dans

Phlébite : Se Soulager Avec les Remèdes Naturels

Tout ce qu’il faut savoir sur la phlébite, comment traiter, en combien de temps elle évolue, quelle durée de guérison, quand s’inquiéter…

Phlébite et remèdes naturels
()

La thrombophlébite ou phlébite peut être superficielle ou profonde et disparaît habituellement d'elle-même, surtout si elle est superficielle. Quels sont les remèdes naturels efficaces ?

La phlébite ou thrombophlébite (thrombose veineuse profonde) peuvent survenir dans les veines les plus superficielles ou dans les couches les plus profondes. C'est une affection qui touche surtout les jambes, mais aucune partie du corps n'est libre d'en souffrir.

SPONSORISÉ

Comment apparaît une phlébite ?

comment survient une phlébite

Dans la phlébite, il y a d'abord inflammation d'une veine accompagnée de la formation d'un caillot. Celui-ci finira par obstruer complètement la veine. Au début, il ne se passe pas grand chose,

Puis la zone affectée devient très sensible, voire douloureuse. Il y aura aussi des démangeaisons, des rougeurs, peut être même une légère fièvre. Par la suite, l'inflammation prendra l'importance d'un œdème et deviendra très douloureuse. Le plus souvent, on rencontre la phlébite des membres inférieurs.

Dans ce cas il y a formation d'un long cordon veineux et dur qui remonte le long de la jambe. La phlébite survient le plus souvent à la suite d'une blessure ou d'une infection. Comme par exemple à la suite d'une intervention chirurgicale ou d'un accouchement difficile. Les personnes qui ont des varices sont plus susceptibles que d'autres de souffrir d'une phlébite.

Les symptômes d'une phlébite

Quand il s'agit d'une veine superficielle, c'est généralement évident. Les vaisseaux apparaissent durs et serrés, comme une corde ; extrêmement sensibles à la pression ; la zone environnante est rouge (érythémateuse) et chaude au toucher ; le reste du membre peut paraître pâle, froid et enflé. La thrombophlébite veineuse profonde se caractérise par des douleurs et des picotements douloureux, surtout au niveau du talon, lorsque le patient marche ou fléchit le pied sur le dos.

SPONSORISÉ

En bref, les symptômes de thrombophlébite que l'on peut remarquer près de la zone affectée sont :

  • Sensibilité.
  • Gonflement.
  • Chaleur.
  • Douleur.
  • Rougeur de la zone.

Causes

Comme mentionné ci-dessus, la phlébite est causée par des caillots sanguins. Ces caillots peuvent survenir pour diverses raisons, par exemple :

  • Traumatisme vasculaire.
  • Hyper-coagulation sanguine.
  • Infection.
  • Irritation chimique.
  • Position assise ou debout prolongée.
  • Immobilité pour des périodes prolongées.
  • Obésité.
  • AVC.

D'autres causes qui peuvent influencer l'apparition d'une thrombophlébite ou d'une phlébite sont : les blessures causées dans les vaisseaux sanguins par des aiguilles ou des cathéters intraveineux lors d'une intervention médicale, un traumatisme touchant les vaisseaux sanguins.

Quand dois-je demander des soins immédiats ?

  • Votre jambe ou votre bras devient pâle ou bleu.
  • Votre jambe ou votre bras est chaud ou froid.
  • Votre bras ou votre jambe est chaud, tendre et douloureux. Il peut sembler gonflé et rouge.

Comment soulager naturellement une phlébite ?

Attention ! La phlébite est une vraie urgence, et l'embolie pulmonaire est toujours à craindre si la phlébite est soignée trop tardivement.

Voici cependant, quelques remèdes naturels qui vous permettront de soulager les démangeaisons et la douleur dans les cas de phlébites bénignes. Dans beaucoup de cas, ces remèdes pourront aussi accélérer la guérison.

ginko biloba et traitement veineux naturel
Le ginko Biloba, un veino-tonique naturel

Plantes souveraines en cas de phlébite

Ginkgo biloba

  • Pour un traitement d'entretien ou pour prévenir cette affection, le ginkgo biloba est un allié de choix. Reconnu comme bon paléobotanique, vous l'utiliserez avec succès contre l'insuffisance veineuse et les divers troubles qui en résultent.

