Contre les crampes nocturnes

Par : | 4 Commentaires | Le : 19/01/2015

2015-01-19 Remèdes de Grand-Mère

En finir avec les crampes musculaires nocturnes…

Etes-vous familier avec ces douleurs soudaines qui vous saisissent le mollet en pleine nuit ? Rares sont ceux qui ne connaissent pas ce phénomène. Généralement, ces douleurs sont assez supportables. D’autres fois, elles peuvent vous donner envie de hurler en pleine nuit, au risque de réveiller les voisins. En soi, ces crampes musculaires n’ont rien de vraiment alarmant. Mais chez certaines personnes, ces crampes reviennent très fréquemment et exigent une attention plus particulière. Sachez aussi qu’avec l’âge, elles risquent de survenir plus souvent. Il vaut donc mieux prévenir que guérir, comme toujours.


Pourquoi avons-nous des crampes la nuit ?

A vrai dire, on n’explique pas toujours bien la cause exacte des crampes. Néanmoins, certains facteurs jouent un rôle évident. Vous trouverez sûrement la cause de vos crampes parmi ceux-ci :

– L’une des plus importante est sans doute celle de la fatigue musculaire.

– Dans tout effort physique, diverses substances servent à transmettre les messages du cerveau aux muscles pour qu’il se contractent ou se détendent. Parmi celles-ci, on compte notamment le calcium, le phosphore, le sodium et le magnésium. Or, un excès d’entraînement physique peut affecter la concentration de ces substances dans le sang. Durant la nuit, ces substances enverront de “faux” signaux qui provoquent une contraction musculaire.

– Le port fréquent de chaussures à hauts talons entraîne un raccourcissement des muscles. Dès que vos pieds reprennent leur position normale, vos muscles se tendent trop.

– Certains spécialistes prétendent que l’âge détruit certaines fibres nerveuses. Cela pourrait provoquer des “courts-circuits” nerveux qui déclenchent des crampes.

– Une hyperventilation prolongée pourrait modifier le pH sanguin (rapport acido-basique). De là, divers problèmes pourraient surgir, dont les crampes.


– Certains médicaments provoquent des crampes, parmi ceux-ci on retrouve notamment : clofibrate, cimetidine, morphine, lithium, acide microtinique, plusieurs tranquillisants bien connus.

– Une vessie trop pleine pourrait aussi être la cause des crampes nocturnes. Chez certaines personnes, la production d’urine durant la nuit est en effet anormalement élevée (voir énurésie).

Comment éviter les crampes nocturnes ?

Avant d’examiner les moyens de soulager les crampes, il est bon de savoir comment éviter d’en avoir :

– Si les crampes sont dues à une cause musculaire, examinez si vous vous entraînez correctement. Les crampes se produisent souvent si vous vous remettez à l’exercice après une longue période d’inactivité. Il est également important d’avoir une période d’échauffement avant l’entraînement. Tout aussi importante est la période de “stretching” (ou détente et étirements) après l’entrainement.

– Le problème s’amplifiant avec l’âge, vous avez tout intérêt à vous entraîner très régulièrement pour éviter ce genre de désagrément.

– Evitez le port de chaussures à hauts talons. Mais si vous désirez à tout prix en porter, faites régulièrement des exercices d’étirements.

2 Exercices pour prévenir des crampes…

– Le plus simple de ces exercices est celui qui consiste à remonter le plus possible l’avant du pied vers le devant des jambes. Vous pouvez l’exécuter partout en toute discrétion.

– Il existe aussi un exercice qui est familier aux adeptes du jogging. Appuyez-vous avec les mains contre un mur. Puis étendez l’une de vos jambes vers l’arrière en gardant le plus possible le pied à plat. Fléchissez l’autre.

ces exercices valent en fait pour tout ceux qui souffrent régulièrement de crampes pour une raison ou pour une autre.

Que faire si vous sentez venir une crampe ?

Etirez lentement le muscle qui est pris d’une crampe, c’est la meilleure façon d’arrêter la crise immédiatement. Vous avez au moins 3 façons pour le faire :

– Si vous êtes debout, appuyez votre talon de force sur le sol.

– Si c’est possible, poussez votre genoux vers l’avant afin de bien étirer les muscles du mollet.

– Si vous êtes couché, relevez au maximum l’avant du pied.

Quelques solution anti-crampes…

Selon la théorie du docteur Rivlin publiée dans la très sérieuse revue médicale The Lancet, les crampes nocturnes résultent d’une mauvaise circulation sanguine.

Il suggère donc de surélevé votre lit d’environ 20 cm (si vous n’avez qu’un seul oreiller). Cela afin de placer le cœur sous le niveau des veines des jambes. L’effet de gravité ramène ainsi plus rapidement le sang vers le cœur.

