Constipé ? En Finir Pour de Bon Avec la Constipation

Par : | 2 Commentaires | Le : 16/03/2014

2014-03-16 Remèdes de Grand-Mère

Si vous n’allez pas à la selle au moins 3 fois par semaine, c’est que vous êtes constipé, tout comme 20% de la population environ. Les femmes sont les plus touchées surtout lorsqu’elles sont âgées. Il est très important pour la santé du côlon d’avoir des selles quotidiennes « faciles à passer », pour se débarrasser des déchets, (la détoxication ultime de tout le corps) et pour réduire le risque de certains cancers. Idéalement, vous devriez aller à la selle tous les jours.

Il faut dire que les problèmes de constipation, ont de tous temps étés l’une des préoccupations médicales principales, tenez par exemple, savez-vous que cette expression simple et quotidienne de salutation, « comment ça va ? » revêt originellement un sens que l’on ne soupçonne pas. On se doute aisément que la question à trait à la santé de son interlocuteur.


Celle-ci serait originaire de la fin du moyen âge avec les débuts de la médecine grand public. A l’époque l’indicateur essentiel de la santé était les selles. La question « comment allez vous ? » renvoyait directement à la consistence, l’odeur et autres qualificatifs de la défection de l’interlocuteur… Mais bon, je m’égare, revenons à la constipation.

à lire aussi : Comment gérer la constipation avec l’acupression ?

Remèdes naturels constipation

La constipation peut être causée par des aliments que vous mangez ou évitez, des choix de mode de vie, des médicaments ou une maladie. Mais pour beaucoup de gens, la cause de leur constipation chronique est souvent inconnue. C’est ce qu’on appelle la constipation idiopathique chronique.

La constipation se caractérise par moins de trois selles par semaine. Cependant, elle peut aussi entraîner d’autres symptômes désagréables, tels que de l’inconfort en allant aux toilettes, des ballonnements abdominaux et des douleurs dues à des selles dures, sèches et difficiles à évacuer.

Si la constipation peut avoir de graves effets négatifs sur la qualité de vie ainsi que sur votre santé physique et mentale. Fort heureusement, Il existe de nombreux remèdes de grand-mère pour aider à soulager la constipation ! Suivez le guide…


Avant de traiter la constipation en profondeur, voici quelques recettes laxatives naturelles pour stopper rapidement une constipation passagère.

Il n’est pas forcément évident d’avoir sous la main les ingrédients proposés plus bas dans cet article, et lorsqu’on cherche un remède rapide pour la constipation, le mieux est d’en faire un soi-même avec ce que l’on à sous l a main. Voici donc quelques recettes laxatives, élaborés avec des ingrédients que vous trouverez  sûrement dans votre cuisine qui aideront à débloquer avec succès une constipation passagère :

Oignon, miel et citron

  • Faites cuire dans 1 litre d’eau, 1 gros oignon pendant 10 minutes.
  • Retirez du feu et ajouter 1 cuil. à soupe de miel et le jus d’un citron (bio) bien mûr.
  • Mettez en bouteille, et buvez le contenu de la bouteille avant votre petit déjeuner pour un effet imparable.
  • C’est un peu rude je vous l’accorde, mais c’est un très bon moyen naturel pour lutter contre la constipation… C’est aussi très bon en cas d’hypertension.

Miel et citron… Pour les moins courageux

  • La recette précédente est un peu trop « violente » ? Alors retirez l’oignon, mais buvez votre mélange tiède, tous les matins à jeun. Laxatif naturel garanti !

Figues sèches et raisins secs

  • Faire cuire 3 ou 4 figues sèches dans un peu d’eau avec quelques raisins de corinthe secs,
  • laisser sur le feu environ 10 minutes, ajoutez 1 cuil. à café de cannelle et dégustez à jeun au petit déjeuner.

Huile d’olive

  • Un autre remède naturel très connu contre la constipation est l’huile d’olive, idéale pour améliorer le transit intestinal. D’ailleurs, de nombreux médecins la conseille en cas de constipation liée à une insuffisance biliaire. Prendre 1 à 2 cuil. à soupe le matin à jeun.

La carotte

Oui, oui, habituellement on l’utilise pour la diarrhée, mais saviez-vous qu’elle était aussi très efficace contre la constipation ? Ça vous en bouche un coin non ? (je plaisante)… En cas de constipation, préparez-la en purée, cuite bien entendu.

Le pollen et fini la constipation…

Le pollen, un des meilleurs rééquilibrant organique naturel, améliore et vient souvent à bout des constipations les plus anciennes.

