in

Fabriquer un hygromètre naturel

fabriquer hygrometre naturel

Pour économiser de l’eau et arroser son jardin aux moments opportuns. Il est important d’avoir un bon hygromètre fiable (appareil qui mesure l’humidité de l’air). Il est inutile par exemple d’arroser quand le temps est très humide.

La pomme de pin justement est un hygromètre naturel, car elle largue ses graines aux moment le plus opportun pour leur transport, lorsqu’il fait suffisamment sec pour qu’elles se dispersent. Moi je n’ai pas trouvé d’hygromètre aussi fiable et aussi beau dans le même objet. Alors je vous livre cette petite astuce de grand-père :

PUBLICITÉ

pomme de pin hygrometreAccrochez une pomme de pin à l’extérieur à une ficelle près de votre fenêtre ou à la branche d’un arbre de votre jardin.

  • Si la pomme de pin se ferme complètement, le temps est très humide.
  • Au contraire, si elle est complètement ouverte, il fait très sec.
  • Sa précision est assez bluffante car lorsque le temps est moyennement humide, elle sera… à moitié ouverte !

à lire aussi : Comment déshumidifier une pièce ?

Comment fabriquer un hygromètre avec un cheveu !

fabriquer un hygromètre avec un cheveu

PUBLICITÉ

Lorsque vous planifiez un pique-nique avec vos amis, vous devez savoir qu’il fera beau pour que vous puissiez vous amuser. Beaucoup de personnes ont besoin de connaître le temps qu’il fera pour pouvoir planifier leur travail ou d’autres activités de plein air.

Les scientifiques qui étudient le temps sont appelés météorologues. Ils utilisent de nombreux instruments différents pour recueillir des informations sur la température, la pression atmosphérique, la vitesse et la direction du vent. Ils étudient également la quantité d’humidité dans l’air.

Les météorologues mesurent la vitesse du vent à l’aide d’un anémomètre et la quantité d’humidité avec un hygromètre.  Ces instruments sont utilisés dans les stations météorologiques au sol, dans les avions, les navires et les ballons météorologiques. Les météorologistes utilisent l’information de ces instruments pour prévoir le temps qu’il fera.

PUBLICITÉ

Vous en aurez besoin de :

  • un crayon une règle
  • un morceau de carton fin, (15 cm x 4 cm)
  • un morceau de carton rigide, (21 cm x 27,5 cm)
  • une paire de ciseaux
  • bande
  • une mèche de cheveux d’environ 20 centimètres de long
  • un morceau de bois, (27,5 cm x 5 cm x 5 cm x 5 cm)
  • six punaises
  • un stylo de couleur à pointe fine

Vous pouvez fabriquer votre propre hygromètre.
Conservez un tableau de vos résultats tous les jours pendant trois semaines.
Pouvez-vous prévoir s’il sera humide ou sec au cours de la quatrième semaine ?

  1. À l’aide de la règle, dessinez une flèche d’environ 12,5 centimètres x 2,5 centimètres sur le carton fin. Découpez la flèche.
  2. Collez une extrémité de la mèche de cheveux au centre du carton rigide.
  3. À l’aide de punaises, fixez le carton rigide sur le bord long de la pièce de bois.
  4. Attachez l’extrémité libre des cheveux au milieu du dos de la flèche.
  5. Placez la flèche contre le carton et déplacez-la jusqu’à ce que le cheveu soit complètement étiré et parallèle au côté long du carton. Fixez ensuite l’extrémité de la flèche (en face de la pointe de la flèche) au carton à l’aide d’une punaise.
  6. Placez l’hygromètre à l’extérieur. Assurez-vous qu’il ne puisse pas tomber. Lorsque le soleil brille, marquez sur le carton l’endroit où la flèche pointe. Inscrivez « sec » sur le côté de cette marque. Lorsque le temps est humide, la flèche pointe vers le bas. Marquez sa nouvelle position et écrivez « humide » sur le carton.

Comment fonctionne votre hygromètre ?

Par une journée humide, la mèche de cheveux absorbera l’humidité de l’air. Ceci fera s’étirer les cheveux et ainsi la flèche pointe vers le bas. Les jours secs et ensoleillés, les cheveux sèchent et deviennent plus courts.

à lire aussi : Comment fabriquer une éolienne qui donne de l’électricité

fabriquer un hygromètre

Comment fabriquer un hygromètre : Psychromètre à fronde

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un hygromètre et pourquoi voudriez-vous en fabriquer un ? Un hygromètre est un outil utilisé par les météorologues (scientifiques qui étudient le temps) pour mesurer la quantité d’humidité dans l’air.

Vous avez peut-être entendu une personne âgée dire « C’est l’humidité, pas la chaleur » un de ces jours du début d’août où marcher du canapé au réfrigérateur est un effort majeur. L’humidité est la quantité de vapeur d’eau (humidité) dans l’air. Nous sommes épuisés les jours chauds et humides parce que nous ne pouvons pas transpirer efficacement.

