Epices et santé

Le : 7 septembre, 2015 | Vu 4 388 fois

epices et santé

Les épices et leurs propriétés

Stimulant l’appétit et ensoleillant les plats, les épices apportent fantaisie dans la cuisine et sont de véritables trésors nutritionnels qui pourront vous aider à limiter l’utilisation du sel, du sucre et des mauvaises graisses dans les plats. Découvrez ici les propriétés de 7 épices et aromates incontournables. 


L’ail

Riche en antioxydants, l’ail aurait un effet protecteur contre les cancers de l’estomac et de l’intestin, et permettrait d’augmenter le taux de bon cholestérol HDL et de faire baisser le taux de triglycérides dans le sang. Afin de préserver au mieux ses principes actifs, préférez l’ail cru en salade à l’ail cuit.

  • L’ail est déconseillé en cas d’anémie et s’il est consommé à fortes doses, il peut provoquer des effets indésirables, notamment des douleurs abdominales.

La cannelle

Riche en antioxydants, la cannelle est utilisée pour aider à stabiliser les niveaux de sucre dans le sang, ce qui la rend très efficace en cas de diabète ou d’un taux de cholestérol LDL élevé. Délicieuse dans les yaourts, les gâteaux faits maison ou saupoudrée sur une salade de fruits, la cannelle pourrait par ailleurs contribuer à améliorer la mémoire ainsi qu’à soulager la douleur des muscles et des articulations, notamment l’arthrite.

  • Si elle est utilisée sur une longue période ou en contact avec la peau, la cannelle peut toutefois provoquer des brûlures, des nausées, des maux de têtes et des palpitations cardiaques.

Le persil

Utilisé dans la cuisine depuis le Moyen-Âge, le persil procure de nombreux bienfaits sur la santé : il élimine les toxines, redonne de l’élasticité aux vaisseaux sanguins, traite les troubles intestinaux et permet de combattre la mauvaise haleine. Riche en vitamines C, il contribue à la santé des os, des dents et des gencives, et protège contre les infections.

---
  • Cependant, à cause de sa teneur en vitamines K, le persil est à éviter chez les personnes suivant un traitement anticoagulant. Il est également conseillé de demander l’avis d’un médecin si vous souffrez de maladie rénale.

Le safran

Cette épice rare et chère est utilisée avant tout pour son pouvoir colorant et son arôme délicat. Comme de nombreuses autres épices, il permet de rehausser le goût avec peu de calories pour maigrir zen. Le safran est aussi réputé pour ses propriétés médicales : riche en antioxydants et permettant de lutter contre le vieillissement de la peau, il est également employé pour ses vertus analgésiques contre les troubles de la dentition et les douleurs menstruelles.

  • En revanche, à cause du prix relativement élevé, la poudre de safran est souvent falsifiée avec d’autres fleurs (carthame, arnica et calendule) ou du curcuma, paprika et autres poudres moins onéreuses.
[Crédits image : Sammy JayJay]

[Crédits image : Sammy JayJay]

Le gingembre

Appréciée dans de nombreuses régions du monde, cette épice est utilisée pour traiter les problèmes digestifs, le manque d’énergie et de nombreuses infections. Elle est également réputée efficace pour combattre les flatulences, les nausées et les vomissements.

  • L’usage excessif du gingembre peut déclencher des maux de ventre. Il est conseillé de ne pas en consommer plus de 1,5 g par jour pour éviter ces désagréments.

Le piment de Cayenne

Principalement cultivée en Europe et aux États-Unis, cette épice ajoute couleur, parfum et saveur aux aliments. Elle peut aussi être employée pour activer la circulation sanguine, atténuer les rhumatismes, calmer les douleurs cutanées, stimuler la digestion ou encore soulager les nausées et les maux de gorge.

  • Le piment de Cayenne est déconseillé en période de grossesse ou d’allaitement, si vous souffrez d’ulcère ou d’inflammation à l’estomac ou bien en cas de problèmes aux reins.

La cardamome

Utilisée depuis la nuit des temps dans la médecine ayurvédique, cette épice permettrait de diminuer certains symptômes prémenstruels comme les crampes ou les sautes d’humeur. Elle agit également contre les diarrhées, la mauvaise haleine, les maux d’estomac et les troubles digestifs. La cardamome serait en outre un excellent stimulant intellectuel et possèderait des vertus aphrodisiaques.

  • À haute dose, la cardamome peut causer certains désagréments, notamment des nausées, des maux de tête, une sudation excessive, des vertiges et des insomnies.

Les épices présentent de nombreuses vertus pour la santé, alors qu’attendez-vous pour colorer vos plats ?

[Crédits image du haut : heydrienne]

Ne ratez plus un seul remède !

Recevez directement dans votre boite aux lettre, les derniers remèdes de grand-mère ou les remèdes de saison. Remplissez ce (petit) formulaire et c'est parti !


Pour aller plus loin…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.