Jardin

Purins végétaux : Les Recettes pour les faire soi-même. Purin d’ortie, consoude, prêle…

Par Phil A. , le 20/01/2014 , mis à jour le 18/09/2021 , 2 commentaires — Printemps - 6 minutes de lecture
Engrais naturels à faire soi-même
()

Vous êtes à la recherche d’une recette d’engrais naturel pour renforcer vos plantations fleuries, fruitières et pour vos légumes ? Les purins végétaux protégeront votre jardin des maladies et augmenteront votre production… Voici comment les préparer vous-même.

Purin d’orties

Une des astuces les plus utilisées par les jardiniers, ce fertilisant hors normes, stimule la croissance des végétaux et renforce leur défense face aux parasites. Excellent répulsif contre les limaces et les pucerons et les araignées rouges. Des pulvérisations fréquentes de purin d’orties (dilué à 5 %) sur le revers des feuilles (insister aussi sur les jeunes pousses) sont très efficaces contre tous les parasites.

Fabriquer son purin d’ortie « maison », un engrais et insecticide naturel tout-en-un

  1. Faites macérer 1 kg d’orties séchées, hachées grossièrement dans 10 litres d’eau (récipient métal interdit),
  2. Laisser poser pendant 15 jours, à une température clémente (18-20°).
  3. Pour favoriser un effet fongicide et insecticide, faites la macération pendant 24h seulement.

Purin de pissenlits

recette de purin de pissenlit

Pour stimuler le développement pour vos plantations

  1. Faites macérer 2 kg de pissenlits (racines compris) pour 10 litres d’eau pendant 8 jours
  2. Utilisez en arrosage du sol au printemps avec ce purin (1 volume de purin pour 5 volumes d’eau).

Purin de consoude

recette de purin de consoude

Pour favoriser le développement des plantations, excellent fertilisant pour les plantes fleuries (en période de floraison)

  1. Moins riche en azote que le purin d’ortie, le purin de consoude concentre en revanche beaucoup plus de minéraux et d’oligo-éléments.
  2. Faites macérer 1 kg de feuilles de consoude fraîches hachées grossièrement dans 10 litres d’eau pendant 10 jours à une température clémente (18-20°).
  3. Filtrez. Récupérez
  4. Utilisez directement en pulvérisation sur le feuillage ou servez-vous de ce purin (1 volume de purin pour 4 volumes d’eau) au potager, au pied de vos tomates, courges, fraisiers et autres fruits rouges, haricots verts…

Purin de prêle

recette de purin de prêle

Formidable pour le traitement préventif contre la maladie des taches noires sur le rosier, la cloque du pêcher, la rouille, le botrytis et le mildiou. Très efficace aussi en pulvérisation en traitement préventif et curatif pour les cultures atteintes de d’oïdium.

  1. Faites macérer 1 kg de tige de prêle finement coupées dans 10 litres d’eau, pendant 8 jours.
  2. Et Faites une sorte de décoction en faisant bouillir la mixture 20 mn. Laissez reposer 12 h.

Purin d’angélique

comment faire du purin d'angélique

Vigueur et vitalité pour vos plantes

  • Faites macérer 1 kg d’angélique dans 10 litres d’eau, pendant 8 jours.

Purin de rhubarbe

recette de purin de rhubarbe

  1. Préparez une infusion de rhubarbe, très efficace en prévention contre la hernie du chou (maladie causée par un champignon qui peut subsister plusieurs années dans le sol). Arrosez vos choux une fois par semaine avec une infusion de feuilles de rhubarbe pendant un mois après leur plantation.
  2. Versez 500 g de feuilles de rhubarbe fraîches dans 5 litres d’eau bouillante. Faites à nouveau bouillir 2 minutes. Puis laissez infuser pendant une journée à couvert
  3. Mettez en bouteilles de verre. Fermez hermétiquement et étiquetez. Stockez dans une pièce aérée et fraîche à l’abri de la lumière.

Purin de Sureau

recette de purin de sureau

Stimulateur de pousse / insecticide / Répulsif

Ingrédients

  • 1 kg de feuilles
  • 10 L d’eau de pluie

Préparation

  1. Placer les feuilles au fond d’un contenant, ajouter l’eau et fermer.
  2. Laisser macérer le tout pendant 2 à 3 jours pour l’engrais ou le répulsif et pendant environ 10 jours pour l’insecticide.
  3. Filtrer avant utilisation.

