Santé et Bien-être

Douleur au Talon ou Fasciite Plantaire : Des Remèdes Naturel Quasi Instantanés

Par Didier C. , le 13/01/2020 , mis à jour le 21/08/2021 , 2 commentaires - 14 minutes de lecture
fasciite plantaire remede pour soulager
()

La fasciite plantaire (ou aponévrose plantaire) est une inflammation des fascias plantaires, un tendon plat tendu à la base de votre pied, du talon à la base des doigts de pied.

Il y a quelques décennies, la fasciite plantaire était considérée (et traitée) comme une inflammation chronique, mais de nos jours, on a tendance à l’aborder comme un complexe de changements dégénératifs – l’inflammation n’étant que l’un d’entre eux.

Le fascia plantaire joue un rôle crucial dans la répartition optimale du poids de votre corps sur vos pieds. Le surpoids, des chaussures inadaptées… peuvent être la source de présence d’une fasciite. Voyons quels remèdes maison qui pourront soulager votre douleur avant (ou après) avoir consulté un médecin.

Lorsque cette structure dans votre pied s’enflamme, non seulement elle rend chaque pas atrocement douloureux, mais elle altère généralement votre façon de marcher, de courir et même de vous tenir debout, contribuant ainsi à une usure plus rapide de votre corps.

Dans l’ensemble, la fasciite plantaire est une condition incroyablement commune : certaines études affirment qu’environ 1 personne sur 10 développera cette condition au cours de sa vie.

fasciite plantaire schéma localisation

PRINCIPALES CAUSES DE LA FASCIITE PLANTAIRE

Il n’y a pas d’opinion universelle sur ce qui cause exactement la fasciite plantaire. Cette condition présente un certain nombre de changements différents dans le tendon plantaire, et tous ne sont pas inflammatoires.

Les fascias plantaires sains et non inflammatoires agissent comme des amortisseurs de chocs. Lorsqu’une force ou une compression trop importante est appliquée, ou pendant une longue période, le fascia peut se rompre, devenir rigide et cesser d’absorber les coups efficacement.

Cette inflammation peut alors progresser sur les os et le tissu conjonctif environnant : telle est l’opinion la plus répandue sur ce qui cause la fasciite plantaire.

Dans de nombreux cas, cependant, la cause de la fasciite plantaire n’est pas évidente.

FACTEURS DE RISQUE DE LA FASCIITE PLANTAIRE

Bien que nous ne connaissions pas la cause exacte et universelle de la fasciite plantaire, plusieurs déclencheurs ont été confirmés au fil des ans.

  • Les sports à impact élevé : Trop solliciter le pied est un grand facteur de risque pour toutes sortes de traumatismes et d’affections du pied, c’est pourquoi la fasciite plantaire est si fréquente chez les sportifs. Les danseurs sont également à risque, en particulier les ballerines, car beaucoup de leurs positions de danse sont très fatigantes pour le fascia plantaire.
  • Surpoids : L’excès de poids sollicite fortement les pieds : plus le poids du corps est élevé, plus le risque de développer une fasciite plantaire est élevé. La perte de poids diminue la gravité des symptômes de la fasciite plantaire dans de nombreux cas.
  • La station debout excessive : Certaines professions ont un risque plus élevé de développer une fasciite plantaire puisque la plupart du temps est passé debout. Par exemple, on parle des coiffeurs, des chirurgiens, de tous ceux qui restent debout des heures durant, et ce, jour après jour.
  • Problèmes de posture et de démarche : Les problèmes de dos comme la scoliose, ou même une légère différence dans la longueur des jambes, sont d’autres aspects qui contribuent au développement de la fasciite plantaire. Ils entraînent une répartition inégale du poids du corps entre les pieds, ce qui rend un pied plus susceptible de souffrir de fasciite plantaire.
  • Pieds plats : Les pieds plats sont un autre facteur de risque indépendant de la fasciite plantaire car cette condition rend les pieds incapables d’absorber et de répartir les chocs correctement, ce qui signifie qu’ils sont plus susceptibles de souffrir de micro-ruptures et de traumatismes du fascia plantaire. Des décennies plus tard, les dommages cumulatifs peuvent mener à la fasciite plantaire.
  • Blessure : Les traumatismes au talon et/ou aux doigts de pied peuvent également augmenter le risque de fasciite plantaire puisque c’est là que le fascia se fixe.
  • Conditions inflammatoires : Les processus inflammatoires locaux comme l’arthrite rhumatoïde ou la goutte peuvent éventuellement endommager le fascia plantaire et ainsi déclencher une fasciite plantaire.
  • Sexe et âge : Statistiquement, les femmes sont plus susceptibles de contracter une fasciite plantaire, et l’âge après 40 ans est un autre facteur de risque contributif (peut-être en raison des changements dans les tendons liés à l’âge).

