dans

Aérophagie : Comment La Soulager Naturellement

Vous avalez trop d’air ! Quelles solutions s’offrent à vous pour réguler tout cela et éviter l’aérophagie chronique ?

Soigner l'aérophagie et l'aérogastrie

L'aérophagie, est quelque chose de normal, dans la mesure ou l'on avale de l'air lors de déglutition, littéralement aérophagie signifie "manger de l'air". Elle devient gênante lorsqu'il y a déglutition d'une quantité d'air anormale et excessive. Celle-ci pénètre alors dans l'œsophage et dans l'estomac (aérogastrie). C'est à ce moment là qu'elle peut entraîner ballonnements, flatulences, douleurs digestives, hoquet, éructation…

Les personnes atteintes d'aérophagie avalent tellement d'air que cela produit des symptômes gastro-intestinaux inconfortables. Ces symptômes comprennent une distension abdominale, des ballonnements, des éructations et des flatulences, coliques, spasmes, digestion difficile, maux de ventre…

SPONSORISÉ

à lire aussi : Remèdes contre les flatulences

L'aérophagie peut être chronique (à long terme) ou aiguë (à court terme) et peut être liée à des facteurs physiques et psychologiques.

Les remèdes de grand-mère contre l'aérophagie…

Pour traiter l'aérophagie et l'aérogastrie, le premier remède consiste à masser l'abdomen, de desserrer les vêtements près du corps, et de positionner une bouillotte chaude sur le ventre, et bien-sûr d'éviter les boissons gazeuses quelques temps.

SPONSORISÉ

à lire aussi à ce sujet [Les bienfaits du charbon actif].

2 Infusions contre aérophagie et aérogastrie…

Mélangez 1 cuil. à café des épices ci-dessous, dans 1 litre d'eau bouillante avec un peu de cannelle et de miel, Laissez infuser 10 mn, passez et buvez 3 fois par jour (après les repas)

Vous pouvez aussi faire le mélange suivant dans 1 litre d'eau bouillante :

SPONSORISÉ
SPONSORISÉ
  • 10 g de semences d'anis vert
  • 10 g de semences de cumin
  • 20 g de semences de carvi
  • Laissez infuser 10 mn, passez, buvez cette potion chaude après chaque repas

Décoction spéciale ballonnements

  • 10 g de semences d'angélique officinale
  • 10 g de semences de fenouil
  • 10 de semences de cumin officinal
  • 10 g de semences d'anis vert
  • 20 g de fruits d'anis étoilé
  • Mélangez le tout dan 1 litre d'eau froide, portez à ébullition et maintenir pendant 5 minutes, passez, boire 1 tasse chaude après chaque repas

2 recettes d'eau de vie anti-gonflements

  • Dans 1 litre d'eau de vie (40°-50°), mettre 50 g de semences d'anis vert concassées, 1 g de cannelle et 400 g de sucre. Verser le tout dans une bouteille, refermer soigneusement. Laisser macérer 6 semaines à l'ombre. Filtrer. Boire un verre à liqueur de cette potion après les repas
  • Dans 1 litre d'eau de vie, mettre 15 g de semences d'anis vert concassées, 15 de semences de cumin concassées, 315 g de semences de fenouil écrasées, 15 g de semences de berce et 15 g de semence de persil. Verser le tout dans une bouteille, refermer soigneusement. Laisser macérer 6 semaines à l'ombre. Filtrer. Boire un verre à liqueur de cette potion après les repas

Ne pas confondre de l'aérophagie avec de l'indigestion

Bien que l'aérophagie partage plusieurs des mêmes symptômes que l'indigestion - principalement un malaise dans la partie supérieure de l'abdomen - ce sont deux troubles distincts. Les personnes souffrant d'indigestion sont plus susceptibles de déclarer les symptômes suivants que celles qui souffrant d'aérophagie :

  • nausée
  • vomissement
  • sensation de satiété sans manger de grandes quantités
  • perte pondérale

7 CONSEILS SIMPLES POUR SOULAGER L'AÉROPHAGIE :

astuces pour soulager l'aérophagie

Vous pouvez prendre toutes sortes de remèdes ou de médicaments pour traiter l'aérophagie, mais quelques changements de comportements peuvent faire beaucoup pour qu'elle ne soit plus qu'une mauvaise histoire passée…

