Hyperactivité, comment traiter naturellement ?

Le : 7 janvier, 2015 |

Enfant hyperactif remèdes naturels

Comment savoir si mon enfant est un hyperactif ?

L’hyperactivité chez l’enfant se manifeste d’abord par une énergie qui semble inépuisable, mais qui épuise son entourage et ses professeurs. Voire même les enfants de son âge. Lorsque l’hyperactivité est grave, elle requiert l’intervention d’un spécialiste. D’autant plus qu’à la longue, l’hyperactivité peut conduire à la délinquance.

Dispersé, chaotique, l’enfant hyperactif change sans cesse d’activités. Il est incapable d’une attention soutenue, tant à l’école que dans ses jeux préférés. Ses résultats scolaires sont donc le plus souvent déplorables. Perpétuellement agité, il est aussi fort impatient et peut avoir de terribles accès de colère. Son “mauvais caractère” et ses réactions extrêmes peuvent l’empêcher de s’adapter socialement. Sans compter qu’il déborde tellement d’énergie qu’il n’a presque pas besoin de sommeil.

Ses parents ont donc rarement la paix et finissent par se sentir complètement épuisés par ce cyclone qui provoque un remue-ménage perpétuel dans leur existence. Certains sont tentés d’envier pareille vitalité. Il n’en reste pas moins que l’excès de vitalité peut s’avérer anormal. Bien entendu, il est normal qu’un enfant bouge beaucoup et ne s’applique pas pendant des heures à des tâches fastidieuses pour lui. Mais il n’est pas toujours facile de discerner entre le “surplus” de vitalité et l’hyperactivité.

Hyperactivité : Les causes

On explique encore mal les causes de l’hyperactivité chez l’enfant. Certaines théories ou hypothèses ont néanmoins débouché sur d’excellents résultats concrets. Tel est le cas notamment de l’hypothèse des allergies alimentaires. (voir l’article sur les allergies alimentaires).

---

Parmi les allergies alimentaires possibles, il y a, entre autres, les allergies aux additifs alimentaires présents dans les aliments industriels. Les enfants peuvent aussi être allergiques à des aliments comme le lait, le bœuf, le blé, la banane et le… chocolat.

Dans d’autres cas, l’hyperactivité et les difficultés d’apprentissage résulteront plutôt d’un régime alimentaire pauvre et d’un abus de sucreries. Saviez-vous par exemple, que les enfants réagissent 25 fois plus fortement au sucre, qu’un adulte en bonne santé ? Chez les enfants, le sucre active en effet beaucoup la sécrétion d’adrénaline, l’une des principales hormones de stress.

A côté de ces raisons strictement physiologiques, il y a aussi les traumatismes affectifs. Un milieu familial perturbé, un viol, la fait d’immigrer dans un autre pays, bref tout ce qui peut causer un stress excessif chez l’enfant l’amèneront aussi à devenir hyperactif.

Remèdes naturels contre l’hyperactivité

Si une allergie alimentaire est en cause, éliminez d’abord, autant que possible, les aliments allergènes. Parallèlement à cela, appliquez aussi les méthodes suivantes qui seront utiles quelle que soit la cause de l’hyperactivité.

Les bains

Les bains de tilleul sont souverains pour calmer les enfants surexcités. Préparez une infusion avec 100 g de fleurs, filtrez et versez dans l’eau du bain.

Massages

“Traditionnellement”, on battait les enfants trop agités. Mais la méthode “forte” n’a que des résultats limités. Si elle peut produire certains effets à court terme, elle ne peut qu’empirer les choses à long terme. A l’inverse, le massage produit des effets extraordinaires à court et à long terme. Il est en effet depuis quelque années prouvé que le massage augmente la production d’endorphines, des hormones aux effets anesthésiants et apaisants.

le massage permet donc de stabiliser une activité cérébrale anormale et de diminuer l’effet des hormones de stress comme l’adrénaline. Et en combinant le massage avec un régime alimentaire anti-allergène, vous pouvez être certain d’obtenir un résultat maximal !

à voir aussi : Remèdes naturels contre le stress

Ne ratez plus un seul remède !

Recevez directement dans votre boite aux lettre, les derniers remèdes de grand-mère ou les remèdes de saison. Remplissez ce (petit) formulaire et c'est parti !


Pour aller plus loin…

Commentaire (1)

  1. Envoyé par Kali le 19/12/2016

    Merci pour ces conseils! J’ai 24 ans et pas de baignoire, mais je vais suivre vos conseils 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *