Comment éviter de tomber malade en hiver ?

Le : 15 novembre, 2017 |

éviter la maladie en hiver

Petit guide de l’immunité hivernale…

L’automne et l’hiver ne doivent pas nécessairement être synonymes de fatigue et de grippe. Essayez ces petits conseils naturels pour améliorer vos chances de combattre la maladie et de rester en santé toute l’année. En bonus : 2 recettes pour booster votre système immunitaire en bas d’article !


Éviter de tomber malade en hiver, renforcer l’immunité et profiter de la période des Fêtes grâce à ces conseils pour un plus de bien-être hivernal.

La fin de l’automne et le début de l’hiver offrent beaucoup de choses merveilleuses : le début de la période des Fêtes, un temps pour ralentir et se reposer, de longues soirées douces passées autour du feu (pour les chanceux qui ont une cheminée). Mais à mesure que l’hiver approche, nous avons aussi tendance à remarquer quelques effets secondaires indésirables, à savoir l’augmentation des maladies qui semblent se propager comme des feux de paille dans nos lieux de travail, nos espaces publics et nos écoles.

Aussi, nous pouvons prendre de nombreuses mesures pour renforcer notre immunité, évitant ainsi ou réduisant considérablement la durée des maladies et améliorant notre bien-être tout au long de la saison. Voici quelques petits conseils de bon sens pour éviter la maladie, des mesures préventives quotidiennes et des tactiques d’urgence quand notre gorge rauque se présente. Suivez ces conseils et profitez d’une saison hivernale avec moins de maladies et plus de satisfaction.

---

booster systeme immunitaire

Manger pour le bien-être

L’une des façons les plus importantes de soutenir notre immunité, toute l’année et contre les maladies aiguës et chroniques, est un bon régime alimentaire. La consommation d’un large éventail de légumes, de fruits, de céréales entières, de protéines de haute qualité et de gras sains contribue à améliorer la santé de tous les organes et du système corporel, ce qui nous rend plus résistants au stress et aux maladies. Bien que les scientifiques soulignent rapidement qu’aucun aliment “immunostimulant” n’est une solution miracle pour éviter les maladies, certaines carences en micronutriments sont liées à des taux accrus d’infection, de sorte qu’il est essentiel pour notre santé de consommer beaucoup de vitamines et de minéraux.

Des aliments entiers quotidiennement…

La recherche médicale à identifié un groupe d’aliments qui pourraient être directement lié à notre immunité, c’est la famille des aliments contenant des bactéries bénéfiques. Tous les types d’aliments traditionnellement fermentés, comme la choucroute, le kimchi, le kéfir, le kombucha, les cornichons fermentés, le miso, le tempeh, le yogourt et le natto, aident à maintenir un équilibre sain des bactéries dans notre corps – ensemble, dans notre organisme, ces bactéries sont connues sous le nom de microbiome. Alors que les scientifiques sont encore en train d’apprendre tous les mécanismes impliqués dans la relation de notre microbiome avec notre santé, la recherche est assez solide pour appuyer un lien distinct entre les bactéries intestinales florissantes et la résistance aux maladies. Pour profiter des effets, essayez de manger une petite quantité d’aliments fermentés tous les jours et incluez une variété d’aliments riches en probiotiques pour constituer la population la plus diversifiée de bactéries saines dans votre propre corps. (Vous trouverez sur le web, pléthore de recettes à base d’aliments fermentés).

Gérer le stress, gérer la maladie

La gestion du stress est essentielle à la gestion de la maladie. En fait, selon Psychology Today, certains experts affirment que le stress est responsable de près de 90 pour cent de toutes les maladies et affections, comme le rhume, la grippe, le cancer et les maladies cardiaques. En effet, le stress déclenche des réactions chimiques qui inondent l’organisme de cortisol, diminuant les globules blancs et les cellules tueuses naturelles et augmentant les taux d’infection. Les effets du stress sont cumulatifs, et il est donc essentiel d’apprendre à gérer le stress au quotidien pour éviter les nombreux problèmes de santé graves qu’il peut causer. Parmi les meilleures techniques de gestion du stress, mentionnons la méditation quotidienne, la pensée positive et le développement d’un réseau de soutien social solide. Un solide réseau de soutien social peut, en fait, contribuer à stimuler la fonction immunitaire. Des études révèlent qu’un solide soutien social permet d’améliorer l’immunité et de réduire les taux de morbidité et de mortalité dans un certain nombre de maladies.

Le sommeil c’est bon pour la santé !

Comment retrouver le sommeil ?

Un sommeil suffisant est fondamentalement lié à une fonction immunitaire saine. De nombreuses recherches démontrent que la fonction immunitaire est étroitement liée à notre horloge circadienne de 24 heures, et que la perturbation de ce cycle affaiblit le système immunitaire. Alors que la plupart des recherches sur le sommeil et l’immunité se concentrent sur la privation extrême de sommeil (par exemple, dans une étude récente, rester éveillé pendant plus de 24 heures d’affilée), d’autres recherches confirment que même une perte de sommeil minime peut réduire l’activité des globules blancs et la réponse immunitaire cellulaire. De nombreuses personnes constatent qu’en hiver, leur corps a besoin de plus de sommeil qu’en été – des nuits plus longues peuvent déclencher le désir de dormir davantage. Dans la mesure du possible, cédez à ces désirs et laissez-vous endormir plus longtemps pendant les périodes les plus froides de l’année. Cela peut être la clé pour éviter la maladie. Si vous avez de la difficulté à dormir, les experts recommandent quelques étapes initiales :

  • Aller au lit et réveillez-vous à la même heure tous les jours ;
  • Pratiquer la méditation ou des exercices de respiration avant de vous coucher ;
  • Eviter les écrans et la lumière bleue une heure ou deux avant le coucher ;
  • Eviter la caféine l’après-midi et le soir.

