Maison

Punaises de lit : quels traitements pour s’en débarrasser définitivement (insectes, oeufs et larves)

Par Damien P. , le 30/07/2021 , mis à jour le 06/09/2021 - 13 minutes de lecture
quels traitements pour se débarrasser des punaises de lit
()

Ennemi invisible et impitoyable, présent depuis des siècles et causant beaucoup de tracas, ce parasite microscopique reste un problème d’actualité dans le monde d’aujourd’hui. Comment détecter et neutraliser ses nuisibles : les punaises de lit – comment s’en débarrasser, méthodes, produits et remèdes. Et – comment choisir le remède le plus approprié.

Punaise de lit : morphologie, histoire, distribution

La punaise de lit (lat. Cimex lectularius) est un insecte suceur de sang, appartenant à la famille des Heteroptera (Hemiptera), appartenant à la famille des Cimicidae.

Il s’agit d’un synanthrope, c’est-à-dire d’un organisme qui est inextricablement lié à l’homme, à son logement et à ses activités. La punaise de lit est essentiellement un ectoparasite temporaire : elle se nourrit du sang des animaux à sang chaud, dont l’homme. L’un des premiers parasites synanthropiques, dont le premier hôte était probablement une chauve-souris.

éliminer durablement les punaises de lit

Elle est classée dans le groupe des parasites nuisibles des nids des organismes à sang chaud. elle appartient au groupe taxonomique des insectes bipèdes à transformation incomplète Exopterygota, ou développement incomplet – passage par le stade d’œuf, de larve puis d’imago ou « mue imaginale ».

Le cycle de développement complet de la punaise de lit varie de 30-50 à 70-100 jours tout au long de l’année.

À SAVOIR !

Une punaise de lit peut vivre sans repas jusqu’à 1 an et demi, voire 2 ans si les conditions sont favorables (température, abri…). Avant, l’insecte affamé est de taille très réduite et semble presque transparent.

  • Température optimale pour le développement de la population +25 … +30°C, température minimale +12 … +15°C ;
  • Capacité de reproduction : jusqu’à 200-500 spécimens ;
  • Le nombre de générations est illimité : la punaise de lit femelle est capable de pondre jusqu’à 12 œufs par jour, soit jusqu’à 300-500 œufs durant tout son cycle de vie !

Phases phénologiques du développement :

  • Œuf : 4-20 jours ;
  • Larve : 27-30 jours ;
  • Imago : environ 14 mois.
  • Le cycle complet prend jusqu’à 100 jours.

Combien de temps vivent les punaises de lit ? Un adulte peut vivre jusqu’à 14 mois.

Les punaises de lit ont été mentionnées pour la première fois en 400 avant Jésus-Christ. – Aristote a écrit sur ce parasite insidieux, tout comme Pline l’Ancien. Curieusement, on attribue aux punaises de lit la capacité de combattre les maladies du système nerveux, le venin de serpent et d’autres affections (à vérifier ! Sauf si vous voulez soigner le mal par le mal).

On pense que la patrie de la famille des Cimicidae est le Moyen-Orient, d’où les nuisibles ont migré vers le continent européen, puis, avec les conquérants du Nouveau Monde, vers l’Amérique. Il est remarquable que les habitants d’Asie centrale (Turkménistan et Kazakhstan) n’aient fait connaissance avec le synanthropus qu’au XIXe siècle.

À SAVOIR

Le parasite adulte se déplace à une vitesse de plus de 1 m/min ! Et la femelle est capable de boire environ 7 mg de sang à la fois, ce qui dépasse considérablement son poids !

On peut supposer qu’en plus de sa vie synanthropique, entre les 4 murs du logement des humains, l’insecte peut aussi vivre à l’état sauvage : grottes obscures, nids de chauves-souris et d’oiseaux.

Punaises de lit : à quoi ressemblent-elles, espèces, caractéristiques ?

À quoi ressemblent les punaises de lit ?

