10 façons d’équilibrer les hormones naturellement

Par : | 2 Commentaires | Le : 10/02/2016

2016-02-10 Remèdes de Grand-Mère

Le mot “hormone” est souvent utilisé dans la culture populaire comme une référence à l’humeur ou plus précisément à des sautes d’humeur telles que celles rencontrées par les adolescents ou les femmes enceintes, mais le système endocrinien humain fait beaucoup plus que le contrôle du tempérament. Voyons ici les méthodes naturelles de réguler le système hormonal.

Les hormones sont le groupe de produits biochimiques de notre corps qui régulent la croissance et le développement, la libido et la fonction de reproduction, le métabolisme, et aussi (oui) l’humeur. Lorsque ces messagers chimiques deviennent déséquilibrés, nous faisons l’expérience de tout un lot de problèmes de santé. Un tel déséquilibre peut présenter des symptômes comme l’irritabilité, la mauvaise digestion, la fatigue et la prise de poids, dont beaucoup sont souvent attribués à d’autres causes. Lorsqu’ils sont mal traités, ces problèmes persistants peuvent être très frustrants et finalement décourageants.


Déséquilibre hormonal : Les remèdes naturels

Heureusement, il y a beaucoup de méthodes simples et naturelles que vous pouvez utiliser pour équilibrer vos hormones et simultanément améliorer de nombreux autres aspects de votre santé, en voici dix des meilleures d’entre elles !

equilibrer les hormones

1. Choisissez bien vos huiles végétales

Le corps humain puise dans les graisses qu’il se sert comme blocs de construction pour créer des cellules saines. Des études ont prouvé qu’une surabondance d’acides gras polyinsaturés, tels que ceux trouvés dans certains légumes, le canola, l’arachide et les huiles de soja, ainsi que la margarine ont le potentiel de causer un certain nombre de problèmes de santé désagréables englobant les divers degrés de déséquilibre hormonaux. Les acides gras polyinsaturés sont moléculairement instables et plus sensibles à l’oxydation que les autres graisses alimentaires. En l’absence de graisses stables plus appropriées, le corps humain est obligé d’utiliser des acides gras polyinsaturés pour réparer et construire les nouvelles cellules. Une telle activité peut conduire à une mutation de la cellule qui à son tour provoque un dysfonctionnement des hormones.

Les alternatives aux huiles riches en acides gras polyinsaturés comprennent l’huile d’olive vierge (non cuite), l’huile d’avocat, le vrai beurre et  l’huile de noix de coco (voir ci-dessous.)

2. Profitez d’une dose quotidienne d’huile de coco

L’huile de coco est considéré par de nombreux amateurs de vie naturel et de professionnels de santé comme la plus saine de graisses saturées qu’une personne peut manger. Parmi les avantages de l’huile de coco vierge est sa capacité d’équilibrer la fonction thyroïdienne par la promotion de la transformation du cholestérol en prégnénolone, l’un des blocs de construction qu’utilise notre corps pour produire des hormones. Comme si cela ne suffisait pas, l’huile de coco contient également des triglycérides à chaîne moyenne (TCM), une forme particulière de cette graisse qui aide notre corps à maintenir un poids de santé en augmentant les niveaux de métabolisme et d’énergie. Plus d’énergie signifie un corps plus fort et une plus grande capacité à effectuer des tâches au jour le jour, ce qui laisse plus de temps libre pour des activités ludiques, la relaxation et le sommeil,  trois choses qui peuvent avoir un impact positif considérable sur le bonheur et le bien-être.

L’huile peut être extraite à partir de la noix de coco par divers procédés différents. Pour la meilleure composition de saveur et de nutriments, choisissez l’huile de noix de coco vierge pressée à froid ou humide-blanchie. (évitez celle où l’on a retiré son parfum).


