Chiendent

0 Commentaires | 27/08/2013

Chiendent - Triticum repens

Chiendent – Triticum repens

Graminées – Boutiques, Froment rampant

Description

Plante connue depuis l’époque de la Grèce antique où elle était utilisée pour traiter de nombreuses maladies. Avec ses racines fibreuses, ils fabriquaient des balais rustiques. Elle est considérée comme une mauvaise herbe par les agriculteurs, mais c’est dans le sang et dans les reins que la racine de l’herbe effectue le balayage le plus efficace.

Plante vivace de 40 à 100 cm. de hauteur, de la famille des Graminées, à longs rhizomes rampants munis de noeuds, d’où partent de petites racines.

Habitat

Répartie sur l’ensemble des terres cultivées ou des terrains vagues dans le monde.

Partie utilisée

Le rhizome.

Chiendent (Triticum repens)

Chiendent (Triticum repens)

Propriétés et indications

Le rhizome d’herbe contient une substance mucilagineuse, la triticine, ainsi qu’une substance antibiotique, du potassium, de la silice et divers glucides. Il a des propriétés diurétiques, antiseptiques et émollientes. C’est pour ça qu’on l’utilise comme :



  • Antiseptique et anti-inflammatoire dans les cas de cystite, urétrite et infections urinaires en général.
  • Diurétique et dépurative, dans les calculs urinaires, la goutte, l’arthrite et la cellulite.
  • Transpiration en cas de maladies infectieuses avec fièvre (grippe, rhume, rougeole, scarlatine).

Utilisation : décoction de 30-50 grammes de rhizome sec par litre d’eau. Faire bouillir pendant 10 minutes. Boire 2 à 4 tasses par jour.

Infusion au chiendent contre la rétention d’urine…

  • Faire infuser dans 2 litres de vin blanc pendant 24 heures :
  • 20 g de racines de chiendent
  • 20 g de racines de persil
  • 2 g de baies de genièvre concassées
  • 10 g de fleurs de millepertuis
  • Ajouter 80 g de sucre
  • À prendre matin et soir.

Précautions

Triticum repens est généralement considéré comme une herbe sans danger, et certains effets indésirables graves ont été signalés. Quelques cas d’effets secondaires sont l’amélioration du rythme et de la fréquence cardiaques, des nausées et des vomissements ont été rapportés.

Il y a quelques effets secondaires qui peuvent aussi inclure un ralentissement soporifique et mental. Il augmente le risque de saignement et modifie les analyses sanguines qui mesurent la coagulation sanguine.

Interactions

Certaines études scientifiques montrent que l’utilisation du chiendent avec de l’alcool ou d’autres drogues soporifiques peut augmenter la somnolence causée par certaines drogues comme l’ativan, les barbituriques, les narcotiques et certains antidépresseurs.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile (de 1 à 5) pour voter

Note Moyenne / 5. Nbre de Votes :

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas été utile !

Donnez-nous la chance de nous améliorer !


Ne Ratez Pas…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.