Ménopause, comment bien la vivre ?

Par : | 7 Commentaires | Le : 19/08/2013

2013-08-19 Remèdes de Grand-Mère

Mais la ménopause c’est quoi au juste ?

Autrefois méconnue, la ménopause s’est ancrée progressivement dans nos esprits comme une fatalité ou une pathologie. On s’est accordé à y voir une source inépuisable d’ennuis de tous ordres.


En général, chez une femme en bonne santé, exerçant une activité normale, la fin de l’ovulation ne se situe jamais avant 50 ans. Malheureusement, des années voire parfois des générations d’erreurs accumulées ont véritablement fait de la ménopause un âge critique.
Des troubles d’origine diverses jalonnent les quatre ou cinq années que dure la ménopause qui ne survient d’ailleurs pas subitement, mais commence, le plus généralement par des irrégularités dans la fréquence, la durée et l’importance des règles.
C’est troubles sont le plus souvent d’ordre congestif, bouffées de chaleur, étourdissements, congestion de la face, sueurs diffuses, il peuvent revêtir d’autres formes et se manifester par des palpitations, des troubles de l’ouïe, de l’empâtement des formes, des sensations d’étouffement et même d’hypertension artérielle. Ce sont parfois aussi des nausées ou autres manifestation d’ordre hépatiques. (surtout en cas de ménopause causée par l’ablation des glandes génitales ou à leur atrophie.
Lors de la ménopause surviennent fréquemment des troubles du psychisme (angoisse, irritabilité, asthénie ou excitation en alternance, obésité…). On peut observer que plus la ménopause  survient prématurément, plus les troubles sont accentués.

Comment bien se préparer à la ménopause ?

Aliments à éviter et aliments à consommer pour la ménopause

Ne craignons pas de se répéter sur le sujet des aliments “encrassants” et toxique : la viande et ses dérivés, les pâtisseries industrielles, l’alcool et les véhicules d’alcaloïdes (café, thé, cacao, tabac…), les aliments adultérés à la transformation par l’introduction de substances chimiques. Tout ceci est dangereux.
A contrario, les aliments les plus favorables à la ménopause ou la préménopause sont les fruits et légumes, crus autant que possible (et bio si possible). Les aliments végétaux “allègent” les humeurs, décongestionnement, favorisent les actes glandulaires, renforcent le système nerveux.
Pour les laitages, donnez la préférence au lait caillé (si possible sans pressure), consommez fromages et œufs en quantités modérées.
Tous les miels naturels sont excellents. Il faut accorder une importance toute particulière au citron qui agit très favorablement sur le sang et sa circulation, à l’ail, au persil, les aromates tels que cerfeuil, estragon, échalotes, oseille, ciboulette, raifort, noix de muscade…

Les plantes favorables à la ménopause

Les autres plantes conseillées en période de ménopause, sont la Vigne rouge qui accélérera la circulation sanguine, l’Aubépine et la Passiflore qui tempéreront les incartades du cœur, le Gui qui modérera les écarts nerveux, la Persicaire qui diminuera l’intensité du flux sanguin si celui-ci est important et enfin la plante à mettre en évidence, la Sauge qui contiendrait une grande quantité d’hormones femelles (6.000 unités internationales par kilo de plante sèche). On l’utilisera aussi bien comme aromate pour la cuisine que pour la préparation d’infusions à prendre à la dose d’une cuillerée à dessert par tasse d’eau bouillante : infuser 20 minutes (2 à 4 tasses par jour), idem pour les autres plantes précitées.

Bains favorables à la ménopause

En cas de bouffées de chaleur, de congestion de la face, d’hypertension… Dans ces cas ou si se manifestent des engourdissement des membres, de fourmillements ou des crampes, il sera utile de prendre des bains de pieds ou de mains (ou les deux) dans une décoction bien chaude.
– 3 ou 4 litres d’eau et 2 ou 3 poignées de vigne rouge
– Bouillir 10 à 15 minutes

Le bain de siège froid est lui aussi conseillé, les cataplasmes d’argile sur le bas-ventre en cas de règles prolongées ou de douleurs ou troubles localisées au bas-ventre, les respirations rythmées pour ramener calme et équilibre.

