Le collagène expliqué de A à Z

Par : | 2 Commentaires | Le : 18/01/2018 | Catégorie : Astuces

differents types de collagen

LES TYPES DE COLLAGÈNES – TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR AVANT D’ACHETER CE SUPPLÉMENT

Il y a de fortes chances que vous ayez déjà entendu parler du collagène, une substance qui peut faire des merveilles pour votre santé – si vous la prenez de la bonne façon. Mais c’est quoi au juste  le collagène ? Tout le collagène est-il également bénéfique et quelles sont ses fonctions dans votre corps ? Quels sont les types de collagène que vous devez connaître ?


Ce sont là de sages questions auxquelles nous essaierons de répondre ! Examinons de près les 9 choses les plus importantes à savoir sur le collagène avant de l’acheter (et de le prendre) pour améliorer votre santé !

QU’EST-CE QUE LE COLLAGÈNE ?

Le collagène est une protéine qui représente jusqu’à 35 % de TOUTES les protéines du corps humain, constituant le principal “bloc de construction” extracellulaire. Vous pouvez les imaginer comme des cordelettes avec de minuscules cavités où différentes molécules peuvent se loger, ce qui modifie radicalement la structure finale et la fonction du collagène.

CHOSES IMPORTANTES QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LE COLLAGÈNE

1. Différents types de collagène

La première chose importante à savoir au sujet du collagène, c’est qu’il existe plusieurs types de collagène : 28 en tout, pour être exact, et ils jouent tous différents rôles dans votre corps. Certains sont meilleurs pour la peau, d’autres sont bénéfiques pour les os et les articulations. Ils ont tous leurs particularités, alors prenez le temps de vous familiariser avec les indispensables pour vos besoins !

collagène humain

Par exemple, les fibres de collagène de type I sont comme de minuscules cordes réticulées, généreusement saturées de minéraux : c’est exactement ce qui confère aux os leur résistance à la traction (capacité à résister à l’allongement). D’autre part, la structure fibrillaire du collagène de type II lui permet de contenir efficacement les protéoglycanes, un composant important du tissu cartilagineux – d’où la présence abondante de ce type de collagène dans les articulations.

2. Types de collagène pour des besoins spécifiques

La deuxième chose que vous devez savoir au sujet du collagène est que différents types de collagène sont meilleurs pour différents tissus et organes dans votre corps.


En voici quelques exemples :

  • Collagène de type I, peau, os, tendons
  • Collagène-cartilage de type II (articulations)
  • Fibre réticulaire collagène de type III (tissu de soutien dans des organes mous comme le foie, la moelle osseuse, le système lymphatique, l’intestin et bien d’autres)
  • Membrane de base en collagène de type IV, une mince couche qui sépare la paroi des organes du tissu conjonctif adjacent.
  • Poil collagène de type V, placenta, surface externe de toutes les cellules.

Pour la peau et la beauté (anti-vieillissement), un supplément de collagène de type I peut aider à augmenter l’élasticité des zones de haut mouvement de la peau où les rides se forment, comme le front, la région des yeux, autour de la bouche et sur le cou. Le fortifiant structurant de la peau aidera à réduire les rides, les plis, l’affaissement de la peau, les pores dilatés et la cellulite.

Le collagène de type II est une source efficace pour réduire la raideur articulaire et augmenter la mobilité. Des études ont montré que le type II réduit la douleur articulaire dans l’arthrite – arthrose et la polyarthrite rhumatoïde.

Je vous entends vous demander : “Alors, êtes-vous en train de dire que je devrais chercher des suppléments avec des types spécifiques de collagène destinés à l’organe ou au tissu que je veux soutenir ?

Oui, et non. Vous voyez, environ 90% du collagène du corps est composé des trois premiers types. Bien que, si vous avez un besoin très spécifique, par exemple, vous souffrez de polyarthrite rhumatoïde, la prise d’un collagène de type II sera très bénéfique pour votre corps en reconstruisant les articulations et en réduisant la douleur.

3. Fournir à votre corps les bons éléments de construction

La troisième chose importante que vous devez savoir au sujet du collagène est qu’il se forme dans votre corps par “auto-assemblage” dans une large mesure. Cela signifie que, si vous avez assez de “blocs de construction”, votre corps construira les types de collagène dont il a le plus besoin. Aussi simple que ça !

En d’autres termes, votre supplément de collagène (si vous le choisissez bien) agira comme ces blocs, et votre corps fera tout le reste. Maintenant, une question se pose : quels suppléments de collagène devriez-vous chercher ?

4. Gélatine Vs Peptides de collagène hydrolysés

Fondamentalement, les deux principaux types de suppléments de collagène sont la gélatine et les peptides de collagène hydrolysés (également connus sous le nom d’hydrolysat de collagène ou, rarement, de gélatine hydrolysée). Les deux ont la même teneur exacte en nutriments et à peu près les mêmes avantages pour votre santé, mais il y a quelques différences essentielles.

types de collagène

Représentation 3D de Collagène

Le collagène hydrolysé a une biodisponibilité plus élevée que la gélatine, car il se décompose en fragments plus petits. L’hydrolysat de collagène peut être facilement ajouté dans l’eau chaude, tiède et froide, et est beaucoup plus pratique à prendre, car vous pouvez l’ajouter à vos jus ou smoothie, par exemple.

