Houblon - Humulus lupulus

Houblon – Humulus lupulus

Ulmacées

PUBLICITÉ

Description

Plante grimpante, de cycle vif, dont les tiges sont enroulées, tournant toujours vers la droite. Depuis le Moyen Age, il est ajouté à la bière à laquelle elle donne son arôme et son goût amer typiques. D’autre part, il favorise la meilleure conservation de la même. Elle se développe au bord des rivières et en général en tout lieu où l’humidité est abondante.

Les feuilles ont trois à cinq lobes. C’est une plante dioïque, c’est-à-dire que les fleurs mâles sont séparées des fleurs femelles, les premières sont disposées en bouquets et ne sont pas très frappantes, les fleurs femelles sont protégées par une série de bractées et entourées de formations glandulaires jaune doré que l’on appelle lupuline et se développent de préférence dans les jeunes branches de la saison passée. Ce lupulin est le produit utilisé dans le brassage de la bière.

Floraison

La floraison a lieu pendant les mois d’été et se poursuit jusqu’à la récolte à l’automne. Le séchage doit être effectué à une température inférieure à 55 °C et doit être conservé dans des récipients en verre ou en étain hermétiquement fermés, à l’abri de la lumière ; ils peuvent être conservés pendant un an au maximum.

PUBLICITÉ
Houblon (Humulus lupulus)
Houblon (Humulus lupulus)

Il contient une essence riche en humulène, myrcène, cannabène et esters de valériane du bornéol, responsable de son action sédative, hypnotique et spasmolytique, il est donc utilisé dans les altérations neurovégétatives telles que tachycardies, migraines et insomnie. Il contient également des principes amers cétophénoliques, tels que l’humulone et le lupulone, qui lui confèrent une action apéritive et antiseptique, et est couramment utilisé dans les cas de névralgies et d’inappétence.

Il présente dans sa composition des flavonoïdes qui exercent une action diurétique modérée, pour traiter certains cas d’œdème. Cette plante peut également être utilisée comme analgésique, appliquée topique sur les zones affectées par des problèmes rhumatismaux.

  • Infusion : 25 grammes d’inflorescences femelles sont ajoutés à un litre d’eau, préparant une infusion qui doit être laissée en contact pendant au moins dix minutes. Le liquide obtenu peut être pris dans une tasse, à raison de trois par jour.
  • Macération : Quarante grammes de lupuline sont ajoutés à un litre d’eau, laissés au repos et macérés pendant une journée entière ; le liquide obtenu peut être bu jusqu’à trois tasses par jour.
  • Infusion pour usage externe : Préparée en ajoutant 45 grammes de la plante à un litre d’eau préparée pour l’infusion. Le liquide est utilisé dans les bains. Pour soulager les douleurs il est conseillé de le préparer sur des compresses ou sous forme de cataplasmes.

Emploi

Infusion antiscrofuleuse et vermifuge. 30 g par litre d’eau

PUBLICITÉ

[attention]

Précautions

Cette plante ne doit jamais être utilisée pendant la grossesse, car elle peut provoquer des nausées et des étourdissements, surtout si la dose indiquée par le médecin est dépassée.

[/attention]

 

Avantages du houblon pour la santé

Le houblon est la fleur de la plante de houblon (Humulus lupulus) utilisée pour fabriquer la bière. En plus de donner de la saveur aux ales et aux pilsners, on croit que le houblon offre aussi des bienfaits pour la santé. Plusieurs de ces bienfaits sont attribués aux composés que l’on retrouve dans les fleurs de la plante, comme les flavonoïdes xanthohumol et 8-prénylnaringénine et les huiles essentielles humulène et lupulone.

Les praticiens des approches complémentaires et parallèles en santé croient que ces composés ont des propriétés anti-inflammatoires, anti-anxiété, analgésiques (soulageant la douleur) et même anticancéreuses. Certaines de ces affirmations sont mieux étayées par la recherche que d’autres.

Le houblon est utilisé depuis plus de 1 000 ans pour brasser la bière, mais il est également utilisé depuis l’époque médiévale pour produire des médicaments. Aujourd’hui, les herboristes et les fabricants de suppléments affirment que l’ajout de houblon à un régime alimentaire peut améliorer votre santé générale et même prévenir certaines maladies.

