dans

Comment Faire de la Teinture Bleue Naturelle

Comment extraire le pigment bleu pastel de la guède, Isatis Tinctoria L. Méthode expliquée pas-à-pas pour fabriquer de la teinture bleue 100% naturelle.

faire de la teinture bleue naturelle
()

Voici un petit guide d'extraction de la guède (Isatis Tinctoria L.), le pastel des teinturiers, pour faire du pigment bleu naturel pour la teinture et la coloration de savon maison.

La culture et l'extraction du pigment bleu d'Isatis tinctoria, plante tinctoriale, connue sous le nom de waide en Picardie, vouède en Normandie et wedde dans le Nord. Extrait des feuilles vertes, cette couleur naturelle est utilisée dans la production de teinture bleue à usage textile ou pour la fabrication de savon.

LA SUITE APRÈS CETTE PUBLICITÉ

à lire aussi : Recettes de teintures naturelles pour vêtements

Originaire des steppes d'Asie centrale, le pastel, également connu sous son nom latin Isatis Tinctoria, est cultivé depuis des millénaires dans toute l'Europe et la Méditerranée. Bien que ses graines aient été trouvées dans des sites du néolithique français, les premières preuves de son utilisation dans la teinture des tissus proviennent de l'Égypte ancienne. Les preuves ultérieures de l'utilisation des pigments colorants de la guède proviennent de sources et de sites romains, vikings et médiévaux.


extraction naturelle de la guède

Si vous n'êtes pas familier avec cette plante, visualisez le film Braveheart que presque tout le monde a vu. Souvenez-vous de Mel Gibson qui se peint le visage en bleu ? Bien qu'il y ait un débat sur la question de savoir si les Britanniques ont jamais utilisé la Guède à cette fin.

Extraction du pigment bleu naturel des feuilles de la plante de Guède. Ce pigment a traditionnellement été utilisé pour teindre la laine, mais il peut aussi être utilisé pour colorer naturellement le savon.
Infusion des feuilles de pastel dans de l'eau à environ 80 degrés Celsius

Il est difficile de croire que ces feuilles manifestement vertes contiennent un pigment bleu aussi vif et je me demande comment les premières personnes l'ont réellement découvert. Tant de nos découvertes passées semblent être purement accidentelles et je ne doute pas qu'il en ait été de même pour la guède.

Cependant, il y a plusieurs étapes dans le processus d'extraction, ce qui me fait me demander comment quelqu'un a pu tomber dessus par hasard. Certains agriculteurs d'aujourd'hui s'intéressent de près à cette plante tinctoriale comme François Mortier céréalier de Méharicourt (Somme) ou encore l'entreprise Bleu de Lectoure en Alsace où la production du pigment bleu naturel est une véritable passion.

