Ouvrir une huitre sans danger

Par : | 4 Commentaires | Le : 22/12/2017

2017-12-22 Remèdes de Grand-Mère

Comment ouvrir les huitres facilement et surtout, sans danger !

Ouvrir une huitre demande un peu d’entraînement, mais ce n’est pas compliqué. Voici une méthode simple, expliquée pas-à-pas pour ouvrir vos huitres rapidement, mais aussi sans danger.


Étape 1 : Préparer votre espace de travail, positionner votre huître

Pour garder les huîtres bien fraîches pensant que vous les écaillez, remplissez un grand saladier d’eau avec des glaçons et immergez les huitres. De cette façon, elles resteront au frais peu importe le temps qu’il vous faudra pour toutes les écailler.

Remplissez un plat ou une plaque à biscuits avec du gros sel ou de la glace concassée pour aider à les stabiliser.

De plus, assurez-vous d’avoir une poubelle à proximité ou un grand saladier pour ramasser les coquilles usées.

Pliez en trois un torchon propre dans le sens de la longueur. Vous l’utiliserez plus tard pour caler l’huître pendant l’écaillage et pour protéger votre main d’un glissement accidentel du couteau.

positionnez votre huitre
Prenez votre première huître, face plate de la coquille sur le dessus. Sur certaines variétés d’huîtres, vous aurez peut-être un peu plus de difficulté à faire la différence, mais dans la plupart des cas, c’est facile à repérer.

Étape 2 : Caler l’huître dans le torchon

caler huitre dans le torchon


Caler votre huitre “en sandwich” dans le torchon que vous avez préalablement roulé. Si vous êtes droitier, positionnez l’huître de façon à ce que sa charnière (où les coquilles s’effilent) pointe vers la droite ; si vous êtes gaucher, c’est l’inverse.

Maintenant repliez le torchon sur l’huître de façon à ce que seule la charnière soit visible, et placez votre main non dominante par dessus pour la tenir fermement. Empilez le torchon replié entre l’huitre et votre main, de cette manière, vous serez bien protégé en cas de mouvement malhabile.

Étape 3 : Placer la pointe du couteau à huîtres dans la charnière

ouvrir des huitres sans danger
Insérez votre couteau à huîtres dans la charnière. C’est la partie qui demande le plus de pratique. Essayez de trouver le bon endroit où le couteau puisse s’enfoncer entre les deux coquilles afin de pouvoir exercer un système de levier. Allez-y doucement avec le couteau, il ne s’agit pas d’entrer en force. Au contraire, tout est question de finesse : agitez le couteau jusqu’ à ce que vous sentiez que vous pouvez exercer une certaine pression contre les coquilles supérieure et inférieure à la fois en tournant et en poussant le couteau.

Étape 4 : Cherchez la faille

Moyen simple d'ouvrir une huitreUne fois que vous avez l’impression d’avoir solidement mis la pointe du couteau en place, faites monter et descendre le couteau à huîtres, tout en le tordant et en le tournant : cherchez le bon mouvement et la bonne position pour faire sauter la coquille supérieure avec un mouvement d’arrachement. Appliquez juste assez de pression dans la charnière pendant que vous faites ceci pour garder le couteau solidement à l’intérieur. Encore une fois, ce n’est pas une question de force brute.

Vous devrez peut-être repositionner la pointe du couteau si vous n’avez pas de chance. Éventuellement, vous trouverez la position parfaite, et, pop ! L’huître s’ouvrira d’elle-même. Plus vous aurez d’entraînement, plus ce sera facile de trouver l’endroit idéal.

Étape 5 : Tournez la lame du couteau pour séparer la coquille supérieure

comment ouvrir une huitreUne fois que les coquilles se sont décollées, vous aurez généralement une ouverture très étroite – l’huître peut avoir perdu la capacité de fermer complètement sa coquille, mais elle ne s’ouvre toujours pas complètement. Torsadez donc votre couteau pour que la largeur plate de la lame écarte encore plus les coquilles.

Étape 6 : Nettoyez votre lame

nettoyer votre lame avant de dissocier les coquillesVous auriez dû bien frotter vos huîtres avant de les écailler, mais il peut encore y avoir de la boue dans la charnière. Pour ne pas répandre cette boue dans votre belle huître fraîche, alors sortez le couteau et essuyez-le tout sur le torchon. Une fois que le couteau est propre, vous pouvez recommencer à l’insérer dans l’huître.

Étape 7 : Couper le muscle

couper le muscle de l'huitreÀ l’intérieur de l’huître se trouve un muscle qui est relié à la coquille supérieure et inférieure, et c’est ce muscle que l’huître utilise pour ouvrir et fermer sa coquille. En séparant les coquilles, vous avez suffisamment endommagé le muscle pour qu’il ne soit plus capable de bien refermer la coquille, mais il est toujours là et continue d’agir comme lien entre les coquilles supérieure et inférieure. Vous devez le couper.