Voici ce que disent certaines des recherches actuelles :

Insomnie

Les premiers médecins ont observé que les cueilleurs de houblon se fatiguaient très facilement pendant la récolte. Les premiers médecins ont supposé qu’une résine collante excrétée par la plante coupée causait cet effet. Ces dernières années, les scientifiques ont confirmé que l’humulène et le lupolène présents dans le houblon ont des propriétés sédatives bénignes qui peuvent avoir des applications en médecine.

Selon une étude australienne de 2010, l’association du houblon à la valériane pourrait aider à traiter l’insomnie. Sur les 16 études examinées, 12 ont révélé que la combinaison améliorait la qualité du sommeil et réduisait le temps nécessaire pour s’endormir.
Dans certains cas, cela s’est traduit par 2,5 heures de sommeil supplémentaire par nuit et par une diminution de 50 % du nombre de réveils nocturnes. Ces effets peuvent être particulièrement bénéfiques chez les personnes ayant des quarts de travail rotatifs et peuvent même s’avérer utiles dans le traitement de l’anxiété légère.

Bouffées de chaleur

La flavonoïde 8-prénylnaringénine présente dans le houblon est classée comme phyto-œstrogène (un composé à base de plantes qui imite l’activité de l’hormone féminine oestrogène). Certains croient que la 8-prénylnaringénine peut aider à augmenter l’activité œstrogénique dans le corps, en surmontant les symptômes d’hypoestrogénisme (carence en œstrogènes).

Comme on sait que les niveaux d’œstrogènes chutent pendant la ménopause, le houblon peut aider à atténuer les bouffées de chaleur et les sueurs nocturnes qui accompagnent habituellement la maladie.

Selon une étude finlandaise de 2010, les femmes ménopausées ayant reçu un extrait de houblon pendant huit semaines ont connu une réduction des bouffées de chaleur, des sueurs nocturnes et même une baisse de libido par rapport à celles ayant reçu un placebo.

De plus, l’extrait semblait le faire sans certains des effets indésirables de l’hormonothérapie substitutive traditionnelle (THS), comme les ballonnements, les crampes aux jambes, les indigestions et les maux de tête. (D’un autre côté, le THS peut réduire le risque de maladie cardiovasculaire chez les femmes ménopausées.)

Maladies cardiovasculaires

L’athérosclérose, souvent appelée durcissement des artères, est un état dans lequel l’accumulation de plaque à l’intérieur d’une artère peut entraîner une crise cardiaque ou un AVC. Le composé xanthohumol est censé avoir des effets anti-résénotiques, ce qui signifie qu’il peut aider à détendre les vaisseaux sanguins et à améliorer la circulation sanguine.

Une étude japonaise de 2010 a montré que les souris nourries avec un extrait de xanthohumol de houblon ont une augmentation significative du « bon » cholestérol des lipoprotéines de haute densité (HDL), ce qui correspond à un risque réduit d’athérosclérose.

De plus, les augmentations ont été observées dans un type de HDL riche en apolipoprotéine E, une protéine essentielle au métabolisme des graisses et à la prévention des maladies cardiovasculaires.

Ces mêmes effets peuvent être bénéfiques pour les personnes obèses en favorisant la perte de poids, en réduisant la graisse abdominale, en abaissant la tension artérielle et en augmentant la sensibilité à l’insuline, selon une étude de l’Oregon State University.

Cancer

Il y a peu de preuves que le houblon puisse prévenir directement le cancer. Cependant, le xanthohumol semble exercer des effets anticancéreux qui pourraient un jour mener à la mise au point de nouveaux traitements anticancéreux.

D’après l’examen des études réalisées en Chine en 2018, le xanthohumol a été capable de tuer certains types de cancer dans des études en éprouvette, notamment le cancer du sein, le cancer du côlon, le cancer des ovaires, le cancer du foie, le mélanome, la leucémie et le cancer du poumon non à petites cellules.
Le flavonoïde semble le faire de plusieurs façons. Dans certains cas, le xanthohumol était cytotoxique, ce qui signifie qu’il « empoisonne » directement et tue les cellules cancéreuses (et, vraisemblablement, d’autres cellules autour).

Dans d’autres cas, elle déclenche l’apoptose, aussi appelée mort cellulaire programmée. L’apoptose est l’une des principales caractéristiques qui séparent les cellules normales des cellules cancéreuses. Dès le moment de la conception, toutes les cellules subissent l’apoptose à un certain moment de leur vie afin qu’elles puissent être remplacées par de nouvelles cellules saines. Le cancer survient lorsqu’une cellule mute et ne subit plus d’apoptose, ce qui lui permet de se multiplier sans fin.

