Que faire en cas de saignement de nez ?

Par : | 1 Commentaire | Le : 03/07/2014

2014-07-03 Remèdes de Grand-Mère

Les cavités nasales sont parsemées de petits vaisseaux sanguins très fragiles et il n’est pas rare d’en éclater quelques uns juste en se grattant. Les enfants sont plus souvent touchés par l’épistaxis (saignement de nez), mais si cela est trop fréquent, il vaut mieux consulter, en attendant voici quelques remèdes simples et rapides.

Comment arrêter de saigner du nez ?

En premier lieu, en cas de saignement de nez, il faut ne pas pencher la tête en arrière, c’est vrai c’est un réflexe courant, mais qui pourrait être dangereux ! Non, il vaux mieux essayer ces astuces plutôt efficaces. Pour arrêter le saignement de nez, le point de saignement doit être couvert pendant dix minutes, de façon à ce qu’il coagule.


S’il y a un saignement de nez, tout d’abord, nous devons toujours rester calmes, car en voyant tant de sang, beaucoup de gens pensent souvent que la situation peut être plus grave qu’elle ne l’est réellement. C’est pourquoi il est important pour nous tous de connaître les mesures de premiers soins lorsque nous saignons du nez et d’agir avec confiance :

Lorsqu’il s’agit d’un enfant qui saigne du nez, il est particulièrement important d’être calme et de transmettre la sécurité, car si l’enfant est altéré, il sera plus difficile de l’arrêter. Dans le cas des adultes, il est également essentiel qu’ils se sentent en sécurité et puissent coopérer.

Asseyez-vous et mettez-vous à l’aise, toujours la tête penchée vers l’avant et jamais vers l’arrière, car votre estomac n’est pas prêt à digérer le sang et votre muqueuse est irritée, ce qui vous fait vomir tout le sang ingéré par la suite. Respirez par la bouche et crachez la salive et le sang qui entrent dans la bouche. Ne pas s’allonger, pour la même raison.

Appuyez fortement sur la partie molle du nez, ce qui empêche tout saignement supplémentaire du nez et couvre le point de saignement de sorte qu’il coagule et arrête le saignement. Continuez comme ça pendant dix minutes.

N’insérez pas de mouchoirs en papier ou de gaze pour obstruer le nez. Les professionnels de la santé ont du matériel spécial à cet effet. Vérifiez au bout de dix minutes si le saignement de nez s’est arrêté. S’il continue à saigner, appuyez à nouveau pendant 10 minutes.

Une fois que le saignement s’est arrêté, vous devez respirer doucement par le nez, sans vous moucher ou le manipuler. Allez-y doucement et ne faites pas d’exercice ou ne soulevez pas de poids pendant quelques heures jusqu’à ce que votre corps se stabilise de nouveau. Cela peut être difficile pour les enfants, mais assurez-vous qu’ils ne courent pas ou ne jouent pas trop fort.


Se mettre du Bacon dans le nez

Incroyable non ? Et pourtant c’est vrai ! Des chercheurs américains ont été primés du prestigieux Ig Nobel 2015 (le prix qui récompense les travaux scientifiques les plus loufoques, mais néanmoins très sérieux). Une fine tranche de bacon dans la narine qui saigne. Les chercheurs ont découvert l’efficacité des tranches de bacon en stoppant des hémorragies nasales à répétition chez une fillette de 4 ans souffrant de thrombasthénie de Glanzmann depuis l’âge de 3 mois, une maladie hémorragique héréditaire rare. (env. 500 personnes en France).

A lire aussi : Saignement de nez fréquent ? Que faire.

Le citron pour arrêter un saignement de nez…

Et oui, il fallait y penser ! Pressez 1 jus de citron sur du coton et introduisez-le dans la narine. Cela pique un petit peu, mais c’est très efficace !

Jus de poireau contre l’épistaxis

Coupez la base d’1 poireau (côté blanc) et pressez fortement pour en exprimer quelques gouttes de jus que vous introduirez directement dans la narine.

L’alcool d’ortie en cas de saignement de nez…

Laissez macérer durant 1 semaine, de jeunes plants d’ortie (avec ou sans les racines), dans de l’alcool (alcool dénaturé que vous trouverez en pharmacie, ou de l’alcool de fruit). C’est très efficace contre les saignements de nez, mais aussi sur toutes sortes de petites plaies et blessures. Versez simplement quelques gouttes sur un coton à introduire dans la narine, ou à passer délicatement sur la blessure ou l’écorchure. Ça pique un peu, mais encore une fois, c’est très efficace.

Et la poudre de serpolet, c’est efficace contre les saignements de nez ?

Evidemment, sinon pourquoi en parlerait-on ? 😉 Voilà comment procéder : Faites sécher quelques brins de serpolet. Réduisez-les en poudre à l’aide d’un pilon et conservez dans un petit récipient hermétique. Respirez la poudre par la narine qui saigne… Magique, c’est presque de la poudre de perlimpinpin !

à lire aussi : Astuce pour stopper un saignement en 15 secondes

Quand se rendre dans un centre médical ?

Si ces techniques sont appliquées dans la plupart des situations, le saignement de nez cessera. Cependant, nous devons être conscients des signes avant-coureurs, car s’ils apparaissent, il sera nécessaire de se rendre dans un centre médical :

  • Si le saignement de nez est massif, c’est-à-dire que la quantité de sang est disproportionnée.
  • Si la personne atteinte commence à se sentir étourdie et généralement faible.
  • Si après l’application des 20 minutes de pression, il continue à saigner.
  • Quand le sang tombe derrière la gorge au lieu de passer par le nez.
  • Dans le cas où l’hémorragie était le résultat d’un traumatisme crânien.

Ne ratez plus un seul remède !

Recevez directement dans votre boite aux lettre, les derniers remèdes de grand-mère ou les remèdes de saison. Remplissez ce (petit) formulaire et c'est parti !

Tous les Remèdes :
Ce remède est noté

(4.7 / 5)

4.7 5 6
Votez pour ce Remède

6 personne(s) ont Voté

Remèdes Relatifs :
  • jus de chou vert pour guérir les ulcères à l'estomac

    Comment traiter naturellement un ulcère duodénal ?

  • comment faire un bain dérivatif

    Bain dérivatif : Qu’est-ce-que c’est et comment le faire ?

  • bronches

    Comment purifier les poumons et les bronches

  • intertrigo soins naturels

    Soins naturels pour stopper l’intertrigo

  • spectre des TROUBLES DE L'AUTISME

    Traiter les troubles du spectre de l’autisme (TSA) avec les germes de broccoli



Ces Remèdes Pourraient vous Intéresser…
Vous avez réagi à cet article
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.