Remèdes pour digestion difficile

Par : | 0 Commentaires | Le : 17/06/2014

2014-06-17 Remèdes de Grand-Mère

Après les repas vous vous sentez lourds, fatigués, vous somnolez, il faut agir, votre digestion vous pompe toute votre énergie ! Voici quelques conseils en cas de mauvaise digestion…

Un trouble très commun et très ressenti est représenté par une mauvaise digestion, techniquement appelée dyspepsie : une mauvaise digestion s’accompagne souvent de brûlures d’estomac, d’éruptions, de régurgitations acides, de constipation, de somnolence, de nausées et de ralentissement des fonctions gastriques et pancréatiques.


Les causes sous-jacentes des troubles dyspeptiques peuvent être de diverses natures : en fait, elles vont d’une alimentation incorrecte, excessive et déséquilibrée, aux infections aux Helicobacter Pilori, du stress à l’abus d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ayant un effet gastro-lésique. Les maladies du foie et les troubles du tractus gastro-intestinal peuvent évidemment aussi provoquer une dyspepsie.

Les remèdes naturels

Lorsque la cause d’une mauvaise digestion n’est pas une maladie organique, les remèdes naturels sont une aide précieuse et efficace. Les plantes telles que la gentiane, l’artichaut, le gingembre, la réglisse, la camomille, la menthe et les amers en général (rhubarbe, boldo, fenouil, cumin, pissenlit, chicorée, etc.) ont la capacité de tonifier les fonctions des organes impliqués dans les premiers stades de la digestion : ils favorisent la sécrétion gastrique et de salive, aident le foie et les fonctions pancréatiques, et donnent du tonus gastrique.

Un mode de vie correct, une alimentation légère et régulière sans excès est également recommandée ; la façon dont vous avez l’habitude de manger doit également être correcte car, si vous avez tendance à manger rapidement, vous avalez de l’air qui crée de l’enflure et de l’inconfort au niveau abdominal.

La phytothérapie est fournie avec des formulations naturelles qui aident l’organisme à effectuer une bonne digestion : dans cet article, nous analyserons deux produits précieux à considérer comme un modèle pour combattre la dyspepsie. Nous examinerons un premier remède naturel formulé sous forme de comprimés à mâcher à base de pomme, chicorée, gingembre, réglisse et gentiane ; puis une tisane digestive classique à base de menthe, gentiane, anis, cumin, cumin, verveine, achillée et réglisse.

Les deux remèdes naturels effectuent la même action, visant à améliorer la fonction digestive et gastrique : les comprimés sont plus pratiques pour les personnes qui n’ont pas beaucoup de temps disponible, tandis que la tisane, en plus d’être utile pour la digestion, est plus approprié pour ceux qui sentent le besoin de détente.

Bonbons à mâcher naturels

Les comprimés à croquer sont très pratiques, car ils fondent lentement dans la bouche sans nécessiter de préparation, comme c’est le cas pour les tisanes et les infusions. Il est recommandé de prendre le produit deux fois par jour après les repas principaux.


Pomme (extrait de jus de pomme) : est inclus dans un produit anti-dispepsie pour la présence d’acides organiques – malique, tartrique, succinique et citrique – qui semblent exercer un tropisme positif sur le métabolisme de base, améliorant son expression et favorisant la production de sucs digestifs.

Chicorée (Cichorium intybus) : malgré son goût très amer, dû à la présence d’inuline, la chicorée est capable de stimuler l’appétit (prise avant les repas) et de favoriser la digestion, régulant les fonctions intestinales, hépatiques et rénales ; elle favorise, en effet, la diurèse et la production de bile. Elle est également connue pour son effet purifiant et détoxifiant.

Gingembre (Zingiber officinalis) : certains principes actifs à activité digestive sont obtenus à partir de la racine du gingembre. Ce n’est pas un hasard si le gingembre est largement utilisé dans la fabrication des apéritifs et des liqueurs. De plus, le gingembre est considéré pour ses propriétés carminatives, qui permettent de produire moins de gaz intestinaux et de diminuer le processus de fermentation. Il faut cependant rappeler que le gingembre n’est pas capable d’adsorber les gaz intestinaux, car cette fonction n’est attribuée qu’à l’argile et au charbon.

Réglisse (Glycyrrhiza glabra) : les saponines contenues présentent une activité gastroprotectrice, tandis que les flavonoïdes présentent une activité eupeptique. La réglisse est une drogue aromatique et stomachique.

