dans

Mouche du Cerisier : Astuces pour Sauver la Récolte

Se débarrasser de ce ravageur de cerises, les méthodes de lutte contre la mouche de la cerise, calendrier de traitement des cerises mi-mai, répulsifs, insecticides et pièges anti-mouche

photo de mouche de la cerise en gros plan sur une feuille de cerisier
()

Au printemps, les arbres fruitiers commencent à s'épanouir et les jardiniers attendent avec impatience une riche récolte de cerises et de fruits. Les premières baies qui apparaissent deviennent immédiatement noires et commencent à pourrir. La raison en est la mouche des cerises, et il n'est pas facile de la combattre. Si vous ne faites pas attention aux cultures de vergers, dans quelques années, elles cesseront de porter leurs fruits.

(Rhagoletis cerasi) La mouche du cerisier - dangereuse, elle affecte non seulement les fruits des cerises ou des griottes, mais aussi le chèvrefeuille, l'abricot, la pêche, l'épine-vinette. L'insecte vit en Asie centrale, en Sibérie et en Europe et cause de grands dégâts à la récolte des baies. Les larves de la mouche du cerisier se nourrissent de la pulpe des fruits, qui deviennent impropres à la consommation.

LA SUITE APRÈS CETTE PUBLICITÉ

à lire aussi : LE piège à moustique maison qui marche

Description, apparence et structure d'une mouche des cerisiers avec photo

La mouche du cerisier est un parasite aux ailes bigarrées et se caractérise par sa petite taille, sa couleur noire avec une sorte de bouclier jaune vif sur le dos. La longueur du corps d'un mal adulte est d'environ 4 mm, et celle de la femelle est légèrement plus grande - environ 6 mm (voir photo).


mouche du cerisier sur une cerise on peut facilement évaluer sa taille entre 4 et 6 mm
Mouche du cerisier sur une cerise on peut facilement évaluer sa taille entre 4 et 6 mm

Elle a deux ailes transparentes avec des inclusions noires et des veines orange sur le dos. La tête a une tache jaune sur le devant et des yeux verts à facettes. L'abdomen est hirsute avec des rayures jaunâtres. C'est pourquoi l'insecte est aussi appelé mouche rayée de la cerise.

à lire aussi : Les meilleures astuces anti-mouche

Le mode de vie de l'insecte

Le parasite vit partout et il n'est pas toujours possible de remarquer son apparition à temps. En règle générale, les jardiniers remarquent une mouche de cerisier lorsqu'il n'est plus possible de sauver la récolte.

Il n'est pas rare que les larves quittent les fruit avant même d'être découvertes, ceux-ci restent "propres", mais commencent bientôt à pourrir et à avoir un goût amer. Il faut penser à sauver la récolte avant que les baies commencent à se former.

LA SUITE APRÈS CETTE PUBLICITÉ

C'est pendant la phase de mûrissement, ou véraison, lorsque les cerises passent du vert au jaune que les femelles viennent pondre leurs oeufs qui se transforment, en quelques jours, en asticots.

Les variétés à fructification tardive sont en général plus atteintes que les variétés à fructification précoce.

LA SUITE APRÈS CETTE PUBLICITÉ

Pour cela, des pièges jaunes à colle gluante sont accrochés aux branches, imbibés de phéromones (sulfate d'ammonium), ils attirent les nuisibles par leur couleur et leur odeur, surtout les mâles pour réduire les pontes. S'il y a au moins quelques insectes sur l'appât en une journée, il est temps de procéder à un traitement complet et plus en profondeur.

L'avantage de ce type de piège et de déceler la présence de mouches du cerisier, mais il comporte de nombreux inconvénients, d'autres insectes (bénéfiques) et des oisillons peuvent s'y coller et rester piégés. ce qui n'est pas l'idéal.

LA SUITE APRÈS CETTE PUBLICITÉ

Certains utilisent de petits filets à mettre autour du piège pour que seules les mouches du cerisier s'y prennent, mais ce n'est pas totalement efficace.

Un autre inconvénient, le prix : Un seul arbre demande 10 à 15 pièges ! Ce qui a un coût ! Bref, si vous devez protéger un champs rempli de cerisiers autant aller acheter des cerises au marché.