Citron

Grâce à sa teneur en vitamines PP, le citron assure la protection vasculaire et de ce fait est utile dans toutes les affections qui relèvent d'un déséquilibre de système circulatoire. C'est également un tonique veineux de premier ordre.

  • Prenez-le sous forme de citronnade ou faites des cures de jus en augmentant progressivement la quantité de citrons : commencez par 1 citron par jour et poursuivez jusqu'a une dizaine de fruits, puis revenez à 1. (Sur une vingtaine de jours donc).

Assurez-vous de choisir des fruits bien mûrs et bio sans traitement après récolte. La dose d'entretien sera de 1 à 2 fruits par jour.

ortie plante médicinale celte

SPONSORISÉ

Jus d'ortie et compresses de chanvre

Pour lutter contre la phlébite, varices, insuffisance veineuse, gangrène diabétique… Hildegarde de Bingen précnonnisait le jus d'ortie, Succus Urticae et les compresses de chanvre, Tela Cannabis praepraparata. Voyons comment les utiliser :

  • Pour les peaux sensibles, diluer dus jus d'ortie à parts égales avec de l'eau.
  • Verser dans un flacon vaporisateur pour fleurs par exemple, et vaporiser sur la jambe à traiter.
  • Poser dessus un tissu en chanvre et vaporiser à nouveau (tissus en chanvre en magasin spécialisé ou tiré de vieilles chemises en chanvre stérilisées par le repassage).
  • Surélever la jambe et laisser reposer 1 heure.

Utiliser la même concentration de jus d'ortie durant les cinq jours suivants, et terminer le 4e et le 5e jour, en vaporisant le jus d'ortie pur, comme indiqué ci-dessus.

Par ailleurs, prendre un comprimé de galanga 3 fois par jour et laisser fondre dans la bouche. Habituellement la phlébite disparaît après ce traitement, dans le cas contraire, renouveler après une semaine conseille Hildegarde.

La suite du traitement consiste à frictionner la partie concernée avec du jus de chardon Marie, afin que le caillot ne migre pas.

Phytothérapie scientifiquement prouvée

Le jus d'ortie agit comme anti-inflammatoire par sa teneur en huiles essentielles, en bioflavonoïdes, en vitamine C et autres vitamines du groupe B, et par la présence de chlorophylle, d'acides formiques et d'histamine dans les poils urticants. Cet effet anti-inflammatoire agit également favorablement sur la diminution de l'inflammation qui est toujours beaucoup trop élevée dans le cas des maladies auto-immunes telles que la phlébite, les rhumatismes ou l'arthrite.

Huiles essentielles contre la phlébite

  • Cyprès, carotte, hélices, romarin (à verbénone).
  • Par voie externe : massage des jambes avec lavande officinale, romarin (à camphre), 3 % d'huile essentielle sur huile de noisettes.

Les aliments conseillés pour prévenir et traiter la phlébite

L'alimentation est fondamentale pour notre santé et dans le cas d'une phlébite, il ne pourrait en être autrement. Nous saurons quels aliments et herbes médicinales sont les plus recommandés pour produire des caillots sanguins :

  • Mangez des aliments comme l'ail, le gingembre, l'oignon et les piments forts, qui protègent contre les crises cardiaques et les AVC.
  • Les huiles de poisson aident à réduire la formation de caillots.
  • Augmenter la consommation de poisson.
  • La luzerne, Pau D'arco, le romarin, l'achillée, sont des herbes antioxydantes qui améliorent l'oxygénation du sang.
  • Les piments chili fluidifient le sang, diminuent la pression et améliorent la circulation sanguine et peuvent être combinés avec du gingembre.
  • Le plantain pour faire une pommade, et l'appliquer directement sur la zone affectée. La griffe de chat est utile comme anti-inflammatoire.