L’air est déjà tellement rempli d’eau que peu de sueur s’évapore de notre peau pour nous rafraîchir. Au lieu de cela, nous nous sentons collants et chauds.

Les jours d’été secs ou dans le désert, la température peut être tout aussi élevée, mais nous ne nous sentirons pas aussi mal à l’aise parce que l’humidité est plus basse. Les météorologues ont créé un terme pour décrire quantitativement à quel point l’air appelé humidité relative est rempli de vapeur d’eau. C’est le rapport entre la quantité réelle de vapeur d’eau dans l’air et la quantité qui pourrait s’y trouver, à cette température. Si vous avez déjà marché dans le brouillard, vous avez connu 100 pour cent d’humidité.

Le taux d’humidité dans le désert est souvent de 10 %.

Vous allez ici fabriquer un type spécial d’hygromètre Psychromètre. Il est assez facile à fabriquer et vous pouvez l’utiliser pour déterminer l’humidité relative. Après avoir obtenu une mesure de l’humidité relative extérieure, vous pouvez la comparer avec ce que les météorologues locaux ont calculé.

Matériaux

  • Gaze de coton (du type utilisé dans les trousses de premiers soins)
  • Ciseaux
  • Petit élastique
  • 1⁄2 Bouteille de soda en plastique d’un litre
  • Ruban de cerclage en plastique transparent
  • Deux thermomètres à alcool rouge identiques de type Celsius (sans mercure !)
  • Eau
  • Cordage
  • Lunettes de sécurité

Procédure

  1. Humidifiez une double couche de gaze avec de l’eau.
  2. Utilisez l’élastique pour couvrir l’ampoule d’un des thermomètres avec la gaze.
  3. Fixez le thermomètre avec de la gaze d’un côté de la bouteille en plastique et l’autre thermomètre de l’autre côté, en utilisant plusieurs morceaux de ruban de cerclage. Assurez-vous que vous pouvez toujours voir les chiffres et l’alcool rouge dans le thermomètre. (voir plus bas pourquoi l’utilisation d’un thermomètre à mercure est une mauvaise idée pour votre hygromètre)
  4. Attachez un bout de ficelle de 45 cm sur le dessus de la bouteille.
  5. Demandez à un adulte de s’assurer que vous avez bien fixé le thermomètre et la ficelle.
  6. Mettez vos lunettes de sécurité et dégagez la zone.
  7. En tenant fermement le bout de la ficelle, faites tourner la bouteille en cercle dans l’air pendant une minute.
  8. Enregistrez immédiatement la température sur les deux thermomètres.
  9. Trouvez la différence entre les deux températures.
  10. Utilisez le tableau pour déterminer l’humidité relative.

Résultats

Les résultats varieront selon les conditions météorologiques dans votre région. Si vous comparez vos résultats avec ceux de vos météorologistes locaux, assurez-vous de faire l’expérience à l’extérieur, car l’humidité intérieure peut être très différente de l’humidité extérieure. Il faut s’attendre à ce que la température du bulbe humide soit toujours inférieure à celle du bulbe sec.

Pourquoi (et comment) ça marche ?

Parce qu’il y avait une chance que vous puissiez casser un thermomètre en faisant tourner la bouteille, vous n’auriez pas voulu en utiliser un rempli de mercure. Le mercure est un poison et le mouvement de rotation pourrait le répandre partout.

La raison pour laquelle la température du thermomètre humide est toujours inférieure à celle du thermomètre sec est que l’eau s’évapore du thermomètre humide. Cela refroidit le bulbe humide. Plus l’humidité relative de l’air est faible (plus l’air est sec), plus l’eau s’évapore du bulbe humide et plus la différence de température entre le bulbe humide et sec est grande.

Supposons que la température extérieure soit de 22 °C et que la température du thermomètre humide soit de 12 °C. C’est une différence de 10 degrés. Cela se traduit par une humidité relative de 29%.

Par une journée très humide, l’air est déjà tellement rempli d’eau que peu d’eau peut s’évaporer du bulbe humide.

Supposons que la température du thermomètre sec est encore de 22 °C, mais que la température du thermomètre humide est de 21°. Même après une minute de rotation, peu d’eau a pu s’évaporer. Cela se traduit par une humidité relative de 92 %.

Aller plus loin

Maintenant que vous êtes un expert de l’humidité relative, renseignez-vous davantage sur la façon dont la température influe sur la quantité d’eau que l’air peut contenir. Tout ce dont vous avez besoin, c’est d’un verre de limonade glacée par une journée chaude et humide. Qu’arrive-t-il à l’eau dans l’air lorsqu’elle rencontre le froid à l’extérieur du verre ?

à lire aussi : Faire soi-même sa lessive pour le linge

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile (de 1 à 5) pour voter

Note Moyenne / 5. Nbre de Votes :

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas été utile !

Donnez-nous la chance de nous améliorer !

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Chargement…

0

Commentaires

enlever rouille outils

Enlever la rouille des outils de jardin

insecticides naturels pour le jardin

Pièges et Insecticides Efficaces 100% Bios