Barbaree : Barbarea vulgaris

Barbarée – Barbarea vulgaris

Crucifères – Herbe à Ste-Barbe, Barbarée, Herbe aux charpentiers, Girarde jaune, Cresson-de-terre

PUBLICITÉ

Description

La barbarée, fait partie des Brassicacées, c’est une plante bisannuelle ou vivace, à saveur nauséeuse ; tige de 20-80 cm, cannelée ; feuilles inférieures lyrées, à lobe terminal ovale ou arrondi, à 2-4 paires de lobes latéraux oblongs, les supérieures ovales, dentées ou incisées ; fleurs assez grandes ; pédicelles égalant les sépales, bien plus courts que les siliques ; siliques dressées ou un peu étalées, à pointe longue.

Serait-ce une plante originaire de la Barbarie selon Linné, comme l’étaient un certain « bled » (sarrasin) et certaines figues de son temps ?  Son nom français indique que cette plante a souvent été dédiée à Ste Barbe, fêtée au mois de décembre c’est-à-dire pendant la saison où l’on cueillait ses feuilles pour les manger.

  • spécifique : un adjectif latin qui signifie commune.

Habitat

La Barbarée commune pousse dans toute la France, Corse y comprise. Elle est présente aussi dans toute l’Europe, en Asie tempérée, Afrique du Nord et Amérique septentrionale. La plante se rencontre dans les lieux frais ou humides, sur les bords de chemin, de rivière, sur les talus et dans les fossés.

PUBLICITÉ

Propriéte

Les feuilles sont diurétiques et antiscorbotiques. Les graines sont apéritives. On confectionnait autrefois un baume cicatrisant à partir des feuilles de cette plante. Elle a également des propriétés digestives.

Emploi

Les jeunes feuilles peuvent servir de salade, et ont un goût semblable au cresson. C’est aussi une plante médicinale ayant des vertus antiscorbutiques. Les rosettes de feuilles ont traditionnellement cueillies à la Sainte Barbe, aux alentours de 4 décembre. Au XVI° siècle, elle était cultivée dans les jardins. On l’emploi sous le nom de cresson de terre aux mêmes usages que le cresson de fontaine.

Barbarea vulgaris est d’une grande utilité en cuisine, fort appréciée en salade suivant les régions durant les périodes hivernales : ses jeunes feuilles ont un goût de cresson légèrement piquant et amer. Cette plante, suivant les régions, est considérée comme une mauvaise herbe. C’est une vivace au comportement de bisannuelle en fonction de la période de plantation et de la région de culture. Son comportement au froid est très bon, ce qui la rend cultivable dans toutes les régions du pays.

PUBLICITÉ

La tige est pleine, avec une consistance herbacée, de section anguleuse. Elle a une surface striée, glabre. Les feuilles alternes sont basales, en rosette, et caulinaires (le long de la hampe florale). La tige est dressée, simple ou ramifiée. Les feuilles de la base sont profondément découpées, pétiolées, à lobe terminal arrondi. Celles de la tige sont entières, pétiolées, plus courtes que les basales.

Les fleurs, discrètes, sont groupées en épis jaune pâle à jaune vif et comportent 4 pétales et 6 étamines. Elles apparaissent du printemps jusqu’au mois de juillet. Ces fleurs donnent de petites graines marron à noires renfermées dans une silique très allongée qui se resèment facilement.

Barbarée ( Barbarea vulgaris)
Barbarée ( Barbarea vulgaris)

Quand planter l’herbe de Sainte Barbe ?

Plantez-la en mars-avril, mais aussi en septembre-octobre. La première floraison intervient l’année suivante.

Comment la planter ?

En pleine terre, espacez vos plantations de 40 cm en tous sens. N’hésitez pas à bien enterrer la tige pour lui permettre de produire de nouvelles racines. Plantez dans un sol calcaire à neutre, riche en éléments nutritifs pour que son feuillage et ses fleurs aient un bel aspect. Plantez en plein soleil.

