dans

Tuto : Teindre le Tissu Naturellement

teindre le tissu naturellement
()

Comment teindre le tissu en utilisant des matériaux naturels

L'hiver est là, venteux, neigeux et tout simplement misérable dans de nombreuses régions du pays. Je suis tombée sur un vieux livre qui explique comment teindre le tissu avec des noix et des baies. Intriguée, j'ai commencé à faire quelques recherches et découvert qu'il n'est pas si difficile de fabriquer soi-même de belles couleurs pour teindre ses tissus naturellement.

LA SUITE APRÈS CETTE PUBLICITÉ

Les types de tissus à utiliser

Tous les tissus ne peuvent pas être teints avec des matériaux naturels. Les tissus pour lesquels cela fonctionne, sont ceux fabriqués à partir de matériaux naturels eux-mêmes. Coton, soie, laine et lin absorberont correctement le colorant naturel. Les mélanges synthétiques fonctionneront aussi, mais seront généralement de couleur plus claire. Si vous n'êtes pas sûr(e)s et que vous ne voulez pas risquer d'abîmer la pièce que vous avez l'intention de teindre, essayez de trouver un morceau de tissu similaire et faites d'abord un test. J'utilise un morceau de mousseline pour jauger la saturation des couleurs avant de teindre mes vêtements. Vous pouvez trouver de la mousseline dans tous les magasins de tissus qui se respectent.

Les matériaux naturels à utiliser pour la teinture de tissus

Tous les matériaux ne produisent pas un colorant parfait, et certains produisent des couleurs qui n'ont rien à voir avec la couleur de la plante d'origine. Voici une liste de couleurs de matières végétales qui vous donneront les meilleures nuances de couleurs naturelles.

  • Orange : carottes, lichen, peaux d'oignon
  • Marron : racines de pissenlit, écorce de chêne, coques de noix, thé, café, glands
  • Rose : baies, cerises, roses rouges et roses, peaux d'avocat et leurs graines (si, si !)
  • Bleu : indigo, pastel, chou rouge, baies de sureau, mûres rouges, bleuets, raisins pourpres, écorce du cornouiller
  • Rouge-brun : grenades, betteraves, bambou, hibiscus (fleurs de couleur rougeâtre), sanguinaire
  • Gris-noir : mûre, coques de noix, racine d'iris
  • Rouge-pourpre : Baies rouges sumac, feuilles de basilic, hémérocalles, baies, myrtilles
  • Vert : artichauts, racines d'oseille, épinards, feuilles de menthe poivrée, mufliers, des lilas, des herbes, orties, plantain, feuilles de pêchers
  • Jaune : feuilles de laurier, soucis, pétales de tournesol, millepertuis, fleurs de pissenlit, paprika, curcuma, feuilles de céleri, brindilles de lilas, racines mahonia, racines d'épine-vinette, racines de gentiane, racines de dock jaune

Remarque : Si vous utilisez des végétaux mûrs ou matures, les couleurs seront plus vives, séchée, la plante vous donnera habituellement des couleurs plus douces et parfois pas de couleur du tout… Hacher le végétal menu menu. Si la plante est difficile à hacher, comme les racines de dock jaune, briser la racine avec un marteau pour la rendre fibreuse. Si vous ne voulez pas faire votre teinture tout de suite alors que la plante est arrivée à maturation, comme l'ortie, vous pouvez la hacher et la congeler pendant quelques mois et l'étiqueter pour s'en souvenir.

Préparer votre tissu

Avant de commencer le processus de teinture, lavez le tissu. Ne pas le sécher, il doit être humide. Puis préparer votre fixateur ou "mordant". Pour aider le tissu à absorber le colorant plus facilement. Pour les baies, vous utiliserez du sel et pour tout autre matériel végétal, vous utiliserez du vinaigre. Voici les mesures :

  • Sel : dissoudre ½ tasse de sel dans 8 tasses d'eau froide
  • Vinaigre : mélange 1 part de vinaigre blanc pour 4 parts d'eau froide

Placez votre tissu humide dans la solution de fixation pendant heure. Rincer à l'eau froide lorsque vous avez terminé. Ensuite, il est temps de teindre le tissu.

Le procédé de teinture

  • Avant de commencer, couvrir la surface de votre zone de travail avec du papier journal. J'utilise des bâches en plastique, parce que je ne veux pas de teindre mon plan de travail. Assurez-vous de porter des gants pour teindre le tissu et pas vos mains. Ensuite, préparez votre colorant.
  • Placez le matériel végétal dans une grande casserole non réactive (comme l'acier inoxydable ou le verre en pyrex). Rappelez-vous le colorant pourrait tacher certaines casseroles et cuillères, donc les utiliser seulement pour la teinture.
  • Remplissez-la avec deux fois plus d'eau que de matière végétale.
  • Laisser mijoter pendant une heure ou deux, jusqu'à ce que vous obteniez une belle couleur sombre.
  • Filtrer le matériel végétal et verser le liquide dans la casserole.
  • Placez délicatement le tissu dans le bain de teinture et porter à ébullition lente. Laisser mijoter pendant une heure ou deux, en remuant de temps en temps.
  • Vérifiez votre tissu. Rappelez-vous, il sera plus clair lorsqu'il sera sec. Une heure devrait produire une belle couleur, mais les teintes plus foncées peuvent être obtenues en laissant tremper plus longtemps, même toute une nuit pour un sombre profond. Tournez le pot après une heure et laisser le tissu à tremper dans l'eau chaude aussi longtemps que nécessaire.
  • Lorsque vous obtenez la couleur désirée, lavez le tissu à l'eau froide. Attendez-vous à ce qu'il tissu recrache du colorant naturel au lavage, c'est normal.
  • Sécher comme d'habitude.

Voilà c'est fini. Je l'ai fait pour des draps, rideaux, serviettes, chemises et même des sous-vêtements !

Avez-vous déjà utilisé des matières végétales naturelles pour la teinture ? comment cela s'est-il passé ?

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile (de 1 à 5) pour voter

Note Moyenne / 5. Nbre de Votes :

Aucun vote pour le moment, soyez le 1er à voter !

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas été utile !

Donnez-nous la chance de nous améliorer !

Dites-nous comment nous pourrions l'enrichir ?