à quoi ressemble une punaise de lit

La punaise de lit adulte (le stade final du développement) est un insecte qui mesure de 4,2 à 6,5 mm. La taille de l’insecte dépend de la quantité de sang qu’il contient. Une fois saturée, la punaise de lit grossit jusqu’à 6,5 mm et prend une couleur rouge vif.

L’imago est nocturne, le parasite est actif la nuit lorsqu’il recherche des animaux à sang chaud, la nuit il trouve un abri dans les endroits sombres. Cependant, les spécimens affamés peuvent aussi proférer leurs piqûres pendant la journée. L’insecte a une mauvaise vue, mais un sens de l’odorat très développé.

La punaise de lit préfère piquer les zones non couvertes de la peau. Les piqûres sont effectuées avec un proboscis très fin (organe en forme de trompe), et n’est pas perceptible.

Vous ne vous sentez pas l’âme d’un Terminator ou vous préférez utiliser les services d’un professionnel pour identifier et se débarrasser des punaises de lit ? Vous avez raison, c’est de loin la meilleure solution pour les éradiquer complètement.

Des démangeaisons, des gonflements consécutifs à la piqûre sont ressentis en raison de l’effet irritant de la salive de l’insecte, qui pénètre pendant la succion.

Le corps de l’imago est aplati, couvert de poils courts et fins, avec des rudiments d’ailes perdues – les élytres, des plaques ovales situées dans la partie centrale du thorax de l’insecte. Les jambes sont appelées patins, les tarses sont en trois segments. Le pronotum, segment thoracique supérieur avec des bords plus clairs, et des angles saillants en forme de larges lobes.

Les parties buccales de la punaise sont représentées par une trompe à trois segments avec des poils. Les antennes ont quatre segments, et les yeux sont arrondis de façon convexe.

cycle de vie de la punaise de lit
Illustration : Philippe Azzaretti pour Remedes-de-grand-mere.com

L’œuf de la punaise de lit est d’abord blanc, puis jaunâtre, courbé, en forme de gobelet, avec un chapeau sur le dessus.

La larve (nymphe). Elle se distingue par sa taille plus petite que l’adulte, son abdomen arrondi à huit segments, ses pattes bipartites et ses antennes plus courtes.

À quoi ressemblent les punaises de lit femelles et mâles ? Elles diffèrent par la forme de l’abdomen (le mâle est plus asymétrique, la femelle a une extrémité arrondie) et les organes reproducteurs.

Quels est le danger des punaises de lit : Leur nocivité

La punaise de lit est un parasite suceur de sang qui pique les humains, les animaux et les oiseaux. Elle se nourrit de sang, aussi bien les larves que les adultes. Des études ont montré que les punaises de lit peuvent transmettre le typhus, la peste, la tuberculose, la lèpre et d’autres maladies. Cependant, il n’existe pas de données sur la possibilité d’une infection humaine.

En fait, le mal causé par les punaises de lit consiste en une irritation, des démangeaisons et des réactions allergiques à la morsure.

boutons causés par les piqures de punaises de lit : photo

Que faire : Mesures de lutte contre les punaises de lit

Comment se débarrasser des punaises de lit ? Les remèdes ci-dessous sont bons, mais la meilleure mesure est la prévention.

  1. Une bonne hygiène dans la maison, des réparations en temps voulu – en éliminant les fissures dans les murs et les trous éventuels où peuvent s’immiscer des punaises de lit ;
  2. Inspection prudente des meubles et des objets d’occasion pour en détecter la présence éventuelle ;
  3. Inspection des objets peu utilisés et déplacés, valise, vêtements emportés en voyage (l’hôtel est un gros vecteur de contamination).
  4. Considérant que la punaise peut parasiter temporairement tous les animaux à sang chaud, évitez tout contact avec les animaux errants et isolez les animaux domestiques.

Comment se débarrasser des punaises de lit ? Préparations pour l’extermination des ectoparasites – insecticides et acaricides à large spectre.

Les formulations combinées sont considérées comme les plus efficaces – ovicides, larvicides et imagocides par fumigation.

Il existe également des remèdes contre les punaises de lit à action transovarienne (qui réduit la fertilité des femelles des nouvelles générations).

Lire également sur le sujet : punaise de lit : le fléau qui envahit Paris

Comment choisir un produit anti-punaises de lit ? Groupes de produits

Le parasite s’adapte très bien aux préparations toxiques (sprays, poudres, liquides). Plusieurs modes d’action sont utilisés pour une plus grande efficacité :

  • Larvicide – l’action vise à détruire les larves ;
  • Ovicide – action dirigée contre la ponte ;
  • Imagocide – action sur les adultes, éliminant l’éclosion des larves à partir des œufs.

Une distinction est faite selon le degré d’action des remèdes contre les punaises de lit :

  • action de contact – le poison pénètre directement dans le corps du parasite, brise la couche chitineuse, le tégument externe, entraînant ainsi la mort de l’insecte.
  • action intestinale – pénètre dans le tractus intestinal du parasite, entraînant sa mort ;
  • action systémique – combine toutes les méthodes de destruction.

quels produits utiliser pour éliminer les punaises de lit

Comment se débarrasser des punaises de lit : remèdes éprouvés

Comment choisir le remède le plus efficace contre les punaises de lit ? Parmi les pesticides autorisés, les acaricides, distinguent des groupes de préparations et d’agents anti-punaises de lit :

Les pérétroïdes (Cypertethrine, Cyphénothrine, etc.) : ont un effet paralysant immédiat en bloquant la transmission de l’influx nerveux au système nerveux central du parasite, provoquant sa mort.

Parmi les préparations : Cypermethrine KE.

Néonicotinoïdes : Préparations relativement récentes, appartenant aux composés hétérocycliques nitrométhylés, précédemment utilisées en agriculture. En bloquant les récepteurs nicotinergiques dans le système nerveux central, ils provoquent la mortalité des nuisibles.

Parmi les préparations : Thiamethoxam (Actara), Imidaclopride.

Les composés organophosphorés (OPC) constituent un groupe connu depuis longtemps d’insecticides efficaces à base de phosphore pentavalent. Il possède une action ovicide, certains agents neurotoxiques, a des propriétés de pesticide de contact et intestinal.

Parmi les préparations connues de ce groupe, on trouve le Carbofos, Malathion, Fénitrothion, le Chlorpyrifos, Averfos, etc.

Carbamates (dérivés de l’acide carbamique) : affectent le système nerveux central des nuisibles, l’effet est comparable à celui des OPC.

Les produits comprennent Effektiv Ultra, etc.

Inhibiteurs de chitine : détruisent la membrane chitineuse de l’imago, comme le ferait la terre de diatomée.

Et bien d’autres (moins efficaces, d’ailleurs).

ATTENTION

Lors du choix d’un remède (domestique) contre les punaises de lit, il convient d’évaluer son degré de toxicité.

  • Classe I – les préparations les plus toxiques, utilisées par les spécialistes des services sanitaires en cas de forte affection parasitaire ;
  • Classe II – préparations ayant un degré de toxicité relativement élevé, également plus fréquemment utilisées par les professionnels sanitaires ;
  • Classe III – moins dangereux pour l’homme en raison d’une toxicité moindre, il est possible de les utiliser à la maison pour se débarrasser soi-même des punaises de lit ;
  • Classe IV – les produits les moins toxiques.

traiter soi-même les punaises de lit

Comment traiter soi-même les punaises de lit

Comment se débarrasser soi-même des punaises de lit : un plan d’action à la maison.

  • Identifier les lieux d’infestation – les endroits où se cachent les punaises de lit
  • Identifier les zones qui nécessitent un traitement intensif ;
  • Déterminer le nombre de traitements nécessaires.

Où vivent les punaises de lit ?

  1. En cas d’invasion, il est important de procéder à une inspection minutieuse de la partie habitable de l’appartement, en accordant une attention particulière aux zones de couchage (lits, canapés, matelas, housse de couette, housse de coussin…).
  2. Examinez les zones situées sous la literie, sous les tapis, les décorations et les meubles adjacents.
  3. Les lieux d’habitation possibles sont les boiseries, les fissures, les zones situées sous les appuis de fenêtre, derrière les cadres de fenêtre, les tuyaux de chauffage, les tuyaux d’égout, les montants de porte, les sorties de ventilation, les gaines électriques, derrière les interrupteurs muraux etc.
  4. Dans les appartements qui n’ont pas été rénovés récemment, des colonies de punaises de lit peuvent même vivre sous de vieux papiers peints !

Les signes qui mettent en évidence la présence des punaises de lit et de leurs larves qui ne trompent pas – taches noires, œufs blancs, larves jaunes et une odeur particulière dans les endroits où l’invasion est conséquente.

Les infestations de punaises de lit ne peuvent pas être traitées uniquement par des traitements ponctuels surtout si elles sont conséquentes. (Plus d’info sur ecologie.gouv : appelez le 0806 706 806. prix d’un appel local).

les signes d'infestation par des punaises de lit

  • L’inspection et la désinsectisation de l’appartement  (chambre) est effectuée sur tout le périmètre, en le divisant en deux parties (jusqu’à 50 cm sous le plafond et jusqu’à 50 cm du sol). Si nécessaire, retirez les plinthes.
  • Les zones difficiles à atteindre mentionnées ci-dessus sont traitées en profondeur : fissures, zones près des plinthes, joints de tuyaux, etc.
  • Le couchage est démonté, jusqu’au rembourrage du canapé, les matelas, les coutures, les plis sont soigneusement inspectés en profondeur.
  • Les meubles de maison (armoires, etc.) peuvent (doivent) également être traités s’ils sont fortement infestés.
  • Si vous passez l’aspirateur, traitez et jetez le sac aspirateur méticuleusement enfermé dans 2 sacs plastique direction la poubelle.
  • Dans certains cas il est préférable de jeter votre valise ou certains vêtements selon le degré d’infestation et/ou de détérioration (après les avoir traités).

ATTENTION

La literie ne doit pas être traitée avec un produit anti-punaises de lit – elle doit être traitée par traitement thermique.

 

Le traitement peut être effectué selon les instructions – veillez à quitter la pièce pendant le temps indiqué selon les instructions, même si les fenêtres sont ouvertes ou fermées.

Remèdes traditionnels

Les remèdes maison, également appelés « remèdes populaires », sont moins efficaces que la protection chimique et ne peuvent aider que lors d’un début d’infestation d’un appartement. Et dans certains cas. Mais tous les remèdes sont bons pour lutter contre les punaises de lit !

 

Le vinaigre – ne les tuera pas, mais l’odeur repousse les insectes à l’odorat fin. Essuyez toutes les zones accessibles, utilisez une solution à 9% en spray.

Térébenthine – présente une certaine toxicité pour les ectoparasites. Les recettes suivantes sont utilisées :

  • Térébenthine 0,5 l + camphre 20-25 g + alcool 0,5 l ;
  • Térébenthine 0,2 l + paraffine 0,2 l + eau chaude 0,2 l ;
  • Térébenthine, paraffine 100 ml chacune, naphtaline 30 g.

NOTE

Les huiles essentielles (eucalyptus, lavande, huile d’agrumes, huile de sapin) utilisées dans les lampes à parfum peuvent également être utiles pour repousser les ectoparasites.

Il convient de noter que les remèdes ou astuces maison constituent davantage un soutien psychologique, ou réduisent temporairement la population. On ne peut se débarrasser complètement des punaises de lit qu’avec des produits chimiques et une approche approfondie du nettoyage de la maison des hôtes indésirables.

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile (de 1 à 5) pour voter

Note Moyenne / 5. Nbre de Votes :

Aucun vote pour le moment, soyez le 1er à voter !

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas été utile !

Donnez-nous la chance de nous améliorer !

Dites-nous comment nous pourrions l'enrichir ?

Damien P.

Passionné de cuisine, de jardin, de grands espaces et de… bricolage, c'est moi qui vous mitonne les astuces et les trucs de grand-père. Bonne lecture sur remedes-de-grand-mere.com

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.