Si les scientifiques sont capables d’identifier comment le xanthohumol active l’apoptose dans les cellules cancéreuses, il y aura peut-être un jour un médicament dérivé du houblon capable d’inverser certains cancers.

Effets secondaires possibles

Lorsqu’ils sont pris pour des raisons de santé, les suppléments de houblon sont considérés comme étant sans danger avec un minimum d’effets secondaires. Certaines personnes peuvent ressentir de la fatigue ; la prise du médicament juste avant le coucher aide habituellement à minimiser ce symptôme.

Le houblon peut également provoquer une réaction allergique croisée (généralement avec une légère éruption cutanée et une congestion) chez les personnes allergiques au pollen de bouleau.

On ne sait pas à quelle dose les suppléments de houblon sont bénéfiques ni à quel point ils peuvent être nocifs. Les suppléments de houblon sont généralement offerts en fomulations de 300 à 500 milligrammes et sont considérés comme sûrs dans cette fourchette. La plupart des suppléments sont vendus sous forme de capsules, de teinture ou de poudre.

Le houblon devrait être évité dans certains groupes, y compris les personnes souffrant de dépression chez qui le houblon peut aggraver les symptômes.

En raison de leur effet sédatif, les suppléments de houblon doivent être arrêtés deux semaines avant l’intervention car ils peuvent amplifier les effets de l’anesthésie. C’est pour cette même raison que vous devriez éviter de prendre du houblon avec de l’alcool, des somnifères ou d’autres dépresseurs du système nerveux central.

Les personnes atteintes d’œstrogénodépendances, y compris l’endométriose, la gynécomastie et certains types de cancer du sein, devraient éviter le houblon en raison de son activité œstrogénique.

Ce qu’en dit la recherche

Les suppléments alimentaires ne sont pas tenus de subir les tests et les recherches rigoureux que font les médicaments pharmaceutiques. C’est pourquoi la qualité des compléments peut varier d’une marque à l’autre. Pour garantir la qualité et la sécurité, ne choisissez que des compléments alimentaires provenant de fabricants fiables et réputés.

Bien que de nombreux fabricants de vitamines soumettent volontairement leurs suppléments à des tests de qualité effectués par un organisme de certification indépendant (comme la U.S. Pharmacopeia (USP) et ConsumerLab), cette pratique est moins courante chez les fabricants de suppléments à base de plantes.

Quelle que soit la marque que vous choisissez, n’oubliez pas que l’innocuité des suppléments chez les femmes enceintes, les mères qui allaitent et les enfants n’a pas été établie.

Autres questions

La bière a-t-elle des propriétés médicinales ?

Il est difficile de recommander la bière pour le traitement de n’importe quel trouble médical. Bien que certains médecins recommandent de boire un verre de vin rouge tous les jours pour réduire le risque de maladie cardiaque, aucune donnée n’indique que la bière a le même effet bénéfique.

Selon l’étude susmentionnée de l’Oregon State University, il faudrait boire pas moins de 3 500 pintes de bière pour obtenir les prétendus bienfaits pour la santé.

Peut-on utiliser du houblon frais au lieu de suppléments ?

Le houblon frais de la vigne est plus difficile à trouver en dehors des régions de culture. Si vous êtes en mesure d’en obtenir, vous pouvez les utiliser pour aromatiser les thés ou ajouter une note amère et citronnée à certains aliments comme la crème anglaise, la crème glacée et les marinades pour viandes.

À lui seul, le houblon est assez désagréable et difficile à digérer. Mais lorsqu’ils sont infusés dans les aliments, ils confèrent une saveur que beaucoup de gens trouvent attrayante (et, vraisemblablement, plusieurs des flavonoïdes et des huiles essentielles bénéfiques pour votre santé). Le houblon peut également être acheté sous forme de granulés séchés ou de feuilles pour le brassage de la bière à domicile.

Pour préparer un thé glacé au houblon savoureux, ajoutez ½ once de houblon séché à une tasse d’eau et une tasse de sucre. Porter à ébullition et laisser infuser pendant 10 minutes. Une fois refroidi, ajouter jusqu’à 2 litres (½ gallon) de limonade avec de la glace et servir.

Références :

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile (de 1 à 5) pour voter

Note Moyenne / 5. Nbre de Votes :

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas été utile !

Donnez-nous la chance de nous améliorer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Chargement…

0