SYMPTÔMES COURANTS DE LA FASCIITE PLANTAIRE

  • En règle générale, le principal symptôme de la fasciite plantaire est une douleur aiguë, souvent décrite comme un coup de couteau. Dans de nombreux cas, c’est le seul symptôme de la fasciite plantaire, et il suit toujours un schéma cohérent :
  • C’est pire immédiatement après le repos. Par exemple, les personnes souffrant de fasciite plantaire ressentent un épisode de douleurs aiguës lors de leurs premiers pas le matin ou immédiatement après s’être levées d’une position assise prolongée.
  • Après le premier épisode, 10 à 15 minutes de marche rendent habituellement les douleurs moins intenses.
  • Dans 70 % des cas, la douleur est unilatérale (dans un pied).
  • Dans de rares cas, les douleurs peuvent s’accompagner d’une enflure, d’un engourdissement ou d’une sensation de picotement dans le pied, mais cela est rare et doit être examiné par un médecin séparément car cela peut indiquer une lésion des nerfs locaux.

TRAITEMENT CONVENTIONNEL MOINS EFFICACE DE LA FASCIITE PLANTAIRE

Le traitement conventionnel de la fasciite plantaire peut différer d’une personne à l’autre selon les facteurs contributifs et la gravité du problème. En général, il comprend les éléments suivants :

  • Du repos pour diminuer la tension sur le fascia enflammé
  • Des étirements pour rendre les tissus plus forts
  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens appliqués localement sous forme de différents onguents, crèmes et gels, ou injectés directement dans le pied (dans les cas graves)

à lire aussi : Séries d’exercices pour apaiser la douleur des fascias plantaires

Une autre approche recommandée est le massage des tissus profonds ou l’auto-massage, mais il faut l’aborder avec précaution pour ne pas sur-stimuler les tissus enflammés.

Lorsque rien ne fonctionne et que la situation ne cesse de s’aggraver, le fascia est enlevé chirurgicalement pour éviter que l’inflammation ne s’étende davantage et que la souffrance ne s’aggrave.

DES TRAITEMENTS NATURELS DE LA FASCIITE PLANTAIRE QUI FONCTIONNENT

Puisque vous lisez ceci, il y a de fortes chances que vous ayez décidé de ne pas prendre de médicaments et d’injections nocives pour traiter les douleurs que vous ressentez.

La plupart des informations sur Internet concernant la fasciite plantaire sont des répétitions des mêmes remèdes, dont beaucoup n’ont peut-être pas fonctionné pour vous. Les médecins généralistes ne sont pas préparés à traiter la fasciite plantaire et ont souvent recours à la prescription d’anti-inflammatoires ou d’analgésiques.

Voici quelques recommandations et mesures que vous pouvez prendre. Toutes ces mesures ont été bénéfiques pour ceux qui les ont essayé :

1. Reposez vos pieds

Tout d’abord, il faut prendre du recul par rapport aux mouvements répétitifs qui sont à l’origine de la condition. Si votre occupation quotidienne vous oblige à rester debout pendant des heures, jour après jour, alors prenez du repos. Cela ne vous fera aucun bien de continuer à aggraver la la situation.

2. Mangez sain

La fasciite plantaire est une inflammation à la base du pied. Il est donc logique de cesser de manger des aliments qui causent ou aggravent l’inflammation. Voici une liste des d’aliments à bannir pour combattre l’inflammation. Certaines personnes remarqueront une amélioration en éliminant simplement ces aliments de leur alimentation.

L’avantage de ces suppléments est qu’ils ne soulagent pas seulement la douleur, mais qu’ils aident aussi à accélérer la guérison ; contrairement aux analgésiques que vous achetez à la pharmacie, comme le Tylenol qui ne fait que supprimer les douleurs et provoque des effets secondaires.