  • Eviter le stress : avant toute chose, l'aérophagie (le fait d'avaler trop d'air) est la plupart du temps le résultat du stress. Il est donc essentiel de se focaliser sur ce qui génère ce stress et de régler le problème à sa source. Facile à dire, je vous le concède, mais cela vous évitera des crises inopportunes, qui sont susceptibles d'augmenter la nervosité... Des relaxants à base de plantes (aubépine, valériane...) peuvent éventuellement vous aider à diminuer votre nervosité.
  • Ne parlez pas en mangeant : Vous avalerez ainsi beaucoup moins d'air que votre estomac ne peut le supporter. Astuce : mangez la bouche fermée, vous verrez, c'est la meilleure solution pour éviter l'air d'entrer.
  • Manger doucement, en prenant le temps de bien mâcher : Voici deux habitudes qui devraient déjà grandement réduire cette impression de ballonnement. (Avez-vous déjà entendu parler de l'alimentation consciente ?). De nos jours il n'est pas rare de manger en faisant autre chose, à lire ses messages sur son mobile, en regardant la télé ou assis devant l'ordinateur. Lorsqu'on mange trop vite, on laisse passer trop d'air et l'on mastique pas suffisamment les aliments. Très mauvais pour l'estomac : en plus de l'aérophagie, vous lui en demandez un peu beaucoup côté digestion... Et il risque de vous le faire savoir, notamment par une sensation de brûlure. Par ailleurs, mieux vaut manger assis, sans trop bouger : en effet, le fait de se lever, de faire des gestes, etc, tant de manières d'accentuer l'afflux d'air dans l'estomac.
  • Banissez les boissons gazeuses et les chewing-gums : Cela coule de source, mais là elles sont pleines de petites bulles gazeuses. Sitôt après l'absorption, sensations de lourdeur et de ventre dilatés assurées... Préférer donc l'eau plate, mais à boire idéalement en dehors des repas. Par ailleurs, les chewing-gums favorisent la mastication... En mastiquant, on produit de la salive. Lorsque l'on déglutit pour l'avaler, de l'air suit le même chemin.
  •  Le tabac, l'alcool et le café, excitants, font partie de la liste des facteurs aggravants de l'aérophagie.
  • En cas d'aérophagie au lit, essayez deux postures : Allongé sur le dos, les talons volés au fesses ou essayez de vous coucher sur le côté gauche (voir ici pourquoi).
  • En cas de crise imminente : Mettez-vous au chaud, et allongez vous sur le ventre tout en appuyant sur l'estomac (situé à gauche, sous la dernière côte). Cela devrait enrayer le phénomène.

Quelques infos intéressantes sur l'aérophagie

Nous avalons environ 2 litres d'air par jour en mangeant et en buvant. On en a fait roter environ la moitié. Le reste passe par l'intestin grêle et sort par le rectum sous forme de flatulences. La plupart d'entre nous n'ont pas de problème pour traiter et expulser ce gaz. Les personnes atteintes d'aérophagie, qui prennent beaucoup d'air, ressentent des symptômes inconfortables.

Une étude publiée par Alimentary Pharmacology and Therapeutics a révélé que 56 % des sujets atteints d'aérophagie se plaignaient de rots, 27 % de ballonnements et 19 % de douleurs abdominales et de distension. Des recherches publiées dans la revue Case Reports in Gastroenterology ont révélé que cette distension a tendance à être moindre le matin (probablement en raison de l'expulsion inconsciente de gaz pendant la nuit par l'anus), et progresse tout au long de la journée. D'autres symptômes comprennent des bouffées d'air audibles et des flatulences.

Le Manuel Merck rapporte que nous évacuons du gaz dans l'anus en moyenne de 13 à 21 fois par jour, bien que ce nombre soit plus élevé chez les personnes atteintes d'aérophagie.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile (de 1 à 5) pour voter

Note Moyenne / 5. Nbre de Votes :

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas été utile !

Donnez-nous la chance de nous améliorer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Comment traiter naturellement les varices

Soins Maison Pour Les Varices

Soigner les ampoules

Ampoules Aux Pieds : Que Faire ?