Mélange spécial bouffées de chaleurs

– Millepertuis
– Verveine
– Gui de chêne
– Bourse à pasteur
– Millefeuille
Aunée
– Armoise
– 25 g de chaque
– 30 g de menthe
– 50 g de romarin
– Prendre une poignée (35-40 g) du mélange dans 1 litre d’eau bouillante
– Laisser macérer toute la nuit
– Le lendemain, passer et prendre dans la journée, pendant 10 jours consécutifs
– Faire une pose de 2 jour et recommencer


 

Ne ratez plus un seul remède !

Recevez directement dans votre boite aux lettre, les derniers remèdes de grand-mère ou les remèdes de saison. Remplissez ce (petit) formulaire et c'est parti !

Tous les Remèdes :
Ce remède est noté

(4.2 / 5)

4.2 5 29
Votez pour ce Remède

29 personne(s) ont Voté

Remèdes Relatifs :
  • différence entre goutte et pseudo-goutte

    Goutte ou Pseudo-Goutte Quelle Est la Différence ?

  • a quoi ressemble la gale

    9 Traitements Naturels contre la Gale

  • Fleurs de bach : lesquelles choisir ?

    Comment choisir ses Fleurs de Bach ?

  • olfactothérapie anti-stress

    Surmenage, anxiété, manque de concentration : quelles Huiles Essentielles utiliser ?

  • les huiles végétales utiles pour l'aromathérapie

    Les Huiles Végétales valent-elles les Huiles essentielles en Aromathérapie ?



Ces Remèdes Pourraient vous Intéresser…
Vous avez réagi à cet article
Commentaires (7)
  1. posté par Montanari le 07/10/2018

    Se comentaire ma biens plus et vous en remerci

  2. posté par B A le 31/03/2014

    Consulter un ethiopate

  3. posté par Nelly le 05/02/2014

    Bonjour Super Mamie,
    La ménopause me gâche la vie !!! Bouffées de chaleur, transpiration excessive, sueur nocturne, irritabilité, rougeur au niveau du visage et toujours cette sensation d’étouffer… AU SECOURS !!!
    J’ai essayé les huiles essentielles de sauge et menthe poivrée en massage, des infusions, homéopathie, phytothérapie …. mais rien de vraiment efficace sur moi.
    Pouvez-vous me dire pourquoi ? Et avez- vous une solution miracle ?
    Parce-que là, j’en peux plus et cela depuis déjà 5 ans et j’ai que 51 ans…
    Merci pour vos conseils, j’attends de vos nouvelles …
    Bonne journée

    • posté par Youguep le 07/10/2018

      Voici ce qui m’a soigné des effets de la ménopause : feuilles de corrosolier + feuilles d’avocatier, mélanger 1 poignée des deux feuilles dans 1 litre d’eau, faire bouillir à feu moyen pendant 30 mn, laisser refroidir et boire 1 verre 3×/jour effet garanti très efficace pour bouffée de chaleur

      • posté par Mamie Net le 07/10/2018

        Merci à toi Youguep pour ta recette.

  4. posté par attar souad le 04/02/2014

    Bonjour, j’aimerais bien savoir les aliments qu’ont doit manger pour la préménopause
    cordialement

    • posté par Mamie Net le 04/02/2014

      Bonjour Attar,
      Il faut surtout manger très varié et équilibré. S’alimenter correctement, mais pas en excès. Il faut surveiller son poids, le surpoids accentue les méfaits de la ménopause. Consommer davantage de fruits, de légumes et de légumineuses, des fibres et des viandes maigres. Passer à l’huile d’olive vierge et consommer sa dose de laitage quotidienne… Voilà en espérant que cela t’aidera 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.