Soigner les Durillons et Cors aux pieds

Par : | 1 Commentaire | Rédigé le : 15/02/2014 | Modifié le : 22/04/2019

2014-02-15 Remèdes de Grand-Mère

Le durillon, cette callosité de l’épiderme qui peut apparaître sur la paume des mains ou des pieds, est due entre autre à des frottement répétés. Le durillon est très douloureux surtout lorsqu’il est enflammé. Pour le soigner, le décongestionner et soulager la douleur il existe des remèdes de grand-mère.

Les cors et les callosités sont des couches épaisses et durcies de peau qui se forment lorsque votre peau essaie de se protéger contre la friction et la pression. Ils se développent le plus souvent sur les pieds et les orteils ou sur les mains et les doigts. Les cors et les callosités peuvent être inesthétiques.


Si vous êtes en bonne santé, vous avez besoin d’un traitement pour les cors et les callosités seulement s’ils causent de l’inconfort. Pour la plupart des gens, le simple fait d’éliminer la source de friction ou de pression fait disparaître les cors et les callosités.

Si vous souffrez de diabète ou d’une autre maladie qui cause une mauvaise circulation sanguine dans vos pieds, vous êtes plus à risque de complications dues aux cors et aux callosités. Demandez l’avis de votre médecin sur les soins appropriés pour les cors et les callosités si vous souffrez d’une telle condition.

à lire aussi : Astuces imparables pour enlever facilement la corne sur les talons

Vous pouvez avoir un cor ou un cal si vous remarquez :

  • Une zone de peau épaisse et rugueuse
  • Une bosse durcie et surélevée
  • Sensibilité ou douleur sous la peau
  • Peau floconneuse, sèche ou cireuse
Différence entre cor et cal

Différence entre cor et cal : à gauche un cor, à droite une callosité.

Les cors et les callosités (cals) ne sont pas la même chose !

différences entre cors, durillons et oeil de perdrix

Ne pas confondre un cor, un durillon et un œil de perdrix

Les cors sont plus petits que les callosités et ont un centre dur entouré d’une peau enflammée. Les cors ont tendance à se développer sur les parties de vos pieds qui ne supportent pas le poids, comme le dessus et les côtés de vos orteils et même entre vos orteils. On les trouve également dans les zones portantes. Les cors peuvent être douloureux lorsqu’ils sont pressés.

Les callosités sont rarement douloureuses. Elles se développent habituellement sur la plante des pieds, surtout sous les talons, sur les paumes des mains ou sur les genoux. Les callosités varient en taille et en forme et sont souvent plus grandes que les cors.


Les solutions naturelles pour les traiter…

Feuille de lierre contre durillon

Le lierre anglais utilisé en cataplasme à de puissants effets antioxydant en plus de vous aider à enlever un durillon

  • Faites macérer une feuille de lierre (Hedera helix) dans du jus de citron (bio et non traité), pendant 2 heures.
  • Appliquez cette macération sur le durillon et laisser en place toute la nuit.
  • Renouvelez ce traitement tous les soirs, jusqu’a ce que le durillon se détache
  • Cette macération fonctionne aussi pour les cors

Ail pour soigner cors et durillons

L’ail, utilisé en cataplasme, sera d’un atout majeur aussi pour soigner cors et durillon :

  • Ecrasez 1 gousse d’ail frais et laissez-la tremper dans de l’huile d’olive (bio, vierge 1ère pression) pendant 10 minutes
  • Appliquez la préparation en cataplasme sur le cor ou le durillon et maintenez en place à l’aide d’une bande. A changer tous les jours.

Argile contre durillon

Effectuez quotidiennement un bain de pieds tiède avec de l’argile verte mélangée avec 2 gouttes d’huile essentielle de lavandin.

