Faire refleurir les orchidées

Par : | 0 Commentaires | Le : 05/03/2015

2015-03-05 Remèdes de Grand-Mère

Chassons les idées reçues sur les orchidées…

Ces plantes sont beaucoup moins fragiles et capricieuses qu’on ne le pense. Quelques espèces comme le phalaenopsis, le cymbidium, le paphiopedilum ou le wuylstekeara (au nom imprononçable !) ne demandent même qu’à refleurir. Alors, surtout, ne les jetez pas après la floraison, comme vous le feriez d’un banal cinéraire !


Orchidée et exposition

– Si vous possédez un cymbidium, sachez qu’il ne consentira à refleurir que si vous le mettez dehors à partir du mois de mai jusqu’à la fin du mois de septembre (et même début octobre dans les régions les plus clémentes). Il a besoin du contraste entre les journées chaudes et les nuits fraîches pour consentir à s’épanouir. Comme il déteste le plein soleil, pensez à l’abriter sous un arbre au feuiltage léger, derrière une autre plante ou derrière des canisses.

Cheminées, radiateurs, poêles : l’hiver, les sources de chaleur de la maison sont peu appréciées des orchidées. Le chauffage assèche l’air de nos intérieurs. Or, les orchidées aiment les ambiances humides et craignent les coups de chaud. Evitez donc de les installer dans des pièces trop chauffées (le salon par exemple) ou à proximité d’un système de chauffage.

Quel type d’eau pour les orchidées ?

– Excepté les paphiopedilum. la plupart des orchidées détestent l’eau calcaire. Evitez donc l’eau du robinet et n’employez que de l’eau de pluie, de l’eau minérale, de l’eau de dégivrage du réfrigérateur ou, à défaut, de l’eau du robinet neutralisée par quelques gouttes de vinaigre ou de citron. Les racines qui ont séché seront coupées proprement, en prenant garde de ne pas blesser les parties vivantes de la plante.

Quel engrais choisir ?

– II faut donner de l’engrais aux orchidees mais pas n’importe comment. Respectez leur période de repos et surtout, n’en donnez jamais à une orchidée asséchée. Il existe dans le commerce des engrais spéciaux réservés aux orchidées mais vous pouvez aussi employer des engrais pour plantes fleuries, à condition de doubler la dose de dilution prescrite par le fabricant. Ensuite, pour éviter toute brûlure des racines, prenez la précaution d’arroser en laissant s’écouler le surplus d’eau.

L’humidité, l’amie des orchidées

– L’humidité est nécessaire aux orchidees : pensez à les vaporiser régulièrement en début de journée et, si vous le pouvez, installez vos plantes sur un plateau rempli de graviers baignant dans l’eau. En s’évaporant, celle-ci dégagera une humidité bienfaisante pour vos plantes.

Et après la floraison, on fait quoi ?

Lorsque les fleurs d’une tige sont toutes fanées, coupez au-dessus d’un “œil” pour provoquer une nouvelle floraison. Une tige complètement sèche (souvent après la 2e floraison) pourra être supprimée à la base.


à voir aussi : Comment avoir de belles azalées ?

 

Ne ratez plus un seul remède !

Recevez directement dans votre boite aux lettre, les derniers remèdes de grand-mère ou les remèdes de saison. Remplissez ce (petit) formulaire et c'est parti !

Tous les Remèdes :
Ce remède est noté

(3.9 / 5)

3.9 5 8
Votez pour ce Remède

8 personne(s) ont Voté

Remèdes Relatifs :
  • jardin en automne : les taches à réaliser

    Que faire en automne au jardin

  • huiles essentielles jardin

    9 façons astucieuses d’utiliser les huiles essentielles dans le jardin

  • comment faire pousser un ananas

    Comment faire pousser un ananas

  • pyrale du buis

    Pyrale du buis : Traitements naturels

  • enlever la rouille avec l'electrolyse

    Enlever la rouille par électrolyse : la méthode pas-à-pas



Ces Remèdes Pourraient vous Intéresser…
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.