Remèdes naturels contre une vaginite

Par : | 1 Commentaire | Le : 20/04/2016

2016-04-20 Remèdes de Grand-Mère

La vaginite ou vaginite bactérienne ou encore vaginose bactérienne, peut être décrite comme une inflammation des voies génito-urinaire chez les femmes et se caractérise par des pertes blanches épaisses et nauséabondes suintant du vagin. Cela est dû à la croissance d’un ensemble de bactéries conduisant à un déséquilibre du pH dans la zone touchée. Elle provoque rougeurs, et enflures, la douleur et une sensation de brûlure.

Nous le verrons plus bas, une bonne hygiène intime et les remèdes de grand-mère viendront naturellement à bout d’une vaginite, en utilisant le yogourt, le thé, l’eau froide, la poudre de neem, l’ail, le curcuma, les jus de légumes, l’huile de cèdre et d’autres ingrédients faciles à se procurer.


Les causes de la vaginite bactérienne

La vaginite résulte d’une croissance excessive d’un ensemble de bactéries qui entrent en concurrence avec la flore du vagin, ce qui entraîne un changement acide et des conditions alcalines. Il est facile de traiter la maladie, mais en l’absence de traitement, la vaginite bactérienne augmente le risque de développer une maladie inflammatoire pelvienne ainsi que des complications pendant la grossesse.

La vaginite peut aussi être due à des infestations parasitaires qui peuvent être dues à des rapports sexuels et d’autres conditions non hygiéniques. La vaginite peut également subvenir au début de la ménopause, lorsque les femmes ont de faibles niveaux d’oestrogène dans le corps, menant à l’inflammation et à des démangeaisons.

Les symptômes importants de la vaginite bactérienne

La vaginite peut avoir des symptômes variés qui lui sont associés comme la douleur pendant les rapports sexuels, une sensation de brûlure au moment d’uriner, des saignements inexpliqués, pertes vaginales augmentées et malodorante, des démangeaisons intenses et d’autres symptômes tels que des douleurs à l’estomac et des maux de dos, des douleurs pelviennes… en fonction de l’origine de la vaginite.

  • Démangeaisons dans la région vaginale
  • Sensation de douleur ou de brûlure perceptible et qui augmente au moment d’uriner ou lors des rapports sexuels
  • Lèvres enflammées ou plus rouges qu’habituellement
  • Pertes blanches ou grisâtres plus épaisses et malodorantes
  • Remarque : Si les pertes blanches sont fluides avec des traînées de sang c’est indicatif d’une vaginite atrophique

Comment traiter naturellement une vaginite ?

Une vaginite est curable en prenant quelques précautions simples. Voici ci-dessous des remèdes maison qui se révèlent être efficaces dans le traitement des symptômes de la vaginite bactérienne.

remedes naturels vaginite origan

Origan

L’huile qui est extraite de l’origan a des qualités antifongiques et donc peuvent être utilisée pour le traitement de la vaginite due à un champignon. Les infections vaginales à levures qui causent la vaginite sont très fréquentes chez les femmes et peuvent être traitées efficacement avec de l’huile d’origan.


 

Prendre des suppléments d’origan deux fois par jour. Cela peut être poursuivi jusqu’à ce que les symptômes disparaissent complètement.

remedes naturels vaginite curcuma

Curcuma

Grâce à ses propriétés antifongiques naturelles, le curcuma dissous dans du lait ou de l’eau peut être consommé tous les jours jusqu’à ce que les symptômes disparaissent. Prenez une pincée de poudre de curcuma et l’ajouter à un verre de lait ou d’eau. Consommez chaque jour. Vous pouvez rincer le vagin avec de l’eau de curcuma et accroître son efficacité.

Camomille pour stopper une vaginite

L’inflammation à l’intérieur du vagin provoque la sensation de brûlure et la douleur. Réduire l’inflammation réduira de la gravité de la vaginite, les qualités apaisantes de la camomille peuvent être utilisées à ses fins. Trempez un sachet de camomille (bio si possible) dans de l’eau chaude pendant 2-3 minutes.

Appliquer ce sachet dans le vagin, en permettant à l’eau de couler dans les canaux vaginaux enflammés. La camomille exercera son action apaisante sur les parois et réduira l’inflammation. Ce traitement peut être poursuivi jusqu’à ce que les symptômes disparaissent.

remedes naturels vaginite

La vaginite peut être traitée avec du jus de canneberge

Le jus de canneberge peut exercer une forte influence sur les infections bactériennes. Ce jus fortement acide permet d’éviter la multiplication des bactéries en créant une surface acide dans le vagin qui tuera l’action bactérienne.

La vaginite due à des infections bactériennes peuvent être traitées en consommant du jus de canneberge chaque jour en abondance. Pour une meilleure action, vous devez consommer du jus de canneberge non sucré, pur et bio (évitez les jus avec du sucre et des additifs ajoutés).

Compresse froide

remedes naturels vaginite

Un chiffon imbibé d’eau froide peut être posé en travers de la zone touchée pour obtenir le soulagement de la rougeur et de l’enflure due à la constriction des vaisseaux sanguins. C’est le plus simple des remèdes maison pour calmer la douleur et la sensation de brûlure liées à une vaginite.

Poudre de neem (margousier)

Le margousier possède d’excellentes propriétés antibactériennes et est toujours recommandé en cas de problèmes dermatologiques. Prendre de la poudre de neem peut éliminer les bactéries à partir du site vaginal.

Ail

L’ail est un antibactérien et a des qualités antiseptiques douces, son utilisation pour le traitement de la vaginite est une évidence. L’ail aide à tuer les parasites intestinaux et à nettoyer les muqueuses de l’estomac, offrant ainsi une action de nettoyage de l’estomac et évitant toute action des bactéries et des champignons dans le vagin.

Des prises d’ail pur ou sous forme de capsules (1-2 chaque jour) sont recommandées. Une gousse d’ail pelée et enveloppée dans une gaze peut être insérée dans le vagin pendant au moins 20 min. Répéter le traitement à intervalles de 3-4 heures contribuera à réduire l’infection.

remedes naturels vaginite

Ou consommez 4-5 gousses d’ail cru chaque jour pour garder l’estomac et l’intestin propres et empêcher les bactéries de prospérer. Pour les infections bactériennes et les levures qui causent la vaginite, presser de l’ail pour en extraire le jus. Appliquer directement sur la zone vaginale pour endiguer l’action des germes. L’huile d’ail peut être mélangée avec de l’huile de noix de coco et de la vitamine E pour traiter la vaginite en application topique. L’huile de coco empêche la propagation des infections fongiques.

Mycose vaginale soignée avec l’ail : la méthode de mamie…

Prendre une grosse gousse d’ail frais, épluchée, faire plusieurs trous dedans avec une fourchette et l’insérer dans le vagin, pas juste au bord sinon ça tombe et pas trop loin non plus car cela ne sert à rien et après c’est difficile à récupérer… Pour qu’elle glisse plus facilement mettre quelques gouttes d’huile de bourrache pure, et ensuite badigeonner de cette huile tout l’extérieur du sexe, du périnée jusqu’au clitoris, et sur les brûlures (s’il y en a). La réaction devrait être immédiate, les démangeaisons stoppent presque instantanément.

Garder la gousse d’ail pendant 8 heures avant de la changer et de recommencer le processus, toujours enduite d’huile de bourrache. L’exposition à l’ail doit être d’au moins 30 heures environ pour stopper toute infection (1 jour et demi) pour certaines il faudra effectuer le traitement au moins 6 jours. L’huile de bourrache est idéale pour réparer les fissures et assouplir la muqueuse. Bien insister sur le périnée, en le massant bien.
Lorsque vous effectuez ce traitement, à l’ail il est important d’arrêter de se laver avec du gel intime (Gyn Hydralin), Faites une toilette intime juste à l’eau avec la main (propre bien entendu) et renforcez le traitement en mangeant 1 ou 2 gousses fraîches tous les jours, et c’est tout !

