Fesses échauffées de bébé : Remèdes

Par : | 2 Commentaires | Le : 25/02/2015

2015-02-25 Remèdes de Grand-Mère

Fesses échauffées, bébé fatigué…

Problème éternel que ces fesses rouges et irritées chez les bébés. Tous bébés en souffrent à un degré ou à un autre durant la période où ils portent des couches. Mais il est extrêmement rare que cela donne lieu à de sévères complications. Vous n’avez donc pas à vous inquiéter de ce phénomène chez votre enfant. Vous pourrez cependant en diminuer l’ampleur sans trop de difficulté. Dans les cas les plus bénins, il y aura tout au plus un peu de rougeur sans grande irritation.


Lorsque l’inflammation cutanée est plus sévère, les zones irritées sont plus larges et plus nombreuses. Certaines sont même enflées. Il peut alors avoir écoulement d’un liquide jaunâtre ou crémeux. Parfois, il y a aussi formation d’ulcères cutanés. Les zones affectées généralement sont les cuisses, les fesses, les organes génitaux et le bas de l’abdomen. Les zones d’irritation varient selon que votre bébé est un garçon ou une fille. Les garçons urinent en effet dans une direction différente des filles. Par ailleurs, la position habituelle de l’enfant détermine aussi vers où s’écoule l’urine.

Erythème fessier : les causes…

La diarrhée, la fièvre, certains produits que consomme la mère (notamment les produits laitiers), et en particulier la poussée des dents, voilà autant de conditions susceptibles de provoquer des rougeurs aux fesses. L’irritation est aussi souvent causée par la formation d’ammoniaque. Ce phénomène résulte de réactions chimiques entre l’urine et les bactéries présentes dans les selles. Par ailleurs, les couches créent un milieu fermé, chaud et humide. Cela en fait un vrai petit paradis pour les microbes et les champignons de tous acabits. Ceux-ci sont donc aussi une cause assez fréquente des fesses échauffées. Parmi les champignons associés à ces rougeurs irritantes, on retrouve même le candida albican.

D’autres facteurs peuvent aussi provoquer l’irritation des fesses ou encore l’aggraver :

  • Vous ne changez pas assez souvent les couches.
  • Si vous utilisez des couches en coton, vous ne les rincez pas suffisamment (ce qui reste de savon ou de détergent peut être fort irritant une peau sensible) ;
  • Vous employez des couches jetables.

Ce dernier point est particulièrement important et souvent méconnu. Or, plusieurs études ont prouvé que les couches jetables ordinaires ou “ultra-absorbantes” contiennent des substances irritantes pour la peau. L’une d’entre elles, publiée en 1979 dans le Journal of Pediatrics, indique que les couches commerciales seraient même cinq fois plus irritantes que les bonnes vieilles couches en coton. Cela s’explique notamment par le fait que :

  • L’air y circule mal ;
  • L’ammoniaque ne s’évapore pas ;
  • Elle élève la température de la peau (jusqu’à 4 degrés), ce qui favorise la proliferation microbienne ;
  • La présence de parfums synthétiques, d’agents décolorants du papier et autres substances chimiques.

Dans les couches jetables on retrouve entre autres éléments, des dioxines et des polycrylates de sodium. Ces derniers fort controversés ont déjà servi à fabriquer des tampons hygiéniques retirés du marché depuis plus de vingt ans. On ignore leurs effets à long terme lorsqu’ils sont en contact avec la peau 24 heures sur 24. Les couches jetables présentent aussi deux autres inconvénients majeurs. D’une part, elles constitue un véritable petit budget par mois. D’autre part, elles ne sont pas biodégradables et contaminent l’environnement.

Ce que vous pouvez faire pour prévenir les fesses échauffées

Un premier conseil qui va de soi : changez l’enfant dès qu’il a déféqué ou uriné. Normalement, l’idéal est de lui changer les couches toutes les deux ou trois heures.

