Hypertrophie de la prostate : Remèdes naturels

2017-11-11 Remèdes de Grand-Mère

Que faire en cas d’hypertrophie bénigne de la prostate ?

La prostate est une glande en forme de noix qui s’enroule autour de l’urètre (le canal d’où sort l’urine). Elle fait partie du système reproducteur d’un homme. L’une de ses principales tâches consiste à ajouter du liquide (appelé sperme) aux spermatozoïdes. Bien que la glande soit petite au début, elle a tendance à s’élargir à mesure que l’homme vieillit. Une hypertrophie excessive de la prostate entraîne une maladie appelée hyperplasie bénigne de la prostate (HBP).


Dans certains cas, une prostate hypertrophiée peut bloquer l’urètre, ce qui limite l’écoulement de l’urine de la vessie. Cela entraîne des problèmes tels que des mictions fréquentes, des difficultés à uriner, des fuites urinaires et des infections urinaires.

prostate saine et hypertrophiée

Quels remèdes naturels peuvent aider à réduire une prostate trop grosse ?

Il existe plusieurs options de traitement pour une hypertrophie bénigne de la prostate. Les hommes sous conseil médical, peuvent prendre des médicaments alpha-bloquants comme la térazosine (Hytrine) pour aider à détendre les muscles de la prostate, ou des antibiotiques pour la prostatite chronique (qui peuvent survenir en même temps que l’HBP). Ils peuvent aussi prendre du dutastéride (Avodart) ou du finastéride (Proscar) pour réduire les symptômes de l’hypertrophie de la prostate. Ils peuvent également subir une intervention chirurgicale pour enlever le tissu extra-prostatique. Une intervention chirurgicale courante de l’HBP est la résection transurétrale de la prostate (TURP).

En outre, il existe également des remèdes naturels qui agissent contre la croissance de la prostate. Cependant, on peut se demander si ces traitements sont efficaces. L’American Urological Association ne recommande actuellement aucune phytothérapie pour la prise en charge de l’HBP. Si vous voulez essayer l’un de ces remèdes naturels, parlez-en d’abord à votre médecin.

SAW PALMETTO

Un remède à base de plantes qui provient d’un type de palmier : Le Saw Palmetto (Serenoa repens). Il est utilisé en médecine traditionnelle depuis des siècles pour soulager les symptômes urinaires, y compris ceux causés par une prostate trop volumineuse. Selon le National Institutes of Health (NIH), quelques études à petite échelle ont suggéré que le palmier nain pourrait être efficace pour soulager les symptômes de l’HBP.

saw palmetto prostate


Cependant, le NIH rapporte que lorsque des études plus importantes ont été menées, il n’ ont pas trouvé le palmier nain plus efficace qu’une pilule inactive (placebo). Le palmier nain est sans danger et ne provoque pas d’effets secondaires graves.

BÊTA-SITOSTÉROL

Ce remède contre la prostate est un mélange de différentes plantes qui contient des substances semblables au cholestérol appelées sitostérols. Plusieurs études ont démontré que ce phyto-nutriment, le bêta-sitostérol peut soulager les symptômes urinaires de l’HBP, comprenant la force de l’écoulement urinaire.

Il n’ y a pas eu d’effets secondaires majeurs signalés avec l’utilisation du bêta-sitostérol, bien que les médecins ne connaissent pas encore tous les effets à long terme de ce remède naturel. Demandez donc toujours conseil à votre médecin avant d’utiliser ce remède.

PYGEUM

pygéum hypertrophie prostate

Le Pygeum provient de l’écorce du prunier africain et est utilisé en médecine traditionnelle pour traiter les problèmes urinaires depuis l’antiquité. Il est souvent utilisé pour traiter les symptômes de l’HBP, surtout en Europe. Comme les études sur le pygeum n’ont pas été bien conçues, il est difficile de savoir avec certitude s’il est efficace. L’American Academy of Family Physicians ne recommande pas son utilisation.

Néanmoins, une petite étude rapportée dans les Thérapies complémentaires en médecine a révélé que lorsqu’il est préparé avec d’autres remèdes à base de plantes médicinales, il aide à réduire le nombre d’aller-retour aux toilettes, de jour comme de nuit. Le pygeum est sans danger, mais il peut causer des maux d’estomac chez certaines personnes qui le prennent.

Sous forme d’extrait liposoluble standardisé à 14% de triterpènes, la dose normalement recommandée est de 50 à 100 mg par jour. Il faut attendre une période d’au moins six à neuf mois pour constater un résultat. Demandez conseil à votre médecin.

EXTRAIT DE POLLEN DE SEIGLE

Les extraits de pollen de seigle sont fabriqués à partir de trois types de pollen de graminées : le seigle, la fléole des prés et le maïs. Un examen des études publiées dans BJU International a révélé que les hommes qui prenaient des extraits de pollen de seigle, rencontraient une amélioration de leurs symptômes par rapport à ceux qui prenaient un placebo.

Ce supplément semble particulièrement utile pour éviter de se lever la nuit et d’aller aux toilettes. Il peut également aider les hommes à uriner plus complètement, de sorte qu’il reste ensuite moins d’urine dans la vessie.

RACINE D’ORTIE DENTELÉE

racine ortie piquante prostate

L’ortie piquante ou dentelée, peut avoir certains avantages lorsqu’elle est utilisée comme médicament. L’ortie est considérée utile dans le traitement des symptômes modérés de l’HBP et est couramment utilisée en Europe. Toutefois, un examen mené en 2007 a conclu qu’il fallait plus d’études.