Essayez cette méthode, vous ne devriez pas être déçues, et surtout ne soyez pas effrayées par la sensation de brûlure que vous pouvez sentir à l’entrée du vagin quand vous insérez la gousse, elle peut être un peu intense au début à cause de l’irritation de la muqueuse mais ça ne dure que quelques secondes et après plus rien, bon courage…

Thé

Prenez un sachet de thé, le tremper dans de l’eau claire et laissez-le refroidir pendant un certain temps au réfrigérateur. Le sac peut maintenant être appliqué à l’extérieur de la zone touchée pour soulager les démangeaisons et réduire l’infection.

Yogourt

Des boules de coton trempées dans du yogourt peuvent soit être insérés dans le vagin, ou du yogourt peut être appliqué directement sur la zone touchée. Le traitement avec du yaourt a été cliniquement étudié et jugé bénéfique sur le long terme comme traitement de la vaginose. Manger un bol de yogourt tous les jours a également été recommandé jusqu’à ce que la condition disparaisse.

remedes naturels vaginite yogourt

Jus de légumes

Les jus de légumes à base de persil, de gingembre et d’ail, ainsi que des légumes verts, sont également bénéfiques pour réduire la douleur et les démangeaisons si vous souffrez déjà d’une vaginite bactérienne.

L’huile de cèdre

Se baigner dans l’eau chaude avec une cuillère à soupe de sel et quelques gouttes d’huile de cèdre. L’huile de cèdre contribue à réduire les démangeaisons très efficacement.

Afin de vous protéger et écarter les symptômes gênants d’une vaginite bactérienne, vous devrez adopter une hygiène intime irréprochable, laver vos sous-vêtements à haute température et prendre des bains chauds. Serviettes, draps de lit, oreillers et d’autres articles d’usage quotidien doivent être nettoyés régulièrement. Cependant, si tous ses remèdes ne parviennent pas à stopper votre vaginite, il est conseillé de consulter un médecin.

à lire aussi : Remèdes naturels contre une cystite

Ne ratez plus un seul remède !

Recevez directement dans votre boite aux lettre, les derniers remèdes de grand-mère ou les remèdes de saison. Remplissez ce (petit) formulaire et c'est parti !

Tous les Remèdes :
Ce remède est noté

(3.9 / 5)

3.9 5 38
Votez pour ce Remède

38 personne(s) ont Voté

Remèdes Relatifs :
  • jus de chou vert pour guérir les ulcères à l'estomac

    Comment traiter naturellement un ulcère duodénal ?

  • comment faire un bain dérivatif

    Bain dérivatif : Qu’est-ce-que c’est et comment le faire ?

  • bronches

    Comment purifier les poumons et les bronches

  • intertrigo soins naturels

    Soins naturels pour stopper l’intertrigo

  • spectre des TROUBLES DE L'AUTISME

    Traiter les troubles du spectre de l’autisme (TSA) avec les germes de broccoli



Ces Remèdes Pourraient vous Intéresser…
Vous avez réagi à cet article
Commentaire (1)
  1. posté par Valérie Bonnville le 02/03/2018

    NE PAS INDIQUER D’INSÉRER QUOI QUE CE SOIT DANS LE VAGIN!!!!!
    Certaines femmes ne peuvent pas retirer ce qui a été inséré, si le cordon lâche, ou s’il n’y a pas moyen de tirer dessus. Les boules de cotton ou l’ail ou les sachets de tisane insérées peuvent rester coincées. Dans tel cas, il faut se rendre à l’urgence et c’est très humiliant de dira à une dizaine de personnes (infirmier-médecin-secrtaire à répétition car les hôpitaux sont souvent comme la maison des fous dans Astérix et Obélix) qu’il y a quelque chose de pris dans le vagin!!!! En plus, le temps que ça soit retiré (24h – 48h ou plus si on oublie ça là) le corps a eu en masse le temps de développer plein d’autres problèmes (infection pelvienne, salpingite, hémorroïdes, infection bactérienne en plus d’une infection à levure… MAUVAISE IDÉE. Moi je ne peux même pas extraire un Diva Cup alors imagine une gousse d’ail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.