à lire aussi : Comment lutter contre les moucherons

Reproduction, cycle de vie, longévité de la mouche du cerisier

La femelle du ravageur pond des œufs sous la peau des baies, et après 10-12 jours, des larves blanches apparaissent. Ils ressemblent à de petits asticots blancs qui se nourrissent du jus et de la pulpe du fruit. Le stade larvaire dure jusqu'à 20 jours, pendant lesquels il mue deux fois.

Après ce temps, la larve d'une mouche à cerise quitte les baies gâtées et s'enfouit dans le sol pour se transformer en une larve jaune-brun de 4 mm de long. Sous cette forme, le ravageur hiverne en toute sécurité dans le sol à une profondeur d'environ 15 cm. Si le sol est trop lourd et trop humide, la profondeur ne doit pas dépasser 5-6 cm.

Larve de mouche du cerisier dans une cerise
Larve de mouche du cerisier dans une cerise

Le gel du sol à -7°C est destructeur pour l'insecte, tandis que les larves survivantes ne s'envolent pas au printemps et restent pour un autre hiver.

Le début de l'été est le moment où apparaissent les mouches des cerises. Lorsque la température de l'air atteint +16°C, les femelles sont les premières à se réveiller et à sortir des cocons et après 5 jours c'est au tour des mâles.

Au début, les adultes sont à la recherche de nourriture, et après deux semaines, ils commencent à se reproduire activement. La longévité de la femelle ne dépasse pas un mois, mais pendant cette période, elle pond jusqu'à 150 œufs, un dans chaque baie, avant de mourir. La larve sort rapidement de l'œuf, le ver menaçant la récolte.

L'habitat, les conditions optimales d'existence de la mouche des cerises...

Vous pouvez rencontrer le parasite partout où les cerises poussent, en Europe et en Asie. Dans les régions méridionales, les conditions pour la mouche sont plus confortables, en une saison, la population détruira facilement jusqu'à 90 % du rendement total des cerises, abricots, cerises. Dans la zone centrale, le ravageur est moins fréquent, mais il est également dangereux pour les cultures.

L'idéal pour la ponte est un temps sec et ensoleillé et une température qui n'est pas inférieure à +18° C. Dans des conditions défavorables, les larves peuvent rester dans le sol jusqu'à 3 ans sans perdre leur vitalité.

Que mange l'insecte ?

Pendant les deux premières semaines suivant le départ, l'insecte mange les sécrétions sucrées du puceron du cerisier, le jus des jeunes feuilles et des premiers fruits. Dès que les insectes sont assez forts et ont gagné en force, ils s'accouplent pour produire une progéniture.

On reconnaît les œufs aux petits points noirs qui apparaissent sur les baies de cerises immatures. Au bout d'un certain temps, un creux profond aux bords irréguliers se forme autour de ces points. Les fruits deviennent mous, ternes et déformés.

mouche du cerisier qui pond un œuf dans une cerise

Quels sont les dégâts causés par la mouche du cerisier ?

Si vous n'agissez pas à temps, vous pouvez perdre environ 80 à 90 % de la récolte totale de fruits ou de cerises. Pour ce ravageur, le seuil de nuisibilité est calculé par le nombre de baies touchées du total des fruits.

Lorsque plus de 2 baies pour 100 sont touchées, il est urgent de prendre des mesures pour sauver tout le verger.

Un grand nombre de larves viables peuvent détruire le rendement non seulement des cerises, mais aussi des chèvrefeuilles, des pêches, des figues de barbarie, des abricots.

taches noires sur la cerises touchée par la mouche du cerisier

Les baies touchées perdent leur forme et leur lustre, deviennent molles, noircissent rapidement et s'effritent.

Il n'est pas conseillé de les manger, et pour préparer des compotes et des confitures, il faut les faire tremper longtemps dans de l'eau glacée salée. Les spécialistes disent que dans l'eau, les larves vont quitter les baies et flotter, mais vous ne pouvez pas compter entièrement sur un tel nettoyage. Le goût des fruits devient amer, et les larves qui y restent peuvent sérieusement gâcher votre appétit.

dégâts causés par la mouche du cerisier
Les dégâts causés par la mouche du cerisier

Comment se débarrasser du parasite

Il existe plusieurs méthodes pour lutter contre les mouches des cerises dans les jardins. Comme toujours, plus le parasite est repéré tôt, plus il y a de chances de s'en débarrasser. Les cultures peuvent être traitées avec des insecticides, des produits biologiques, des remèdes traditionnels. Avec un petit nombre d'insectes, on peut y faire face à l'aide de pièges fabriqués de nos propres mains avec des moyens improvisés.