Vous ne serez pas en mesure de le voir, parce que les coquilles seront encore trop rapprochées, vous devez le couper au jugé. En partant de l’extrémité de la charnière, faites glisser la lame à travers l’huître, en la maintenant aussi proche que possible contre la coquille supérieure. Le muscle se trouve à environ deux tiers de la longueur de la coquille, alors il suffit de glisser le couteau jusqu’ à ce que vous le rencontriez et que vous le coupiez.

Une fois que vous avez coupé le muscle, vous devriez pouvoir retirer la coquille supérieure. Utilisez le couteau pour libérer toute chair d’huîtres qui s’accroche encore à la coquille supérieure, en essayant de votre mieux de ne pas endommager l’huître.

Étape 8 : Jeter la coquille supérieure et inspecter l’huître

huitre ouverte facilementMaintenant, regardez votre huître. Elle doit être claire et fraiche, avec beaucoup de liquide autour. Sentez-la et jetez toute huître qui sent mauvais. (Si votre source est bonne, cela devrait être assez rare.)

Inspectez également l’huître pour voir s’il y a des fragments de coquille qui y ont pénétré lorsque vous l’avez ouverte, surtout près de la charnière. Utilisez la pointe de votre couteau à huîtres propre pour les enlever. Vous pouvez aussi, à de rares occasions, y trouver un crabe à huître, un minuscule crabe à carapace molle qui s’ y cache. Ce n’est pas anormal, et il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Jetez le crabe et conservez l’huître, qui est toujours parfaitement comestible.

Faites attention de ne pas renverser l’huître et de ne pas perdre toute “sa liqueur” lorsque vous la manipulez.

Étape 9 : Libérer l’huître de la coquille inférieure

comment bien ouvrir les huitres
L’étape finale consiste à glisser le couteau sous l’huître, en sectionnant le muscle de la coquille inférieure. (Si vous voulez que vos convives n’aient rien à faire d’autre que les manger) Poussez l’huître pour vous assurer qu’elle soit totalement libre dans la coquille.

Mettez-la maintenant sur votre plat préparé. Prenez votre prochaine huître et répétez…

Au fait ! Quel couteau utiliser pour ouvrir les huitres ?

Vous aurez certainement besoin d’un couteau à huîtres, un couteau spécial à pointe émoussée et à lame épaisse qui est utilisé pour ouvrir la charnière arrière et séparer le corps de la coquille. Voici une petite sélection :

 

Ne ratez plus un seul remède !

Recevez directement dans votre boite aux lettre, les derniers remèdes de grand-mère ou les remèdes de saison. Remplissez ce (petit) formulaire et c'est parti !

Tous les Remèdes :
Ce remède est noté

(5 / 5)

5 5 1
Votez pour ce Remède

1 personne(s) ont Voté

Remèdes Relatifs :
  • cuisiner chou sans odeur

    Comment éviter et éliminer l’odeur de chou en cuisine ?

  • préparer le maté

    Comment préparer un yerba mate : la méthode traditionnelle

  • soupe au chou perte de poids

    Maigrir avec la soupe au chou

  • augmenter de 2000 % les bienfaits du curcuma

    Augmenter de 2000 % les bienfaits du curcuma

  • recettes de bissons au curcuma

    5 boissons au curcuma contre la douleur et l’inflammation



Ces Remèdes Pourraient vous Intéresser…
Vous avez réagi à cet article
Commentaires (4)
  1. posté par TAMINI le 05/01/2018

    bjr j’ai lu comment ouvrir une huitre sans danger.Les paysans qui habitent au bord du fleuve mouhoun au Burkina Faso font boullir les huitres bien rincé avant de les ouvrir l’ouverture est très facile sans danger merci

    • posté par Mamie Net le 07/01/2018

      Merci à toi Tamini, c’est intéressant de connaitre les méthodes des autres pays et la manière de manger 😉

  2. posté par CAMILLE JOSSE le 22/12/2017

    Grave ERREUR Mamie, il FAUT ABSOLUMENT JETER l’EAU de la coquille inférieure, ainsi, non seulement les ÉCLATS de coquille partiront avec, mais aussi l’HUITRE SÉCRÉTERA une EAU toute NEUVE & toute PURE ! CQFD ! Noyeu Joël Mamie !

    • posté par Mamie Net le 22/12/2017

      Merci Camille, alors là il y a plusieurs écoles, certains disent qu’il FAUT ABSOLUMENT GARDER LA PREMIERE EAU, pour deux raisons, conserver le goût iodé marin et surtout lorsqu’on vide la première eau, l’huitre se dessèche en secrétant sa nouvelle eau … à essayer les 2 propositions 😉 Joyeuses fêtes à toutes et à tous !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.