Comment teindre le tissu naturellement ?

Par : | 16 Commentaires | Le : 31/12/2015

2015-12-31 Remèdes de Grand-Mère

Comment teindre le tissu en utilisant des matériaux naturels

L’hiver est là, venteux, neigeux et tout simplement misérable dans de nombreuses régions du pays. Je suis tombée sur un vieux livre qui explique comment teindre le tissu avec des noix et des baies. Intriguée, j’ai commencé à faire quelques recherches et découvert qu’il n’est pas si difficile de fabriquer soi-même de belles couleurs pour teindre ses tissus naturellement.


Les types de tissus à utiliser

Tous les tissus ne peuvent pas être teints avec des matériaux naturels. Les tissus pour lesquels cela fonctionne, sont ceux fabriqués à partir de matériaux naturels eux-mêmes. Coton, soie, laine et lin absorberont correctement le colorant naturel. Les mélanges synthétiques fonctionneront aussi, mais seront généralement de couleur plus claire. Si vous n’êtes pas sûr(e)s et que vous ne voulez pas risquer d’abîmer la pièce que vous avez l’intention de teindre, essayez de trouver un morceau de tissu similaire et faites d’abord un test. J’utilise un morceau de mousseline pour jauger la saturation des couleurs avant de teindre mes vêtements. Vous pouvez trouver de la mousseline dans tous les magasins de tissu qui se respectent.

Les matériaux naturels à utiliser pour la teinture de tissus

Tous les matériaux ne produisent pas un colorant parfait, et certains produisent des couleurs qui n’ont rien à voir avec la couleur de la plante d’origine. Voici une liste de couleurs de matières végétales qui vous donneront les meilleures nuances de couleurs naturelles.

  • Orange : carottes, lichen, peaux d’oignon
  • Marron : racines de pissenlit, écorce de chêne, coques de noix, thé, café, glands
  • Rose : baies, cerises, roses rouges et roses, peaux d’avocat et leurs graines (si, si !)
  • Bleu : indigo, pastel, chou rouge, baies de sureau, mûres rouges, bleuets, raisins pourpres, écorce du cornouiller
  • Rouge-brun : grenades, betteraves, bambou, hibiscus (fleurs de couleur rougeâtre), sanguinaire
  • Gris-noir : mûre, coques de noix, racine d’iris
  • Rouge-pourpre : Baies rouges sumac, feuilles de basilic, hémérocalles, baies, myrtilles
  • Vert : artichauts, racines d’oseille, épinards, feuilles de menthe poivrée, mufliers, des lilas, des herbes, orties, plantain, feuilles de pêchers
  • Jaune : feuilles de laurier, soucis, pétales de tournesol, millepertuis, fleurs de pissenlit, paprika, curcuma, feuilles de céleri, brindilles de lilas, racines mahonia, racines d’épine-vinette, racines de gentiane, racines de dock jaune

Remarque : Si vous utilisez des végétaux mûrs ou matures, les couleurs seront plus vives, séchée, la plante vous donnera habituellement des couleurs plus douces et parfois pas de couleur du tout… Hacher le végétal menu menu. Si la plante est difficile à hacher, comme les racines de dock jaune, briser la racine avec un marteau pour la rendre fibreuse. Si vous ne voulez pas faire votre teinture tout de suite alors que la plante est arrivée à maturation, comme l’ortie, vous pouvez la hacher et la congeler pendant quelques mois et l’étiqueter pour s’en souvenir.

Préparer votre tissu

Avant de commencer le processus de teinture, lavez le tissu. Ne pas le sécher, il doit être humide. Puis préparer votre fixateur ou “mordant”. Pour aider le tissu à absorber le colorant plus facilement. Pour les baies, vous utiliserez du sel et pour tout autre matériel végétal, vous utiliserez du vinaigre. Voici les mesures :

  • Sel : dissoudre ½ tasse de sel dans 8 tasses d’eau froide
  • Vinaigre : mélange 1 part de vinaigre blanc pour 4 parts d’eau froide

Placez votre tissu humide dans la solution de fixation pendant heure. Rincer à l’eau froide lorsque vous avez terminé. Ensuite, il est temps de teindre le tissu.