Une tasse de thé à la camomille – un léger sédatif – ou du lait chaud seront des rituels apaisant avant le coucher. Pour en savoir plus sur la façon de bien dormir voici quelques articles sur le sujet : favoriser un sommeil réparateur – les positions pour mieux dormir.

Exercice pour renforcer l’immunité…

La meilleure façon d’utiliser l’exercice pour maximiser la réponse immunitaire est de s’engager dans l’exercice quotidien modéré. L’exercice modéré améliore l’activité de nos cellules, qui reconnaissent les cellules infectées par un virus et tentent de les éliminer. Cependant, l’exercice très intense – comme la course de marathon – peut en fait affaiblir le système immunitaire, ce qui nous rend deux à six fois plus susceptibles de tomber malades immédiatement après une longue séance d’entraînement. C’est parce que l’exercice prolongé peut supprimer le TH1 – notre défense de première ligne contre la maladie. Les experts recommandent de faire régulièrement et modérément de l’exercice pour renforcer l’immunité, comme des marches de 30 minutes, du vélo quelques fois par semaine, de l’exercice physique tous les deux jours ou du sport. Le yoga ou le Pilates peuvent également aider à renforcer de l’immunité. Bien qu’une partie de cet effet soit attribuable à son influence sur la réaction au stress, une autre peut aussi être physique. Le yoga stimule les systèmes digestif, circulatoire, nerveux et endocrinien, ce qui peut rendre notre corps capable de réagir plus rapidement aux menaces.

Profitez du plein air

éviter la mardi en hiver

Des recherches préliminaires suggèrent que le fait de passer du temps à l’extérieur, particulièrement en milieu forestier, peut stimuler la production de protéines anticancéreuses et donner un coup de pouce général au système immunitaire, bien que les chercheurs n’aient pas d’explication claire quant aux mécanismes qui sous-tendent ces actions. Dans une étude menée par l’immunologiste japonais Qing Li, la marche deux fois par jour pendant trois jours a augmenté les globules blancs des participants de 40 pour cent, et ils sont restés élevés de 15 pour cent un mois plus tard. Ces résultats n’ont pas été trouvés après la marche urbaine, ce qui suggère de passer du temps dans un environnement naturel.

BONUS : 2 recettes immuno-stimulantes pour l’hiver…

Thé Tonique pour booster le système immunitaire

Pour ce thé tonique simple, essayez cette recette savoureuse.

  • 3 cuillères à soupe de racine d’astragale séchée et déchiquetée
  • 2 cuillères à café de gingembre frais haché
  • 2 cuillères à café de graines de fenouil écrasées
  • 3 tasses d’eau

Préparation

  1. Dans une casserole couverte, laisser mijoter l’astragale, le gingembre et le fenouil dans l’eau pendant 15 minutes.
  2. Retirer du feu et laisser infuser à couvert pendant 15 minutes supplémentaires.
  3. Égoutter, sucrer si désiré et boire 2 tasses par jour. Donne environ 2 tasses.

Soupe tonique à base de plantes toniques immunodépressives

La soupe de légumes savoureux est une façon traditionnelle d’incorporer l’astragale, l’ail et les champignons médicinaux dans votre régime alimentaire.

  • 3 cuillères à soupe de tranches de racine d’astragale séchée
  • 2 cm de racine de gingembre frais, effilé
  • 1/4 tasse de riz basmati brun
  • 8 tasses de bouillon de légumes ou de poulet
  • 1/2 tasse d’oignon, haché
  • 1 tasse de courge d’hiver, hachée
  • 1 tasse de champignons shiitake et/ou maitake, tranchés
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive extra vierge
  • 1 tasse de maïs, frais ou congelé
  • 2 cuillères à soupe de miso clair
  • 8 gousses d’ail moyennes, hachées finement
  • 1/4 tasse de persil frais, haché finement

Préparation

  1. Laisser mijoter l’astragale, le gingembre, le riz et le bouillon dans une casserole couverte pendant 1 heure.
  2. Faire revenir l’oignon, la courge et les champignons dans l’huile d’olive pendant 5 minutes ou jusqu’ à ce que les légumes soient tendres.
  3. Ajouter le mélange de légumes sautés dans la casserole, couvrir et laisser mijoter 30 minutes. Ajouter le maïs et laisser mijoter 10 minutes de plus. Enlevez l’astragale.
  4. Diluer le miso dans un peu de bouillon et ajouter à la soupe. Diluer la soupe avec du bouillon supplémentaire si désiré et ajouter plus de miso selon votre goût.
  5. Ajouter l’ail et le persil, laisser reposer 5 minutes et servir. Pour 8 à 10 personnes.

IMPORTANT : Il est important de signaler quelques effets secondaires très dangereux de l’utilisation incorrecte de l’Astragale. En effet, l’astragale contient de la formononétine qui peut en fait favoriser la prolifération des cellules cancéreuses. Elle devrait être carbonisé ou frite si elle est utilisée chez les personnes atteintes de cancer. Deuxièmement, l’utilisation de l’Astragale, lorsqu’un agent pathogène est présent empêchera l’organisme de le repousser. En médecine chinoise, cette connaissance est fondamentale pour l’utiliser correctement. En cas de frissons ou de fièvre, NE PAS UTILISER L’ASTRAGALE. L’utilisation pendant une invasion aiguë créera un ensemble de symptômes indésirables complètement différent et plus envahissant.

À lire aussi : Renforcer le système immunitaire

Ne ratez plus un seul remède !

Recevez directement dans votre boite aux lettre, les derniers remèdes de grand-mère ou les remèdes de saison. Remplissez ce (petit) formulaire et c'est parti !


Pour aller plus loin…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *