Purins végétaux… à faire soi-même

Le : 20 janvier, 2014 | Vu 15 366 fois

Engrais naturels à faire soi-même

Purin d’orties

Fertilisant hors normes, il stimule la croissance des végétaux et renforce leur défense face aux parasites. Excellent répulsif contre les limaces et les pucerons et les araignées rouges. Des pulvérisations fréquentes de purin d’ortie (dilué à 5 %) sur le revers des feuilles (insister aussi sur les jeunes pousses) sont très efficaces contre tous les parasites.


Fabriquer son purin d’ortie “maison”

Un engrais et insecticide naturel tout-en-un

– Faites macérer 1 kg d’orties séchées, hachées grossièrement dans 10 litres d’eau (récipient métal interdit), pendant 15 jours, à une température clémente (18-20°). Pour favoriser un effet fongicide et insecticide, faites la macération pendant 24h seulement.

Purin de pissenlits

Stimulant de croissance pour vos plantes et plantes fleuries

– Faites macérer 2 kg de pissenlits (racines compris) pour 10 litres d’eau pendant 8 jours
– Arrosez le sol au printemps avec ce purin (1 volume de purin pour 5 volumes d’eau).

Purin de consoude

Pour favoriser la croissance des plantes, excellent fertilisant pour les plantes à fleurs (en période de floraison)

Moins riche en azote que le purin d’ortie, le purin de consoude concentre en revanche beaucoup plus de minéraux et d’oligo-éléments.
– Faites macérer 1 kg de feuilles de consoude fraîches hachées grossièrement dans 10 litres d’eau pendant 10 jours à une température clémente (18-20°).
– Filtrez. Récupérez
– Utilisez directement en pulvérisation sur le feuillage ou servez-vous de ce purin (1 volume de purin pour 4 volumes d’eau) au potager, au pied de vos tomates, courges, fraisiers et autres fruits rouges, haricots verts…

Purin de prêle

Formidable pour le traitement préventif contre la maladie des taches noires sur le rosier, la cloque du pêcher, la rouille, le botrytis et le mildiou. Très efficace aussi en pulvérisation en traitement préventif et curatif pour les plantes atteintes de d’oïdium.
– Faites macérer 1 kg de tige de prêle finement coupées dans 10 litres d’eau, pendant 8 jours. Faites bouillir 20 mn. Laissez reposer 12 h.

Purin d’angélique

Vigueur et vitalité pour vos plantes

– Faites macérer 1 kg d’angélique dans 10 litres d’eau, pendant 8 jours.

Purin de rhubarbe

– Préparez une infusion de rhubarbe, très efficace en prévention contre la hernie du chou (maladie causée par un champignon qui peut subsister plusieurs années dans le sol). Arrosez vos choux une fois par semaine avec une infusion de feuilles de rhubarbe pendant un mois après leur plantation.
– Versez 500 g de feuilles de rhubarbe fraîches dans 5 litres d’eau bouillante. Faites à nouveau bouillir 2 minutes. Puis laissez infuser pendant une journée à couvert
– Mettez en bouteilles de verre. Fermez hermétiquement et étiquetez. Stockez dans une pièce aérée et fraîche à l’abri de la lumière.

Purin de Sureau

Engrais / insecticide / Répulsif

Ingrédients

  • 1 kg de feuilles
  • 10 L d’eau de pluie

Placer les feuilles au fond d’un récipient, ajouter l’eau et fermer. Laisser macérer le tout pendant 2 à 3 jours pour l’engrais ou le répulsif et pendant environ 10jours pour l’insecticide. Filtrer avant utilisation.
Pour l’insecticide, on peut également ajouter les tiges souples, les fleurs et les fruits.

Utilisation du purin de Sureau comme engrais
Diluer le purin à 10% (1 L de purin pour 10 L d’eau de pluie).
Arroser les plantes qui en ont besoin avec cette dilution pour stimuler leur croissance.

Utilisation du purin de Sureau comme insecticide
Pulvériser pur sur les plantes tous les 8 jours en cas d’attaques. Ces pulvérisations se font uniquement par temps sec.

C’est un insecticide efficace contre l’altise, le puceron et la chenille.

Utilisation du purin de Sureau comme répulsif
Arroser les racines des végétaux avec le purin pur pour les protéger.

C’est un répulsif efficace pour éloigner les pucerons, les campagnols, les mulots et les taupes.

 

à voir aussi : Elaborez vos pièges, répulsifs et insecticides naturels

 

 

 



Pour aller plus loin…



Commentaires (2)

  1. posted by savreux on 22/09/2015

    Bonsoir,
    Je me pose la question: la consoude et la pulmonaire étant de la même famille, puis-je faire du purin de pulmonaire ?

    • posted by Mamie Net on 23/09/2015

      Bonjour, c’est une très bonne question, je pense que cela fonctionne aussi (comme beaucoup de purins végétaux), peut être moins “puissant”, mais tout aussi bon… Tenez-nous au courant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La modération des commentaires est activée. Votre commentaire peut prendre un certain temps avant d'apparaître.