  • Une cure de 500 g à 1 kg de pollen par adulte. Commencez par 1 cuil. à café à prendre au petit déjeuner avec une grande gorgée d’eau.
  • Pour plus d’efficacité, faites donc une cure de pollen frais (vous en trouverez en magasins bio).

remèdes de grand-mère contre la constipation

13 remèdes de grand-mères pour traiter la constipation efficacement

1. Buvez plus d’eau en privilégiant l’eau gazeuse, mais pas n’importe laquelle !

Cela coule de source si j’ose dire ! La déshydratation régulière peut entraîner la constipation. Pour éviter cela, il est important de boire suffisamment d’eau et de rester hydraté. Lorsque vous êtes constipé, vous pourriez essayer de trouver un soulagement en buvant de l’eau gazeuse (gazeuse) pour vous aider à vous réhydrater et à faire bouger les choses.

Certaines études ont montré que l’eau gazeuse est plus efficace que l’eau du robinet pour soulager la constipation. Aussi bien pour les personnes souffrant de constipation idiopathique chronique ou du syndrome du côlon irritable (SCI).

Cependant, bannissez les boissons gazeuses sucrées, car elles sont un mauvais choix pour votre santé et peuvent aggraver votre constipation.

2. Mangez plus de fibres, surtout des fibres solubles et non fermentescibles.

On dit souvent aux personnes constipées d’augmenter leur consommation de fibres. C’est parce que l’augmentation de l’apport en fibres est censé augmenter le volume et la consistance des selles, ce qui les rend plus faciles à passer.

En fait, une étude récente a révélé que 77 % des personnes souffrant de constipation chronique ont bénéficié d’un supplément de fibres. Cependant, certaines études ont montré qu’une consommation accrue de fibres peut en fait aggraver le problème.

D’autres études démontrent que si les fibres alimentaires peuvent augmenter la fréquence des selles, elles n’aident pas à soulager d’autres symptômes de constipation. Il s’agit notamment de la consistance des selles, de la douleur, des ballonnements et des gaz. C’est parce que le type de fibres alimentaires que vous ajoutez à votre alimentation est important.

Il existe de nombreuses fibres alimentaires différentes, mais en général, elles se divisent en deux catégories :

  • Fibres insolubles : Se trouvent dans le son de blé, les légumes et les grains entiers. Ils ajoutent du volume à vos selles et sont censés les aider à passer plus rapidement et plus facilement dans votre système digestif.
  • Fibres solubles : Se trouvent dans le son d’avoine, l’orge, les noix, les graines, les haricots, les lentilles et les pois, ainsi que dans certains fruits et légumes. Ils absorbent l’eau et forment une pâte gélifiée qui ramollit vos selles et en améliore la consistance.

Les études examinant les effets des fibres insolubles comme traitement de la constipation n’ont pas été concluantes. C’est parce que les fibres insolubles peuvent aggraver le problème chez certaines personnes ayant un problème intestinal fonctionnel, comme le SCI ou la constipation idiopathique chronique.

Certaines fibres solubles fermentescibles peuvent également être inefficaces dans le traitement de la constipation, car elles sont fermentées par des bactéries dans l’intestin et perdent leur capacité à retenir l’eau.

Le meilleur choix pour un supplément de fibres en cas de constipation est une fibre soluble non fermentescible, comme le psyllium. Différentes marques bio sont disponibles en ligne.

Pour prévenir la constipation, vous devriez viser à consommer un mélange de fibres solubles et insolubles. L’apport total recommandé en fibres par jour est de 25 grammes pour les femmes et de 38 grammes pour les hommes.

3. Faites plus d’exercice

Mangez, bougez, on nous le rabâche à longueur de journée, il y a même un site internet ! Des études sur l’effet de l’exercice physique sur la constipation ont donné des résultats mitigés. Plus exactement, de nombreuses études ont montré que l’exercice n’affecte pas la fréquence des selles.

Cependant, une récente étude randomisée contrôlée sur des personnes constipées atteintes du SCI a donné des résultats intéressants. Elle a constaté que l’exercice physique réduisait considérablement les symptômes de la constipation.

Si vous êtes constipé, essayez de faire des promenades régulières. Ça vaut vraiment le coup d’essayer.

4. Buvez du café, en particulier du café contenant de la caféine.

Pour certaines personnes, le café peut augmenter l’envie d’aller aux toilettes. En effet, le café stimule les muscles de votre système digestif. En fait, une étude a révélé que le café caféiné peut stimuler l’intestin de la même façon qu’un repas. Cet effet est 60% plus fort que l’eau potable et 23% plus fort que le café décaféiné.