LA SUITE APRÈS CETTE PUBLICITÉ

Méthode d'extraction du pigment de guède

  1. Coupez les feuilles des plants de pastel de première année avec un sécateur, près de leur base et coupez suffisamment de feuilles pour remplir un sac en plastique (environ 1250 grammes de feuilles). Bien laver les feuilles. Si vous avez un bac à eau rempli d'eau, vous pouvez y mettre les feuilles ; les feuilles flotteront et vous pourrez les agiter pour les nettoyer.
  2. Déchirez les feuilles à la main mais ne les déchirez pas trop petites sinon elles passeront dans la passoire plus tard. Il y a peu de bleu dans les tiges et si vous avez plus de feuilles que ce qui rentre dans votre casserole, vous pouvez enlever toutes les tiges. Traitez les feuilles le plus rapidement possible après la récolte, idéalement dans l'heure qui suit si vous le pouvez. Si vous ne pouvez pas traiter le pastel immédiatement, gardez les feuilles dans un sac de plastique fermé et à l'ombre fraîche, mais pas au réfrigérateur.
  3. Remplissez aux deux tiers d'eau une casserole en acier inoxydable de 10 litres. Il est préférable d'utiliser de l'eau douce, par exemple de l'eau de pluie, si vous le pouvez. Faites chauffer l'eau jusqu'à 90° C mais ne la laissez pas bouillir dans la casserole. Éteignez le feu, mettez les feuilles dans la casserole et mettez le couvercle. Laissez les feuilles infuser pendant 10 minutes (certains teinturiers infusent les feuilles pendant 20 à 30 minutes ou même une heure, vous pouvez donc faire plusieurs essais à des temps différents si vous avez beaucoup de feuilles). Quand les feuilles sont dans l'eau, la température descend à 80° C, qui est la température désirée.
  4. Refroidir le liquide de guède
    Retirez la casserole du feu dès que les 10 minutes sont écoulées et mettez-la dans un évier à moitié rempli d'eau froide ou glacée. Le liquide doit refroidir rapidement pour éviter que le pigment de la pâte ne se décompose.
    Vous devez viser à ce que le liquide descende à 55° C en 5 minutes. Continuez à remuer la casserole et à changer l'eau de l'évier. Vous pouvez même mettre un bac de glaçons dans l'évier pour refroidir plus rapidement la liqueur de guède.
  5. Filtrer la liqueur de guède
    Lorsque le liquide a atteint 55° C, placez une passoire sur un seau, puis faites passer le liquide à travers la passoire, en conservant le liquide.
    Mettez des gants en caoutchouc pour presser les feuilles et pour extraire tout le liquide. Remettez le liquide dans la casserole en laissant les débris dans le seau. Les feuilles peuvent ensuite être compostées.
  6. Ajouter du carbonate de soude à la liqueur de guède
    Remplissez un pichet en pyrex de 250 ml d'eau bouillante et ajoutez 3 cuillères à café de soude, dissolvez bien et laissez refroidir légèrement.
    Lorsque le liquide de la casserole a refroidi à 50° C, ajoutez la soude. Ne mettez pas de soude lorsque la solution de guède est supérieure à 50° C, sinon vous détruirez le bleu.Le liquide prendra une couleur brun-verdâtre. Mesurez le pH qui doit être alcalin et environ à 9. Si le pH est inférieur à 9 et plus acide (par exemple, 7 ou 8), ajoutez un peu plus de soude.
    (à lire ici : Fabriquer un testeur de pH maison).
  7. Aération de la liqueur de guède
    Le liquide doit maintenant être aéré pour introduire de l'oxygène et faire précipiter le pigment bleu (fig. 1). Vous pouvez aérer le liquide avec un fouet à main ou verser le liquide d'une casserole à l'autre. Une autre façon très efficace d'aérer est de tremper un pot de plantes (du type avec des trous dans le fond) dans la casserole. Soulevez le pot au-dessus de la casserole et laissez le liquide s'égoutter par les trous du fond du pot de plantes, puis retournez dans la casserole. L'utilisation du pot de plantes est amusante et moins fatigante pour les bras que l'utilisation d'un fouet à main.
    Il faut au moins 10 minutes pour qu'une mousse se développe. La mousse doit devenir bleue, puis verte à nouveau. Parfois, la mousse reste bleue quelle que soit la durée du fouet, mais cela ne semble pas affecter les résultats.
    Il faut jusqu'à deux heures pour que la mousse se dissipe et lorsque cela se produit, vous vous retrouvez avec une solution vert foncé sans aucune trace de bleu.Certains teinturiers commencent à teindre avec la guède à ce stade en ajoutant environ une cuillère à thé de spectralite (ou 2 cuillères à thé de dithionite) et en gardant le liquide chaud pendant environ une heure. Je préfère laisser reposer et " laver " le pigment avant de faire un pot de teinture.
  8. Décantation du pigment de la pastel
    Laisser le pigment se déposer sans perturbation pendant 2 à 3 heures. l'aide d'un vieux pot à yaourt en plastique, verser avec précaution un tiers du liquide du haut du pot dans un seau. Versez le reste du liquide dans 4 ou 5 grands bocaux à café à l'aide d'un entonnoir (fig. 2). Mettez les bocaux à l'ombre et laissez le sédiment se déposer pendant quelques heures.Versez doucement le liquide du haut de chaque bocal dans le seau, en laissant les 6 derniers cm de liquide dans chaque bocal. Consolidez le contenu des bocaux dans un seul bocal.

    Il peut rester une petite quantité de pigment dans le seau, que vous pouvez soit essayer de récupérer, soit jeter le contenu du seau.

  9. Nettoyage du pigment de guède
    Laissez le liquide dans le bocal se déposer pendant quelques heures. Vous pouvez alors voir une boue bleue au fond du bocal. Videz soigneusement les 2/3 du bocal ou siphonnez la plus grande partie du liquide avec un siphon en verre. Ensuite, remplissez à nouveau le pot avec de l'eau propre. Répétez l'opération deux ou trois fois de plus jusqu'à ce qu'il y ait de l'eau claire sur le sédiment bleu (le pigment peut être aussi foncé que le bleu de minuit). C'est très excitant !Vous devez maintenant décider si vous voulez garder le pigment dans l'eau ou le faire sécher pour un stockage plus permanent. Si vous le gardez dans l'eau, il est prêt à être utilisé pour la teinture et vous n'avez pas besoin de faire une pâte. Si vous décidez de faire sécher le pastel, vous pourrez le peser et connaître le rendement, mais vous devrez broyer les flocons de pastel séché et faire une pâte avant de l'utiliser pour la teinture.

    Si vous voulez faire sécher le pigment, voir l'étape suivante. Si vous voulez garder le pigment dans l'eau, remplissez le pot jusqu'à ce qu'il déborde une dernière fois et mettez le couvercle hermétiquement. La pastille devrait durer quelques semaines. Il est préférable d'utiliser un bocal en verre pour décanter et conserver le pigment de la guède. Évitez d'utiliser des bouteilles en plastique, car le pigment de la pastel a tendance à adhérer de façon permanente aux parois de la bouteille en plastique.