Soulager la douleur des cors au pied

Le cors ressemble au durillon, c’est une petite excroissance de l’épiderme, qui s’enfonce dans le derme par la racine. Il a pour siège, la phalange du pied et peut survenir à la suite de frottements dus aux plis des chaussettes ou de chaussures trop étroites. Ces frottements amènent l’apparition d’une callosité indolore au départ et le cor devient de plus en plus douloureux. Pour le soulager utilisez ce remède :

  • Laissez macérer pendant 10 jours quelques feuilles de joubarbe et 1 gousse d’ail épluchée, dans 50 cl d’huile d’olive (bio, vierge 1ère pression).
  • Appliquez le plus souvent cette macération sur les cors.

Oeil de perdrix et remèdes de grand-mère…

Pour soigner un œil de perdrix, imbibez une mie de pain avec du vinaigre de cidre, posez-la sur l’œil de perdrix et tenez-la en place à l’aide d’une bande et d’un sparadrap pendant une nuit. Faites plusieurs jours consécutif la même opération.

La joubarbe est aussi toute indiquée : Prélevez une feuille de joubarbe, épluchez-la d’un côté et appliquez-la sur votre œil de perdrix, cor ou durillon. Maintenez avec une bande. Changez de feuille matin et soir. L’œil de perdrix devient tout mou au bout de quelques jours et il est alors facile de l’enlever. La joubarbe est une plante grasse qui ressemble à un artichaut. De ses feuilles fraîches pilées, en cataplasme sur le front, peut faire disparaître les maux de tête.

Quand consulter un médecin ?

Si un cor ou un cal devient très douloureux ou enflammé, consultez votre médecin. Si vous souffrez de diabète ou d’une mauvaise circulation sanguine, appelez votre médecin avant de traiter vous-même un maïs ou un cal, car même une blessure mineure au pied peut entraîner une plaie ouverte infectée (ulcère).

Facteurs de risque

Ces facteurs peuvent augmenter votre risque de cors et de callosités :

  • Des oignons. Un oignon est une bosse osseuse anormale qui se forme sur l’articulation à la base du gros orteil.
  • Orteil en marteau. Un orteil en marteau est une déformation dans laquelle l’orteil s’enroule comme une griffe.
  • Autres déformations du pied. Certaines conditions, comme un éperon osseux, peuvent causer un frottement constant à l’intérieur de la chaussure.
  • Mains non-protégées. L’utilisation d’outils à main sans porter de gants expose votre peau à une friction excessive.
risque d'oignon au pied ou d'orteil en marteau

Un oignon (œil de perdrix) au pied ou un orteil en marteau peuvent augmenter les risques d’avoir un cor ou un cal au pied.

Prévention

Ces approches peuvent vous aider à prévenir les cors et les callosités :

  • Portez des chaussures qui donnent beaucoup d’espace à vos orteils. Si vous ne pouvez pas bouger vos orteils, vos chaussures sont trop serrées. Demandez à un magasin de chaussures d’étirer vos chaussures à n’importe quel point qui frotte ou pince.
  • Utiliser des revêtements protecteurs. Portez des coussinets de feutre, des coussinets de maïs non médicamenteux ou des bandages sur les zones qui frottent contre vos chaussures. Vous pouvez aussi essayer des séparateurs d’orteils ou de la laine d’agneau entre vos orteils.
  • Portez des gants rembourrés lorsque vous utilisez des outils à main. Ou essayez de rembourrer vos manches d’outils avec du ruban adhésif ou des housses en tissu.

à lire aussi : Comment soigner les verrues plantaires

Avez-vous trouvé cet article utile ?

Cliquez sur une étoile (de 1 à 5) pour voter

Note Moyenne / 5. Nbre de Votes :

Nous sommes désolés que cet article ne vous ait pas été utile !

Donnez-nous la chance de nous améliorer !

Ne ratez plus un seul remède !

Recevez directement dans votre boite aux lettre, les derniers remèdes de grand-mère ou les remèdes de saison. Remplissez ce (petit) formulaire et c'est parti !

Tous les Remèdes :


Ces Remèdes Pourraient vous Intéresser…
Vous avez réagi à cet article
Commentaire (1)
  1. posté par michel pruneta le 02/12/2017

    Bonjour avait vous des produits naturels contre le diabète merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.