce qui entraîne non seulement l’obésité, mais aussi une surcharge de travail pour notre organisme. Lorsque notre corps ne travaille pas sur la digestion, il se tourne vers le « nettoyage », ce qui est une bonne chose :

  • Élimine les toxines
  • Améliore l’équilibre corporel
  • Aide à réduire le cholestérol
  • Aide le système immunitaire

Certaines études montrent qu’elle peut être bénéfique pour les douleurs chroniques et les maladies rhumatologiques et inflammatoires.

Cependant, si les réserves du corps s’épuisent, l’organisme est déséquilibré et la situation commence à affecter des organes tels que le foie et les reins. C’est pourquoi, si nous optons pour un jeûne radical de plusieurs jours, nous devons d’abord nous assurer que nous sommes en bonne santé, puis écouter notre corps et commencer à manger lorsque nous commençons à ressentir des nausées, des maux de tête ou de l’irritabilité.

Les avantages de ne pas manger de viande

N’oubliez pas que l’Église recommande de s’abstenir de viande uniquement les vendredis du Carême, tandis que les vendredis du reste de l’année, elle peut être remplacée par une œuvre de piété ou de charité par toute personne âgée de plus de 14 ans.

L’année dernière, l’Organisation mondiale de la santé a publié un rapport recommandant de réduire la consommation de viande rouge comme mesure de prévention du cancer colorectal. Il s’agit de la dernière en date des nombreuses études montrant que la consommation d’une trop grande quantité de viande rouge est mauvaise pour le cœur et peut entraîner le développement de certains cancers. L’importance d’en réduire sa consommation au quotidien est également bon pour notre planète.

Cependant, la viande fournit de nombreux nutriments, tels que des protéines, les nutriments essentiels que sont le fer, les vitamines A et B, le fer, le zinc et les acides gras essentiels. Par conséquent, si nous décidons de devenir végétariens et d’arrêter de manger de la viande, nous devons le faire en collaboration avec un bon nutritionniste qui pourra nous dire quels autres aliments peuvent nous apporter ces nutriments.

Il ne faut pas oublier non plus que l’élimination totale de la viande de notre alimentation peut provoquer de l’acétose et altérer le foie, même si elle s’est avérée efficace pour réduire rapidement – et de façon malsaine – le poids.

Dans les sociétés occidentales, nous mangeons trop de laitages et de viande, en particulier de la viande rouge et de la viande transformée, ce qui entraîne une accumulation de cholestérol, c’est pourquoi sa réduction sera bénéfique pour notre santé globale. L’éliminer du régime alimentaire une fois par semaine et remplacer ses protéines par des protéines végétales ou de poisson sera certainement bénéfique pour notre santé.

Gageons que ce moment de spiritualité sera vécu avec passion en toute sécurité par grand nombre d’entre vous…

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile (de 1 à 5) pour voter

Note Moyenne / 5. Nbre de Votes :

Aucun vote pour le moment, soyez le 1er à voter !

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas été utile !

Donnez-nous la chance de nous améliorer !

Dites-nous comment nous pourrions l'enrichir ?

Phil A.

Moi-même, fondateur de Remèdes-de-grand-mere.com, passionné de sport, de nature et de remèdes naturels, Ma passion dévorante pour les médecines alternatives et les choses simples, m'ont poussées à créer ce site.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.