Pour l’insecticide, on peut également ajouter les tiges souples, les fleurs et les fruits.

  • Utilisation du purin de Sureau comme engrais
    Diluer le purin à 10% (1 L de purin pour 10 L d’eau pluviale).
    Arroser les plantes qui en ont besoin avec cette dilution pour stimuler leur développement.
  • Utilisation du purin de Sureau comme insecticide
    Pulvériser pur sur les plantes tous les 8 jours en cas d’attaques. Ces pulvérisations se font uniquement par temps sec.
    C’est un insecticide efficace contre l’altise, le puceron et la chenille.
  • Utilisation du purin de Sureau comme répulsif
    Arroser les racines des végétaux avec le purin pur pour les protéger.
    C’est un répulsif efficace pour éloigner les pucerons, les campagnols, les mulots et les taupes.

à lire aussi : Elaborez vos pièges, répulsifs et insecticides naturels

Quel purin pour quelle utilisation ?

Voici un tableau récapitulatif sur l’utilisation de vos purins végétaux pour vous y retrouver plus facilement :

Plante Propriétés Emploi
Angélique (Angelica archangelica) Stimulant Dilué à 10 %. Pulvérisé pur sur le sol, il stimule vos plantes en renforçant les racines.
Consoude (Symphitum officinalis et x uplanticum) Fertilisant et stimulant Dilué à 20 % en arrosage ou à 5 % en pulvérisation foliaire.
Riche en potasse et en bore, favorise une bonne mise à fruit.
Les feuilles fraîches s’utilisent aussi en mulch (couverture du sol) ou comme activateur de compost.
Ortie (Urtica dioica) Fertilisant, stimulant
et insectifuge
Dilué à 20 % en arrosage, en pulvérisation foliaire, ou pour le pralinage des racines.
Activateur de compost.
Infusion (1 kg  dans 10 litres pendant 12 heures) diluée à 10 %, insectifuge contre pucerons, acariens, carpocapse.
Prêle des champs (Equisetum arvense) Fongicide Dilué à 20 %. Préventif et parfois curatif contre de nombreuses maladies cryptogamiques (mildiou, oïdium, tavelure, cloque…). Riche en silice, qui renforce les tissus des plantes.
Rhubarbe (Rheum rhaponticum) Insectifuge Pulvérisez à 3 reprises pour repousser pucerons, chenilles et larves ainsi que les limaces (également les feuilles séchées et broyées sur le sol).
Sureau (Sambucus nigra) Répulsif Arrosez vos rangs de légumes de cette préparation pour lutter contre les taupes, campagnols et autres rongeurs.

Chaque purin a un ou plusieurs usages

  • Fertilisant : qui enrichit et nourrit la plante ou son substrat.
  • Fongicide : qui détruit les champignons parasites.
  • Insecticide : qui détruit les insectes nuisibles.
  • Insectifuge : qui éloigne les insectes.
  • Stimulant : qui renforce la plante.

6 recettes de purins végétaux

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile (de 1 à 5) pour voter

Note Moyenne / 5. Nbre de Votes :

Aucun vote pour le moment, soyez le 1er à voter !

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas été utile !

Donnez-nous la chance de nous améliorer !

Dites-nous comment nous pourrions l'enrichir ?

Phil A.

Moi-même, fondateur de Remèdes-de-grand-mere.com, passionné de sport, de nature et de remèdes naturels, Ma passion dévorante pour les médecines alternatives et les choses simples, m'ont poussées à créer ce site.

Commentaires

Le 22/09/2015 à 20:50, savreux a dit :


Bonsoir,
Je me pose la question: la consoude et la pulmonaire étant de la même famille, puis-je faire du purin de pulmonaire ?


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 23/09/2015 à 09:21, Mamie Net a dit :


Bonjour, c'est une très bonne question, je pense que cela fonctionne aussi (comme beaucoup de purins végétaux), peut être moins "puissant", mais tout aussi bon… Tenez-nous au courant !


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.