Santé et Bien-être

Macérat, Huile Essentielle : Comment Faire ses Extraits de Plantes ou de Fleurs Soi-même

Par Valerie F. , le 07/05/2021 , mis à jour le 20/08/2021 - 4 minutes de lecture
fabriquer ses extraits de plantes et de fleurs à la maison
()

Comment faire un extrait de plantes à la maison. Voici les techniques de nos grand-mère pour préparer des lotions de fleurs ou de plantes qui seront ensuite utile pour vous rendre belle ou vous soigner au quotidien.

À la maison, les substances utiles d’une plante médicinale ou aromatique, peuvent être extraites avec de l’eau, de l’huile ou de l’alcool, c’est pourquoi les extraits sont également appelés « extraits ». L’eau peut extraire les substances solubles dans l’eau, l’huile peut extraire les substances solubles dans l’huile (extrait oléique), et l’alcool peut extraire les deux. L’extrait obtenu est également appelé « macérat » ou « infusion ».

Cet article sera décomposé en plusieurs parties (voir en bas) pour une meilleure lisibilité, en effet beaucoup d’informations vous seront prodiguées et l’on part ici de zéro. Ceci pour vous apprendre à faire vous même vos huiles infusées thérapeutiques ou essentielles, vos macérats et vos infusions chez vous. Bonne lecture !

Les différences entre un macérat et une infusion

Macerat

Du latin maceratus, qui signifie ramolli ou trempé. Il s’agit d’un extrait obtenu par macération – l’infusion ou le trempage d’une plante dans un solvant liquide (huile, eau ou alcool). Le terme est également utilisé en cuisine pour décrire le processus de ramollissement des fruits secs ou frais, des légumes, des épices, pour obtenir une saveur et un arôme plus élevés.

Infusion

Il s’agit du nom familier de l’huile infusée, de la version anglaise de « infused oil ». Il vient du latin infundo, qui signifie mouiller, saturer, tremper. L’infusion est également l’extraction des substances bénéfiques d’une plante à l’aide d’un liquide (huile, eau ou alcool). Un exemple simple d’infusion est le thé.

Comment faire une infusion

Les herbes, fleurs ou baies séchées sont généralement utilisées comme matières premières pour l’infusion.

  1. Le liquide d’infusion est chauffé (parfois même jusqu’à ébullition) et versé sur les herbes, qui sont ainsi infusées pendant un certain temps.
  2. Une fois l’infusion prête, le liquide est filtré et utilisé.
  3. Pour la conservation, l’infusion est versée dans des bouteilles, bien bouchées et placées dans un endroit frais.

Durée conservation d’une infusion

Cela dépend du but de l’utilisation ;

Le fait de chauffer le liquide permet d’obtenir très rapidement l’extrait fini. En 15 à 30 minutes seulement, ou après avoir attendu que le liquide refroidisse.

L’infusion d’huile peut être utilisée pendant plusieurs semaines. Les propriétés thérapeutiques de l’huile ne feront que s’intensifier.

Quel liquide (extractant) utiliser pour l’extraction ?

Le choix dépend des substances que l’on veut extraire, c’est-à-dire dissoudre. Les substances utilisées comme agents d’extraction comprennent :

  • L’eau : les extraits aqueux sont également appelés infusions ou décoctions. Ces extraits sans conservateur ne se conservent pas très longtemps.
  • Alcool à différentes concentrations : les extraits contenant de l’alcool sont appelés teintures (teinture mère). Ils se conservent longtemps mais ne conviennent pas à tout le monde en raison de leur teneur en alcool.
  • Huile : les huiles végétales peuvent être utilisées pour produire un produit très utile, savoureux et prêt à l’emploi avec une longue durée de conservation.

En plus de ces solvants de base, la glycérine et leurs mélanges sont également utilisés à la maison :

  • les mélanges eau-alcool ;
  • les mélanges eau-glycérine ;
  • les mélanges alcool-glycérine ;
  • mélanges alcool-eau-glycérine, etc.

Pour en savoir plus sur les extraits faits-maison, lisez les articles suivants !

NOTE : Cet article « Comment faire un extrait de plantes à la maison » est le premier d’une série de 3, si vous l’avez déjà lu, vous pouvez passer aux deux derniers articles ici :

Les sources suivantes ont été utilisées dans cet article :

Pharmacopée d’État de l’URSS. Numéro 2. Auteur M.D.Mashkovsky, E.A.Babayan, A.N.Oboymakova, V.M.Bulaev et al.

comment faire ses extraits de plantes

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile (de 1 à 5) pour voter

Note Moyenne / 5. Nbre de Votes :

Aucun vote pour le moment, soyez le 1er à voter !

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas été utile !

Donnez-nous la chance de nous améliorer !

Dites-nous comment nous pourrions l'enrichir ?

Valerie F.

VALÉRIE F. - Rédactrice diététicienne-nutritionniste professionnelle, spécialiste des jus de santé, j'aime apporter mes conseils relatifs à l'alimentation en fonction des conditions traitées.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.