dans

Le Truc pour Avoir de Belles Tomates sur son Balcon

La culture des tomates c’est magique, et encore plus quand c’est sur notre balcon, le plaisir de manger sa propre production de tomate est irremplaçable, voulez-vous essayer ?

faire pousser ses tomates sur le balcon
()

Tout le monde n'a pas la chance d'avoir un jardin et vivre dans un appartement ne signifie pas que vous ne pouvez pas faire de cultures. Avec quelques pots ou conteneurs et la bonne méthode, vous pouvez faire pousser des tomates sur votre balcon ou sur la terrasse pour une utilisation quotidienne.

Votre balcon peut accueillir multitude de cultures. Vous pouvez faire pousser des tomates, des choux, des épinards, du céleri, du pak-choï, des aubergines, des poivrons et des oignons verts sur votre balcon. Les tomates sont en tête de liste car elles sont faciles à cultiver, très productives et ne nécessitent pas beaucoup d'espace. Les tomates en conteneur, que vous utilisiez des récipients, des sacs ou un pot, sont l'une des grandes avancées du jardinage moderne, puisque n'importe qui peut désormais avoir au moins quelques tomates cultivées chez lui, même s'il vit dans un appartement au dernier étage avec une seule fenêtre orientée vers le soleil.

à lire aussi : Les astuces pour avoir une belle production de tomates

Il y a beaucoup de satisfaction à obtenir des légumes de son propre jardin. Je trouve souvent que la saveur est généralement meilleure que celle des légumes achetés en magasin. Si vous voulez cultiver des légumes en pot, les tomates doivent absolument figurer sur votre liste de produits à essayer. Les tomates ont été l'une des premières cultures que j'ai essayées sur mon balcon, avec beaucoup d'essais et d'erreurs, je me suis amélioré avec le temps. Voici les conseils que j'ai appris en cours de route.

1- Choisissez le bon endroit

un balcon ensoleillé est idéal pour cultiver ses tomates
12019 / Pixabay - un balcon ensoleillé est idéal pour cultiver ses tomates

Placez les pots ou vos récipients à un endroit où ils recevront au moins six heures de soleil. Si les récipients ne sont pas à proximité d'une source d'eau, assurez-vous que vous pouvez leur apporter un tuyau d'arrosage ou utiliser un arrosoir. En effet, les tomates ont besoin d'un apport constant d'humidité. Si vous utilisez des pots, regroupez-les ensemble, mais pas trop près les uns des autres pour que les feuilles ne se frottent pas les unes contre les autres, ce qui peut entraîner la propagation de maladies. Le regroupement des pots permet d'ombrager les racines des plantes dans les pots intérieurs. Les tomates ont besoin de plein soleil, ce qui signifie qu'elles ont besoin d'un ensoleillement direct et sans obstacle pendant environ six heures par jour. De nombreuses personnes surestiment souvent la quantité de soleil qu'une zone reçoit. Vous pouvez le savoir en utilisant une montre ou un photomètre avant de planter vos pots. Vérifiez chaque semaine environ pour vous assurer qu'il n'y a pas d'obstacles empêchant le soleil d'atteindre les plantes.

à savoir : Pas de soleil dans votre jardin ? Plantez des légumes qui poussent à l'ombre

2- Choisissez les bons pots

choisissez des gros pots pour un pied de tomate
1 pied de tomate par (gros) pot

Un plant de tomate adulte a besoin de beaucoup d'espace pour avoir des racines solides. La taille idéale du pot doit être d'environ 45 et 60 cm de diamètre, selon les tomates que vous plantez. Les tomates en petits pots nécessitent plus d'arrosage et de nourriture. Tous les conteneurs ont besoin de trous de drainage, aussi assurez-vous d'en percer plusieurs s'il n'y en a pas. Si vous vivez dans des régions chaudes, vous pouvez éviter les récipients en plastique noir. Ils ont tendance à retenir beaucoup de chaleur, ce qui réchauffe le sol et peut diminuer la croissance des plantes. Plus votre conteneur est grand, plus il peut contenir de terre. Plus vous avez de terre, mieux le sol pourra retenir l'eau. De plus, plus il y a de terre, plus les éléments nutritifs disponibles pour vos plants de tomates sont nombreux.