Lire aussi : Comment combattre les cochenilles sur les plantes et s'en débarrasser ?

Pièges pour insectes nuisibles

Les pièges avec appâts peuvent être utilisés au printemps et en été, pendant la période de ponte. Ils peuvent être collants/gluants ou à base de liquide. Les boîtes en fer blanc peintes en jaune ou les bouteilles en plastique ou bocaux conviennent à ces derniers.

piège à mouche du cerisier
La feuille jaune en forme d'entonnoir collée sur le bocal, attire de suffisamment près les moucherons de la cerise, pour être finalement attiré par le sucre du piège… Remarquez l'orifice de l'entonnoir suffisamment fin pour éviter que des insectes plus gros s'y piègent.

Ces pièges sont remplis d'un liquide sucré parfumé qui, par son odeur, attire les insectes. La mouche des cerises attiré par l'odeur sucrée, entre dans le piège et une fois à l'intérieur du récipient, elle ne peut pas en sortir.

Ce qui peut être utilisé comme appât :

  • Limonade sans gaz ;
  • Kwass (jus de betterave)
  • Confiture avec de l'eau ;
  • Solution de miel et d'eau.
Quant aux pièges à colle, vous pouvez les fabriquer vous-même. Il suffit de couper quelques longues bandes de carton épais, de les peindre en couleur citron et de les recouvrir de n'importe quel scotch double face.

Les appâts sont accrochés aux arbres à une petite distance les uns des autres et sont changés tous les 2 ou 3 jours. Les cartes avec des mouches collées sont brûlées. Un grand nombre d'insectes nécessite une approche sérieuse, les pièges à colle ne règlent pas la situation. Seul un double traitement insecticide sera utile. Il existe plusieurs moyens de ce type qui se sont avérés efficaces.

Produits insecticides

Le produit le plus populaire est "Actellic" ou "Rovikurt", produit sous forme d'émulsion concentrée à 50 % de dilution dans l'eau. L'ingrédient actif est le pyrimiphos-méthyle. La préparation est toxique pour les abeilles, et des analyses récente de la DGCCRF ont mis en exergue les risques environnementaux ainsi que pour les humains et les animaux.

Aussi nous ne nous attarderons pas sur les traitements chimiques que nous déconseillons fortement pour leur fort impact sur l’environnement.

Recherchez les produits autorisés pour l’usage prévu et portant la mention « Emploi Autorisé au Jardin » (EAJ) sur le site e-phy.

Préparations biologiques contre le parasite

Les préparations à base biologique agissent en douceur et pendant longtemps, ne nuisent pas aux insectes utiles et sont sans danger pour l'homme. Traiter les cerises tous les 14 jours, sans oublier d'arroser le sol au niveau du cercle inférieur.

Dans la lutte contre les mouches de la cerise, on utilise souvent la "Gaupsine", qui contient des bactéries spéciales qui détruisent les pucerons des cerises, les mouches et autres dangereux parasites dans le jardin. Son large champ d'action et sa totale sécurité pour la culture permettent de l'utiliser régulièrement, et pas seulement pendant les périodes de floraison.

Les préparations "Lépidocide", "Bikol" et "BTB-202" sont efficaces contre tous les insectes mangeurs de feuilles et les chenilles. Ils agissent un peu plus agressivement, de sorte qu'ils ne peuvent être utilisés que deux fois par saison : au tout début de la floraison et à la fin de celle-ci.

Dans certains cas, ils sont traités avec des compositions biochimiques, telles que "Akarin" ou "Fitoverm". Ils commencent à fonctionner au bout de deux jours, mais ont un impact négatif sur les insectes bénéfiques.

Solutions maison de lutte contre la mouche de la cerise

En plus des produits chimiques et des bioproduits courants, il existe des mesures populaires éprouvées pour lutter contre la mouche des cerises. Il s'agit notamment de diverses infusions ou bouillons de tabac, d'aiguilles de pin, de cosses d'oignon.

La destruction du parasite et la protection du site y contribueront :

Les fleurs de soucis

Quand l'herbe pousse sous un cerisier, cela donne l'abri nécessaire à l'insecte. Le fait de planter au pied de l'arbre des fleurs à forte odeur telles que les soucis, masque l'odeur des cerise et l'insecte ne trouve tout simplement pas l'arbre.