La gentiane (Genziana lutea) ne pouvait pas manquer à la liste, médicament digestif, tonique et eupeptique par excellence, grâce aux iridoïdes contenus, à savoir la genziopicrine, l’amarogentine et le genziopicroside. Ce remède naturel n’est pas recommandé pour les diabétiques (en raison de la présence d’extrait de pomme) et pour ceux souffrant de brûlures d’estomac gastriques (car il peut augmenter les brûlures d’estomac). Il ne doit pas être pris en association avec des AINS, car le fait d’être gastro-entérique peut aggraver le problème.

Les tisanes et décoctions digestives naturelles

La menthe et la gentiane sont des médicaments recommandés pour soulager les problèmes liés à une mauvaise digestion, en particulier la présence d’anis et de cumin, tandis que la verveine et l’achillée sont des plantes moins connues dans un produit à base de plantes de ce type. La réglisse est un élément qui corrige le goût.

Menthe et menthe poivrée

C’est un excellent médicament aux propriétés toniques et européennes grâce au menthol, le principe actif qui caractérise le phytocomplexe : il détend le tissu musculaire de l’estomac. Il est spasmolytique et est largement utilisé pour les troubles gastro-intestinaux. La menthe n’est pas recommandée chez les personnes souffrant d’ulcères gastriques parce que le menthol stimule la production de jus acides, ce qui augmente le problème existant.

La gentiane

La gentiane (Genziana lutea), comme déjà analysé, a des propriétés toniques, eupeptiques et digestives.

Anis

Anis (Pimpinella anisum) : médicament carminatif capable de réduire l’enflure abdominale grâce à des molécules qui limitent la fermentation gastrique causée par la flore intestinale. Le phytocomplexe est principalement caractérisé par l’anéthole, une molécule terpénoïde très volatile.

Carvi

Carvi (Carum carvi) : médicament caractérisé par des terpènes et des flavonoïdes, il a une action digestive en synergie avec l’anis : il améliore l’activité hépatique, intestinale et pancréatique, réduit les troubles causés par un métabolisme paresseux, apaise le gonflement abdominal.

Verveine

La verveine (Lippia citriodora) est une plante médicinale composée de verbenine, verbanaloside, verbenone, tanins et autres constituants qui confèrent au produit des propriétés organoleptiques très appréciées (médicament “corrigens”, avec la réglisse). Si la tisane de verveine est prise avant les repas, la fonction digestive est favorisée : à cet égard, elle est également utilisée dans les remèdes contre la gastralgie (douleur à l’estomac).

Achilée

Achillée (Achilea millefolium) : parmi les principes actifs qui composent le phytocomplexe figurent les sesquiterpènes lactoniques (achilline, achillicine), les flavonoïdes (apigénine, quercétine), les alcaloïdes, les tanins et acides organiques ; l’huile essentielle est riche en pinène, bornile, camphre et eugénol. Pour usage interne, l’achillée a une activité amère-tonique et cholérétique et est également utilisée pour les troubles gastro-intestinaux tels que la gastrite, les spasmes gastriques et les difficultés digestives.

Réglisse

Réglisse (Glycyrrhiza glabra) : dans ce cas, la réglisse corrige les propriétés organoleptiques de la tisane, constituée principalement de drogues amères.

Bien qu’ils soit “naturels”, ces remèdes à base de plantes ont quelques inconvénients : pour cette raison, avant d’acheter tout produit d'”automédication”, il serait utile d’en discuter avec votre médecin : en fait, la tisane et les comprimés analysés ne sont pas recommandés pour ceux qui ont des problèmes biliaires, car il ya des médicaments qui agissent sur le foie stimulant la vésicule biliaire, et pourrait donc causer des coliques en présence de tartre.

De plus, si ces remèdes naturels sont adoptés par des personnes qui prennent des antidépresseurs tricycliques parce qu’elles souffrent de dépression, le contraste entre les ingrédients actifs pourrait mener à l’insomnie. Enfin, en présence de dyspepsie chronique, les produits naturels contre la mauvaise digestion n’apportent généralement pas un bénéfice substantiel.