Le procédé de teinture

  • Avant de commencer, couvrir la surface de votre zone de travail avec du papier journal. J’utilise des bâches en plastique, parce que je ne veux pas de teindre mon plan de travail. Assurez-vous de porter des gants pour teindre le tissu et pas vos mains. Ensuite, préparez votre colorant.
  • Placez le matériel végétal dans une grande casserole non réactive (comme l’acier inoxydable ou le verre en pyrex). Rappelez-vous le colorant pourrait tacher certaines casseroles et cuillères, donc les utiliser seulement pour la teinture.
  • Remplissez-la avec deux fois plus d’eau que de matière végétale.
  • Laisser mijoter pendant une heure ou deux, jusqu’à ce que vous obteniez une belle couleur sombre.
  • Filtrer le matériel végétal et verser le liquide dans la casserole.
  • Placez délicatement le tissu dans le bain de teinture et porter à ébullition lente. Laisser mijoter pendant une heure ou deux, en remuant de temps en temps.
  • Vérifiez votre tissu. Rappelez-vous, il sera plus clair lorsqu’il sera sec. Une heure devrait produire une belle couleur, mais les teintes plus foncées peuvent être obtenues en laissant tremper plus longtemps, même toute une nuit pour un sombre profond. Tournez le pot après une heure et laisser le tissu à tremper dans l’eau chaude aussi longtemps que nécessaire.
  • Lorsque vous obtenez la couleur que vous voulez, lavez le tissu à l’eau froide. Attendez-vous à ce qu’il tissu recrache du colorant naturel au lavage, c’est normal.
  • Sécher comme d’habitude.

Voilà c’est fini. Je l’ai fait pour des draps, rideaux, serviettes, chemises et même des sous-vêtements !


Avez-vous déjà utilisé des matières végétales naturelles pour la teinture ? comment cela s’est-il passé ?

Ne ratez plus un seul remède !

Recevez directement dans votre boite aux lettre, les derniers remèdes de grand-mère ou les remèdes de saison. Remplissez ce (petit) formulaire et c'est parti !

Tous les Remèdes :
Ce remède est noté

(4.3 / 5)

4.3 5 18
Votez pour ce Remède

18 personne(s) ont Voté

Remèdes Relatifs :
  • Pourquoi le bicarbonate de soude nettoie aussi bien

    Pourquoi le bicarbonate de soude est-il un si bon nettoyant ?

  • femme qui se bouche le nez devant un réfrigérateur à cause des odeurs

    Astuces imparables pour se débarrasser de 7 odeurs de cuisine

  • choses à ne jamais nettoyer avec du vinaigre

    7 choses à ne jamais nettoyer avec du vinaigre

  • ravoir ses oreillers blancs

    Oreiller jauni : Comment lui redonner sa blancheur d’origine

  • astuces taches jaunes sous les aisselles

    Enlever les taches de sueur sous les bras



Ces Remèdes Pourraient vous Intéresser…
Vous avez réagi à cet article
Commentaires (16)
  1. posté par rascassepoule le 01/07/2018

    merci pour toutes ces infos, c’est ce que je recherchais !
    amitiés Rascassepoule

  2. posté par cécile le 03/06/2018

    Bonjour, et merci pour le partage des diverses expériences. (Les liens vers les sites sont en “error 404” malheureusement)
    J’ai une question à poser : les tissus rétrécissent-ils lors de la teinture ? Je me dis que , puisqu’il faut les bouillir, ça doit bien rétrécir un peu, non ?
    Merci d’avance à celles et ceux qui pourront m’apporter une réponse.

    • posté par Mamie Net le 03/06/2018

      Oui attention de choisir des tissus qui le supporte!