Préparez le sol en binant la surface sur une bonne vingtaine de centimètres, apportez un compost bien décomposé, mélangez-le à la terre, puis pratiquez la plantation sans soin particulier. Si le sol est un peu lourd, apportez une poignée de sable par plant.

Arrosez copieusement et paillez.

Comment planter Barbarea vulgaris en pot ?

En pot ou jardinière, utilisez un mélange de 50 % terre franche, 25 % compost, 25 % sable ou perlite. Placez un lit de gravier au fond du pot puis plantez.

Arrosez et paillez la surface ou décorez avec des billes d’argile pour garder l’humidité.

Culture et entretien de Barbarea vulgaris

La terre doit être toujours un peu humide, sans excès surtout en hiver. En pot, ne laissez jamais l’excès d’eau d’arrosage stagner dans la soucoupe.

Fertilisez les plants en pleine terre avec un engrais en granulés tous les 10 jours du printemps à la fin de floraison. Les plants en jardinière doivent être nourris à l’engrais liquide également tous les 10 jours à la même période.

Paillez le sol pour lui conserver toute sa fraîcheur et lutter contre les mauvaises herbes. En cas de besoin, désherbez manuellement.

Supprimez les fleurs fanées pour augmenter la durée de floraison et éviter à la plante de se fatiguer.

Aérez occasionnellement le sol en griffant entre les plants. Cela évite un arrosage et décompacte le sol surtout si c’est un endroit de passage pour vous ou un animal domestique.

Maladies, nuisibles et parasites

Les pucerons au printemps aiment les jeunes feuilles et tendres bourgeons. Traitez avec un purin ou un insecticide biologique.

Limaces et escargots sont aussi amateurs du feuillage. Ôtez-les manuellement.

Si des taches noires apparaissent sur les feuilles c’est que votre sol ne draine pas assez, il est lourd et retient l’eau ce qui entraîne un vrai risque pour la plante. Déplacez vos plants pour les empoter ou les replanter à un endroit plus approprié.

Récolte

Quand et comment récolter ?

Récoltez à l’aide d’un ciseau les jeunes pousses et feuilles vertes qui sont délicieuses en salade entre octobre et mars. Vous pouvez aussi récolter les autres mois de l’année, mais l’esthétique de la plante va en souffrir.

La conservation de la barbarée

Elle ne se conserve pas plus longtemps qu’une salade verte dans le bac à légumes. Cueillez pour une consommation immédiate.

Multiplication de Barbarea vulgaris

Le semis est le seul mode viable de reproduction de la barbarée. Il a un taux de réussite avoisinant les 90 %, et les plants obtenus fleurissent le printemps suivant.

Il est bon de savoir avant de se procurer des graines qu’un gramme de semences d’herbe de Sainte Barbe contient 1 700 graines. Par conséquent à moins de vouloir en planter une prairie entière, n’en achetez pas 10 g, d’autant que le taux de germination est excellent.

Semez directement en place au soleil, que ce soit au jardin ou en pots. Une graine tous les 30 cm, plantée dans un sillon ou une surface plus carrée, mais aussi directement en pied de massif. Lors du semis en pleine terre, aucune amélioration du sol n’est à prévoir à part avoir bien préparé la zone par un désherbage et un binage soignés.

En pot, semez dans un mélange de 50 % terre franche, 25 % compost, 25 % sable ou perlite. Tamisez un peu de sable sur les graines, 2 mm suffisent. Semez à température ambiante en pleine lumière, les rayons du soleil ne sont pas à craindre.

La germination est très rapide, de l’ordre de quelques jours, la croissance qui va s’en suivre est très rapide également.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile (de 1 à 5) pour voter

Note Moyenne / 5. Nbre de Votes :

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas été utile !

Donnez-nous la chance de nous améliorer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Chargement…

0