Contrairement au collagène hydrolysé, la gélatine ne peut être dissoute que dans de l’eau chaude. Si vous optez pour la gélatine, la seule façon de la prendre, c’est d’en faire de la gélatine.

Bien que la gélatine ordinaire soit sans saveur, il se peut que certaines personnes n’aiment pas sa consistance molle. Le collagène hydrolysé est pratiquement indiscernable dans les boissons.

Les deux options de supplément sont absolument naturelles. Ils sont extraits de parties du corps d’animaux, comme la peau, les articulations et les os. La seule différence réside dans la commodité de prise, et une biodisponibilité un peu meilleure de l’hydrolysat de collagène (environ 90% de celui-ci est absorbé, contre 85,97% de gélatine) grâce aux plus petits fragments de collagène qu’il contient.

Par conséquent, les peptides de collagène hydrolysés sont mieux répartis dans les tissus du corps et commencent à imposer leurs fabuleux bienfaits pour la santé un peu plus rapidement !

5. Acide hyaluronique et collagène

L’acide hyaluronique est une substance naturelle que l’on retrouve dans presque toutes les cellules de notre corps. Il est distribué dans tout notre tissu conjonctif, le tissu cérébral et le tissu épithélial qui tapisse nos organes, nos vaisseaux et les cavités dans le corps.

L’acide hyaluronique est un agent hydratant qui complète et soutient le collagène, améliorant ainsi la capacité de l’organisme à produire, synthétiser et utiliser le collagène de façon beaucoup plus efficace.

En santé articulaire, l’acide hyaluronique agit en maintenant la lubrification des articulations. Il augmente la résilience du cartilage en libérant des nutriments, en éliminant les déchets, en reconstituant le liquide synovial et en réduisant les effets de friction dans les articulations.

L’acide hyaluronique agit avec le collagène en hydratant et hydratant la peau, améliorant l’élasticité, la cicatrisation des plaies, la réparation des tissus, le cuir chevelu sec et même l’hydratation de nos yeux, prévenant ainsi le dessèchement oculaire.

Si vous trouvez un supplément de collagène qui inclut l’acide hyaluronique comme un de ses ingrédients, il est certainement plus à même d’aider à l’hydratation et la régénération.

6. Collagène pour la santé des articulations, des os et des muscles

L’un des sujets les plus recherchés en termes de bénéfices du collagène est peut-être son effet sur la santé du système musculaire squelettique. Jetons un coup d’œil à quelques-uns des plus importants d’entre eux !

Une étude menée en 2000 a révélé que l’hydrolysat de collagène soulage la douleur articulaire dans l’arthrose et améliore la santé générale des articulations.

Selon une étude réalisée en 2008, l’hydrolysat de collagène peut améliorer significativement la douleur articulaire chez les athlètes qui souffrent de douleurs articulaires liées à l’activité.

polyarthrite rhumatoide

Une étude japonaise menée en 2012 par Sugihara et ses co-auteurs a mis en évidence que la supplémentation en peptides de collagène hydrolysés améliore la protection et la régénération du cartilage.

En 2013, une étude animale a montré que les peptides de collagène hydrolysés augmentent la masse osseuse chez les rats en croissance, ce qui indique que ce supplément pourrait être très bénéfique pour la prévention et le traitement de l’ostéoporose.

Un résultat tout à fait inattendu a été observé dans une étude de 2015 : il a démontré que la supplémentation en hydrolysat de collagène augmentait la force musculaire et aidait à perdre du gras chez l’homme âgé lorsqu’il était combiné à un entraînement de résistance.

Le collagène protège votre cartilage et aide à régénérer les lésions antérieures, favorise la densité osseuse et améliore la force musculaire.

7. Collagène pour la santé intestinale

Commençons par le fait que les hydrolysats de collagène contiennent beaucoup d’acides aminés essentiels à la croissance des bifidobactéries, ce qui en fait un puissant prébiotique (substance ou complexe de substances favorisant la croissance des bactéries bénéfiques). Cela signifie que, bien qu’indirectement, l’hydrolysat de collagène pourrait en être capable :

  • Améliore la santé intestinale et colmate les fuites intestinales.
  • Prévient le développement de la diarrhée du voyageur.
  • Empêche le développement de la pouchite, une inflammation du rectum artificiel chez les patients après colectomie.
  • Réduit les symptômes du rhume des foins (rhinite allergique).
  • Aide à abaisser le taux de cholestérol total, contribuant ainsi à réduire le risque de maladies cardiovasculaires.