  3. posté par SHAQIRI le 07/05/2018

    Bonjour,
    J’ai une robe blanc cassé(un peu comme le lait) qui est taché. J’aimerai le colorer de la meme couleur(blanc cassé ) . qu’est-ce que je peux utilisé?
    Merci d’avance

    • posté par Mamie Net le 07/05/2018

      Bonjour Shaqiri, pour un blanc-cassé ou ivoire tu peux utiliser des peaux d’oignons ou du thé, le seul problème avec le thé, c’est de trouver celui qui te donnera la teinte parfaite, (la teinte peut varier du gris chaud à l’ivoire en fonction du thé utilisé) il faut le diluer suffisamment pour ne pas arriver à une teinte trop foncée.
      Faire une infusion dans de l’eau chaude et laisser refroidir avant de tremper ton linge à teindre, surtout bien remuer (entrer et sortir le linge pour obtenir une teinte homogène). Bonne teinture 😉

  4. posté par Marie le 25/02/2018

    Dommage que vous ne citiez pas votre source. Très bonne traduction de l’article original qui se trouve ici : https://www.diynatural.com/natural-fabric-dyes/

  5. posté par Brument le 24/02/2018

    Bonjour,
    Merci beaucoup à Chaumont pour son article, je vais tout de suite essayer et je vous donnerai le rendu pour du marron.
    Brigtte

  6. posté par gaby le 20/11/2017

    bonjour
    j’ai bien aimé le partage de votre expérience et je vais en profiter !!! je vis sur une ile en plein océan indien , et je fais parfois du batik , mais voila je suis en panne de fixateurs classique = acide chloridrique et sulfurique , car ici c’est inconnu , et difficile a transporter , qui saurait me conseiller , pour me dire par quoi je peux REMPLACER , ces produits “toxiques ” de +++ pour fixer les couleurs de mon BATIK ? A SAVOIR QUE LES POUDRES COLORANTES NE SONT PAS ISSUES DE COLORANT NATUREL , mais je pense chimique , acheté a DAKAR! merci , pour toutes vos belles expériences qui me serveny bien , si loin !!!

  7. posté par Docquier Marie rose le 23/04/2017

    bonjour j’ai une casquette couleur grise mais j’ai des taches comment faire pour les enlever sans abimer

    • posté par VAN STEEN le 30/01/2018

      Bonjour, utilisez du Percarbonate de soude…c’est fabuleux ! C’est naturel et détache même les traces de moisissure !

  8. posté par chaumont le 14/02/2017

    Bonjour à tous ,
    a défaut d’avoir des réponses aux questions posées précédemment, je me suis lancée avec les infos que j’ai glanées sur le net, et je vais maintenant vous faire part de mon expérience, mes débuts dans la teinture végétale sur tissus !

    comme tissus j’ai utilisé des carrés de 50*50 en 100% coton, de couleur blanche et des échantillons de tissus pour faire les premiers tests.

    j’ai commencé, comme expliqué dans cet article, par préparer les tissus. j’ai trempé les tissus dans une solution eau-vinaigre : 1 part de vinaigre pour 4 parts d’eau froide, que j’ai fait tremper pendant une heure, et que j’ai ensuite rincé.

    ensuite j’ai procédé de la même façon pour chaque végétal/couleur :

    j’ai placé les végétaux 1 heure a frémir dans chaque casserole*, puis je les ai retirés/filtrés selon la consistance, pour ne garder que l’eau teintée.
    j’ai déposé mes tissus humides dans les casseroles d’eau teintées (au moins 2 échantillons par casserole pour faire des tests) et je les ai laissé frémir une heure.
    j’ai retiré un échantillon de chaque casserole que j’ai rincé à l’eau froide et que j’ai remis une heure dans le bac d’eau vinaigré précédemment utilisée, (puis séchage et repassage).
    les autres échantillons je les ai laissés dans la casserole pendant 12 heures, en les tournant/remuant de temps en temps pour que la couleur soit homogène sur le tissus, puis rincés a l’eau et laissés une heure dans l’eau vinaigrée. puis séchage et repassage pour fixer au maximum la couleur.

    *les dilutions eau/ végétal et des liens internet pour essayer de montrer le rendu de couleur

    – poudre de curcuma : 25gr pour 1l d’eau :
    ça m’a donné au bout d’une heure de cuisson un jaune vif pétant, vraiment jaune soleil ! pas besoin de laisser tremper 12 heures ça donne le même résultat sur mes 2 échantillons. je me dis que pour faire des économies, 15gr auraient peut être donné le même résultat ? je n’ai pas encore essayé… en tout cas je voulais du jaune et je suis ravie!