3. Supplément de magnésium

Il est impossible pour la plupart des individus de combler ses besoin en magnésium par la seule nourriture quotidienne. Heureusement, il existe des suppléments pour combler cette lacune. Pour la promotion de l’équilibre hormonal, vous devrez peut-être donner à votre corps un coup de pouce de magnésium. Au milieu de sa longue liste de bienfaits pour la santé, le magnésium possède trois grands bienfaits sur la régulation hormonale. Tout d’abord, le magnésium aide votre corps à synthétiser l’acide ribonucléique (ARN) et l’acide désoxyribonucléique (ADN) qui sont littéralement les blocs constitutifs de la vie. Le magnésium aide également votre tube digestif à assimiler les protéines et les graisses qui sont nécessaires pour la production d’hormones saines. Enfin, le magnésium est un précurseur de la production de sérotonine (On est déprimé lorsqu’on est en carence).

Les suppléments de magnésium peuvent être trouvés sous plusieurs formes différentes.

4. Absorber de la vitamine D

Ce n’est pas pour rien si le soleil nous procure une sensation de plaisir (sauf en cas d’exposition excessive), les bains de soleil ont été l’un des passe-temps favoris du règne animal aussi longtemps que l’on puisse remonter sur cette planète. La vitamine D est naturellement produite par la réaction photochimique qui se produit dans les cellules de la peau quand elles sont exposés à la lumière du soleil, ou plus spécialement aux rayons ultraviolets B de la lumière du soleil. La vitamine D se lie à une protéine présente dans le sang, puis se déplace à travers le système circulatoire jusqu’aux divers organes (le cerveau, le cœur, les organes reproducteurs, les intestins, les os, les reins, etc.) créant ainsi une régulation des fonctions essentielles telles que la production de l’ADN / ARN, le système immunitaire et les systèmes neuromusculaires, et la production d’hormones. Sans elle, notre système endocrinien est handicapé. Essayez de sortir au soleil un peu plus souvent. Faites de l’exercice à l’extérieur quand vous le pouvez. Sinon, vous devez au moins prendre un supplément qui contient de la vitamine D.

5. Mangez plus de gélatine

Cela peut paraître stupide pour certains, mais de manger de la gélatine (la vraie gélatine, pas du genre de celles transformées trouvées dans de nombreux desserts commerciaux) peut faire des merveilles pour équilibrer naturellement vos hormones. La gélatine contient du calcium, du magnésium et du phosphate, des minéraux qui favorisent la digestion et une production d’hormones en bonne santé. Assurez-vous d’acheter de la gélatine certifiée, exempte de produits chimiques nocifs, comme certaines de ces toxines que l’on trouve dans les aliments transformés responsables des perturbations du système endocrinien ! (voir notre recette : Préparer soi-même son bouillon d’os)

6. Eviter les toxines

Les toxines présentes dans les matières plastiques, les nettoyants ménagers et les pesticides peuvent interférer la fonction hormonale en imitant les hormones que votre corps a besoin pour fonctionner correctement. Évitez la cuisson des aliments dans des récipients en plastique et remplacez les barquettes boites en plastique par des bocaux en verre. Échangez vos pots et vos casseroles recouvertes de Téflon pour de la fonte ou de l’acier inoxydable. Essayez aussi de ne consommer que des fruits et légumes biologiques. De même, remplacer les produits chimiques comme l’ammoniac et l’eau de Javel avec les nettoyants ménagers entièrement naturels. Enfin, éliminer les toxines de l’eau du robinet à l’aide d’une osmose inverse ou filtre à charbon actif.

réduire le café pour réguler les hormones

7. Réduire la caféine

Ce point sera peut-être un conseil difficile à suivre pour beaucoup de gens, mais trop de caféine dans le sang peut aggraver un déséquilibre endocrinien existant. Si vous n’êtes pas disposé à éliminer complètement la caféine de votre alimentation, essayezau moins de la réduire. Dirigez-vous ver des thés sans caféine ou à faible taux de caféine à base de plantes au lieu du café. Évitez les sodas contenant de la caféine, car ils peuvent causer encore plus que de problèmes hormonaux. Commencez lentement si vous buvez actuellement beaucoup de café, de thé noir. Même une boisson de moins par jour contenant de la caféine peut avoir un impact positif sur la santé de vos hormones.

8. Dormez suffisamment

Le manque de sommeil ajouté stress sur votre corps, entrave gravement la capacité de votre système endocrinien de se régénérer et de réguler les hormones saines. Il y a beaucoup de facteurs qui peuvent contribuer à l’incapacité d’une personne ) se reposer, la mauvaise alimentation et le manque de temps sont les deux plus fréquents. Si vous avez du mal à trouver le sommeil ou à avoir un sommeil de qualité, essayez ces petits conseils pour une nuit de sommeil parfaite.