Décoction de conifères

  • Cuit à partir d'aiguilles d'épicéa ou de pin.
  • Elles sont jetées dans un large récipient, arrosées d'eau et bouillis pendant environ 30 minutes.
  • Passez au tamis, ajoutez de l'eau froide et arrosez les feuilles et les fleurs de cerisier.

décoction de conifère pour faire fuir la mouche de la cerise

Le parasite n'aime pas l'odeur âcre et quitte le jardin avant d'avoir eu le temps de gâter les baies. La procédure est effectuée régulièrement, tous les 3-4 jours.

Infusion de savon et de tabac

Vous pouvez utiliser l'extrait de tabac pour repousser les mouches des cerises et vous préparer à la ponte des fruits : les pulvérisations sont effectuées lorsque les journées sont chaudes.

  • Pour la préparation, il faudra 200 g de savon de lessive, râpée sur une râpe fine, un seau d'eau et un demi-kilo de tabac.

Infusion d'ail et de cosses d'oignons avec du tabac

  • Les ingrédients sont mélangés à parts égales, puis on verse un seau d'eau et on laisse reposer pendant quelques jours.
  • Pulvérisez les arbres avec une infusion filtrée plusieurs fois par saison.

Quand traiter un jardin ?

La première pulvérisation est effectuée au début du printemps, après le gel des saints de glace, pour se débarrasser des jeunes mouches. En dernier recours, le calendrier est reporté jusqu'à la floraison des cerisiers.

Des pulvérisations répétées sont effectuées au début de la maturation des fruits. L'application de produits chimiques est autorisée à deux reprises à deux semaines d'intervalle, au moins 20 jours avant la récolte, au petit matin ou après le coucher du soleil. Un traitement ultérieur abîmera les baies et les rendra inutilisables.

Méthodes de biocontrôle pour prévenir l'apparition des mouches du cerisier sur les arbres

la base du cerisier, la couronne doit-être nettoyée des herbes et des larves de mouches pour éviter l'infestation

Il est impossible de se débarrasser du parasite pour toujours, aussi la meilleure protection consiste-t-elle à prendre des mesures préventives.

  1. En automne, le sol autour du tronc est creusé à une profondeur de 20 cm pour exterminer les jeunes mouches établies pour l'hiver.
  2. Récoltez les fruits mûrs à temps, sans laisser une seule baie sur l'arbre.
  3. Les fruits tombés sont immédiatement récoltés et détruits ou emportés hors de la parcelle.
  4. Empêchez les colonies de fourmis d’accéder aux  pucerons en équipant le tronc de bande engluées par exemple.
  5. En hiver brossez le tronc pour retirer les œufs hivernant ou appliquez y de l’huile blanche.
  6. Des auxiliaires prédateurs de pucerons sont disponibles auprès des jardineries. Veillez à relâcher au plus vite ces auxiliaires pour garantir leur survie et leur efficacité.
  7. Les produits à base de savon noir sont signalés comme étant efficaces contre les pucerons.
  8. L’efficacité préventive des macérations d’ortie, fougère, mélisse serait visible d’après des données empiriques toutefois, à l’heure actuelle elle n’est pas démontrée scientifiquement.

En même temps, vous devez prêter attention à la lutte contre les fourmis et les pucerons, dont les excréments attirent la mouche des cerises. Utilisez les coccinelles pour éliminer les pucerons et réduire les populations de fourmis.

Sur les conseils de spécialistes expérimentés, vous devez planter sur le site uniquement des variétés précoces de cerises que les parasites n'ont pas eu le temps d'endommager.

à lire aussi : Bien utiliser les plantes compatibles pour maximiser sa récolte

Les variétés à maturation moyenne et tardive sont plus susceptibles d'être touchées par les parasites. A côté des arbres, il faut planter des plantes dont l'odeur fait fuir les insectes - le soucis, la menthe, l'ail.

mouche cerisier : répulsifs, insecticides, pièges pour traiter naturellement

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile (de 1 à 5) pour voter

Note Moyenne / 5. Nbre de Votes :

Aucun vote pour le moment, soyez le 1er à voter !

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas été utile !

Donnez-nous la chance de nous améliorer !

Dites-nous comment nous pourrions l'enrichir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.