Quelques autres études indiquent que les peptides de collagène hydrolysés pourraient être bénéfiques pour les personnes qui cherchent à contrôler leur apport alimentaire et à perdre du poids en général, car ils peuvent vous aider à rester rassasié plus longtemps et à améliorer l’observance des régimes hypocaloriques.

Le collagène agit comme un puissant prébiotique, normalise la microflore intestinale et vous aide à suivre votre régime alimentaire !

8. Collagène pour la peau, les cheveux et les ongles

L’une des allégations santé les plus répandues concernant le collagène en général est qu’il peut ralentir le vieillissement cutané et favoriser la santé de vos cheveux et ongles. Mais est-ce vrai ?

Absolument ! Et il y a une tonne d’études qui le confirment. Le collagène peut améliorer radicalement les signes du vieillissement de la peau, les cheveux et la santé des ongles.

peau jeune

Par exemple, en 2014, une étude a révélé qu’un apport quotidien d’un supplément de collagène hydrolysé et d’un peu de nutriments supplémentaires améliorait significativement les signes visibles du vieillissement cutané après 60 jours consécutifs. Cela inclut :

  • Peau sèche
  • Rides
  • Profondeur du sillon nasogénien

De plus, après 12 semaines, la même étude a montré une augmentation de la densité du collagène cutané et une fermeté globale de la peau.

Enfin, les peptides de collagène hydrolysé contiennent des acides aminés essentiels à la santé des cheveux et des ongles, favorisant la croissance et réduisant la fragilité.

9. La biodisponibilité et la puissance, les plus efficaces

Voici maintenant quelques mots sur la biodisponibilité et la puissance pour vous permettre de tirer le meilleur parti de vos suppléments de collagènes hydrolysés.

Tout le collagène est d’origine animale. Selon le type de collagène dont vous avez besoin, la source peut jouer un rôle dans son efficacité.

Pour le type I, il est recommandé de s’approvisionner en collagène auprès des poissons (marins). Les études montrent que les peptides de collagènes de poisson sont plus fins, ce qui leur confère une biodisponibilité supérieure à la peau, aux cheveux et aux ongles.

Pour le type II, il est recommandé d’obtenir votre source de collagène à partir du poulet (élevé par l’homme) qui est chargé de sulfate de condroïtine et de sulfate de glucosamine, qui sont tous deux excellents pour guérir vos articulations.

Et pour le type III, il est recommandé d’obtenir votre source de collagène à partir de bœuf nourri à l’herbe (bovin) trouvé dans le cartilage, les os et les peaux de vaches. Le collagène bovin est presque identique au collagène humain, ce qui le rend efficace et soutient notre tissu conjonctif et nos organes mous internes.

Bien qu’il n’y ait pas d’opinion unique sur la quantité que vous devriez prendre, la plupart des études avec des résultats positifs comportent une dose unique de 7 000 à 10 000 mg par portion quotidienne. Néanmoins, assurez-vous de lire attentivement les instructions fournies par le fabricant pour obtenir les meilleurs résultats.

Et, bien sûr, n’oubliez pas que les suppléments sous forme liquide sont généralement mieux absorbés que les poudres ou les comprimés. Autrement dit, si vous dissolvez une dose de peptides de collagène hydrolysés dans un verre d’eau, vous obtiendrez probablement de meilleurs résultats que si vous preniez à peu près la même quantité de collagène sous forme de poudre ou de gélatine.

Visez le collagène hydrolysé, avec environ 7 000 à 10 000 mg de collagène par portion et prenez-le dissous dans une boisson de votre choix.

ACHETER DU COLLAGÈNE HYDROLYSÉ DE QUALITÉ

CONCLUSION

Dans la grande majorité des études que nous avons énuméré lors de la rédaction de cet article, aucun effet secondaire n’ a été observé à la suite d’une supplémentation en collagène hydrolysé, bien que certains d’entre eux mentionnent que certains patients ont connu des troubles digestifs bénins semblables à des maux d’estomac.

Par conséquent, assurez-vous d’incorporer progressivement le collagène dans votre régime alimentaire, en donnant à votre corps suffisamment de temps pour s’habituer à cette augmentation soudaine d’un nutriment spécifique. Très probablement, si vous suivez les instructions fournies par le fabricant, vous n’éprouverez aucun effet désagréable, mais si vous avez des problèmes digestifs allez y avec parcimonie.

Ne ratez plus un seul remède !

Recevez directement dans votre boite aux lettre, les derniers remèdes de grand-mère ou les remèdes de saison. Remplissez ce (petit) formulaire et c'est parti !


Pour aller plus loin…
Commentaires (2)
  1. posté par Mamie Net le 18/01/2018

    Bonjour, avez-vous fait une recherche sur le site en haut a gauche en tapant : cheveux gris ?

  2. posté par fatzou chouchaoui le 18/01/2018

    comment faire disparaitre les cheveux gris a jamais .d auters disent avec du the et sel .d autes du jus d oignons rouges et d autres l eau et les epluchures de pommes de terre .pouvez vous chercher et annalyser et nous donner une reonse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.