Le café peut également contenir de petites quantités de fibres solubles qui aident à prévenir la constipation en améliorant l’équilibre des bactéries intestinales.

5. Prenez de séné, un laxatif à base de plantes.

Le laxatif à base de plantes Senna est couramment utilisé pour soulager la constipation. Il est disponible en vente libre ou en ligne et peut être pris oralement ou par voie rectale. Le séné contient un certain nombre de composés végétaux appelés glycosides, qui stimulent les nerfs de l’intestin et accélèrent les selles.

Il est habituellement considéré comme sécuritaire pour les adultes d’utiliser du séné pendant de courtes périodes de temps, mais vous devriez consulter votre médecin si vos symptômes ne disparaissent pas après quelques jours.

Le séné n’est généralement pas recommandé pour les femmes enceintes, celles qui allaitent ou celles qui souffrent de certains problèmes de santé, comme les maladies inflammatoires de l’intestin.

6. Aliments ou suppléments probiotiques.

Les probiotiques peuvent aider à prévenir la constipation chronique. Il a été démontré que les personnes souffrant de constipation chronique présentent un déséquilibre bactérien dans l’intestin. On pense que les aliments probiotiques pourraient aider à améliorer cet équilibre et à prévenir la constipation.

Ils pourraient également aider à traiter la constipation en produisant de l’acide lactique et des acides gras à chaîne courte. Ceux-ci peuvent améliorer les mouvements intestinaux, ce qui facilite le passage des selles. Une étude récente a d’ailleurs révélé que les probiotiques semblent traiter la constipation fonctionnelle en augmentant la fréquence des selles et en améliorant la consistance des selles.

Pour inclure les probiotiques dans votre alimentation, essayez de manger des aliments contenant des probiotiques. Par exemple, le yogourt, la choucroute et le kimchi, qui contiennent des bactéries vivantes et amicales. Vous pouvez aussi essayer un supplément probiotique. Il est habituellement recommandé de le prendre quotidiennement pendant au moins 4 semaines pour voir s’il a des effets bénéfiques.

7. Laxatifs en vente libre ou sur ordonnance

Vous pouvez parler à votre médecin ou à votre pharmacien du choix d’un laxatif efficace. Ils peuvent recommander l’un des types suivants :

  • Agent de charge : Ce sont des laxatifs à base de fibres utilisés pour augmenter la teneur en eau de vos selles.
  • Ramolisseur de selles : Les émollients fécaux contiennent des huiles pour ramollir les selles et faciliter leur passage dans l’intestin.
  • Laxatif stimulant : Ceux-ci stimulent les nerfs de l’intestin pour augmenter les selles.
  • Laxatif osmotique : Les laxatifs osmotiques ramollissent vos selles en aspirant l’eau des tissus environnants dans votre système digestif.

Cependant, la plupart de ces laxatifs ne devraient pas être pris sur une base régulière sans en parler d’abord à votre médecin.

8. Essayez un régime à faible teneur en FODMAP

La constipation peut être un symptôme du syndrome du côlon irritable (SCI). Le régime à faible teneur en FODMAP est un régime d’élimination qui est souvent utilisé pour traiter le SCI. Il pourrait être efficace pour traiter votre constipation si le SCI en est la cause.

FODMAP signifie oligo-saccharides, disaccharides, monosaccharides et polyols fermentescibles. Le régime alimentaire consiste à limiter les aliments riches en FODMAP pendant un certain temps avant de les réintroduire pour déterminer ceux que vous pouvez tolérer. Cependant, si vous souffrez d’un SCI prédominant la constipation, le régime pauvre en FODMAP ne suffit souvent pas à lui seul.

Vous devrez probablement porter attention à d’autres aspects de votre alimentation, comme l’apport en eau et en fibres, pour soulager vos symptômes.

9. Mangez des nouilles shirataki ou prenez un supplément de glucomannane.

Le glucomannane est un type de fibre soluble. Il a été démontré qu’il traite efficacement la constipation.

Une étude chez les enfants a révélé que 45 % de ceux qui prenaient du glucomannane avaient été soulagés d’une constipation grave, comparativement à seulement 13 % dans le groupe témoin.

En plus d’améliorer les selles, il a été démontré que le glucomannane agit comme prébiotique et améliore l’équilibre des bonnes bactéries dans votre intestin. Si vous êtes constipé, essayez d’inclure plus de glucomannane dans votre alimentation. Vous pouvez y parvenir en prenant un supplément de glucomannane ou en mangeant des nouilles shirataki, qui sont faites avec du glucomannane.

