Cuisine

Quels aliments ne doit-on jamais laver avant de les manger

Par Agnès P. , le 21/02/2021 — 10 minutes de lecture
quels aliments ne jamais laver et lesquels faut-il absolument laver avant de les cuisiner ou les préparer
()

Les notions d’hygiène que l’on nous a appris dans notre enfance, influencent notre rapport au nettoyage de nos aliments avant de les cuisiner. Mais savez-vous que certains aliments ne devraient jamais être nettoyés avant d’être préparés et consommés ? Le lavage de certains aliments entraîne la propagation de bactéries ou peut, à moindre mal, leur faire perdre toute saveur.

Alors que ce soit pour des raisons sanitaires ou gustatives, ,voici comment préparer correctement les aliments pour la cuisine, et éviter les erreurs que nous faisons hélas tous les jours. Alors si vous ne voulez pas vous retrouver avec une intoxication alimentaire ou perdre inutilement la saveur de vos aliments ces conseils devraient vous changer la vie…

 

Les aliments qui ne doivent surtout pas être passés sous l’eau avant de les cuisiner pour les manger

1. Oeufs

faut-il laver les oeufs avant de les consommer ?

Les œufs sont souvent traités avec une substance spéciale pour empêcher les micro-organismes de pénétrer leur coquille. L’eau détruit en fait ce film protecteur. Ce n’est donc pas une bonne idée de les laver.

Les coquilles d’œuf doivent être lavées à l’eau chaude, car elles peuvent « tapisser » le système digestif de microbes pouvant être responsable d’une infection intestinale causée par une bactérie, la salmonella. Si l’œuf est frais et que la coquille est intacte, ce traitement est suffisant.

Il est important de laver les œufs juste avant la cuisson, et non pas avant de les mettre au réfrigérateur après l’achat, sinon vous risquez de détruire le film protecteur de la coquille et de laisser les bactéries y pénétrer.

2. Poulet

ne pas laver le poulet cru : cela projette des bactéries partout dans la cuisine

Les poulets sont immunisés contre de nombreuses maladies qui sont dangereuses pour les humains, et certaines même sont mortelles. Ainsi, leur viande est un réceptacle à bactéries et beaucoup de gens pensent que rincer à grande eau le poulet est une solution.

Complètement faux !

De cette façon, les bactéries se retrouveront dans l’évier, sur le comptoir et peut-être sur les ustensiles par le biais d’éclaboussures d’eau, ce qui est inévitable, et une éventuelle contamination ne fera qu’empirer.

Si vous avez retiré le poulet de l’emballage, vous devez vous laver les mains et le faire cuire immédiatement après. La seule façon de rendre le poulet exempt de bactéries est de le cuire correctement !

ATTENTION !

Les bactéries présentes sur le poulet cru sont dangereuses pour notre santé. Parmi elles, la plus connue est la salmonelle. 

Si vous mettez votre poulet directement en contact avec la chaleur, tous les germes seront anéantis. Selon les dires des chefs cuisiniers de renommée mondiale, il est préférable de faire bouillir le poulet deux fois : après ébullition, changez l’eau et recommencez jusqu’à ébullition.

3. La viande

il ne faut pas laver la viande crue, il faut l'éponger avec une serviette en papier sinon elle perd toute sa saveur

Les chefs ne lavent pas non plus la volaille, le bœuf, le porc, l’agneau ou le veau crus pour la même raison. D’une part, la viande lavée change de goût lorsqu’elle est rôtie par la suite et, d’autre part, ce procédé n’est pas toujours sûr en raison d’une possible contamination croisée, les bactéries de la viande crue pouvant se propager aux surfaces de la cuisine ou à d’autres aliments lorsqu’ils sont lavés.

Une cuisson appropriée de la viande et de la volaille pendant le rôtissage, le braisage et la grillade peut tuer les micro-organismes. Cependant, si la viande contient des contaminants visibles, il faut bien sûr les éliminer à l’eau courante, puis éponger la viande avec une serviette jetable.