Paradoxalement le docteur J; William Peelen, affirme avoir éliminé ses crampes en faisant exactement le contraire. C’est-à-dire en surélevant la tête du lit. Voyez donc ce qui fonctionne pour vous.

Crampes et carences

Pour les cas où vous souffririez de carences en certains éléments, prenez des suppléments de vitamine B5 et E, Calcium, magnésium, potassium. Prenez les doses recommandées par le fabriquant. Si cela reste sans effet, augmentez un peu les doses. Mais ne recourez pas à des maxi-doses sans l’avis d’un médecin ou d’un naturopathe.

4 Remèdes contre les crampes courantes

A côté des crampes nocturnes dans les jambes, vous pouvez bien entendu souffrir d’autres types de crampes. Et à toutes heures ! Voici comment traiter ces crampes qui surviennent inopinément :

1 – Coussin rempli de 200 g de pousses de lycopode

A placer sous les pieds. Les personnes sujettes à des crampes fréquentes, devraient toujours avoir un coussin de lycopodes au pied du lit. Changez les plantes une fois par an : utilisez les vieilles tiges dans un bain. Particulièrement efficace contre les crampes de toutes sortes.

2 – Bains anti crampes

Utilisez la sauge à la dose de 200 g par bain, ajoutez des racines d’orties pour son action sur le système circulatoire.

3 – Infusions contre les crampes

Infusion de camomille (ou de feuilles et de fleurs de sauge), 1 cuil. à café par tisane, 2 tasses par jour.

4 – Huiles essentielles pour calmer les crampes (voies externes)

Romarin (à cinéol), lavande (hybrida), ravensara. 20 % d’huile essentielle sur huile de noisettes.

à voir aussi : Soigner les crampes naturellement

Ne ratez plus un seul remède !

Recevez directement dans votre boite aux lettre, les derniers remèdes de grand-mère ou les remèdes de saison. Remplissez ce (petit) formulaire et c'est parti !

Tous les Remèdes :
Ce remède est noté

(3.3 / 5)

3.3 5 15
Votez pour ce Remède

15 personne(s) ont Voté

Remèdes Relatifs :
  • les huiles végétales utiles pour l'aromathérapie

    Les Huiles Végétales valent-elles les Huiles essentielles en Aromathérapie ?

  • jus de chou vert pour guérir les ulcères à l'estomac

    Comment traiter naturellement un ulcère duodénal ?

  • comment faire un bain dérivatif

    Bain dérivatif : Qu’est-ce-que c’est et comment le faire ?

  • bronches

    Comment purifier les poumons et les bronches

  • intertrigo soins naturels

    Soins naturels pour stopper l’intertrigo



Ces Remèdes Pourraient vous Intéresser…
Vous avez réagi à cet article
Commentaires (4)
  1. posté par Noblet le 18/07/2018

    Bonjour si c’est du Magicrampe du Brésil dont vous parlez moi ça ne marche pas ce n’est que mensonge !!je suis navrée de vous le dire mais c’est de la publicité mensongère en tous cas pour moi !

  2. posté par Noblet Marie(claude le 12/07/2018

    Bonsoir

    J’ai 78 ans et voilà plusieurs années que j’ai des crampes nocturnes de plus en plus terribles au point que je n’ose plus aller me coucher ! je ne sais plus quoi faire j’essaye tout : savon de Mars. aimants pierres diverses le fameux ‘magicramp ‘ qui m’a couté très cher !! je prend du magnésium …j’ai essayé miel et vinaigre de cidre !!! je suis au bout !!! je ne sais plus que faire : j’essaye l’ipnose cette fois …. voilà … si vous pouviez m’aider ?

    • posté par Mas le 14/09/2018

      Essayez de dormir avec des sauquettes cela pourra peut être vous soulager .

  3. posté par JeanPaul le 30/05/2018

    Bonjour,
    Contrairement aux croyances enseignées durant de nombreuses années, il a été démontré que la cause directe du déclenchement des crampes n’est pas un manque de magnésium. Le manque de magnésium y contribue indirectement. Mais la cause réelle du déclenchement des crampes est un excès d’électricité statique localement, dans les jambes, les pieds, le ventre, les mains, ou même l’anus (les crampes anales s’appellent un “proctalgie fugace”). En neutralisant cette électricité statique, les crampes, même si elles sont très fortes et qu’elles surviennent plusieurs fois par nuit, disparaissent complètement dès le premier jour. Pour plus d’infos sur ce traitement et les études cliniques, cherchez sur le web “crampes électricité statique” et vous verrez comment éliminer définitivement et radicalement vos crampes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.