Les bienfaits des suppléments de glucomannane varient d’une marque à l’autre, il est donc important de les comparer avant d’effectuer un achat.

10. Mangez des aliments prébiotiques

Les fibres alimentaires augmentent la consistance et le volume des selles, ce qui peut améliorer la fréquence des selles. Une autre façon dont certaines fibres peuvent aider à traiter la constipation chronique est par leurs effets sur votre santé digestive.

Les fibres prébiotiques améliorent la santé digestive en nourrissant les bonnes bactéries dans votre intestin. Cela peut améliorer l’équilibre de vos bactéries intestinales. En fait, il a été démontré que les prébiotiques comme les galacto-oligosaccharides aident à augmenter la fréquence des selles et à les rendre plus molles.

Les aliments riches en fibres prébiotiques comprennent l’ail, les oignons et les bananes.

11. Essayez le citrate de magnésium

La prise de citrate de magnésium est un remède maison populaire contre la constipation. C’est un type de laxatif osmotique qui peut être acheté en vente libre ou en ligne.

Prendre des quantités modérées de suppléments de magnésium peut aider à soulager la constipation. Des doses plus élevées sont parfois utilisées pour préparer et nettoyer l’intestin avant la chirurgie ou d’autres procédures médicales.

12. Mangez des pruneaux

Les pruneaux et le jus de pruneaux sont souvent présentés comme le remède naturel contre la constipation – et pour de bonnes raisons. En plus des fibres, les pruneaux contiennent du sorbitol laxatif naturel. C’est un alcool de sucre qui a un effet laxatif.

Des études ont montré que les pruneaux peuvent être plus efficaces que les fibres. Si vous êtes constipé, les pruneaux pourraient être la solution naturelle la plus facile disponible. La dose efficace est estimée à environ 50 grammes (environ 7 pruneaux de taille moyenne) deux fois par jour.

Cependant, vous voudrez peut-être éviter les pruneaux si vous avez le SCI, car les alcools de sucre sont connus sous le nom de FODMAPs.

13. Essayez d’éviter les produits laitiers

Dans certaines circonstances, une intolérance aux produits laitiers peut causer de la constipation en raison de son effet sur vos mouvements intestinaux. Dans certains cas, les enfants intolérants aux protéines du lait de vache et les adultes intolérants au lactose peuvent souffrir de constipation.

Si vous pensez être intolérant aux produits laitiers, vous pouvez essayer de le retirer temporairement de votre alimentation pour voir s’il améliore vos symptômes. Assurez-vous simplement de remplacer les produits laitiers dans votre alimentation par d’autres aliments riches en calcium.

Pour conclure

La constipation est un problème inconfortable avec un certain nombre de causes sous-jacentes. Si c’est un problème pour vous, alors vous devriez certainement en parler à votre médecin pour identifier la cause potentielle et trouver un protocole de traitement efficace.

Cela dit, bon nombre des remèdes maison naturels mentionnés dans cet article peuvent aussi apporter un soulagement important.

SOURCES

Ne ratez plus un seul remède !

Recevez directement dans votre boite aux lettre, les derniers remèdes de grand-mère ou les remèdes de saison. Remplissez ce (petit) formulaire et c'est parti !

Tous les Remèdes :
Ce remède est noté

(3.6 / 5)

3.6 5 28
Votez pour ce Remède

28 personne(s) ont Voté

Remèdes Relatifs :
  • thérapie chaud / froid

    Thérapie par le Chaud ou par le Froid : C’est Quoi Le Meilleur ?

  • La routine de 10 minutes que vous pouvez faire dans votre bureau

    Mauvaise Posture au Bureau : 10 min. Pour La Corriger

  • réaction cutané au contact des chenilles processionnaires

    Chenille Processionnaire : Irritations aux Poils Urticants Que Faire ?

  • comment pratiquer le yoga des yeux

    Yoga des Yeux : Comment le Pratiquer ?

  • Pratiquer un massage cardiaque les bases

    5 min Pour Sauver Une Vie : Apprenez les Bases de la Réanimation (RCP)



Ces Remèdes Pourraient vous Intéresser…
Vous avez réagi à cet article
Commentaires (2)
  1. posté par diop le 25/05/2016

    merci pour ces recettes faciles et benefiques.

    • posté par Mamie Net le 25/05/2016

      Bonjour, merci à toi pour ton soutiens !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.