dans

Cuisine : L’erreur à ne pas faire en cuisinant avec ces herbes

Cuisiner sans herbes est inconcevable pour vous ? Mais il y a certaines choses à considérer si vous faites cuire certaines herbes… On vous dit tout !

comment cuisiner les herbes aromatiques
()

Aimez-vous ajouter des herbes à votre popote à un stade précoce lors de la préparation d'un plat ? Essayez ce truc de grand-mère pour révéler plus de saveurs exaltantes à vos petits plats.

Lors de la cuisson, nous utilisons des herbes pour pimenter un plat en termes de goût. Si ce projet échoue, il y a probablement une petite erreur de protocole. Ici, nous vous révélons comment tirer au maximum du goût des épices.

Vous êtes bien fournis en termes d'herbes aromatiques et d'épices, vos placards en déborde ? Cela devrait être un signe que les cuisiniers amateurs que vous êtes, aiment pimenter leurs plats avec du basilic, de l'aneth, de l'origan, etc. Et une sélection variée d'herbes en vaut la peine, car d'innombrables plats ont un goût bien meilleur avec de très petites quantités d'épices.

Un exemple banal mais tout à fait approprié: les œufs brouillés. Selon la façon dont vous l'assaisonnez, il peut avoir un goût complètement différent à chaque fois. Savez-vous par exemple qu'ils seront bien plus savoureux avec de la sauce soja plutôt qu'avec du sel ? Essayez, comparez, vous verrez !

Trop d'épices, tue les épices ! Un plat trop assaisonné est un plat raté !

La manipulation correcte des épices doit être apprise. Par exemple, si vous consommez trop de sel ou de poivre, vous pouvez très rapidement gâcher tout le dîner pour la famille. En conséquence, beaucoup de gens renoncent complètement aux herbes - parce qu'ils préfèrent la nourriture à un goût fade plutôt que trop épicé.

à lire aussi : Réduire les symptômes de la perte de l'odorat et du gout avec les épices

Incidemment, un plat peut aussi avoir un goût commun si les herbes sont jetées trop tôt dans la casserole. Certains candidats sur l'étagère à épices perdent leur goût s'ils sont exposés à une chaleur extrême pendant trop longtemps. Dans ce cas, ajouter une grande quantité d'herbes au pot pour compenser toute perte de goût n'aide pas.

La seule solution au problème : attendez que les aliments soient prêts avant d'assaisonner. Les herbes doivent être utilisées au plus tôt vers la fin de la cuisson.

A lire aussi : Ail, sel et couteaux : le célèbre chef dévoile sa délicieuse astuce.

Vous ne devriez pas ajouter ces herbes à la casserole trop tôt

Pour le dire tout de go : Non, vous pouvez utiliser les deux classiques sel et poivre dès le début.

Plus critique, pour le basilic, l'aneth, coriandre, romarin et ciboulette, si vous ajoutez ces herbes à la marmite pendant que le poêle chauffe, vous ne remarquerez peut-être même pas qu'elles font partie du plat à la fin - ou elles donnent au résultat final une note amère, comme dans le cas du romarin.

C'est pareil pour le poivre, il ne supporte pas bien la cuisson, il ne devrait être ajouté qu'avant de servir. La cuisson du poivre peut tuer un plat, en le rendant très amère.

Attendez donc un peu plus longtemps à partir de maintenant jusqu'à ce que vous ajoutiez des épices à votre petit-déjeuner, déjeuner et dîner.

Intéressant aussi : Comment cuisiner de l'ail sans perdre ses bienfaits pour la santé.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile (de 1 à 5) pour voter

Note Moyenne / 5. Nbre de Votes :

Aucun vote pour le moment, soyez le 1er à voter !

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas été utile !

Donnez-nous la chance de nous améliorer !

Dites-nous comment nous pourrions l'enrichir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.