6 recettes de tisanes digestives…

  1. Versez 2 cuil. à soupe de racines sèches d’angélique, coupées en morceaux, ou de semences d’angélique, dans une casserole émaillée. Portez à ébullition et laissez bouillir 5 minutes, filtrez. Buvez en fin de repas.
  2. Après le repas, remplacez votre café par une tasse de tisane de fleurs de mélilot (1 cuil. à soupe par grande tasse). Le mélilot est un antispasmodique naturel, il calme les spasmes gastriques et intestinaux, en plus il est réjouissant pour les papilles, ce qui ne gâche rien ! La tisane de sarriette, cousine du thym est un véritable désinfectant intestinal, son efficacité n’est plus à prouver pour calmer les spasmes et lutter contre les fermentations intestinales. Elle à aussi paraît-il des effets aphrodisiaques. On l’utilise en infusion (5 à 10 minutes), prendre 1 tasse après les repas.
  3. A parts égales, mélangez : feuilles de cassis, de sommités fleuries de reines-des-prés, de fleurs de sureau et de feuilles de myrtilles. Faites chauffer 1,5 litre d’eau dans lequel vous mettrez 2 ou 3 barons de réglisse. Dès que l’eau frémit, versez-la sur 1 poignée de mélange de plantes, remuez avec un cuil en bois et couvrez pendant 1/4 d’heure avant de filtrer. Mettez votre tisane en bouteille et buvez-en tout au long de la journée, entre les repas à température ambiante.
  4. Pendant l’été, faites provision de fleurs de petite centaurée pour en faire une tisane digestive toute l’année ! Doser à raison d’1 cuil. à soupe de fleurs dans 1 tasse, couvrir d’eau frémissante et laisser infuser 10 minutes avant de filtrer. Ajoutez 2 à 3 feuilles de menthe fraîches ou sèches pour calmer l’amertume, ou carrément 1 cuil. à café de miel. Prenez 1 tasse en fin de repas en cas de digestion difficile.
  5. Faire infuser 1 cuil. à soupe de semence de coriandre dans une tasse d’eau bouillante pendant 10 minutes. Filtrez, buvez après le repas.
  6. Dans 1 tasse, verser de l’eau frémissante sur 1 cuil. à café de cannelle mélangée à 2 cuil. à soupe de miel. Buvez en fin de repas.

Mauvaise digestion due à l’anxiété, le remède :

Quand la nervosité et l’anxiété provoquent des troubles digestifs, essayez la mélisse !

  • Faire infuser 1 cuil. à soupe de feuilles dans 1 tasse pendant 10 minutes avant de filtrer. Buvez après le repas. Elle sera parfaite aussi si vous avez du mal à vous endormir.

Les remèdes antiques

Bien qu’il n’y ait pas de fondement scientifique, la tradition populaire a toujours su exprimer sa sagesse, avec ou sans raison. Même en cas de digestion difficile, la tradition veut que certaines plantes comme la mauve, la mélisse et la sauge soient utilisées. Pourtant, l’habitude de manger de l’ail semble favoriser la digestion, tout comme l’oignon cuit, qui, en raison de sa teneur en eau, favorise la diurèse et favorise la fonction rénale correcte. Le céleri semblait également représenter une aide à la digestion valable : à tel point que l’on se souvient d’un dicton populaire : “si le cultivateur connaissait la valeur du céleri, il en remplirait tout son jardin”. En plus d’être considérée comme une plante aphrodisiaque (propriété encore douteuse) et utile pour le traitement des plaies ouvertes, elle était également utilisée pour favoriser la digestion, soulager les crampes abdominales et était considérée comme un excellent diurétique. Enfin, le raifort a été exploité pour ses propriétés stimulantes sur la production de salive, de sucs gastriques, il était donc une excellente aide naturelle à la digestion.

à lire aussi : Remèdes naturels contre les brûlures d’estomac

Ne ratez plus un seul remède !

Recevez directement dans votre boite aux lettre, les derniers remèdes de grand-mère ou les remèdes de saison. Remplissez ce (petit) formulaire et c'est parti !

Tous les Remèdes :
Ce remède est noté

(3.8 / 5)

3.8 5 9
Votez pour ce Remède

9 personne(s) ont Voté

Remèdes Relatifs :
  • jus de chou vert pour guérir les ulcères à l'estomac

    Comment traiter naturellement un ulcère duodénal ?

  • comment faire un bain dérivatif

    Bain dérivatif : Qu’est-ce-que c’est et comment le faire ?

  • bronches

    Comment purifier les poumons et les bronches

  • intertrigo soins naturels

    Soins naturels pour stopper l’intertrigo

  • spectre des TROUBLES DE L'AUTISME

    Traiter les troubles du spectre de l’autisme (TSA) avec les germes de broccoli



Ces Remèdes Pourraient vous Intéresser…
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.