CONSEIL

Avant la cuisson, retirez le sang de la viande elle-même et toute humidité résiduelle de sa surface en utilisant des serviettes en papier ou des serviettes de table. Ensuite, lavez-vous les mains à l’eau et au savon sous l’eau chaude.

4. Pâtes et riz

ne pas laver les pâtes avant la cuisson pour que la sauce adhère

Il est difficile de dire exactement qui a décidé que les pâtes devaient être lavées. Les chefs considèrent cette procédure comme un sacrilège, car l’eau prive le produit d’amidon, ce qui lui permet de mieux absorber la sauce. Bref ! Les pâtes, on l’a vu, ne devraient jamais être lavées (ni avant, ni après cuisson !).

Exception : Vous ne pouvez laver les pâtes qu’après les avoir fait cuire et, dans le cas où vous en feriez une salade ou des nouilles poêlées.

Avec le riz, ce n’est pas tout à fait la même chose : le rinçage dépend du plat pour lequel vous le cuisinez et du type de riz que vous utilisez.

Pour du riz nature, il est recommandé de faire plusieurs rinçages, jusqu’à qu’il n’y ait plus de dépôt blanc dans l’eau. Non pas par besoins sanitaires, mais ainsi, votre riz ne sera pas du tout collant.

5. Champignons

Sacrilège, ne pas laver les champignons, ils vont être tout flotteur ! Non, préférez gratter lia terre avec un couteau et coupez un morceau de pied, mais pas tout, c'est le meilleur

Ne pas submerger ou faire tremper les champignons pendant longtemps : ils sont très absorbants. Il est préférable de les rincer et de les sécher avec un essuie-tout. Ne faites cela que juste avant de les cuisiner. Sinon, le produit s’abîmera et ne sera pas aussi ferme et goûtu.

Certains chefs vous diront et je suis d’accord : Halte au crime ! Ne surtout pas laver les champignons, au risque qu’ils soient tout flotteux ! Non, préférez gratter la terre collé au pied à l’aide d’un couteau et coupez une lamelle du bout du pied, mais pas tout attention, c’est là qu’est concentré le goût du champignon !

Les aliments qu’il faut laver absolument avant la préparation ou la consommation

1. Légumes

il faut rincer et brosser les legumes

Les fruits et légumes peuvent parfois contenir des bactéries et des virus, comme E. coli, la salmonelle et la listeria. Ces bactéries et virus peuvent se retrouver sur les cultures par l’intermédiaire de l’eau de pulvérisation, par exemple. Heureusement, cela n’arrive pas très souvent. Bien qu’il ne soit pas toujours possible de se débarrasser de toutes les bactéries, on peut réduire considérablement le risque de contracter une infection alimentaire.

Il est péférable de laver les fruits et légumes sous le robinet avant de les manger. Un bon lavage sous l’eau courante suffit. Vous rincerez ensuite la saleté et la poussière. Il n’est pas nécessaire d’utiliser du savon ou du détergent. Ils ne seront pas très propres.

Il existe quelques règles générales sur la manière de laver les légumes et les fruits : indépendamment qu’il aient des pelures ou pas, ils sont toujours rincés à l’eau sous le robinet ou au jet doux pour le lavage au-dessus d’une passoire.

Vous ne devez pas laisser ces produits sous l’eau pendant trop longtemps, sinon ils perdront leurs vitamines (cela vaut en particulier pour les légumes verts). La minutie du lavage ne doit pas en souffrir, mais elle ne doit pas non plus l’emporter (par exemple, en utilisant du savon ou du détergent à vaisselle) n’en vaut pas la peine : il y a un risque de ne pas bien rincer la mousse et de consommer des produits chimiques en même temps que le légume.

Les carottes, les pommes de terre, les betteraves, les radis et les divers légumes-racines doivent d’abord être trempés dans de l’eau chaude et brossés à l’aide d’une brosse pour éliminer les pesticides.

Ensuite, les légumes doivent être rincés à l’eau chaude puis à l’eau froide. Il est recommandé de laver les concombres, les tomates, les aubergines, les courgettes et les poivrons à la main à l’eau courante, éventuellement avec une brosse. Pour le chou blanc, vous devez enlever les feuilles supérieures contaminées, après quoi vous pouvez le rincer à l’eau courante.

