Pièges et Insecticides Efficaces et 100% Bios

Par : | 0 Commentaires | Rédigé le : 01/01/2014 | Modifié le : 03/06/2019 | Categorie : Astuces

insecticides naturels pour le jardin

La biodiversité, le meilleur des insecticides naturels, voyons comment protéger vos plantations en utilisant uniquement les insecticides et répulsifs que nous offre la nature.

Au jardin, il faut favoriser la biodiversité, voici des astuces de grands mère pour aller dans ce sens : Supprimez les insecticides et pesticides chimiques et organisez votre jardin pour y accueillir une faune auxiliaire bénéfique dans la lutte contre les parasites. Voici quelques méthodes plus sûres de lutte antiparasitaire :


MÉTHODES PHYSIQUES DE LUTTE ANTIPARASITAIRE

  • Enlever ou laver les insectes des plantes.
  • Utilisez des couvre-rangs flottants en tissu pour empêcher les ravageurs d’envahir les plantes cultivées (pyrales du chou, les doryphores de la pomme de terre, la plupart des pucerons, l’altise mexicaine, l’altise, la punaise de la courge et le ver de la tomate..) Ce tissu de polyester translucide, blanc et poreux agit comme une barrière contre les insectes, tout en laissant entrer jusqu’à 80 % de la lumière disponible. Vous pouvez acheter des types légers ou lourds – vous voudrez utiliser le plus léger pour lutter contre les ravageurs en été, car il empêchera les insectes d’entrer sans faire cuire vos plantes. Le plus lourd emprisonnerait plus de chaleur et est donc meilleur pour prolonger la saison.
  • Enlever les mauvaises herbes à la main avant qu’elles ne sèment.
  • Déchiqueter les jardins pour prévenir les mauvaises herbes.
  • Enlevez toutes les airelles japonaises qui attirent les souris et les tiques.

SUBSTANCES NON TOXIQUES ET CHALEUR

  • Le sparay à base d’ail est une alternative aux pyréthroïdes tueurs d’abeilles.
  • Limonene comme herbicide pour les petites surfaces (Avenger est une marque).
  • L’application de farine de gluten de maïs sur le gazon en plaques (au début du printemps et à l’automne) empêchera la germination de la digitaire et des mauvaises herbes.
  • Tuez les mauvaises herbes dans les allées et les allées avec une torche au propane ou une solution de vinaigre (1 pinte de vinaigre, 1/4 tasse de sel, 2 c. à thé de savon à vaisselle).
  • Saupoudrez de terre de diatomées autour des fondations et des entrées pour un contrôle non toxique des fourmis.
  • Le lait entier et l’eau (1:2) préviennent l’oïdium.

APPÂTS, PIÈGES, LEURRES NON TOXIQUES

  • Boites à tiques – Tick Control System (info sur www.tickboxcts).
  • Piéger les aleurodes et les pucerons avec des cartes jaunes collantes, une méthode très efficace puisque ces insectes sont attirés par la couleur. Les pièges jaunes attirent les aleurodes, les mouches des fruits, les écailles ailées mâles, les cicadelles, les moucherons, les cochenilles et les mineuses ailées mâles, les thrips, les psyllides et les pucerons ailés.
  • Les pièges blancs attirent les aleurodes, les punaises des plantes, les chrysomèles du concombre et les altises.
  • Les pièges bleu clair attirent les thrips des fleurs.
  • Les sphères rouges attirent les mouches dont les œufs éclosent en mouches des pommes.
  • Les limaces peuvent être piégées avec une soucoupe de bière placée au niveau du sol.
  • Piège à moustique : fabriquez le votre ici
  • Pour les chrysomèles du concombre, utilisez un piège mobile : enveloppez un seau blanc ou tout autre objet de grande taille d’une pellicule alimentaire en plastique collante, puis enduisez le plastique avec Tangle-Trap. Transportez le seau le long des rangs de vignes, en secouant et en brossant les plantes au fur et à mesure que vous avancez. Les coléoptères vont s’envoler et coller aux pièges.

CONTRÔLE BIOLOGIQUE

Apprenez à identifier les « bons » et laissez ces insectes bénéfiques faire leur travail.

  • Les coccinelles se nourrissent de pucerons et les larves de chrysopes vertes se nourrissent d’insectes à corps mou, d’acariens et d’œufs d’insectes.
  • Les punaises épineuses, les araignées, les acariens prédateurs et de nombreux nématodes sont aussi des « alliés » utiles.
  • Les perces-oreilles vous débarrasseront des cochenilles et des pucerons,
  • Le scarabé doré mange les limaces et les larves d’insectes,
  • Les coccinelles contre les pucerons (ce n’est plus un secret !)