3. Marcher pieds nus

Porter le mauvais type de chaussures pendant de longues périodes peut, avec le temps, affaiblir les muscles,  les rendant moins enclins de soutenir la voûte plantaire, ce qui entraîne une fasciite plantaire. Il est donc logique de se débarrasser de ses chaussures chaque fois qu’il est possible pour retrouver un cœur de pied solide.

à lire aussi : Ne portez plus de tongs si vous aimez vos pieds !

Si vous avez de la douleur, il peut être utile de vous mettre lentement à marcher pieds nus. Essayez d’abord de marcher sur un sol lisse à la maison ou au bureau.

Marcher pied nu sur une plage de sable humide où l’eau de mer entre en jeu est l’une des activités les plus curatives que vous puissiez faire, si vous avez une fasciite plantaire.

C’est une guérison de l’âme, c’est relaxant, cela stimule doucement les terminaisons nerveuses enflammées et les guérit avec les minéraux de l’eau salée, et l’effet du contact avec la terre aide aussi à soulager l’inflammation.

Si vous n’avez pas accès à la plage, essayez de marcher pied nu sur l’herbe ou la terre dans votre jardin. Cela soulage aussi beaucoup l’inflammation de vos pieds.

4. La cure instantanée pour la fasciite plantaire

Ce devrait être l’une des premières choses à essayer, si vous avez une fasciite plantaire. Selon le Dr Eric Berg, les exercices et étirements que la plupart des praticiens enseignent prennent trop de temps à guérir.

Le Dr Eric Berg, un chiropraticien qui se spécialise dans la perte de poids par des méthodes nutritionnelles et naturelles, partage cette astuce de guérison quasi instantanée de la fasciite plantaire.

Dans cette vidéo, le Dr Berg montre comment effectuer un simple étirement en utilisant le principe des contraires. Chaque fois qu’un muscle est tendu ou enflammé, il faut travailler sur l’opposé et non sur la zone concernée. (C’est en anglais, mais vous pouvez activer les sous-titres en français dans les réglages de la vidéo).

À en juger par plus d’un millier de commentaires très positifs en dessous de la vidéo, je ne peux que penser que cette technique fonctionne miraculeusement !

5. Réflexologie plantaire

La réflexologie est une technique de massage utilisée sur différents points du haut, du bas, des côtés et des orteils des pieds pour soulager les tensions, améliorer la circulation et guérir le corps. La technique est assez étonnante pour détendre le flux d’énergie subtile à travers les points méridiens.

Dans notre corps, un système de nerfs descend verticalement le long de l’avant du corps et remonte le long de l’arrière du corps. Ce sont les canaux réflexes qui se connectent à tous les organes, glandes et tissus du corps humain.

Certains de ces canaux retournent aux pieds, c’est pourquoi l’action de presser dans cette zone stimule et fait circuler une énergie ultra-microscopique sur toute la longueur du corps.

calmer une fasciite plantaire avec la reflexologie

Lorsqu’une zone du pied est dure et sensible, elle a généralement besoin d’un massage doux mais ferme pour faire disparaître la douleur. Un massage de 2 à 3 minutes à chaque fois, pas plus de trois fois par jour, est généralement utile pour soulager l’inconfort. Utilisez toujours des outils de réflexologie émoussés, jamais d’objets tranchants.

Un rouleau à pied est un outil utile que vous pouvez utiliser sans avoir à dépendre d’un réflexologue. Placez-le sous votre pied, roulez simplement en appuyant suffisamment.

Ces rouleaux de massage pour les pieds (lien Amazon) sont conçus pour cibler les points de déclenchement dans la voûte plantaire, les talons pour un pétrissage ferme qui stimule et détend.

ASTUCE

Si vous n’en avez pas une balle de tennis fera l’affaire. faites rouler la balle de tennis pendant 3 min tous les jours, sous votre pied sans la lâcher. 

6. Manchon de compression pour le pied

Après le massage avec un rouleau masseur pour les pieds, mettez une paire de manchons de compression pour les pieds. Les utilisateurs ont signalé un soulagement immédiat et une meilleure tolérance à la douleur.

Les manchons de pied ou chaussettes de compression, peuvent être portés pendant la journée et même pendant le sommeil. La contention exercée par ces manchons pousse votre liquide lymphatique vers le haut de la jambe, ce qui aide votre sang à mieux circuler des jambes vers le cœur.

Ils aident vos muscles à se détendre, à améliorer la circulation sanguine, à réduire l’enflure et la douleur. Avec une meilleure circulation sanguine, l’inflammation peut être réduite, ce qui permet à vos pieds de récupérer plus rapidement de la douleur.