  10. Séchage de la pastille de pigment
    Pour sécher le pigment de guède, versez ou siphonnez le plus d'eau possible du bocal en verre, puis videz le contenu du bocal sur une vieille assiette recouverte de film alimentaire. Conservez-le dans un endroit chaud (mais pas trop chaud) pour éviter qu'il ne moisisse. Après quelques jours, le gruau sèche en flocons et se détache facilement du film alimentaire.
  11. Filtrer le pigment de la pâte
    Nous séchons généralement le pigment sur une plaque comme décrit ci-dessus. Cependant, dans le passé, nous avons essayé de filtrer le pigment, ce qui peut être utile si vous avez affaire à de grandes quantités. Nous avons expérimenté avec différents filtres et avons constaté que l'utilisation d'un morceau de soie Habotai pour filtrer le pigment de la guède était la méthode la plus efficace. Mouillez d'abord le tissu de soie, puis placez-le sur un entonnoir, avec beaucoup de soie dépassant les bords de l'entonnoir. Versez lentement le liquide dans l'entonnoir. Une très petite quantité de pigment peut passer à travers, mais la plus grande partie du pigment reste sur la soie. Laissez le pigment sécher sur la soie et grattez doucement avec un couteau émoussé (par exemple, un couteau à palette).
  12. Teinture avec le pigment de la pastille
    Suivez ces instructions pour la teinture avec la pastel.Si vous utilisez de la guède conservée dans l'eau, omettez l'étape de la fabrication d'une pâte. Si vous utilisez des flocons de guède séchée, broyez d'abord les flocons en poudre à l'aide d'un mortier et d'un pilon, puis faites la pâte.

    Si vous n'obtenez qu'un bleu pâle lors de votre première expérience, ne désespérez pas. Pour obtenir des couleurs plus foncées, essayez de nourrir davantage vos plantes et de consolider le pigment provenant de plusieurs extractions.

Extraction du pigment bleu naturel des feuilles de la plante de Pastel. Ce pigment est traditionnellement utilisé pour teindre la laine mais il peut également être utilisé dans la fabrication de savon colorant naturel.
Fig.1 - Aération de l'infusion avec un mélangeur

 

Extraction du pigment bleu naturel des feuilles de la guède. Ce pigment est traditionnellement utilisé pour teindre la laine mais il peut aussi être utilisé dans les savons à coloration naturelle.
Fig. 2 - Laisser le pigment se déposer dans le liquide

Peut on utiliser la guède pour les soins de la peau ?

La guède est un produit naturel non dangereux qui peut être manipulé et utilisé en toute sécurité par voie externe. Ce sera un bon moyen de colorer le savon maison en bleu.

La guède pourrait aussi être prise en interne, bien que je n'en ai jamais fait l'essai moi-même. Utilisées dans la phytothérapie européenne et chinoise depuis au moins deux mille ans, les composés de la guède combattraient certains types de cancer et de maladies anti-inflammatoires. Des études humaines menées en Chine ont également montré que la guède possède des qualités antimicrobiennes, antibactériennes, antivirales et antiparasitaires. [1]

pastel bleu naturel

Il y a également des informations erronées sur Internet sur la question de savoir si la guède peut tacher votre peau. Je peux imaginer le travail de déduction dans cette hypothèse : Puisque le pastel est utilisé pour teindre les tissus, ne colorerait-il pas aussi tout ce avec quoi il entre en contact ?

Je tiens à vous assurer que la guède en tant que pigment en poudre ne colore que le savon. Il fonctionne à peu près de la même manière que les pigments minéraux et se met en suspension sous forme de minuscules granulés ne donnant que l'illusion de teindre le savon. Pour utiliser la guède comme colorant, il faut des produits chimiques supplémentaires tels que l'alun et le spectralite pour qu'elle se " fixe " au tissu ou à la laine.

Un autre point positif de la guède est qu'elle se décompose beaucoup plus facilement et naturellement que les oxydes commerciaux. Cette propriété fait de ce produit une alternative beaucoup plus sensible à l'environnement que les micas, les oxydes et autres colorants pour savon créés en laboratoire.

En bref, la guède est sans danger, ne tache pas votre peau et est un colorant naturel agréable et authentique à utiliser dans les savons. J'aime l'utiliser et le cultiver dans mon propre jardin et j'encourage tous ceux qui sont intéressés par la guède à l'essayer également.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile (de 1 à 5) pour voter

Note Moyenne / 5. Nbre de Votes :

Aucun vote pour le moment, soyez le 1er à voter !

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas été utile !

Donnez-nous la chance de nous améliorer !

Dites-nous comment nous pourrions l'enrichir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.