Garance - Rubia tinctorum

Garance - Rubia tinctorum

Rubiacées -

SPONSORISÉ

Description

Plante vivace de la famille des Rubiacées, qui atteint jusqu'à un mètre de haut. La tige est quadrangulaire, de couleur rougeâtre et couverte de crochets épineux. La racine est longue et serpentine, de couleur rouge. La racine de garance à surtout des propriétés tinctoriales. C'est elle qui pendant longtemps a fourni la couleur rouge du pantalon du soldat français.

Habitat

Sols calcaires du sud de l'Europe, où il était autrefois cultivé. La péninsule ibérique est abondante à l'est et au sud. Elle est connue en Amérique du Sud.

Pièces utilisées

La racine.

SPONSORISÉ
Garance (Rubia tinctorum)
Garance (Rubia tinctorum)

Propriétés et indications

La racine contient des glucosides anthraquinoniques, auxquels elle doit ses propriétés colorantes et diurétiques ; des citrates alcalins et des acides malique et tartrique. Ses propriétés les plus remarquables sont :

Diurétique, elle est recommandée dans tous les types d'affections rénales (calculs, choliques, infections), ainsi que dans les cystites.

C'est un sédatif de la douleur et antiseptique des voies urinaires, ce qui la rend très utile dans les coliques. Il a été démontré qu'elle dissout certains types de calculs rénaux.

SPONSORISÉ

Apéritif : aiguiser l'appétit.

Cholérétique : indiqué pour les troubles de la vésicule biliaire.

Emménagogue : facilite les règles et calme la douleur.

Laxatif : favorise l'évacuation intestinale.

Lorsque les garances sont utilisées comme remède, l'urine, le mucus et même la sueur sont teints en rose, ce qui n'est pas un problème de santé.

SPONSORISÉ

Utilisation

En décoction avec 30 à 40 grammes de racines déchiquetées dans un litre d'eau ; faire bouillir pendant 10 minutes, 4 à 6 tasses par jour. La poudre de racine est ingérée 2-4 grammes par jour, divisé en 3 prises.

Emploi

La racine qui contient la matière colorante est aussi employée en infusion comme diurétique.

Sol et exposition idéals pour la garance des teinturiers

La garance préfère les sols profonds et riches, humides mais bien drainés pour éviter le pourrissement. Elle aime la chaleur et le soleil mais se développera aussi à mi-ombre.

Multiplication de la garance des teinturiers

La garance est une plante sauvage qui ne se cultive pas dans le jardin : si elle s’y trouve, vous aurez du mal à vous en débarrasser car le rhizome étant si profond qu’il est difficile à extirper totalement. Sa multiplication se fait naturellement par dispersion des graines via les oiseaux qui mangent les graines et les disséminent via leurs excréments.

Comment reconnaitre la garance des teinturiers

La garance des teinturiers ressemble un peu au gaillet (Galium verum) ou caille-lait mais ses feuilles sont moins fines et surtout, elles sont un peu dentées avec des aiguillons crochus sur les angles de la tige. Toutes deux ont des rhizomes traçants.

Les principes actifs et toxiques de la garance des teinturiers

Les rhizomes renferment des dérivés de l’anthraquinone, dont l’alizarine et la purpurine, deux colorants rouges, ainsi qu’un iridoïde, l’aspéruloside. Autrefois, cette partie racinaire était la teinture rouge la plus employée car elle était la plus solide : les pantalons des zouaves de l’époque et des uniformes des soldats du début du XIXème, avec leur couleur éclatante, en attestent sur les images ! Elle a aussi beaucoup servi comme pigment pour l’aquarelle.

Les vertus médicinales de la garance des teinturiers

La garance fut aussi utilisée pour ses propriétés diurétiques, pour éliminer les calculs rénaux ou biliaires, mais comme elle présente une certaine toxicité irritante pour les intestins, elle n’est plus autorisée à la vente en herboristerie depuis 2011.

Autres variétés de garance

La garance des teinturiers a une cousine bien plus courante dans la nature du Sud de la France et de l’Ouest : la garance voyageuse (Rubia peregrina), qui a un pouvoir tinctorial vieux rose.

La famille des Rubiacées à laquelle appartient la garance compte des plantes comme le Gaillet ou caille-lait, le café, le gardenia…

Références : Bibliographie

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile (de 1 à 5) pour voter

Note Moyenne / 5. Nbre de Votes :

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas été utile !

Donnez-nous la chance de nous améliorer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.