Houblon

0 Commentaires | 12/09/2013

Houblon - Humulus lupulus

Houblon – Humulus lupulus

Ulmacées

Houblon (Humulus lupulus)

Houblon (Humulus lupulus)

 

Description

Plante grimpante, de cycle vif, dont les tiges sont enroulées, tournant toujours vers la droite. Depuis le Moyen Age, il est ajouté à la bière à laquelle elle donne son arôme et son goût amer typiques. D’autre part, il favorise la meilleure conservation de la même. Elle se développe au bord des rivières et en général en tout lieu où l’humidité est abondante.

Les feuilles ont trois à cinq lobes. C’est une plante dioïque, c’est-à-dire que les fleurs mâles sont séparées des fleurs femelles, les premières sont disposées en bouquets et ne sont pas très frappantes, les fleurs femelles sont protégées par une série de bractées et entourées de formations glandulaires jaune doré que l’on appelle lupuline et se développent de préférence dans les jeunes branches de la saison passée. Ce lupulin est le produit utilisé dans le brassage de la bière.

Floraison

La floraison a lieu pendant les mois d’été et se poursuit jusqu’à la récolte à l’automne. Le séchage doit être effectué à une température inférieure à 55 °C et doit être conservé dans des récipients en verre ou en étain hermétiquement fermés, à l’abri de la lumière ; ils peuvent être conservés pendant un an au maximum.

Il contient une essence riche en humulène, myrcène, cannabène et esters de valériane du bornéol, responsable de son action sédative, hypnotique et spasmolytique, il est donc utilisé dans les altérations neurovégétatives telles que tachycardies, migraines et insomnie. Il contient également des principes amers cétophénoliques, tels que l’humulone et le lupulone, qui lui confèrent une action apéritive et antiseptique, et est couramment utilisé dans les cas de névralgies et d’inappétence.



Il présente dans sa composition des flavonoïdes qui exercent une action diurétique modérée, pour traiter certains cas d’œdème. Cette plante peut également être utilisée comme analgésique, appliquée topique sur les zones affectées par des problèmes rhumatismaux.

  • Infusion : 25 grammes d’inflorescences femelles sont ajoutés à un litre d’eau, préparant une infusion qui doit être laissée en contact pendant au moins dix minutes. Le liquide obtenu peut être pris dans une tasse, à raison de trois par jour.
  • Macération : Quarante grammes de lupuline sont ajoutés à un litre d’eau, laissés au repos et macérés pendant une journée entière ; le liquide obtenu peut être bu jusqu’à trois tasses par jour.
  • Infusion pour usage externe : Préparée en ajoutant 45 grammes de la plante à un litre d’eau préparée pour l’infusion. Le liquide est utilisé dans les bains. Pour soulager les douleurs il est conseillé de le préparer sur des compresses ou sous forme de cataplasmes.

Emploi

Infusion antiscrofuleuse et vermifuge. 30 g par litre d’eau

Précautions

Cette plante ne doit jamais être utilisée pendant la grossesse, car elle peut provoquer des nausées et des étourdissements, surtout si la dose indiquée par le médecin est dépassée.

Références : Bibliographie


Ne Ratez Pas…
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.