à essayer aussi : 9 Fruits et légumes que l'on peut faire pousser à la maison

3- Trouvez les meilleures tomates pour vous et surtout les plus adaptées

Cultiver ses tomates sur le balcon

Il existe des tomates déterminées qui ont tendance à mieux pousser en pot, alors cherchez-les, demandez conseil à votre pépiniériste. Il existe également un autre type de tomates, les tomates cerises, qui peuvent bien sûr être cultivées en conteneur, à condition de fournir un support et un volume de sol suffisants. En ce qui concerne les variétés de tomates, choisir une variété de buisson est une excellente idée, surtout si vous n'avez pas trop d'espace. Il est plus facile de cultiver des tomates en pot si vous n'avez pas de plantes grimpantes partout, et vous pourrez garder plus de plantes sur une petite surface si vous choisissez une variété qui pousse en buisson. Elles ont également l'air plus propres, donc si vous avez des voisins stricts et capricieux, ils ne se plaindront probablement pas.

4- Un terreau de qualité

La terre de jardin provenant des plates-bandes a tendance à être excessivement lourde pour les conteneurs ; elle se compacte trop et peut contenir des organismes pathogènes. Les tomates sont sensibles à des maladies comme le mildiou et à des parasites comme les nématodes qui peuvent traîner dans le sol, et l'un des avantages de la culture en pots est qu'elle permet de réduire les épidémies. Remplissez les pots avec un mélange de qualité supérieure, comme du vieux compost enrichi pour obtenir les meilleurs résultats. Le sol doit également être léger et moelleux, ce qui laisse beaucoup de place à l'air et à l'humidité pour se déplacer dans le sol. Les plants de tomates se portent bien dans un sol quelque peu acide, mais une fois que les fruits commencent à mûrir, vous pouvez augmenter l'alcalinité du sol pour récolter des tomates plus sucrées. La cendre de bois est l'agent numéro un pour augmenter le pH car elle fournit également du potassium, un minéral qui augmente la production de sucres et leur transport vers les fruits.

5- Planter correctement les tomates chez vous

bien planter ses tomates sur un balcon

Lorsque vous creusez les trous, assurez-vous qu'ils sont suffisamment profonds pour couvrir les deux tiers de la tige de la tomate afin de favoriser la croissance des racines. Si le temps est frais, couvrez les pots d'une couverture anti-gel et emmaillotez-les avec des couvertures, de la paille ou de la toile de jute pour une protection supplémentaire. Évitez le surpeuplement en mettant beaucoup de plantes dans un même pot. Cela peut sembler une bonne idée, mais elle est généralement contre-productive. Mettez un plant de tomate par pot. Les graines germent plus rapidement et développent un système racinaire sain dans un sol chaud. Si vous ne semez pas les graines dans des compartiments séparés, laissez une distance de 1,5 cm entre elles. Lorsque les plants de tomate commencent à germer, fournissez une lumière forte par une fenêtre ensoleillée ou utilisez un éclairage artificiel. Une lumière forte est importante car les plants qui ne reçoivent pas assez de lumière deviennent minces et faibles et sont sujets aux maladies. Les feuilles de cotylédon peuvent apparaître en une à deux semaines, mais il faut parfois un mois ou plus pour que les vraies feuilles émergent. Piquez délicatement les semis lorsqu'ils ont un ensemble de vraies feuilles et plantez-les dans des conteneurs individuels, en les enterrant jusqu'à la base des feuilles de cotylédon. Cela les aide à développer plus de racines et à devenir des semis robustes.