  • Lavez les fesses et les organes génitaux avec de l’eau chaude mais sans employer de savon. Essuyez en tapotant avec une serviette. Ne frottez pas.
  • N’utilisez pas les poudres à base de fécule de maïs. Elles favorisent la croissance de champignons (en s’accumulant dans les plis des fesses).
  • Même si vous employez des linges en coton, ne vous servez pas de culottes en plastique : elles empêchent la circulation d’air. Optez plutôt pour des culottes de nylon.
  • Pour être certain que des substances chimiques n’affecteront pas la peau, optez plutôt pour des couches en flanelle de coton.
  • Cependant, il ne suffit pas de laver les couches comme vous lavez vos vêtements habituels. Les couches doivent être stérilisées pour être certain de tuer toutes les bactéries. Ordinairement, une bonne dose de javellisant devrait suffire. Mais il est important de rincer au moins deux fois les couches pour éliminer toutes traces de savon et de détergent. Le mieux est cependant d’éviter ce genre de détergent. Employez plutôt le bicarbonate de soude. Pour ce faire, faites tremper les couches dans de l’eau froide à laquelle vous ajoutez environ 125 ml de bicarbonate de soude. Après le lavage avec un savon doux, rincez au moins deux fois comme dans le cas de la javel. Evitez les adoucissants.

— Souvent, les parents constatent une augmentation de l’irritation des fesses pendant la période de formation des dents. L’augmentation de la succion peut, en effet, provoquer des troubles gastriques importants. Donnez à mâcher à votre enfant un morceau de racine de guimauve séchée. Riche en mucilage, la plante soulage les inflammations des gencives, de la gorge mais également celles de l’estomac, des intestins et de la vessie.


Votre enfant pourra ainsi passer sa rage sur son morceau de guimauve. tout en profitant des propriétés émollientes et adoucissantes de la plante sur son système digestif.

Pour soulager et soigner votre bébé

Durant les périodes où les fesses sont particulièrement irritées, il est souhaitable de laisser les fesses à l’air. Assurez-vous que l’enfant est dans une pièce bien chaude et que l’air y est sec. Etendez d’abord une feuille de plastique et placez dessus une grande serviette. Puis installez-y le bébé couché sur le ventre. Dès qu’il a fait ses besoins, lavez-le et séchez-lui bien les fesses.

Alimentation

Certains aliments absorbés par le bébé ou la mère qui allaite pourraient modifier le pH de l’urine du bébé et la rendre inritante pour la peau. Essayez de les découvrir par élimination. Les produits laitiers sont parmi les plus susceptibles de provoquer de tels effets. Evitez aussi d’utiliser du sucre blanc dans le biberon. Remplacez-le par du miel biologique.

Pour éliminer les infections plus sérieuses

Dans les cas les plus sérieux, ces mesures pourraient ne plus suffire, il faudra peut-être recourir aux antibiotiques pour arrêter les rougeurs. S’il stagit d’une infection par le candida, vous n’avez pas à vous inquiéter outre mesure. Ce champignon est en effet présent dans les selles de beaucoup de gens en bonne santé. Mais il est souvent préférable de s’en remettre au médecin qui vous prescrira certains médicaments.

Si vous vous méfiez – à juste titre – des antibiotiques et antiàfongicides, employez I’un des remèdes naturels qui suivent :

L’Aloe vera est d’une remarquable efficacité pour toutes les formes d’irritarion cutanée. Non seulement il soulage les démangeaisons, mais il tue aussi les bactéries et les champignons (candida y compris’).

Vous remplacerez avantageusement le talc du commerce par de la poudre de riz ou de l’argile, qui ont tous deux une action apaisante sur les fesses irritées du bébé.

Huiles essentielles

Employez par voie externe : hydrolats de lavande officinale ou de carotte.

à voir aussi : Candida albican, les remèdes naturels

Ne ratez plus un seul remède !

Recevez directement dans votre boite aux lettre, les derniers remèdes de grand-mère ou les remèdes de saison. Remplissez ce (petit) formulaire et c'est parti !

Tous les Remèdes :
Ce remède est noté

(4.3 / 5)

4.3 5 12
Votez pour ce Remède

12 personne(s) ont Voté

Remèdes Relatifs :
  • jus de chou vert pour guérir les ulcères à l'estomac

    Comment traiter naturellement un ulcère duodénal ?

  • comment faire un bain dérivatif

    Bain dérivatif : Qu’est-ce-que c’est et comment le faire ?

  • bronches

    Comment purifier les poumons et les bronches

  • intertrigo soins naturels

    Soins naturels pour stopper l’intertrigo

  • spectre des TROUBLES DE L'AUTISME

    Traiter les troubles du spectre de l’autisme (TSA) avec les germes de broccoli



Ces Remèdes Pourraient vous Intéresser…
Vous avez réagi à cet article
Commentaires (2)
  1. posté par Oma le 06/03/2016

    la fécule de pomme de terre, c’est top !

    • posté par Mamie Net le 06/03/2016

      Merci Oma pour cette astuce 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.