PESTICIDES MICROBIENS

  • Bacillus thuringiensis var. galleriae (BTg) est efficace pour lutter contre de nombreux insectes, y compris les scarabées japonais et asiatiques et les scarabées.
  • Les nématodes bénéfiques sont efficaces pour lutter contre tous les types de vers blancs du dendroctone.
  • à lire aussi comment combattre la pyrale du buis

PULVÉRISATIONS D’HUILE HORTICOLE

Pour lutter contre les pucerons, les acariens, les cochenilles, les aleurodes et autres ravageurs.

AVERTISSEMENT. Ces huiles sont non sélectives et tueront les insectes utiles.

SAVONS INSECTICIDES

Efficace contre les aleurodes, les pucerons, les acariens et les thrips. Les cendres de bois limitent également la prolifération des altises et fertilisent les sols.

MISE EN GARDE de ne pas utiliser de savons insecticides sur les chenilles papillons et de nombreuses plantes sont sensibles au savons insecticides.

INSECTICIDES BOTANIQUES

De nombreux extraits naturels de plantes ont des propriétés insecticides. Leur toxicité pour les humains et les organismes non ciblés varie. UTILISEZ-LES AVEC PRUDENCE. Les insectes immatures, y compris les insectes utiles comme les chenilles papillons, sont extrêmement sensibles aux extraits comme le Neem.


REMARQUE : Avec tout insecticide, il est important d’appliquer lorsque les pollinisateurs (abeilles, papillons) ne sont pas actifs et que les fleurs ne sont pas présentes. Les INSECTICIDES SYSTÉMIQUES pénètrent dans le pollen et le nectar, empoisonnant efficacement les abeilles et autres pollinisateurs.

N’UTILISEZ JAMAIS D’INSECTICIDES À LARGE SPECTRE

Optez pour les plantes répulsives

  • Plantez des bordures d’œillets d’Inde tous le long de vos rangs de légumes. La forte odeur qu’ils dégagent éloigne les aleurodes (mouches blanches véritable fléau du potager) et les nématodes (dévoreurs de légumes).
  • Le thym, la sarriette ou la sauge sont aussi de bon repoussoirs et tellement appréciées en cuisine, cultivez-les en bordure.
  • Pour combattre l’Altise, petit coléoptère sévissant d’avril à août, notamment fuchsias, capucines, crucifères…
  • Astuce de Pro : Pulvérisez votre insecticide naturel en diluant dans votre eau d’arrosage, une décoction de tiges et de feuilles d’absinthe.

Recette pour un insecticide naturel

  • Versez une poignée de tiges et de feuilles d’absinthe dans 1 litre d’eau froide.
  • Laissez bouillir 15 mn à couvert.
  • Laissez infuser toute la journée.

Insecticide naturel au soucis

Il n’est pas rare que les paysagistes aiment inclure des rangées de soucis dans leurs plates-bandes, car ces fleurs d’un beau jaune orangé peuvent contribuer à protéger les espèces alentour de divers insectes et parasites, dont les coléoptères, le sphinx de la tomate, la mouche blanche et bien sûr le moustique. Cependant, si vous voulez bénéficier des propriétés insecticides du soucis à d’autres endroits de votre jardin, essayez cette formule simple.

  • Mixez ensemble 1/2 tasse de fleurs de soucis, 1/4 de tasse de coriandre fraîche et une tasse d’eau.
  • Transvasez dans un récipient à couvercle, ajoutez une tasse d’eau au mélange puis réfrigérez 24 heures.
  • Doublez une passoire d’une feuille d’essuie-tout ou d’un filtre à café et égouttez le mélange dans un vaporisateur.
  • Ajoutez  deux tasses d’eau et 1 cuillère à café de liquide vaisselle. Secouez vigoureusement pour bien mélanger.
  • Vaporisez généreusement sur les autres plantes et sur les terrasses (le produit peut tacher les tissus de couleurs claire, mieux vaut donc faire u test sur un endroit peu visible).
  • Ce spray se conserve 1 semaine environ au réfrigérateur.

à lire aussi : Purins végétaux à faire soi-même

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile (de 1 à 5) pour voter

Note Moyenne / 5. Nbre de Votes :

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas été utile !

Donnez-nous la chance de nous améliorer !

Ne ratez plus un seul remède !

Recevez directement dans votre boite aux lettre, les derniers remèdes de grand-mère ou les remèdes de saison. Remplissez ce (petit) formulaire et c'est parti !


Pour aller plus loin…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.