6- Couvrir le sol

tomates en pot, bien couvrir le sol

Lorsque vous plantez des tomates en pot, gardez la terre à au moins 3 cm sous le bord du pot, afin de pouvoir ajouter une couche de paillis pour aider à garder le sol humide. Vous pouvez utiliser des matériaux de paillage traditionnels, comme de la paille, de l'écorce déchiquetée ou des feuilles mortes. Si vous utilisez du papier, n'oubliez pas que le paillis se décompose rapidement, surtout dans les régions les plus chaudes, alors prévoyez de rafraîchir la couche si nécessaire pendant la saison de croissance. Plus le plant de tomate est gros, plus le rendement est élevé. Cela dit, trop d'azote dans le sol ne produit pas une croissance végétative qui se traduit par plus de fleurs ou de fruits. Si vous constatez que vos plantes à croissance vigoureuse ne produisent pas de fleurs, pincez leur bout et ajoutez un peu d'engrais phosphoré au sol.

7- Arrosez régulièrement

arroser régulièrement les tomates en pots
FlitsArt / Pixabay

L'arrosage adéquat des tomates est une des clés du succès de la culture des tomates en pots. Le sol doit être constamment humide, mais pas saturé d'eau. Si la partie supérieure du sol est sèche lorsque vous y mettez le doigt, il est temps de l'arroser. Placez une soucoupe sous chaque pot pour retenir l'eau qui s'écoule sur le sol, afin que les plantes puissent absorber cette humidité supplémentaire au cours d'une journée chaude. Le système d'irrigation au goutte-à-goutte permet de réduire le temps passé à tenir le tuyau ou l'arrosoir, et sera rapidement rentabilisé si vous faites une grosse récolte de tomates en pot. Si vous ne vous occupez que de quelques pots, le temps passé à arroser vous permet d'inspecter les plantes et d'être attentif aux problèmes. La quantité d'eau dont votre plant de tomate a besoin dépend de plusieurs facteurs, dont le temps qu'il fait. Le vent, la chaleur, l'humidité, la taille de votre pot et le type de terreau que vous utilisez ont une incidence sur la fréquence d'arrosage. À la mi-saison, un gros plant de tomate peut avoir besoin d'être arrosé au moins une ou deux fois par jour.

8- Ajoutez du calcium si nécessaire

Coquilles, D'oeuf pour le calcium
PublicDomainPictures / Pixabay

L'une des difficultés les plus courantes que les gens rencontrent avec les tomates est la pourriture apicale des fleurs. Ainsi, lorsque le plant de tomate commence à mûrir, le fruit commence à pourrir à partir de l'extrémité fleurie de la tomate. Cela fait que l'extrémité devient molle, brune et pâteuse, puis finalement noire. C'est ce que l'on appelle la floraison et la pourriture. En général, c'est le résultat direct d'un manque de calcium. Parfois, cela se produit parce qu'il n'y a pas assez de calcium dans le sol. D'autres fois, il y a assez de calcium, mais la plante ne reçoit pas le calcium pour une raison quelconque. L'eau ne transporte pas le calcium à la plante. Vous pouvez faire faire une analyse du sol, qui vous permettra de savoir si vous avez assez de calcium présent pour savoir si c'est un problème d'arrosage ou si c'est en fait un manque de calcium. Faites donc d'abord une analyse du sol si possible, et ajoutez du calcium au moment de la plantation ou comme engrais plus tard.

La façon la plus simple, la moins chère et la plus organique d'ajouter du calcium est d'ajouter des coquilles d'œuf écrasées sur le sol. Laissez les coquilles d'œuf sécher, puis vous pouvez utiliser un vieux moulin à café ou autre pour les broyer finement.

9- Soutenir les plantes

Soutenez les plantes dès que vous plantez chaque tomate, car si vous le faites plus tard, vous risquez de perturber les racines qui poussent. Une cage à tomates traditionnelle ou un tuteur fonctionne bien pour un type de tomates déterminé. Utilisez un treillis, un grand tuteur ou une cage solide pour les tomates courantes. Lorsque vous créez vos propres cages à tomates, pliez les clôtures métalliques ou les fils de fer en forme de cylindre, puis utilisez du fil de fer pour relier les extrémités. Ensuite, insérez-le dans le sol ou glissez-le sur l'extérieur du pot, puis fixez-le à des piquets enfoncés fermement dans le sol. L'une des erreurs chroniques des gens est d'oublier la rapidité avec laquelle les tomates poussent, de sorte qu'ils ne les mettent pas en tuteur ou en cage avant qu'elles ne soient énormes et ingérables. Il est préférable d'installer les cages ou les piquets avant que les tomates ne deviennent trop grosses.