9. De l’exercice oui, mais…

Il y a une fausse idée populaire qu’un entraînement dur et solide est l’une des clés de la régulation naturelle des humeurs. La réalité est que l’activité cardio-vasculaire excessive peut réellement avoir un impact négatif sur un système endocrinien déjà souligné. Au lieu de cela, tentez plutôt le jogging, la natation, ou même quelque chose d’aussi simple que d’aller faire une promenade dans le parc pour une séance d’entraînement qui sera à la fois réducteur de stress et bon pour votre cœur.

10. Attention au déséquilibre en leptine

Le déséquilibre à la leptine est un autre problème commun qui provoque des perturbations hormonales, en particulier chez les individus en surpoids. Parce que cette hormone est directement liée au métabolisme des graisses stockées, le seul symptôme le plus évident de déséquilibre en leptine sont des fringales fréquentes. Si vous êtes enclin au “petits creux” répétitifs et aux fringales nocturnes puissantes, (souvent pour des aliments riches en calories, glucides et lipides) vous pouvez avoir développé une résistance à la leptine. Pour commencer le processus d’inversion de déséquilibre à la leptine, commencez en évitant les aliments comme le sirop riche en fructose de maïs, les glucides simples (pain blanc, riz blanc, sucre blanc), et de grandes quantités de grains. Lorsque vous achetez des provisions, restez loin des aliments emballés. Au lieu de cela, optez pour des produits non transformés et les viandes qui sont riches en protéines et en graisses saines comme le saumon, le thon, le maquereau, le bœuf nourri à l’herbe, les olives, les avocats, et les œufs (l’oeuf entier, et pas seulement les blancs !), la lutte contre l’envie de grignoter ne fera qu’aggraver le problème. Au lieu de cela, essayez de manger des petits repas équilibrés chronométrés à environ 4 heures d’intervalle. Cela reconditionnera votre corps à un programme d’alimentation saine. (lire : astuces anti-fringales)

La réparation d’un déséquilibre hormonal prend du temps et tous ces changements potentiels impliqués peuvent sembler écrasants. Prendre les choses étape par étape, l’une après l’autre. Ecrire un plan, et prenez des notes sur vos progrès. Alors que cela paraîtra difficile au début, après environ deux semaines d’une alimentation structurée, le sommeil commencera à revenir et la vie sans produits chimiques, vous vous sentirez beaucoup mieux !

Bonus : Equilibrer vos hormones avec des huiles essentielles adaptogènes ou comment corriger les déséquilibres hormonaux avec les huiles essentielles.

à lire aussi : Soigner naturellement les problèmes de thyroïde

Ne ratez plus un seul remède !

Recevez directement dans votre boite aux lettre, les derniers remèdes de grand-mère ou les remèdes de saison. Remplissez ce (petit) formulaire et c'est parti !

Tous les Remèdes :
Ce remède est noté

(3.8 / 5)

3.8 5 13
Votez pour ce Remède

13 personne(s) ont Voté

Remèdes Relatifs :
  • jus de chou vert pour guérir les ulcères à l'estomac

    Comment traiter naturellement un ulcère duodénal ?

  • comment faire un bain dérivatif

    Bain dérivatif : Qu’est-ce-que c’est et comment le faire ?

  • bronches

    Comment purifier les poumons et les bronches

  • intertrigo soins naturels

    Soins naturels pour stopper l’intertrigo

  • spectre des TROUBLES DE L'AUTISME

    Traiter les troubles du spectre de l’autisme (TSA) avec les germes de broccoli



Ces Remèdes Pourraient vous Intéresser…
Vous avez réagi à cet article
Commentaires (2)
  1. posté par Margarette le 11/10/2018

    J’apprends beaucoup de vous pour commencer a me soigner de Mon derèglement Des hormones

  2. posté par Catherine le 04/03/2018

    Article très pertinent , intéressant et très constructif! J’ai adoré et je vais le mettre en pratique!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.