Un peu d'exercice !

La consommation de fibres, selon de nombreux érudits, est la meilleure façon de le prévenir, en plus de l'exercice, la pratique du yoga et de se coucher légèrement soulever les membres inférieurs. La constipation doit être évitée en premier lieu. Il convient de purifier le sang des impuretés, de soulager le travail des reins et de prendre des aliments et des plantes qui rendent le sang plus fluide.

Phlébite : Quels aliments sont interdits ?

Pas trop salé !

Les aliments salés entraînent une plus grande rétention d'eau, ce qui exerce une pression excessive sur vos varices. Réduire la consommation de sodium peut vous aider à résoudre ce problème, mais cela pourrait s'avérer délicat, car le sodium est un ingrédient très courant.
Vous pouvez facilement éviter l'excès de sel en vérifiant les données nutritionnelles de n'importe quel aliment emballé, mais si celles-ci ne sont pas disponibles, rappelez-vous que les aliments courants comme les hot dogs et les pizzas en contiennent habituellement, ainsi que la plupart des aliments marinés, en conserve et transformés.

Allégez la pression

Vos veines peuvent s'aggraver lorsque votre corps est sous forte pression. Les stress externes comme l'haltérophilie font partie de cette catégorie, mais certains aliments peuvent avoir le même effet.
Certains aliments peuvent entraîner de la constipation, ce qui exerce une pression excessive sur les veines de votre corps. De nombreux aliments peuvent y conduire, notamment la viande rouge, le chocolat, les amidons et les produits laitiers sont à éviter. La plupart des fruits et légumes le préviennent efficacement la phlébite, mais n'oubliez pas que les bananes peuvent faire l'effet inverse lorsqu'elles sont consommées en grande quantité.

Attention à certaines boissons !

Ce n'est pas seulement la nourriture qui compte ; les boissons affectent aussi vos veines. Buvez de l'eau aussi souvent que possible, car l'hydratation est essentielle au maintien de veines saines. Gardez une bouteille d'eau à portée de la main pour vous aider à en boire davantage. Si vous buvez du lait, essayez de réduire votre consommation de produits laitiers. Il en va de même pour les boissons sucrées et l'alcool.

Peut-on mettre de la glace sur une phlébite ?

Pour aider à soulager la douleur et l'enflure d'une phlébite, il est possible d'utiliser la thérapie par le  froid :

Appliquer du froid (pas glacé) sur la zone affectée. Faites-le jusqu'à 10 minutes aussi souvent que vous en ayez besoin.

  • Chaleur : Utilisez une compresse chaude, comme un coussin chauffant.
  • Froid : Utilisez une compresse froide, comme un sac de glace ou un sac de glace enveloppé dans une serviette mince.

Quels médicaments et traitements médicaux ?

phlébite chaussettes de compression
Chaussettes de compression
  • Prenez des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), comme l'ibuprofène. Dans certains cas, d'autres analgésiques peuvent être prescrits.
  • Garder le membre affecté (bras ou jambe) élevé au-dessus du niveau du cœur, tel qu'indiqué.
  • Portez des bas de compression élastiques (contention) ou des bandages selon les instructions.
  • Ne restez pas assis ou debout pendant de longues périodes. Levez-vous et marchez souvent.
  • Pour aider à traiter un caillot sanguin, un anticoagulant (anticoagulant) peut être prescrit. Si cela est nécessaire, assurez-vous de prendre le médicament exactement comme indiqué.

à lire aussi : Impatiences dans les jambes, comment soigner naturellement ?

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile (de 1 à 5) pour voter

Note Moyenne / 5. Nbre de Votes :

Aucun vote pour le moment, soyez le 1er à voter !

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas été utile !

Donnez-nous la chance de nous améliorer !

Dites-nous comment nous pourrions l'enrichir ?

SPONSORISÉ

Remèdes aux odeurs corporelles

Remèdes contre les odeurs corporelles

guérir des pied d'athlete

Pied d’Athlète : Comment Traiter Naturellement ?