10- Nourrissez vos plantes

Commencer avec un terreau de qualité supérieure donnera à vos plants de tomates un bon départ nutritif. Pour une croissance optimale, vous devrez continuer à les nourrir régulièrement tout au long de la saison de croissance. Fertilisez-les avec un engrais à libération continue tel que l'engrais pour tomates. Non seulement il aidera vos plantes à pousser vigoureusement et à produire beaucoup de tomates juteuses, mais il contient aussi du calcium pour les protéger contre la pourriture apicale des fleurs. Comme pour tous les engrais, suivez les instructions sur l'emballage trop de nutriments empêche le développent de fruits. Les plants de tomates peuvent développer de petites branches sur leurs branches principales. Elles peuvent porter quelques fruits de qualité inférieure ou pas de fruits du tout. Retirez-les pour canaliser les ressources vers les bonnes branches. Les feuilles inférieures qui ne reçoivent plus un bon ensoleillement finissent par devenir un fardeau pour la plante. Arrachez-les de temps en temps.

11- Nettoyer à la fin des saisons

Sortez les plants de tomates usés des pots à la fin de la saison de croissance. Si vous prévoyez d'utiliser les mêmes pots pour faire pousser quoi que ce soit de la famille des tomates au cours de la saison suivante, vous devrez commencer avec de la terre fraîche. Débarrassez-vous des restes de terre, lavez et frottez la terre des pots, puis désinfectez-les en les essuyant ou en les pulvérisant avec une solution d'eau de javel à raison d'une partie pour dix parties d'eau.

Les avantages des tomates fraîches l'emportent toujours sur les problèmes. Les tiges épaisses vert foncé, sont les marques de plants de tomates vraiment sains. La culture des tomates en conteneurs est toujours une aventure. Elle peut être incroyablement gratifiante ou carrément catastrophique. Parfois, un échec épique peut se produire pour des raisons indépendantes de votre volonté, comme la brûlure de la tomate ou un été extrêmement humide ou froid. Mais il existe des erreurs courantes qui, si vous les évitez, augmenteront considérablement vos chances de faire pousser des tomates en conteneur avec succès.

Il ne suffit pas d'avoir les meilleures variétés de tomates en fonction de vos besoins et de vos goûts personnels. Elles doivent être adaptées à vos conditions climatiques et à votre sol. Certaines variétés qui produisent d'excellents fruits dans certaines régions peuvent être moins performantes dans d'autres. Les gens peuvent transporter les graines de leurs variétés de tomates préférées lorsqu'ils déménagent, pour constater qu'elles n'ont pas le même goût dans leur nouveau lieu. Il ne s'agit pas seulement d'un problème de déplacement entre différentes zones : les différences de pH du sol, d'humidité, de quantité d'eau et de vent peuvent également avoir un effet important sur la qualité des fruits. En ce qui concerne le goût et la saveur, il vous faudra peut-être quelques années d'essais et d'erreurs pour trouver les variétés de tomates qui vous conviennent. En attendant, vous pouvez suivre les procédures ci-dessus pour tirer le meilleur parti de vos plants.

J'espère que vous avez trouvé les informations contenues dans ce billet utiles. Vous trouverez ci-dessous une image que vous pouvez épingler pour vous aider à vous souvenir des étapes clés de la plantation de tomates sur votre balcon.

astuce pour récolter des tomates sur le balcon

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile (de 1 à 5) pour voter

Note Moyenne / 5. Nbre de Votes :

Aucun vote pour le moment, soyez le 1er à voter !

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas été utile !

Donnez-nous la chance de nous améliorer !

Dites-nous comment nous pourrions l'enrichir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.