Parfois, l’ortie est utilisée en combinaison avec d’autres remèdes naturels contre l’HBP, comme le pygeum ou le palmier nain. Les effets secondaires de l’ortie sont habituellement bénins, et peuvent causer des maux d’estomac et des éruptions cutanées.

RENFORCEMENT DU PLANCHER PELVIEN

L’entraînement du plancher pelvien, également connu sous le nom d’exercices de kegel, peut aider les hommes à renforcer les muscles du diaphragme pelvien, en améliorant la perte d’urine involontaire ou anormale pour les hommes ayant une hypertrophie de la prostate. La réalisation de ces exercices, qui impliquent la contraction puis la libération du muscle, aident à soutenir la vessie et à fermer le sphincter. Comme il peut être difficile de localiser ce muscle, essayez de vous entraîner en urinant. Contracter le muscle en laissant l’urine ralentir jusqu’ à ce qu’elle s’arrête, puis stopper la miction pendant 20 secondes. En général, il est recommandé que les hommes pratiquent l’entraînement du plancher pelvien de trois à cinq fois par jour.

Exercice de Kegel pour renforcer le muscle pelvien

Exercice de Kegel pour renforcer le muscle pelvien

ALIMENTS POUR SOIGNER L’HYPERTROPHIE DE LA PROSTATE

Manger un type d’aliment ou un autre ne préviendra probablement pas à soigner l’HBP ou ne soulagera pas ses symptômes, mais une alimentation saine peut aider. Selon Mayo Clinic, la consommation de légumes riches en vitamine C et en zinc est la meilleure façon de prévenir l’HBP et d’en soulager les symptômes. La consommation modérée d’alcool peut également aider.

QUELQUES CONSEILS DE PLUS…

Pour aider à contrôler les symptômes d’une hypertrophie de la prostate :

  • Limitez les consommations le soir. Ne buvez rien pendant une heure ou deux avant d’aller au lit pour éviter de vous rendre aux toilettes au milieu de la nuit.
  • Limitez la consommation de caféine et d’alcool. Elles peuvent augmenter la production d’urine, irriter la vessie et aggraver les symptômes.
  • Limiter les décongestionnants ou antihistaminiques. Ces médicaments resserrent la bande de muscles autour de l’urètre qui contrôle le flux urinaire, ce qui rend l’urine plus difficile à expulser.
  • Allez aux toilettes dès que vous sentez l’envie. Attendre trop longtemps pourrait étirer les muscles de la vessie et causer des dommages.
  • Planifiez vos visites aux toilettes. Essayez d’uriner à des heures régulières – par exemple toutes les quatre ou six heures pendant la journée – pour “rééduquer” la vessie. Ceci peut être particulièrement utile si vous avez une fréquence et une urgence sévères.
  • Suivez une alimentation saine. L’obésité est associée à une hypertrophie de la prostate.
  • Restez actif. L’inactivité contribue à la rétention d’urine. Même un peu d’exercice peut aider à réduire les problèmes urinaires causés par une hypertrophie de la prostate.
  • Uriner – puis uriner de nouveau quelques instants plus tard. Cette pratique est connue sous le nom de double miction.
  • Restez au chaud. Des températures plus froides peuvent provoquer une rétention d’urine et augmenter l’urgence d’uriner.

CONSIDERATIONS

Il est important de se rappeler que le simple fait qu’un supplément soit étiqueté “naturel ” ne signifie pas toujours qu’il est sûr ou sain. Les remèdes à base de plantes médicinales peuvent causer des effets secondaires. Ils peuvent également interagir avec d’autres médicaments que vous prenez. Consultez votre médecin avant d’essayer tout supplément naturel.

Ressources :

Lire aussi : Remèdes contre les troubles de la prostate

Ne ratez plus un seul remède !

Recevez directement dans votre boite aux lettre, les derniers remèdes de grand-mère ou les remèdes de saison. Remplissez ce (petit) formulaire et c'est parti !

Tous les Remèdes :
Ce remède est noté

(3.2 / 5)

3.2 5 14
Votez pour ce Remède

14 personne(s) ont Voté

Remèdes Relatifs :
  • intertrigo soins naturels

    Soins naturels pour stopper l’intertrigo

  • spectre des TROUBLES DE L'AUTISME

    Traiter les troubles du spectre de l’autisme (TSA) avec les germes de broccoli

  • ventre gonflé par l'ascite

    6 façons naturelles de gérer les symptômes de l’ascite

  • acidose huiles essentielles

    Acidose : Comment traiter avec les huiles essentielles ?

  • traiter glaucome naturellement

    Glaucome : Les meilleurs remèdes pour traiter naturellement



Ces Remèdes Pourraient vous Intéresser…
Vous avez réagi à cet article
Commentaires (6)
  1. posté par victor musenge le 06/10/2018

    pour vivre en bonne santé, on doit être bien informé.

  2. posté par pambe rigobert blaise le 19/09/2018

    bonjour, j’ai une douleur au bas ventre lorsque j’urine et aussitôt terminer le mal se fait rare, ceci va jusqu’à atteindre ma libido

  3. posté par urchif le 15/04/2018

    depuis que je me fais traiter hypertrophie de la prostate rapport sexuelle negmerciatif que faire merci pour votre reponse.

  4. posté par SAADI le 27/03/2018

    Jai des douleurs au niveau des testicules et mes urines sont brûlantes et douloureuses. La miction est très difficile.

  5. posté par Boisseau le 26/03/2018

    Bonjour,
    Vos articles ont l’air intéressant malheureusement je n’ai jamais pu les lire jusqu’au bout en raison des pubs trop nombreuses qui apparaissent par dessus le texte lorsque l’on incline le tel de 90• pour faciliter là lecture.
    Cordialement
    Franck

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.