Après avoir porté des manchons de pied de compression pendant un certain temps, vous constaterez une amélioration même si vous ne les portez pas. La clé est de porter des manchons adaptés à la taille de vos pieds. Elles doivent être bien ajustées et sans plis lorsqu’elles sont portées.

Il est important d’obtenir une paire de manchons de compression de qualité qui sont ajustés, durables, légers, qui offrent un soutien optimal et qui sont faits de tissu respirant.

7. Bains de pied à l’eau chaude ou au sel d’Epsom

Un bain de pieds est très utile et facile pour soulager les douleurs aux pieds. Il aide non seulement à détendre les muscles de vos pieds, mais aussi le tissu du fascia.

L’eau chaude

Les cultures anciennes ont utilisé l’eau des sources chaudes pour soulager ou guérir de nombreux maux. L’eau chaude aide à détendre les muscles, à soulager le stress et les tensions et à favoriser la circulation pour une meilleure santé.

Comme l’eau de source coule de sous la terre, elle est souvent aussi riche en minéraux. Les gens qui plongent dans l’eau ont trouvé que l’eau guérit de nombreux maux.

Une note intéressante cependant, l’eau des sources chaudes n’est pas bouillante, elle est très chaude.

La température de l’eau devrait être un peu plus chaude que la température interne de votre corps, mais pas trop. Il est préférable d’avoir une température d’environ ± 38.8°. Si l’eau est trop chaude, elle augmente la pression sanguine et exerce une pression sur le cœur.

Il est recommandé de faire des flexions d’orteils et des étirements de pieds pendant que vos pieds sont dans l’eau.

Sel d’Epsom

Le sel d’Epsom est riche en magnésium et en sulfate. Bien que ces deux minéraux soient mal absorbés par l’alimentation, des études démontrent une augmentation du niveau de magnésium par trempage dans un bain enrichi en sel d’Epsom, sans aucun effet néfaste !

Le magnésium seul est un minéral miraculeux à avoir en quantité suffisante dans l’organisme. Les sulfates contenus dans le sel d’Epsom aident à éliminer les toxines nocives du corps par la peau.

La présence de ces deux minéraux dans un bain de pieds peut procurer des bienfaits étonnants pour la santé d’une personne souffrant de fasciite plantaire :

  • Prévient le durcissement des tissus du fascia
  • Améliore la circulation sanguine et la fonction nerveuse
  • Réduit et soulage l’inflammation

Conclusion

Beaucoup de gens souffrent de fasciite plantaire pendant une longue période inutile avant de trouver un soulagement ou une guérison. La plupart d’entre elles ont de nombreuses séances de physiothérapie mais ne trouvent pas beaucoup d’amélioration.

En reposant vos pieds comme il se doit, en mangeant mieux et en appliquant quelques-unes des méthodes ci-dessus, j’espère que vous trouverez bientôt un soulagement et même que la douleur cessera complètement.

Portez-vous bien.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile (de 1 à 5) pour voter

Note Moyenne / 5. Nbre de Votes :

Aucun vote pour le moment, soyez le 1er à voter !

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas été utile !

Donnez-nous la chance de nous améliorer !

Dites-nous comment nous pourrions l'enrichir ?

Didier C.

Je suis kinésithérapeute, très vite je me suis formé au Shiatsu (10 ans) et à la Médecine Traditionnelle Chinoise (7 ans), spécialiste en diététique chinoise. Passionné de MTC, je pratique aussi l'acuponcture. C'est avec plaisir et humilité que je participe au site Remedes-de-grand-mere.com, pour aider le plus grand nombre à trouver sa voie de guérison naturelle.

Commentaires

Le 26/09/2020 à 18:46, Phil A. a dit :


Bonjour Maelle, oui le mieux et de les essayer les uns après les autres et voir ce qui fonctionne le mieux pour vous. Vous pouvez les alterner et les combiner comme bon vous semble ;-)


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 26/09/2020 à 17:55, Maëlle a dit :


Merci ! Vous avez mentionné beaucoup de trucs pour pour cette situation. J'ai beaucoup apprécié. Vu que cette douleur est pas mal tenace, il faudrait essayer beaucoup de choses, jusqu'à ce qu'on trouve ce qui convient le mieux dans notre cas, pour s'en débarrasser.


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.