    http://www.orion-menuiseries.com/nuancier-ral/ral-1033-jaune-dahlia.htm

    – épluchures d’oignons rouges (juste les pelures) : 80gr dans 1.5l d’eau :
    ça m’a donné au bout d’une heure une couleur brun rosé prononcée

    http://brl.press/couleur-taupe-peinture/couleur-taupe-peinture-peinture-creme-de-couleur-l-taupe-ral-leroy-merlin-06152257/

    au bout de 12 heures un beau brun rosé sombre très intense. la couleur me plait beaucoup aussi ! (après 12h le rendu est presque la couleur de la peau d un oignon rouge, en moins sombre et moins rosé . (cf couleur “marron mûre” dans le lien)

    http://betoncire.arcane-industries.fr/beton-cire-et-decoration-nuancier-nuancier+beton+cire-1.html

    – rooïbos (thé rouge) : 30gr dans 1.5l d’eau :
    au bout d’une heure de cuisson ça m’a donné un brun café au lait

    http://www.rachel-plantier.fr/catalogue/couleurs-peinture-porcelaine/marron/cafe-au-lait.html

    et au bout de 12h un brun camel-caramel bien sympa !

    http://www.rachel-plantier.fr/catalogue/couleurs-peinture-porcelaine/marron/cappuccino.html

    -pelures d’avocat et leur noyau : 100gr dans 1,5l d’eau
    au bout d’une heure on obtient un beige clair légèrement rosé

    http://www.castorama.fr/store/Peinture-facade-murs-lisses-sains-10-L-beige-rose-prod15870042.html

    au bout de 12 heures un beige foncé légèrement rosé

    http://www.domaterra.fr/peinture-beige-rose

    je suis peut être un peu moins satisfaire de ces 2 couleurs, mais parce que comparé aux autres elles sont beaucoup moins marquées. j’aurais peut être du rajouter plus de peaux d’avocats ou moins d’eau?

    au final les couleurs ne se sont quasiment pas estompées au rinçage-trempage eau vinaigrée, mais je me dit qu’il vaut mieux laisser les tissus 12 heures a colorer car je pense qu’avec le temps les couleurs vont s’atténuer. pas de recul pour vous donner le résultat…

    j’ai aussi fait des tests de “tie and die”, bicolores et tricolores sur certains carrés de tissus en faisant des pliages en éventail de carrés et triangles ou des ligatures avec des élastiques, et les résultats était très sympa ! (tapez”shibori tie and die” sur google images, et vous aurez plein d’astuces et de tutos sur youtube à ce sujet)

    idées de pistes supplémentaires :
    teinture avec d’autres végétaux tels que le café, le chou rouge (pour du bleu-mauve), la peau d’oignon jaune, mures, coques de noix, épinards… en partant avec un ratio de 100gr de plantes pour 1l d’eau, et adapter en fonction du résultat obtenu à l’aide d’échantillons de coton blanc.

    voilà j’espère que ce commentaire aura intéressé quelques lecteurs et répondu a quelques questions. c’est plus facile que ce que je pensais donc n’hésitez pas à sauter le pas et faites vos propres expériences !

    svp donnez moi votre retour d’expérience pour ceux qui ont testé !

  9. posté par PARIS le 04/02/2017

    Bonsoir,
    Superbe article et très bien expliqué, bravo à vous! Je vais essayer. J’ai néanmoins, une question. Quel végétal pour un rendu indigo?
    Merci de votre réponse.
    Lila

    • posté par momo le 07/01/2018

      avec de l’indigo! l’indigotine extraite de l’indigotier procure cette couleur plus ou moins prononcée au tissu.

      • posté par Mamie Net le 07/01/2018

        Merci Momo, effectivement j’avais pas pensé à cette solution 😉

  10. posté par chaumont le 30/01/2017

    bonsoir, merci beaucoup pour cet article ! ça donne envie d’essayer !
    si vous pouviez rajouter des photos de rendus de couleurs a votre article ça serait vraiment le top ! (les matières végétales les que l’on a tous sous la main ou que l’on peut facilement se procurer)

    une petite question, concernant les poudres (paprika, curcuma, café, thé), quelle quantité diluer par volume d’eau ?

    merci d’avance pour votre réponse

  11. posté par delphine le 04/01/2017

    Bonjour
    savez-vous si cela continue de dégorger éternellement au lavage ?
    j’utilise personnellement de la gaze de coton

    merci pour vos conseils

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.