Soigner les escarres naturellement

Par : | 1 Commentaire | Le : 19/06/2014

2014-06-19 Remèdes de Grand-Mère

Comment traiter les escarres avec les médecines naturelles ?

Les escarres sont des plaies qui surviennent à la suite de pressions prolongées avec le matelas. Elles touchent en général, sacrum, talons, coudes… Tout commence par un rougissement de la peau, puis petit à petit, cela devient insensible et noirâtre, se nécrose et souvent fini par s’infecter. Pour éviter le processus de formation d’escarre, il faudrait que le malade change souvent de position. On peut frictionner les zones de pression avec de l’alcool, en prévention. Il existe aussi des matelas spéciaux. Souvent l’escarre perdure, et ce, malgré de nombreux traitements cicatrisants et anti-infectieux, ceci est du à la présence d’un germe, le bacille pyocianique, celui-ci est très résistant. Il existe heureusement quelques remèdes naturels pour prévenir et soigner les escarres…


Poudre d’écorce de chêne pour parer aux escarres

L’écorce de chêne est utilisée pour la guérison depuis des temps immémoriaux, de l’arbre entier a la plus haute teneur en substances actives et a été et est encore de nos jours un remède accessible pour de nombreux problèmes de santé. Les plus précieuses sont ses propriétés antiseptiques et sa capacité d’absorber et d’arrêter le saignement, à la fois en application externe et interne.

  • Lavez consciencieusement de l’écorce de chêne et faites-la sécher à l’air libre.
  • Ecrasez jusqu’à obtenir une poudre la plus fine qu’il soit (proche du talc, farine…).
  • Saupoudrez les draps du lit et les zones touchées par les escarres.
zones touchées par les escarres

Les zones de contact du corps touchées habituellement par les escarres

Soigner les escarres, la méthode du Dr. Valnet

Convaincu des bienfaits des plantes médicinales, il fut le premier à étudier cliniquement les vertus thérapeutiques des huiles essentielles et développa une connaissance sans précédent de l’aromathérapie. Voici la méthode préconisée par le Dr. Valnet pour soigner les escarres :

  • Effectuer des compresses de Tégarome (50 à 100 gouttes diluées dans l’équivalent d’1 verre d’eau tiède).
  • Les huiles essentielles de cyprès, eucalyptus, géranium, lavandin, niaouli, sauge et thym contenues dans le Tégarome, finissent à venir à bout des microbes qui résistent la plupart du temps à la thérapeutique traditionnelle.
  • Ensuite, entre les compresses, appliquer du tulle gras.

La feuille de chou contre les escarres

La feuille de chou aidera à apaiser la douleur liée aux escarres grâce à ces propriétés antioxydantes et décongestionnantes naturelles. Appliquez des cataplasmes de feuilles de chou que vous alternerez avec de l’argile en cataplasme épais. Gardez une heure et renouvelez plusieurs fois par jour.

Feuilles de consoude

La consoude est un autre traitement à base d’herbes médicinales contre les escarres de décubitus, très populaire en médecine douce. La racine et les feuilles de la consoude sont riches en propriétés médicinales qui peuvent aider à la régénération des tissus. Elle peut également réduire la douleur et l’inflammation.

Mélangez des quantités égales de feuilles de consoude en poudre et d’orme glissant.

  • Ajoutez un peu d’eau pour faire une pâte.
  • Appliquez-le sur les plaies et recouvrez-les d’un pansement.
  • Laisser agir toute la nuit.
  • Le lendemain matin, nettoyez la plaie avec de l’eau salée. Répéter tous les jours.

Comment prévenir les escarres ?

  • Changez souvent de position. Que vous soyez sur une chaise ou au lit, essayez toujours de bouger pour diminuer la pression sur votre peau.
  • Si vous êtes en fauteuil roulant, déplacez votre poids de l’autre côté toutes les 15 minutes ou, si vous le pouvez, essayez de vous lever sur les deux bras.
  • Une fine couche d’amidon de maïs sur la peau aidera à réduire la friction.
  • Prenez bien soin de votre peau, vous aurez besoin de passer du temps à la nettoyer quotidiennement, en la gardant sèche de l’incontinence ou de la transpiration.
  • Portez une attention particulière aux zones osseuses, comme les hanches, les coudes, les genoux et les talons. Vérifiez également les endroits où la peau se replie sur elle-même.
  • Mangez des aliments sains avec suffisamment de protéines et buvez beaucoup de liquides.
  • Procurez-vous un coussin de chaise qui s’adapte mieux à la forme de votre corps. Il existe des coussins qui peuvent réduire la pression sur certaines parties du corps. Asseyez-vous sur un coussin en mousse ou en gel qui s’adapte à votre fauteuil roulant. NE PAS s’asseoir sur des coussins en forme de donut.

à lire aussi : Comment soigner les œdèmes naturellement ?


 

Ne ratez plus un seul remède !

Recevez directement dans votre boite aux lettre, les derniers remèdes de grand-mère ou les remèdes de saison. Remplissez ce (petit) formulaire et c'est parti !

Tous les Remèdes :
Ce remède est noté

(3.7 / 5)

3.7 5 21
Votez pour ce Remède

21 personne(s) ont Voté

Remèdes Relatifs :
  • jus de chou vert pour guérir les ulcères à l'estomac

    Comment traiter naturellement un ulcère duodénal ?

  • comment faire un bain dérivatif

    Bain dérivatif : Qu’est-ce-que c’est et comment le faire ?

  • bronches

    Comment purifier les poumons et les bronches

  • intertrigo soins naturels

    Soins naturels pour stopper l’intertrigo

  • spectre des TROUBLES DE L'AUTISME

    Traiter les troubles du spectre de l’autisme (TSA) avec les germes de broccoli



Ces Remèdes Pourraient vous Intéresser…
Vous avez réagi à cet article
Commentaire (1)
  1. posté par Myle le 30/09/2016

    Bjr,

    Dans le paragraphe : “Appliquez des cataplasmes de feuilles de chou que vous alternerez avec de l’argile en cataplasme épais. Gardez une heure et renouvelez plusieurs fois par jour.”, rien n’est vraiment dit.

    On ne sait comment les feuilles de chou doivent se présenter (crues, bouillies, à plat, en boule ?), s’il faut garder 1H le cataplasme de feuilles de chou ou d’argile, etc.

    Vous vous adressez à des personnes souffrant d’une vraie pathologie nécessitant de vrais soins. Si elles désirent les remèdes de grand-mère, que ceux-ci soit détaillés pour être convenablement suivis.

    Sinon, vous vous moquez du monde et aggravant la pathologie de personnes souffrantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.