Et pour les légumes préemballés, regardez l’emballage. Si l’emballage indique que le légume a déjà été lavé, comme dans le cas de la laitue précoupée, il n’est pas nécessaire de le laver à nouveau.

2. Herbes aromatiques

faut-il passer les herbes fraiches sous l'eau ?

Pour les herbes fraîches, avant le traitement à l’eau, enlever les racines, les tiges, couper les feuilles jaunies. Parfois pour l’aneth, les épinards, l’oseille, le persil – en particulier ceux qui poussent dans un potager domestique – il est plus difficile d’éliminer le sable et de la poussière au lavage, de sorte qu’ils peuvent être lavés dans un grand récipient avec de l’eau froide (éventuellement salée).

Il est préférable de répéter le processus plusieurs fois pour permettre à la saleté de se déposer. Et seulement après cela, les herbes peuvent être lavées sous l’eau courante. Puis les faire sécher sur une serviette.

3. Fruits

faut-il laver les fruits même si on les épluchent

 

On pense souvent que certains fruits n’ont pas besoin d’être lavés, car leur peau est de toute façon pelée – cela vaut pour les agrumes, les courges. Cependant, il est recommandé de laver tous les fruits importés pour éliminer les conservateurs de surface.

Cela peut se faire sous l’eau courante, si le fruit est recouvert de cire ou de paraffine – il vaut mieux le laver avec une brosse. Les pastèques et les melons doivent également être lavés sous le robinet avant d’être coupés en tranches. Les agrumes peuvent être rincés à l’eau chaude : si vous comptez utiliser le zeste plus longtemps, ce n’est qu’un plus.

4. Céréales

laver les céréales avant cuisson

Les avis sont partagés sur le lavage des céréales, même parmi les cuisiniers. La plupart des céréales (à l’exception de la semoule, des flocons d’avoine) sont lavées avant la cuisson.

À laver avec beaucoup de précautions : le millet et l’orge, pour enlever tous les sédiments. Le sarrasin est également lavé. Le sarrasin est également lavé.

Comment laver le gruau ?

Vous pouvez verser deux fois plus d’eau que le gruau dans un pot ou un récipient, remuer avec une spatule et verser sur une passoire. En fonction des impuretés, l’action est répétée 2 à 3 fois.

5. Cacahuètes, amandes et fruits secs

laver fruits secs amandes et cacahuettes

Ces aliments sont considérés comme faisant partie des aliments les plus sales. C’est particulièrement vrai pour ceux qui sont vendus en vrac.

Bien qu’ils soient vendus sans la peau, les fruits secs sont souvent vendus au gramme près. Cela signifie que vous ne pouvez jamais savoir dans quoi ils ont été stockés pour le transport ou la pesée. Il est toujours recommandé de les laver avant de les utiliser.

Mais même si vous les avez achetés dans un bel emballage, vous devez laver les fruits secs, et mieux encore, les faire tremper pendant quelques heures.

Les amandes doivent de préférence être lavées – à la fois dans leur coque et pelées. Au minimum, le traitement thermique est obligatoire. Cela est dû au fait qu’elles sont souvent expédiés dans des sacs et stockés sur des étagères ouvertes, il est donc préférable de les nettoyer, même sommairement. Ces noix doivent être séchées au four ou dans une poêle après avoir été lavées, après quoi elles peuvent être consommées ou ajoutées à tous les plats et pâtisseries.

ne lavez surtout pas ces aliments avant de les cuisiner

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile (de 1 à 5) pour voter

Note Moyenne / 5. Nbre de Votes :

Aucun vote pour le moment, soyez le 1er à voter !

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas été utile !

Donnez-nous la chance de nous améliorer !

Dites-nous comment nous pourrions l'enrichir ?

Agnès P.

Articles rédigés par Agnès Pesenti, fondatrice de l'association En route ! qui conçoit et anime des ateliers, stages, conférences et animations sur les épices du monde. Retrouvez mes articles sur les épices.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.