dans

Hospitalisation à Domicile : Ai-je Droit à une Aide-Ménagère ?

L’ARDH est une aide de courte durée destinée à prendre en charge une partie du coût des services mis en place lors de votre retour à domicile après une hospitalisation ; Voici comment en bénéficier.

aide ménage à domicile convalescence
()

L’Aide à domicile après hospitalisation (ARDH) est une aide ponctuelle qu’alloue le pouvoir public à une certaine catégorie de personnes afin de faciliter leurs réinsertions domiciliaires après un passage dans un établissement sanitaire.

Cette aide est pensée pour minimiser au maximum toute rupture brutale pouvant engendrer une nouvelle hospitalisation. L'objectif étant de favoriser la réinstallation progressive de ces personnes dans leurs lieux de vie et cela dans un climat de sécurité et de confort.

Conscient de l’importance pratique qu'arbore pareille prise en charge, il serait judicieux de mettre en lumière les différents axes qui gravitent autour de l’aide à domicile après hospitalisation.

Aide-ménagère à domicile après hospitalisation : Critères d’éligibilité

Dans un élan de solidarité sociale, le pouvoir public met en lumière une certaine catégorie de ses citoyens qu’il estime digne de profiter d’assistance même après leur sortie d’une institution sanitaire. Ce dispositif prend en charge les aides humaines et techniques pouvant être allouées à cette catégorie de citoyens. Ainsi donc, les personnes correspondantes aux profils suivants peuvent prétendre à cette aide. Cela concerne donc :

✓ Les malades qui sont âgés de plus de 60 ans ou de 55 ans dans le cadre d’une pension de réversion. Il s’agit donc de seniors.
✓ Les malades qui nécessitent une aide temporaire ou urgente suite à leur hospitalisation.
✓ Les patients dont les ressources financières sont insuffisantes en comparaison au seuil de revenus règlementaire.
✓ Les assurés de la Sécurité sociale.

Toutefois, nous rappelons que les personnes qui bénéficient d’une allocation personnalisée d’autonomie ; d’une prestation de compensation du handicap ou profitant de simples soins palliatifs à domicile ne peuvent en aucun cas prétendre à cette aide à domicile. En revanche, elle est également adressée aux personnes autonomes qui ne sont dotées que de certaines difficultés à réaliser des gestes simples. Pour savoir si vous avez le droit à une aide-ménagère en tant que senior, vous pouvez consulter le site de l’Apef. De l’aide pour votre ménage ne sera pas de trop après votre sortie de l’hôpital.

Les conditions d’obtention de l’aide-ménagère après hospitalisation

Notons que l’aide est octroyée en fonction du statut du bénéficiaire, mais également de certaines exigences. En ce qui concerne les seniors sortant d’un établissement de santé, le service social de cet établissement sera habilité à juger de la mise en marche du dispositif en fonction des besoins de cette personne. Après évaluation, le service social de l’hôpital transmet les informations recueillies au service social de la caisse d’assurance et de la santé au travail (CARSAT). Cette entité aura à son tour à charge d’étudier la situation sociale du malade sur le plan de la retraite, des accidents de travail, etc.

Lorsque l'aide est jugée utile, le patient se verra attribuer une prise en charge de trois mois maximum et renouvelables une seule fois après une nouvelle hospitalisation. Il n’est pas exclu qu’au bout d’un mois après soumission du dossier qu’une visite des agents du CARSAT soit diligentée sur les lieux afin d’aligner l’aide sur les besoins du patient.

Autre mode de subventions

Ce volet s’adresse aux seniors qui nécessitent d’une aide pour faciliter leur vie quotidienne en fonction d’une incapacité quelconque. Eh oui ! Vous pouvez solliciter cette aide sans passer par un établissement de santé.

• Dans le cadre d’une facilitation de la vie quotidienne (minimum d’autonomie)

Sollicitez votre caisse de retraite vous permettra d’obtenir une aide après étude de vos ressources, de votre niveau d’autonomie et de votre niveau de fragilité. Toutefois, cela est tributaire de certaines conditions. Vous pouvez également vous tourner vers votre municipalité ou un centre communal d’action sociale (CCAS). Une fois votre demande d’aide-ménagère à domicile déposée dans ces entités (mairie et CCAS), elle vous sera attribuée en fonction de vos ressources. Elle s'attribue sous condition de ressources et ce aux personnes âgées de 60 à 65 ans vivants seuls et ayant une ressource mensuelle inférieure à 903,20€ ou vivant en couple (ressource mensuelle inférieure à 1402,22€).

• En cas de perte d’autonomie

Vous avez plus de 65 ans et vous êtes désireux d’obtenir une aide-ménagère pour l’accomplissement de certains actes essentiels de la vie quotidienne et du ménage ? Vous pouvez prétendre à l’obtention d’une APA (allocation personnalisée d’autonomie). Pour bénéficier de ce subventionnement, il vous faudra adresser une demande auprès de votre département. Il s’agira donc retirer un formulaire de demande dans un service du conseil départemental ; un point d’information locale consacrée aux personnes âgées ; dans un centre communal d’action sociale ; dans un service d’aide à domicile ou en ligne. Rappelons que cette aide est non cumulable à l’ADRH (Accompagnement-Diversité-Réhabilitation-Handicap).

Mise en place de l’aide-ménagère à domicile

Après les différentes démarches susmentionnées, votre demande d’aide à domicile est maintenant approuvée. Il vous revient maintenant de l’animer en fonction des heures d’aide à domicile qui vous ont été accordées. Pour ce faire, vous disposez de deux possibilités pour vous assurer de la mise en place de votre aide à domicile.

Commencer par faire appel à un service d’aide-ménagère à domicile : ce dernier doit être agréé à l’aide sociale par votre conseil départemental, car en définitive, une aide-ménagère est une aide sociale. Dans ce cas d’espèce, la subvention sera directement reversée au service d’aide-ménagère que vous avez choisie.

Vous pouvez également directement embaucher votre propre aide-ménagère à domicile : dans ce cas, l’aide vous sera directement reversée. Pour pallier aux controverses ou malentendus, il est imposé au bénéficiaire de la subvention d’apporter les justificatifs de dépenses des montants qu’il aura perçus. Cela y va de sa bonne foi.

Aide-ménagère et réduction d’impôt sur le revenu

L’attribution d’une aide-ménagère à domicile peut octroyer au bénéficiaire une réduction ou un crédit sur l’impôt de son revenu. Pour en profiter, quelques conditions sont à observer.

• Il vous faudra directement employer l’aide-ménagère à domicile.
• Confier la procédure de recrutement de l’aide-ménagère à une association ou à une entreprise reconnue par l’État.
• Recourir à un organisme à but non lucratif agréé par un établissement de Sécurité sociale.

Ladite réduction sera équivalente à 50% de la subvention apportée. La procédure nécessaire pour en bénéficier se fait généralement en ligne sur une plateforme agréée à cet effet. Il vous est également possible de devenir un membre du CESU au moyen de sa plateforme digitale afin d’établir votre volet social. Cela vous permet d’avoir accès à vos déclarations. Vous pourrez transcrire par la suite non seulement vos prélèvements, mais également vos attestations fiscales, sans oublier l’attestation de votre salarié.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile (de 1 à 5) pour voter

Note Moyenne / 5. Nbre de Votes :

Aucun vote pour le moment, soyez le 1er à voter !

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas été utile !

Donnez-nous la chance de nous améliorer !

Dites-nous comment nous pourrions l'enrichir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.